background preloader

Conférence Isègoria : Bernard Stiegler

Conférence Isègoria : Bernard Stiegler

http://www.youtube.com/watch?v=Z3UwC5omncc

Related:  Brenard StieglerGeneral Topics

Les rois de la Finance : Jean Ziegler, Les nouveaux maîtres du monde Cet essai débute par la tragique anecdote d’adolescents Guinéens décedés dans l’altitude d’un train d’atterrissage d’un long courrier grâce auquel ils espéraient gagner la Belgique. A l’image des immigrants attirés par les lumières européennes, de millions de personnes vivent dans l’espoir de gagner un jour les eldorados occidentaux tandis qu’à l’ombre des médias, se régalent ceux que Jean Ziegler a dénommé les “Prédateurs”. L’objet de ce livre est donc avant tout de démontrer l’efficacité de ces prédateurs, cadres d’institutions telles que le FMI ou l’OMC, en terme de démantèlement des sociétés traditionnelles et services publics dans la plupart des pays du monde. En mettant en évidence les travers de ces organismes totalement dénués d’ambition démocratique, Jean Ziegler montre les conséquences désastreuses sur les écosystèmes et sociétés de pays en faillite, majoritairement des pays pauvres ou sous développés, très peuplés, comme le Niger, l’Argentine, Guinée, Mauritanie, Zambie.

Pourquoi nous n'apprendrons plus comme avant. Michel Serres et Bernard Siegler La liberté Voir plus Heidegger Voir plus La justice C'est le thème des rencontre d'Uriage 2011 avec: Jean-Louis Bianco, Albane Geslin,Monique Castillo,Corine Pelluchon,Pierre Manent, Daniel Innerarity... Propagande Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La propagande est un ensemble d'actions psychologiques exercées sur les pensées et les actes d'une population, afin de l'influencer, l'endoctriner ou l'embrigader[1],[2]. Elle se distingue de la publicité par son objet, car elle n'est pas censée faire la promotion de produits de type commercial. La propagande n'est étudiée de façon scientifique qu'à partir du XXe siècle[3] avec la recherche en psychologie associée aux moyens de communication modernes, les médias de masse. La description et l'étude des différents types de propagande se sont largement développés à la même époque. Ainsi, en temps de guerre ou de période insurrectionnelle, peut être mis en place un système d'embrigadement sous forme de « propagande d'agitation », ayant pour but de déclencher l'action[4].

Quand les mots valent de l’or, par Frédéric Kaplan Le succès de Google tient en deux algorithmes : l’un, qui permet de trouver des pages répondant à certains mots, l’a rendu populaire ; l’autre, qui affecte à ces mots une valeur marchande, l’a rendu riche. La première de ces méthodes de calcul, élaborée par MM. Larry Page et Sergey Brin alors qu’ils étaient encore étudiants en thèse à l’université Stanford (Californie), consistait en une nouvelle définition de la pertinence d’une page Web en réponse à une requête donnée. En 1998, les moteurs de recherche étaient certes déjà capables de répertorier les pages contenant le ou les mots demandés. "Les (hyper) métropoles vont supplanter les nations" (Jacques Attali) La concurrence accrue au sein d'un archipel mondial nécessitera une constante adaptation de la part des métropoles pour pouvoir rester attrayantes sur tous les plans. Elles devront miser sur des technologies nouvelles, interconnectées, qui tirent profit de la densité de population offerte par les aires urbaines. Les métropoles devront savoir attirer une classe moyenne grandissante, mais aussi composer avec une élite hypernomade et sans attache, et avec des populations de travailleurs toujours plus itinérantes, déménageant au gré de la demande de main d'oeuvre. L'adaptation aux besoins de ces trois groupes devra se faire dans une logique intégrée, impliquant l'ensemble des populations urbaines ainsi que les territoires à proximité directe, dans le but de bâtir un projet métropolitain cohérent qui apportera une nouvelle façon de vivre et de penser les métropoles.

Philosophie de la nature et artefact. Philosophie de la nature et artefactLa question du « préindividuel » Jean-Hugues Barthélémy et Vincent Bontems 1Le dialogue qu’a instauré l’œuvre de Bernard Stiegler avec la pensée de Gilbert Simondon se veut une opération de prolongement mais aussi de dépassement, en cela comparable, dans une certaine mesure, au dialogue que Simondon avait lui-même instauré avec Henri Bergson. Or, la nature de ce nouveau dialogue a ceci de spécifique, toutefois, qu’il s’agit pour Stiegler de remettre en question le statut de « philosophie première » que Simondon, à la suite de Bergson, attribuait à la philosophie de la nature comprise comme cosmogenèse (Bergson) ou « ontogenèse » (Simondon). Nous voudrions ici exposer puis questionner cette opération critique de Stiegler, en procédant en trois temps :

Témoignage écrit de Bernard Stiegler lors du procès parisien du 3 avril 2012 Accueil du site > Paris > Témoignage écrit de Bernard Stiegler lors du procès parisien du 3 avril (...) Voici la lettre que Bernard Stiegler a fait parvenir au tribunal lors du procès en appel du 3 avril 2012 pour témoigner en faveur des 8 militants poursuivis. Pour la troisième fois je témoigne en faveur du collectif des déboulonneurs – et je suis plus convaincu que jamais que la démarche de ce groupe de citoyens est non seulement légitime, mais nécessaire. « Guerre psychologique » et médias. Qu'est-ce que la « Septième arme » ? Les manuels militaires décrivent la « Septième arme », comme une « action psychologique » (plus connue sous le nom de TTA 117) visant à atteindre de manière secrète, « les cœurs et les esprits » aussi bien ennemis que « les neutres et les amis ». La guerre ou l’action psychologique est un ensemble de techniques élaborées pendant les guerres coloniales françaises en Algérie et en Indochine, puisant ses informations dans l’étude comportementale des populations (« la masse ») via notamment la psychologie des foules. Une arme redoutable qui a imprégné les classes dirigeantes, et continuent d’être utilisée selon les mots de ses utilisateurs pour « fabriquer un consentement grâce à des illusions nécessaires par une simplification extrême, puissante émotionnellement. » [1] Une arme secrète pour contrôler les populations. Parmi ses utilisateurs, on trouve le célèbre Michel Frois, précédemment « Colonel Frois » lorsqu’il était engagé en Indochine pour combattre les guerriers révolutionnaires.

Pierre Carles, Frédéric Lordon, Hervé Kempf, Alain Gresh, Étienne Chouard, Jean Bricmont… tous fachos ? L'air du soupçon - Commun Commune Communiste- "EL DIABLO" Pierre Carles, Frédéric Lordon, Hervé Kempf, Alain Gresh, Étienne Chouard, Jean Bricmont… tous fachos ? Les accusations pleuvent sur les sites des « antifas ». Et Fakir n’échappe pas à cette suspicion : des « nationaux-staliniens moisis », qui entretiendraient des liens obscurs avec des gens pas clairs. Alors, amis lecteurs, êtes-vous, sur le site d’un journal d’une officine du Front National ? Marcherez-vous bientôt au pas de l’oie à nos côtés ? Cet été, à peine le numéro sorti, j’ai reçu ce courriel de Sarah :

Le petit monde des JT français - Agence Info Libre Cliquez sur l'image pour l'agrandir. Mais de quoi parlent exactement nos JT français? Quand il s’agit de l’international, des États-Unis qui sont censés être un modèle de société pour l’Europe, de la Russie, et des pays incontournables dans la propagande l’actu du moment, mais sinon… Si nous sommes aussi mal informés au niveau international, la raison évoquée est la crise, les billets d’avions qui coutent chers, les frais de reportage, etc… Mais alors? Cela sert à quoi les agences de presse et internet??? Comment font les grands médias papier ou en ligne? De plus, certains sujets, s’ils sont « oubliés », ce n’est surement pas la crise qu’il faut accuser, par exemple Fukushima, la finance en Grèce, l’Algérie qui a autorisé la destruction du pays le gaz de schiste, Chypre ravagé financièrement par les financiers, ou le Qatar qui finance toujours plus le terrorisme… Ne pas informer n’est plus une questions d’argent, mais de choix!

Related: