background preloader

Accueil Enfants Intellectuellement Précoces EIP

Accueil Enfants Intellectuellement Précoces EIP

Enfants précoces : Ce qu’il faut savoir pour bien vivre cette différence Votre enfant vous semble particulièrement éveillé pour son âge ? Il comprend tout et très vite ? Il est peut-être précoce. Signes annonciateurs de précocité, moyens de la détecter, prise en charge… Ce qu’il faut savoir pour bien vivre cette différence. «Surdoué», «en avance», «à haut potentiel», «EIP ou enfant intellectuellement précoce», « en douance »... Leur particularité initiale : un QI (quotient intellectuel) supérieur ou égal à 125 mais pas seulement Quels sont les signes de précocité ? Eveil : Certains indices peuvent mettre la puce à l’oreille des parents Votre enfant est d’abord un bébé éveillé. Mais quoi qu’il en soit, un enfant qui présente certains de ces signes n’est pas forcement précoce. Les méthodes de détection Hormis le comportement de l’enfant et ses résultats scolaires, deux techniques permettent de dépister une précocité. Les tests de WESCHLER sont composés de subtests verbaux et de subtests performances. Répartition de QI de la population :

planete surdoue EIP - Précocité Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l'Enfant C’est pas ma fote, j’ai un trop gros Q.I.” A.Debarede. Editions Hachette, 2009, 198 p,. Code EAN/ISBN : 9782012376274D «Mon enfant est précoce, c’est pour cette raison qu’il ne réussit pas en classe.» Anne Débarède est le pseudonyme d’une psychologue exerçant dans le secteur public et en cabinet privé. L’enfant à l’intelligence troublée B. La démarche de B. Sophie Côte : doués, surdoués, précoces... Doués, surdoués, précoces, enfants à haut potentiel, qui sont ces enfants ? Comment les reconnaître, les aider, aider leurs parents et leurs enseignants ? Que faire pour qu'ils soient épanouis et ne connaissent pas l'Èchec scolaire et social ? Que fait l'Education nationale pour eux ? Nombreux sont les livres qui ont été écrits par des enseignants, des psychologues, des médecins, dont l'objectif est la reconnaissance des enfants intellectuellement précoces. En savoir plus : www.sophie-cote.fr

Comment vaincre la procrastination? Vous croulez sous les échéances: deux examens à préparer, un résumé de lecture à composer, trois travaux à rédiger... Et pourtant vous préférez mettre à jour votre profil Facebook, consulter vos courriels, zapper un brin ou encore promener votre chien. Ce scénario vous est-il familier? Rien de plus normal! «Tout le monde procrastine un jour ou l'autre, affirme Éric Tremblay, psychologue en aide à l'apprentissage au Centre de soutien aux études et de développement de carrière (CSEDC) de l'Université de Montréal. À quelques semaines de la mi-session, plusieurs de ces procrastinateurs chroniques, affolés par le temps qui file, frappent à la porte de M. Poussé à l'extrême, ce comportement peut avoir de graves conséquences: nuits blanches, agitation, anxiété, stress, baisse de l'estime de soi, accroissement du sentiment d'échec, difficultés d'attention, palpitations cardiaques et, évidemment, résultats scolaires décevants. Voilà de précieux conseils... à ne pas remettre à plus tard!

«La plupart des précoces sont de mauvais élèves alors qu'ils ont un haut potentiel» Membre de la commission ministérielle sur les élèves intellectuellement précoces à l'Education nationale, Alain Salzemann éclaire les raisons pour lesquelles certains enfants précoces se retrouvent en grande souffrance scolaire. Et explique les principes adoptés par le collège Jean-Charcot de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne), spécialisé dans la prise en charge de ces enfants, et dont il est le principal adjoint. Comment expliquer que des enfants intellectuellement précoces se retrouvent en situation de souffrance scolaire, alors qu'il ont des capacités qui devraient les faire réussir plus facilement que les autres? Les enfants précoces ne sont pas plus intelligents que les autres, mais présentent une intelligence différente. Chez les enfants précoces, le relationnel est souvent catastrophique. Ils n'ont pas non plus les mêmes centres d'intérêts, ne posent pas les mêmes questions que les autres élèves. Vous parlez d'une intelligence différente... Recueilli par Marion Garreau

Expérience partagée par nombre de parents d’EIP face à l’école… Au hasard de mes lectures sur le net, voilà un témoignage qui m'a interpellée ce matin : "Le rendez vous avec l'école" Ou la réaction affligeante de l'équipe enseignante (directeur d'école + instituteur) face à des parents d'une petite fille à haut potentiel intellectuel, répondant à un très joli prénom (masqué, tout comme le lien vers son blog qui figurait ce matin en bas de page, à la demande de la maman). Réaction que connaissent bon nombre de parents d'enfants intellectuellement précoces lorsqu'ils vont solliciter l'aide de l'école. Je le précise d'emblée à ceux qui opposeraient qu'il s'agit d'un cas particulier parmi tant d'autres où le dialogue est alors possible, où des solutions sont trouvées. Non, ce drôle d'échange stérile n'est pas une exception !!! Tout y est (malheureusement ! Bref... voici le billet en question :

Troubles de comportement en classe : mieux comprendre pour relever le défi Les enseignants ont à faire face à la grande diversité des élèves lorsqu’ils se retrouvent devant leur classe. Une des réalités du défi réside dans l’intégration des élèves ayant des troubles de comportement. Nancy Gaudreau, chercheuse à l’Université du Québec à Trois-Rivières, s’est penché sur la question dans un article publié dans la revue Éducation et francophonie. Le problème En suivant une pratique inclusive, assurer le progrès de chaque élève est un travail de longue haleine qui nécessite la collaboration de tous les intervenants en milieu scolaire. Pistes d’intervention Le document se veut une invitation à la réflexion et propose un certain nombre de pistes d’intervention pour remédier à la situation. Bien entendu, l’intervention efficace demeure la clé du problème. [Télécharger l’article (PDF)]

Related: