background preloader

La Route de l'Esclave

La Route de l'Esclave
L’ignorance ou l’occultation d’événements historiques majeurs constitue un obstacle à la compréhension mutuelle, à la réconciliation et à la coopération entre les peuples. Aussi l'UNESCO a décidé de briser le silence sur la traite négrière et l’esclavage qui ont impliqué tous les continents et provoqué des bouleversements considérables modèlent en conséquence nos sociétés modernes. Lancé en 1994 à Ouidah, au Bénin, le projet La Route de l’esclave poursuit un triple objectif: Contribuer à une meilleure compréhension de ses causes et des modalités d’opération ainsi que des enjeux et des conséquences de l’esclavage dans le monde (Afrique, Europe, Amériques, Caraïbes, l’océan Indien, Moyen Orient et Asie) ;Mettre en lumière les transformations globales et les interactions culturelles issues de cette histoire ; et Contribuer à une culture de la paix en favorisant la réflexion sur le pluralisme culturel, le dialogue interculturel et la construction des nouvelles identités et citoyennetés.

http://www.unesco.org/new/fr/culture/themes/dialogue/the-slave-route/

Related:  Histoire-GéographieHistoire de l'esclavageLittérature et société : les esclavages

Le plan d'un bateau négrier, symbole du mouvement abolitionniste La propagande abolitionniste Vers 1770, apparaît en Angleterre et aux Etats-Unis l’abolitionnisme, mouvement d’une nouveauté radicale qui remet en cause l’esclavage aux colonies. Il engage le combat contre ce qui apparaît alors comme une institution économiquement solide, efficace, fructueuse et donc tout à fait moderne. Archives de l'esclavage Chercher / Archives de l'esclavage Abonnez-vous à notre Lettre d'information Archives de l'esclavage Consulter le Guide des sources de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions sur le portail européen des archives. Consulter le dossier consacré à l'histoire de l'esclavage sur le site L'Histoire par l'image.

Route des abolitions de l'esclavage et des droits de l'Homme Participation de l'espace muséographique Victor Schoelcher et de la Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme aux journées européennes du patrimoine les 19 et 20 septembre prochain. Une nouvelle exposition itinérante: Anne-Marie Javouhey Créée par la Route des Abolitions en lien avec l'association de Chamblanc à Mana sur la route des libertés, cette exposition retrace la vie et l'oeuvre d'Anne-Marie Javouhey, fondatrice de la congrégation Saint-Joseph de Cluny et libératrice des esclaves à Mana.

Histoire de l'esclavage - Les trois traites n gri res : orientale, inter-africaine et occidentale (ou atlantique) L'histoire de l'esclavage Ainsi, l'esclavage conduit à la privation de toute liberté, qu’elle soit fondamentale ou sociale. Sans existence juridique l'esclave est exclu de la société mais reste un élément indispensable au fonctionnement des sociétés esclavagistes. Ces critères de propriété liés à l’esclavage nécessitent une organisation de la société qui rend peu probable l’existence de l’esclavage aux temps préhistoriques et les preuves de l’existence de l’esclavage ne commencent qu’avec l’écriture. L'esclavage existe à l'époque antique, puisqu’on le retrouve dans les écrits, aussi bien égyptiens, que grecs ou romains.

Le commerce triangulaire La mise en valeur des territoires américains, depuis les débuts de la colonisation au XVIe siècle, constitue, avant tout, un moyen d’approvisionner en produits tropicaux les marchés européens. Est ainsi instauré, dans ces nouvelles possessions composées de grandes surfaces agricoles, un « système de plantation » qui nécessite une main d’œuvre abondante pour le défrichement des parcelles, la préparation des terres, la plantation et les récoltes. La solution retenue consiste à faire appel à une main d’œuvre servile, docile, jugée apte à des travaux pénibles réalisés dans des conditions climatiques difficiles. À la recherche de nouveau profits Le commerce triangulaire s’organise alors dès le XVIe siècle (900 000 personnes) pour s’amplifier aux XVIIe (3 à 4 millions) et XVIIIe siècles (7 à 8 millions). Près de 80 000 personnes sont ainsi transférées chaque année d'Afrique vers l'Amérique.

L'Histoire par l'image - Histoire de l'esclavage En partenariat avec la Direction des Archives de France, L'Histoire par l'image a publié une série d'études portant sur l'Histoire de l'esclavage. Guide des sources de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions Cet ouvrage, réalisé sous la houlette de la Direction des Archives de France, est destiné aux chercheurs et à tous ceux qui désirent mieux comprendre ce fait historique, sociologique et humain que fut l'esclavage. En savoir plus sur le Guide des sources de la traite négrière Les Européens et l’Afrique à la fin du XVIIIe siècle Dans le dernier quart du XVIIIe siècle, le trafic de la traite des Noirs culmine à des chiffres jamais atteints : 80 045 captifs en moyenne sont transportés, chaque année, d’Afrique en Amérique et aux Antilles.

Grioo.com : Les esclaves déportés vers les îles n’obéissent pas à leur futurs maîtres sans sourciller. Déjà, à peines embarqués et l’ancre levée, nombreux sont ceux qui résistent et meurent. Les négriers savent à quel point leur "marchandise" est tendue et nerveuse lors que le bateau cingle vers la haute mer. Les côtes africaines disparaissent en même temps que l’espoir des infortunés menottés à fond de calle... Pour autant, les Africains, arrivées à destination n’abandonnent pas leur envie de liberté. L'esclavage dans le Nouveau Monde - 1. Dans les colonies portugaises et espagnoles L'esclavage L'esclavage dans le Nouveau Monde (IV) Ecartelés entre l'Eldorado promis en Amérique du Sud, les plages paradisiaques des Caraïbes, les terres vierge d'Amérique du Nord et la ruée vers l'Ouest, en quelques siècles des dizaines de millions d'immigrants conquérirent ces nouveaux territoires en quête de richesses et d'un avenir meilleur. Dans ce contexte socio-économique de pleine croissance, les fermiers manquèrent rapidement de main-d'oeuvre pour développer leurs affaires.

Fonds de cartes Les fonds de cartes en téléchargement ci-après sont disponibles selon les termes de la licence ouverte Etalab. Il est simplement demandé aux utilisateurs d'apposer la mention IGN 2012 ou 2016 - Licence ouverte.Les fichiers au format pdf sont modifiables avec Adobe Illustrator CS5. - Fonds de cartes de la France métropolitaine - Fonds de cartes des départements d'outre-mer- Fonds de cartes de l'Europe Fonds de cartes de la France métropolitaine(Échelle : 1/5 400 000) Poster « Nouveau découpage des régions » Télécharger le fond de carte au format .jpg (8,6 Mo)Télécharger le fond de carte au format .ai (11 Mo)Télécharger le fond de carte au format .eps (28 Mo)Télécharger le fond de carte au format .pdf (12,5 Mo)

Histoire de l'esclavage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’histoire de l'esclavage est celle des différentes formes prises par la condition sociale d'êtres humains privés par d'autres du droit de propriété sur eux-mêmes. Si l'esclavage est mentionné dans les premières civilisations écrites, les conditions de son émergence sont, en l'absence de sources, impossibles à déterminer avec précision. Le statut et la fonction de l'esclave ont varié selon les époques et les lieux : les sources et les justifications de l'esclavage, la position et les tâches matérielles conférées aux esclaves ainsi que les conditions de sortie de la condition d'esclaves sont autant d'éléments qui confèrent sa spécificité à chaque configuration historique. Au néolithique[modifier | modifier le code]

Dossier : L'Histoire de la traite des Noirs et de l'esclavage Histoire du commerce triangulaire : Visitez cette section de la trousse sur l'histoire de la mondialisation Par ailleurs, il est important de savoir qu'à cette époque, les territoires d’Amérique du Nord et du Sud étaient déjà habités depuis longtemps par différents peuples autochtones et ce, avant même l’arrivée des Européens. Ces autochtones avaient construit leur propre société, régie par leurs propres règles. C’est vers eux que les colonisateurs se sont d’abord tournés pour trouver la main-d’œuvre qu'ils cherchaient. Les colons ont alors forcé les autochtones à travailler pour eux. Cependant, les autochtones n’étaient pas habitués à des conditions de travail aussi intenses et difficiles.

Related: