background preloader

Le Système-Solaire

Le Système-Solaire

Le système solaire Les 8 planètes (vidéo) Une nouvelle lune découverte Une nouvelle lune a été découverte autour de Neptune, devenant ainsi la quatorzième connue à ce jour à graviter autour de la lointaine planète, a annoncé la Nasa lundi.Cette lune est la plus petite des lunes en orbite autour de Neptune et mesure à peine 19 kilomètres de diamètre, selon les observations réalisées depuis le télescope spacial Hubble, a précisé la Nasa. La nouvelle lune découverte, nommée S/2004 N1, est environ 100 millions de fois plus faible en terme de luminosité que la plus tamisée des étoiles pouvant être vue à l'oeil nu. Les astronomes l'ont repérée en suivant un point blanc qui apparaissait de façon régulière dans plus de 150 photos prises avec le télescope Hubble entre 2004 et 2009. Les scientifiques estiment qu'elle met 23 heures pour faire le tour de Neptune. Avec AFP

Le système Solaire Découverte en 1930 par l'astronome C. Tombaugh, Pluton reste trop éloignée de nous pour qu'on puisse l'observer au télescope (même avec le télescope Hubble en orbite autour de la Terre.) Pluton est la plus petite planète du système solaire et est même plus petite que notre lune. Il semble que cette planète possède un noyau rocheux, un manteau fait de glace et d'eau et une surface de méthane, d'azote et de dioxyde de carbone solide. Pluton effectue sa révolution autour du Soleil en 247,7 années sur une trajectoire inhabituelle : elle n'est ni circulaire ni située dans le plan de l'écliptique. Pluton détrônée de son rang de planète (Cf La page SpaceNews)

Système solaire Le système solaire correspond à l'ensemble des astres soumis au champ de gravitation du Soleil. Ainsi, il comprend des planètes (Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune par ordre d'éloignement au Soleil) en orbite autour du Soleil et leurs satellites et anneaux, des planètes naines (Pluton, Éris...), des astéroïdes, des comètes, des météorites, des grains interplanétaires (comme ceux présents dans les anneaux de poussière responsable de la lumière zodiacale). Représentation schématique des principaux constituants du système solaire (les échelles ne sont pas respectées). On y voit donc le Soleil, la ceinture d'astéroïde, les planètes internes et externes, ainsi qu'une comète. © Nasa, Wikimedia commons, DP

Un "trou coronal" perturbe les communications BOURRASQUE. Vous avez-eu du mal à passer certains appels téléphoniques il y a peu ? Votre GPS mettait un peu plus longtemps que de coutume à vous localiser sur la carte ? "En temps normal, le soleil émet en permanence un vent "lent" de particules (principalement des protons et des électrons) explique Guillaume Aulanier, astrophysicien à l’Observatoire de Paris. Trou coronal à la surface du soleil. Dans cette image du soleil en fausses couleurs, on remarque une tache correspondant au trou coronal par lequel s'échappe les vents solaires les plus rapides. En temps normal, ces trous coronaux restent localisés à proximité des pôles du soleil. Quelles conséquences ? Généralement ce vent solaire, même puissant, passe bien plus inaperçu qu'une véritable éruption solaire. Toutefois, ce vent solaire peut venir légèrement comprimer le bouclier magnétique naturel de la terre (magnétosphère) lorsqu'il vient le heurter. Le trou coronal à la surface du soleil. ÉTENDU.

LE VENT SOLAIRE BERT SylvainPIGET Baptiste Le vent solaire Le vent solaire est un flot de particules chargées s’échappant en permanence de la haute atmosphère du Soleil. Ce vent balaye l’ensemble du système solaire, souffle la queue des comètes et provoque sur Terre de gigantesques orages magnétiques et des aurores boréales magnifiques. Les comètes possèdent une longue queue, faite de gaz et de poussières qui s’échappent de leur noyau solide. Le vent solaire est constitué essentiellement de protons, d’électrons et de noyaux d’Hélium avec des traces infimes d’ions d’éléments plus lourds, tels que l’oxygène ou le carbone. Le physicien américain Eugène Newman Parker, en 1958 a le premier trouvé une explication possible de l’origine du vent solaire. Dans la couronne, l’attraction gravitationnelle du Soleil confinait les particules sous une forte pression, en revanche dans l’espace interplanétaire, la pression est bien moindre. Les mesures optiques de polarité effectuées, entre autres, par J.M.

Un vent solaire souffle sur Mars Ce billet a été publié dans le cadre de l'opération Têtes Chercheuses, qui permet à des étudiants ou chercheurs de grandes écoles, d'universités ou de centres de recherche partenaires de promouvoir des projets innovants en les rendant accessibles, et ainsi participer au débat public. ASTRONOMIE - La planète Mars suscite depuis l'antiquité un grand intérêt et fait l'objet d'une exploration in situ depuis plus de 50 ans. Le robot Curiosity de la NASA, arrivé sur Mars en août 2012, a d'ailleurs confirmé que les conditions favorables à l'apparition de la vie sur la planète ont été réunies il y a quelques milliards d'années. L'environnement martien lui aussi est l'objet de nombreuses recherches visant à comprendre l'évolution de cette planète dont les conditions à la surface devaient être proches de celles de la Terre dans le passé. La physique des plasmas pour étudier Mars Les conditions de pression et de température à la surface de la Terre ne sont pas favorables au maintien de cet état.

Vent solaire et aurores polaires English Comprendre > Approfondir > Soleil II Définition : qu'est-ce qu'un plasma ? Le plasma, souvent décrit comme 'le quatrième état de la matière', est un gaz ionisé : un gaz qui comprend, non seulement des atomes ou des molécules neutres, mais aussi des ions et des électrons libres. L'environnement de la Terre, au delà d'une altitude de ~80 km, mais aussi l'environnement des autres planètes, est sous forme de plasma. Le Vent Solaire La couronne solaire n'a pas de frontière précise et se fond dans le milieu interplanétaire. Le vent solaire est observé et mesuré depuis une trentaine d'années. Le vent solaire rapide provient des trous coronaux. " L'accélération " du vent solaire, et en particulier du vent solaire rapide, est tout comme le " chauffage " de la couronne un des grands sujets de recherche en physique solaire. En passant au voisinage de la Terre, le vent solaire modifie la forme et la structure du champ magnétique autour de la Terre. Le Soleil et l'Environnement Terrestre

Le Soleil Le Soleil est une étoile de 1 392 000 km de diamètre (109 fois le diamètre de la Terre) parmi les milliards de notre galaxie, la Voie lactée. Il est la principale source d'énergie, de lumière et de chaleur dans le Système solaire, ce qui a permis la vie sur Terre. C'est aussi la seule étoile dont il est possible d'observer la composition de près. L'énergie solaire se crée profondément dans le noyau du Soleil. Evolution de la température du Soleil de la Photosphère à la Couronne solaire A l'intérieur du Soleil, se trouve un noyau qui occupe 15 % du Soleil, à une température de 14 millions de degrés où l'hydrogène est transformé en hélium par réaction nucléaire. Puis, plus haut se trouve une zone radiative d'une épaisseur de 244 160 km, très dense qui représente 98 % de la masse du Soleil. A 494 160 km du centre du Soleil il y a zone de convection de 199 752 km qui évacue la chaleur vers l'extérieur par des animations de mouvements tourbillonnaires. Une protubérance

Positions des planètes dans le ciel La figure ci-dessus représente de manière globale les constellations visibles dans le ciel en fonction de la saison, pour un observateur situé à 45° de latitude nord (Bordeaux). Toutefois le ciel diffère peu entre 35° et 55° de latitude nord. Chaque jour qui passe, nous donne l'impression que le Soleil et les planètes se déplacent. Aussi, dès l'appel de la carte, les objets du Système solaire sont positionnés sur l'écliptique, pour le jour donné. En astronomie, les 360° du cercle représentant l'orbite terrestre, sont divisés en 24 heures. Le ciel ce soir Les mois de l'année ont été placés en supposant que l'observation du ciel s'effectue à 22h TU, soit en ajoutant 1h (hiver) et 2h (été) pour la France et l'Europe occidentale. La figure permet de déterminer aisément l'aspect du ciel à 22h TU à différents moments de l'année: il s'agit de déplacer mentalement le ½ cercle , afin que son centre corresponde au mois de l'observation. Le zodiaque céleste. C'est la précession des équinoxes.

Carte du ciel Cette carte du ciel vous permet de recréer l’aspect du ciel à un moment donné depuis n’importe quel point de la Terre. Elle indique la position du Soleil, de la Lune, des planètes Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, ainsi que des 1377 étoiles les plus brillantes du ciel. Toutes les valeurs de lieu et de temps sont calculées automatiquement à partir des coordonnées géographiques et de l’information horaire fournies par votre ordinateur. Les algorithmes sont basés sur le livre « Calculs astronomiques à l’usage des amateurs », Jean Meeus, Société astronomique de France, Paris, 1986. Dernières mises à jour : Version 1.6 (17/09/2016) : Possibilité de faire tourner la carte avec la souris. Version 1.5 (01/11/2015) : Géolocalisation automatique. Version 1.4 (25/10/2015) : Taille dynamique et support des écrans haute définition et retina. En cas de problème ou de question, consultez l’aide ci-dessous ou contactez moi : contact. Quelques remarques sur les commandes :

Annuaire de cartes Astronomie Carte du ciel Évènements Carte du ciel •carte du ciel de France & d'ailleurs à l'instant présent (avec possibilité de changer l'heure et la date) • carte du ciel (en anglais) mode d'emploi : rubrique AstronomyWhole sky chart > carte du ciel à l'heure actuelle Sun and Moon data for today > lever et coucher du soleil, de la lunePlanet summary data > lever et coucher des autres planètesSolar system chart > position des planètes par rapport au soleil • constellations du ciel Astronomie Position du soleil et de la lune L'équinoxe : les durées du jour et de la nuit sont égales sur toute la planète Le jour du solstice d'été est le jour le plus long de l'année Le jour du solstice d'hiver est le jour le plus court de l'année Les équinoxes et solstices représentent le commencement de chaque saison. en heure de France : Livres & Documents L'astronome danois Tycho Brahe était considéré comme le plus grand de son époque.

Carte du Ciel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Carte. Le projet Carte du Ciel était un projet astronomique international destiné à cartographier et relever les coordonnées de plusieurs millions d'étoiles de la sphère céleste, jusqu'à une magnitude apparente de 11 ou 12 environ. Le projet a débuté en 1887, sous l'impulsion de l'Observatoire de Paris, alors dirigé par Amédée Mouchez[1], qui fut un des premiers à réaliser le potentiel des nouvelles techniques photographiques dans le domaine de la cartographie des étoiles (l'astrophotographie). Principe[modifier | modifier le code] Mouchez a lancé le projet en 1887 au cours d’un congrès astronomique international qui réunit à Paris 56 participants représentant 16 pays. Le travail impliquera deux étapes, qui seront menées de front : Résultats[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Related: