background preloader

STMG Management

STMG Management

Chef de projet communication Le, la Chef de projet communication assure la coordination d’une campagne publicitaire dans toute les étapes de vie du projet de la conception à son lancement dans le respect des délais et des finances. Il/elle est l’interface entre le client et ses collaborateurs. Il/elle travail avec un Directeur artistique, des graphistes, rédacteurs, sous traitants ... Environnement de travail Agence de communication Activités Identification des besoins clients Création d'une stratégie de communication Conduite de projets Pilotage, coordination, suivi et exécution du projet Gestion de budget des campagnes de communication Suivi technique de la fabrication des supports de communication (affiches, dépliants, clips audiovisuels ...) Compétences Sens de la négociation Connaissance en gestion financière Connaissance en marketing Sens du commerce Compétences linguistiques Bonne culture générale Connaissances techniques dans la conception, l'impression ... Qualités Formation Salaire Evolution Métiers proches :

Prêt à la création d'entreprise (PCE) Faciliter le financement de la création ou de la reprise d'entreprise. Bénéficiaires Personnes physiques ou morales en phase de création (n° Siren attribué) ou PME créées depuis moins de 3 ans, quel que soit leur secteur d’activité1 et n’ayant pas encore bénéficié d’un financement (égal ou supérieur à 2 ans). Les entrepreneurs ne peuvent être déjà installés dans une autre affaire ou contrôler une autre société. Finalité Faciliter le financement de la première installation. Dépenses financées La trésorerie de départ, les investissements immatériels tels que les frais commerciaux, publicité et les aléas de démarrage à l'intérieur d'un programme de 45 000 euros HT. Modalités d'intervention Prêt sans garantie ni caution personnelle, de 2 000 à 7 000 euros, d’une durée de 5 ans avec 6 mois de différé d’amortissement du capital et de paiement des intérêts. Dans les ZUS et les DOM, le montant du concours bancaire peut être simplement équivalant à celui du PCE. 1.

Cinq règles d'or pour créer son entreprise, malgré la crise Faut-il être fou pour créer son entreprise en temps de crise? «Oui un peu! Mais si on a ce brin de folie, il ne faut pas hésiter à la faire!» sourit Marine Fournier, une étudiante en publicité qui anime le stand du Moov Jee, le Mouvement pour les jeunes et les Etudiants entrepreneurs, qui ne désemplit pas en ce premier jour du salon des entrepreneurs. Un grain de folie et aussi appliquer quelques règles de base. Règle N°1: «Etre bien accompagné» Toutes les personnes rencontrées dans les allées du salon le confirment: pour réussir sont projet, il ne faut pas rester seul! «La solitude est trop pesante: il est essentiel de discuter avec d’autres entrepreneurs et de rencontrer des spécialistes parce qu’on ne peut pas avoir 3.000 casquettes en même temps», souligne Véronique Eréac, responsable entreprenariat de l’association ForceFemmes, spécialisée dans l’accompagnement des femmes de plus de 45 ans. Règle n°2: «Ecouter ses envies» Règle n°3: «Bien définir son projet» Règle n°5: «Avoir la foi»

Définir votre projet | devenir-artisan.fr Qu’elle naisse de l’expérience, du savoir-faire, de la créativité ou d’un simple concours de circonstances, toute idée peut être opportunément développée. À ce stade, la première chose à faire consiste à définir de manière très précise votre idée et à vous interroger sur sa réelle utilité par rapport à l’offre déjà existante sur le marché. Enfin, si elle présente un caractère de nouveauté, il sera nécessaire de prendre un certain nombre de précautions de manière à pouvoir prouver que vous êtes bien à l’origine de cette idée. 1 - L'entreprise artisanale Une entreprise artisanale est une entreprise qui exerce, à titre principal ou secondaire, une activité économique de production, de transformation, de réparation ou de prestations de services et dont l’effectif est inférieur ou égal à 10 salariés au moment de sa création. Elle doit en principe être inscrite au répertoire des métiers tenu par les chambres de métiers et de l’artisanat. Alimentation : 117 590 entreprises À qui demander ?

Related: