background preloader

L’art assisté par ordinateur par Anne-Charlotte Philippe

L’art assisté par ordinateur par Anne-Charlotte Philippe
Related:  `test 1024

RADart : Rapid Application Development pour projets artistiques | RADart vous invite à découvrir des projets de création innovants et à participer à la résolution des problématiques rencontrées par leurs créateurs Y a-t-il des « faux » en art numérique ? La question du « faux » reste une vraie question, surtout dans la pratique artistique numérique qui se déploie sur les réseau sociaux. On assiste actuellement à une massification de la duplication du contenu comme on peut le voir avec le glitch. Le glitch est l’emploi de caractères typographiques réutilisés, détournés, programmés pour s'afficher dans les statuts de Facebook ou Twitter sous formes de symboles et de motifs graphiques. Et, bien évidemment, ces statuts se retrouvent rapidement copiés-collés et diffusés. Sur les réseaux sociaux, je communique régulièrement sur mon travail en faisant des rappels, des échos, des mentions sur l’origine de mes œuvres. J’ai pu voir des gens inspirés par ma pratique, reprenant dans leur propres normes certains de mes visuels ou de mes méthodes mais cela est une des caractéristiques de la création numérique qu’il faut envisager comme une arborescence. Thomas Cheneseau est également curateur, avec Systaime, de la galerie en ligne Spamm

#DigArt: We're Spending A Week Exploring The Digital Arts Market (Or Lack Thereof) This past week NYC hosted another string of art fairs: the first US installment of London’s Frieze, as well as several accompanying ancillary fairs, Pulse and NADA, which always seem to spring up around the behemoths, flocking like moths to the proverbial flame. It was barely two months ago that the city welcomed the annual Armory Show, which came with its own entourage of some half-dozen smaller fairs, and this, in a city that New Yorker’s Peter Schjeldahl calls “a permanent art fair, with hundreds of galleries conveniently clustered in a few neighborhoods.” It’s no secret that recession or no recession, the art market is alive and well, thriving in fact, and bordering on bloated. Each week seems to bring yet another headline about a work of art going for record sums at the auction houses. And yet, despite the gluttonous feast, the digital arts remain almost uniformly absent from the dinner table. It seems no one even bothered to invite them to the party.

TwitHaïku L'art du pinceau, suiteEveil Art et Nature Après le premier principe de base du 14ième siècle proposé par Hsieh Ho, voici les suivants: 2:Des formes et des structures naturelles, et des techniques à utiliser. Le propos de ce blog n’est pas de vous apprendre à vous exprimer comme les Chinois ni de vous faire un cours de calligraphie. Le mot éveil est là pour rappeler qu’il est très intéressant de connaitre les différentes sensibilités et de pouvoir choisir vers quel type d’expression vous désirer vous engager… En calligraphie, les pinceaux sont particuliers et fabriqués en Chine.Il y en a des raides, en poil de loup ou de léopard, avec trois longueurs différentes: long, moyen, court et servent à tracer des contours, les traits fins, et les points.Des souples, en mouton ou en chèvre qu’on utilise pour peindre les grosses branches, pour les grandes surfaces. Les manches sont toujours en bambou! 3: De la manière de décrire un sujet selon sa nature et d’appliquer le pinceau et l’encre. 4 De la couleur et de son utilisation. 5.

LA MOUSTREET #2 | LA MOUSTACHERIE -iOSFlashVideo LA MOUSTACHERIE organise la première exposition numérique de rue : « LA MOUSTREET #2». Anonyme et déconnectée d’internet, LA MOUSTREET#2 permet la découverte et le partage d’œuvres numériques dans la rue, de manière gratuite et libérée d’internet. Il s’agit d’une exposition téléchargée dans des clés USB (au nombre de 36) dissimulées et cimentées dans des murs de la ville de Toulouse. À l’époque de la dématérialisation massive des échanges sur la Toile nous avons besoin de repenser la liberté d’expression et des l’échanges de fichiers au niveau local. L’exposition s’adresse aux personnes qui souhaitent communiquer et échanger du contenu dans la rue. Pour cette édition découvrez les QR CODES cachés dans certaines clés et découvrez si vous avez gagné un des nombreux lots offerts par La Moustacherie et ses partenaires. Si vous trouvez une clé cassée, veuillez nous le signaler via le formulaire de signalement [ici]

[#DIGART] 10 New Media Tumblrs To Follow Religiously This week we’re exploring the Digital Arts Market (or lack thereof). We’re asking the tough questions: What will it take for a sustainable digital arts market to form? Is that even a possibility? Can the digital arts make money? Even for those of us who spend the majority of our days hunting around the strange corners of the internet, it can still hold plenty of surprises. Phone Arts Phone Arts is a Tumblr run by internet artist Michael Manning that collects original images usable as phone backgrounds. Kim Asendorf As co-proprietor of the online-only Fach & Asendorf gallery (with Ole Fach), Asendorf booth snoops out inspiring new media art and posts his own, recently focusing on the Noog augmented reality project and his Sim City-driven video projections. The New Aesthetic The New Aesthetic is the now infamous Tumblr run by media innovator James Bridle that gathers together examples of the New Aesthetic (i.e. the digital erupting into the physical, to paraphrase Bruce Sterling). OKFocus

[#DIGART] Why Your .JPEGs Aren't Making You A Millionaire This week we’re exploring the Digital Arts Market (or lack thereof). We’re asking the tough questions: What will it take for a sustainable digital arts market to form? Is that even a possibility? Can the digital arts make money? It’s time we get realistic about making money from selling internet art—it’s not going to happen. The commodification of internet art is not going to happen in the way the art market has traditionally operated or in any way currently being attempted. 1. This is the way juggernauts like Google or Facebook operate. 2. Coined by WIRED’s Chris Anderson, Freemium is a term meant to imply general access to a site for free with additional features that come at a cost. 3. How about making a kooky video and asking for money from your friends on Kickstarter for a big new art project? 4. Screenshot of Greg Leuch’s G.R.E.E.D. As opposed to the big, crowd-sourced singular project, micro-patronage proposes giving a little bit at a time to smaller, dispersed projects. 5.

Vous avez dit Twittérature ? La littérature sur Twitter : un état des lieux L’heure est grave, l’heure est belle. Depuis quelques mois, à l’ombre de la crise, se développe un mouvement littéraire nouveau : la twittérature (avec un accent dans la sphère francophone). Un courant hérité de l’Oulipo fondé par François Le Lionnais et prenant appui sur le service de microbloggin Twitter. Avec des dizaines de « twittérateurs » dans le monde francophone et la fondation d’une association visant à les réunir, l’Institut de Twittérature comparée (ITC), la twittérature pourrait bien changer la face du monde. Au commencement il y eut un tweet Tout commence en mars 2006 lorsque Jack Dorsey, cofondateur de Twitter, publie le premier tweet de l’histoire sur sa nouvelle application : « just setting up my twttr ». Twittérature, une littérature minuscule Mais que vient faire la littérature là-dedans ? Des romans sur Tweeter ? La brièveté de la forme n’empêche en rien une certaine ampleur. De Twitter à l’édition « traditionnelle » L’Institut de Twittérature comparée (ITC)

iconmonstr : des icônes gratuites, libres de droit et sans attribution Si vous êtes à la recherche d’icônes pour illustrer votre site web, arrêtez tout ! Pas besoin d’aller plus loin, vous devriez trouver votre bonheur sur iconmonstr : le site propose plus de 2 500 icônes gratuites, personnalisables, vectorielles, à fond transparent et totalement libres de droits (sans attribution). Pour accéder aux icônes gratuites, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez parcourir les dernières icônes ajoutées sur la page d’accueil, rechercher un mot-clé (en anglais de préférence), visualiser une icône au hasard, les icônes favorites ou les icônes classées en catégories : basic, business, commerce, equipment, interface, miscellaneous, multimedia, network, security, signs, social et web.Vous pouvez personnaliser chaque icônes avant de la télécharger : vous pouvez choisir la taille de l’icône, de 16px à 256px (et même la télécharger en SVG, format vectoriel), vous pouvez choisir la marge (de 0px à 16px) et sa couleur.

PIXINESS - Oeuvre d’art lumineuse, numérique et interactive à échelle urbaine par Axel Morgenthaler -iOSFlashVideo Reject Reality and Substitute Your Own: Using Augmented Reality as Art Thomas Eberwein, “Ghost” (2013) (all photos by the author for Hyperallergic except where noted) Whether you like it or not, the digital invasion of Google Glasses is on its way, bringing the alternate world of augmented reality with it. As the late sci-fi author Philip K. What is real? Mark Mussler, Happy Pets, Thibaut Brevet, Cem Sever, “Tattooar” (2011-13) Potentially, the technology of layering one reality over another offers tantalizing possibilities for the integration of information into our daily lives, like the way we already rely on Google maps to get where we’re going (Google is really ahead on all of this). Nicolas Henchoz of the EPFL+ECAL Lab, a Switzerland-based design lab with the Ecole polytechnique fédérale de Lausanne that encourages the intersections of technology, design, and architecture, directed the exhibition, which has previously been presented in an altered form in London, Milan, Paris, and San Francisco. Liron Kroll, “Last Year” (2013).

Rafaël Rozendaal – Official Website Modélisations des imaginaires » Chaire d'enseignement et de recherche – Telecom ParisTech & Rennes2

Related:  Numérique