background preloader

Les entreprises face au défi de la fidélisation client

Les entreprises face au défi de la fidélisation client
Acquérir mais surtout fidéliser les consommateurs est une priorité pour les entreprises. Mais avec le développement des supports online, la relation entre clients et fournisseurs s’est complexifiée. À ces derniers de savoir mettre en place les outils leur permettant d’entretenir le lien noué avec les internautes. La relation entre clients et fournisseurs s’est complexifiée. À ces derniers de savoir mettre en place les outils leur permettant d’entretenir le lien noué avec les internautes ! Vouloir fidéliser la clientèle n’est pas une idée neuve et elle n’est pas apparue avec Internet. Étudier le comportement des clients Cela signifie pour l’entreprise qu’il lui faut étudier le comportement du client dans sa démarche commerciale : sur quel site se rend-il ? Christophe Marée, Enterprise Marketing Manager, Adobe Systems France Le rôle primordial des réseaux sociaux Auteur : Christophe Marée, Enterprise Marketing Manager, Adobe Systems France

La relation client sur la Toile : un facteur de croissance sous-estimé Pour la cinquième année consécutive, Teletech International, spécialiste de la relation client à distance, a évalué l’accessibilité et la réactivité des services client des sites marchands. Son baromètre "Open to Dialog" permet de dresser une analyse des contacts proposés par les sites (numéro de téléphone, adresse e-mail) et la joignabilité associée (réponse, délai de réponse). Tous secteurs confondus, le baromètre indique que les entreprises donnent la priorité à l’e-mail plutôt qu'au contact téléphonique. En effet, seuls 64 % des sites marchands étudiés affichent un numéro de téléphone (47 % d'entre eux proposent un numéro surtaxé). Sur cette proportion, seulement 22 % sont joignables (vs 7 % en 2010). Paradoxalement, l’étude met en évidence la diminution du nombre d'adresses e-mail communiquées pour contact. Par ailleurs, le baromètre montre que le délai de réponse personnalisée et rapide (moins d’une heure) s’améliorent, passant de 21 % en 2010 à 37 % en 2011. Méthodologie :

Comment fidéliser les clients ? (guide pratique , astuces , conseils) Afin de fidéliser ses clients existants, un certains nombre de démarches sont à mettre en œuvre. Le maître mot du processus de fidélisation des clients est la qualité. La qualité du service Il est dans un premier temps primordial d’offrir un service de qualité. La prestation du services, ainsi que le produit vendu doivent être en adéquation avec ce qui a été négocié au préalable. Il faut également que le processus de vente, depuis la prise de commandes, jusqu’à la livraison soit optimale et efficace. La carte de fidélité La mise en place de carte de fidélité permet de conserver de manière efficace un client existant. L’enquête de satisfaction client Afin d’être plus proches des attentes de ses clients, il est possible de leur soumettre une enquête de satisfaction. Ceci permettra d’ajuster l’offre selon les besoins des clients, et de voir rapidement les domaines qui ne donnent pas satisfaction. La formation et la motivation des équipes

S'occuper du client le fidélise-t-il vraiment ? On ne gère plus des transactions, mais des relations Dans l'histoire récente du marketing et de la vente, il est admis que nous sommes passés d'une époque à une autre. Beaucoup ont tout d'abord connu et pratiqué une approche dite transactionnelle : dans cette version-là, nous vendions au coup par coup, sans réellement nous préoccuper de développer une relation durable avec les clients. En revanche, l'époque moderne est celle de l'approche relationnelle : la relation interpersonnelle devient au contraire l'axe majeur pour les intéresser et pour les retenir. Trois chercheurs allemands ont tenté de vérifier si, en étant effectivement très orientés client, les commerciaux parviennent à fidéliser efficacement leur clientèle(1). Un expert, ou un "bon gars" ? L'orientation client, nous rappellent les chercheurs, est composée de deux types de comportements. Le deuxième comportement est plus relationnel. Quel comportement adopter face au client ? Rationnel vs relationnel L'expert

Les marques misent sur la qualité des interactions avec les consommateurs De la conception à la distribution, en passant par le marketing et la relation client, la notion d’intimité client recouvre toutes les étapes de la vie d’un produit. Le baromètre 2012, réalisé par CSC, spécialiste du conseil et des services informatiques, en partenariat avec TNS Sofres(1), montre que 41 % des entreprises européennes interrogées font de l’intimité client un axe stratégique, 33 % privilégient l’excellence opérationnelle et 26 % la supériorité produit. Les marques cherchent à nouer des relations profitables dans la durée avec les consommateurs en les associant à la création de leurs offres. Dans un contexte de rationalisation des coûts, les entreprises font preuve d’une plus grande sélectivité dans le mix offre/client/canal.

4 astuces pour fidéliser vos clients ! Fidéliser un client coûte 4 à 5 fois moins cher que d’en acquérir un nouveau. Alors avant de vous lancer dans l’acquisition de nouveaux clients, pensez à fidéliser les internautes ayant déjà acheté sur votre boutique. Vous trouverez dans ce dossier 4 conseils à appliquer pour inciter vos clients à revenir effectuer un achat sur votre site. 1 – Gâtez vos meilleurs clients Prêtez une attention toute particulière à vos clients les plus fidèles. Envoyez-leur des codes promo ou offrez-leur les frais de ports pour les produits qu’ils affectionnent. 2 – Faîtes plus que votre promesse commerciale Pensez à rédiger des dossiers thématiques sur l’utilisation de vos produits. Un client mécontent ne signifie pas un client perdu. 3 – Soyez disponibles Faites en sorte d’être toujours disponible pour vos clients. 4 – Les réseaux sociaux : un lien direct avec vos clients Pensez aussi à interroger vos clients sur les améliorations qu’ils souhaiteraient concernant votre site, votre offre.

Mesurer la valeur client CLV Customer Lifetime Value Comment mesurer la valeur d'un client Calculer la rentabilité par client T ous les clients ne sont pas d'une rentabilité équivalente. Tous les clients ne méritent pas les efforts destinés à les fidéliser. Parfois même un client peut coûter plus cher à l'entreprise que ce qu'il rapporte. Les profits dégagés estimés dans la durée sont en fait supérieurs aux frais dépensés à son égard. Anticipation de la valeur client Pour être plus précis, il ne suffit pas de se fonder exclusivement sur les achats passés pour formuler un jugement. Définition CLV Customer Lifetime Value La Customer Lifetime Value est un indicateur estimant, sous la forme d'une espérance mathématique, la somme des profits nets susceptibles d'être générés par un unique client au fil de sa durée de vie. La valeur d'un client correspond peu ou prou à la différence entre les profits effectivement dégagés et la somme des frais de marketing engagés. À lire CRM at the Speed of Light Dispo : www.amazon.fr Gestion de la relation client

Gérer votre service à la clientèle - Trouver nos guides de gestion Le service à la clientèle représente un élément crucial de la réussite de l'entreprise. Chaque contact de vos clients avec votre entreprise représente une occasion pour vous d'améliorer votre réputation auprès d'eux et d'augmenter la probabilité d'autres ventes. De la façon dont vous vous exprimez au téléphone à l'efficacité de vos systèmes de réponses aux commandes, presque chaque aspect de votre entreprise influe sur la façon dont vos clients perçoivent votre entreprise. Ce guide expose ce qu'implique le service à la clientèle. Qu'est-ce que le service à la clientèle? Le service à la clientèle implique la mise en place de systèmes visant à maximiser la satisfaction de vos clients en ce qui concerne l'entreprise. Le service à la clientèle est plus directement important dans le cadre de certains rôles que d'autres. Mais ne négligez pas l'importance du service à la clientèle dans d'autres domaines de votre entreprise. Comprendre vos clients Gérer les informations concernant vos clients

L’impact des cartes de fidélité sur la fidélité à l’enseigne : la satisfaction vis à vis des récompenses a-t-elle une importance ? | Observatoire de la Fidélité et de la fidélisation clientèle | Blog Journal of Retailing and Consumer Services, 15, pp 386-398. N.T.M Demoulin, P. Zidda 1. Sujet traité Cet article s’intéresse à un type particulier de programmes de fidélité : les cartes. L’étude menée pour répondre à cette question se déroule dans le secteur de la grande distribution alimentaire. 2. Premièrement, l’étude menée permet de valider l’hypothèse de départ selon laquelle plus les consommateurs sont satisfaits du système de récompense, plus ils sont fidèles à l’égard de l’enseigne ; c’est-à-dire que, d’une part, celle-ci représente une part importante du budget consacré à cette catégorie de produits et que, d’autre part, les clients fidèles fréquentent plus souvent le magasin. Une seconde conclusion intéressante est tirée de cette étude : le programme de fidélité est un moyen de renforcer la fidélité des « bons clients » à condition que ces mêmes clients soient satisfaits des rétributions proposées. 3. 4. 5. Synthèse réalisée sous la Direction de Jean-François TRINQUECOSTE

Les programmes de fidélité en quête de renouveau - Enquête Les Français raffolent des programmes de fidélité. Selon une étude publiée en 2005 par ACNielsen, ils n'étaient pas moins de 90 % à déclarer posséder au moins une carte de fidélité au sein de leur foyer. C'est dire si la manne est importante pour les marques. Jusqu'alors cantonnés à un aspect purement technique et opérationnel, les programmes de fidélisation ont subi depuis un ou deux ans un véritable lifting de la part des entreprises émettrices qui vont audelà du simple aspect transactionnel pour s'ouvrir de plus en plus au relationnel. Un phénomène qui touche l'ensemble des stratégies de relation client et qui tend à se généraliser dans les programmes de fidélisation des marques et enseignes, quel que soit le secteur dans lequel elles évoluent. De l'aveu même des principaux opérateurs, le programme à points est adaptable à – presque – tous les secteurs. Pour autant, ce type de programme, bien ancré dans les habitudes des consommateurs, peut-il encore être innovant ?

Quand fidélité rime avec générosité - Les fondamentaux du marketing 94 % des consommateurs présentent systématiquement leurs cartes de fidélité lors de leurs achats. Chaque Français posséderait entre ois et dix cartes de fidélité, selon l'Observatoire de la fidélité (baromètre mené en 2010). Même si 45 % seulement des utilisateurs considèrent qu'elles offrent de véritables avantages (selon l'étude Kantar Worldpanel menée en 2010), ils les utilisent activement: 94 % les présentent systématiquement lors de leurs achats (étude HighCo/Ifop menée en 2009). En outre, les trois quarts des consommateurs déclarent que la possession d'une carte les incite à retourner dans une enseigne (Observatoire de la fidélité). Première étape obligatoire: définir la stratégie. Attention cependant à ne pas proposer une gratification trop ambitieuse: le coût du programme de fidélité doit faire partie de la réflexion en amont. Une fois le programme de fidélité et son périmètre définis, il s'agit de le mettre en place au plan technique. Le plus intéressant?

[E-commerce] Fidélisation : quelles solutions innovantes ?  La fidélisation est, outre l’acquisition, parmi les premières priorités des e-marchands. Les programmes qui en découlent reposent souvent sur les mêmes leviers: remises, chèques-cadeaux, cumul de points de fidélité etc. Fidéliser un client permet de nouer un lien étroit entre la marque et son consommateur, de créer une conversation entre eux deux, de la présence à l’esprit etc. Des points, mais pourquoi faire ? On sait aujourd’hui que 77% des français achètent à distance, par internet, téléphone ou courrier (Source Fevad). 97% d’entre eux sont ravis de leurs opérations des 6 derniers mois, et sont curieux des nouvelles offres qui pourraient se présenter. Un outil d’acquisition pour les e-commerçants Tout l’enjeu pour les e-commerçants, c’est de dynamiser ce capital fidélité, et pour les consommateurs de dépenser leurs points en ligne d’une façon innovante. [Crédits : Fevad] Coupons, cartes pré-payées, micro-paiement, les solutions sont aujourd’hui nombreuses. [Publireportage]

Quels leviers utiliser pour développer la fidélité de ses clients ? Dans cet article nous allons voir les leviers pour développer la fidélité de ses clients, en débutant par l’analyse des mécanismes essentiels de la fidélisation, puis la mise en place des fondamentaux indispensables pour créer un programme de fidélisation, pour finir par la mise en place d’une stratégie pour obtenir naturellement la fidélité de ses clients. Avant de commencer il faut tout d’abord distinguer fidélisation et fidélité, l’un étant une démarche volontaire de l’entreprise, tandis que l’autre étant une attitude “naturelle” des clients envers une marque. Cette différence sémantique peut sembler subtile, mais c’est tout ce qui fait la différence entre les clients d’Air France qui sont séduits par le programme de fidélisation avec des Miles, et d’autre part Apple qui a une communauté de Fans sans pour autant mettre en place un véritable programme de rétention clients. Pourquoi est-ce important de fidéliser ? La Pyramide de la Fidélisation Les Mécanismes de la fidélisation

Pourquoi votre centre d'appel devrait gérer vos médias sociaux Pendant que les entreprises réfléchissent sérieusement aux moyens de maximiser les avantages des médias sociaux, on doit aborder la question : Qui, dans l’entreprise doit être responsable des médias sociaux? Qui doit prendre les décisions concernant les technologies, les effectifs, ou encore les politiques concernant les médias sociaux et les interactions dans les médias sociaux? Qui dirige le spectacle? Le centre d’appel, selon plusieurs, serait la terre d’accueil idéale pour la gestion des médias sociaux dans une entreprise. En effet, les médias sociaux ne sont pas seulement une technologie: il s’agit d’une initiative stratégique de l’entreprise qui va bien au-delà d’une présence sur Facebook ou Twitter. La relation déjà établie du centre de contact avec le client et la présence d’un ensemble de mesures de performance sont de solides arguments pour donner la gestion des médias sociaux à votre centre d’appel.

Related: