background preloader

Www.megatopie.info/arcadia/wp-content/uploads/2011/11/Tp-nouveaux-outilsv.2.pdf

Www.megatopie.info/arcadia/wp-content/uploads/2011/11/Tp-nouveaux-outilsv.2.pdf

Doc@zur Un « pearltree » est un dossier dans lequel vous allez insérer des sites sur votre sujet de veille. Chaque site sera représenté par une perle. Vous constituez ainsi un « arbre à perles » que vous pouvez organiser comme bon vous semble, et partager. En tant que professeurs documentalistes, nous avons l’habitude de gérer nos sites favoris avec différents outils. Or Pearltrees peut être utilisé aussi comme un outil de gestion des sites favoris. Un outil de « social bookmarking » Sa force par rapport à Netvibes réside dans sa dimension « réseau social » : une fois que l’on a compris son fonctionnement, on est frappé par la richesse que nous apporte le partage de son contenu. Si Netvibes est un outil de bookmarking (gestion des favoris), Pearltrees est quant à lui un outil de social bookmarking ( partage de favoris). Sa présentation non linéaire permet une grande souplesse de classement et de tri. Par contre, Pearltrees n’est pas un agrégateur de flux RSS. 2. Utiliser Pearltrees

La composante sociale du elearning, par la grâce des réseaux Dans son blog, Yann Bergheaud, responsable e-learning à l'Université Jean Moulin Lyon III qualifie le social learning de nouvel Eldorado du e-learning. En s'appuyant sur la définition e-learning donnée par l'Union Européenne, il explique qu'il ne s'agit pas là d'une nouvelle forme du e-learning. Dans cette définition, il est question d'échanges et de collaboration à distance, en plus de l'utilisation des TIC dans l'apprentissage. Les carnets de Paris, un exemple concret de social learning Les carnets de Paris Descartes est le réseau social de l'Université Paris V René Descartes. Intérêts du social learning En utilisant la plate-forme comme espace d'échanges informels, les étudiants sont acteurs de leurs apprentissage. En social learning, le formateur « contrôle et modère les échanges des apprenants », comme le souligne Yann Bergheaud. Dans les environnements numériques de travail, le social learning est encore assez peu proposé comme axe stratégique du e-learning.

Choisir un outil de curation de contenus web Très en vogue depuis quelques mois, les outils de curation de contenus web offrent une nouvelle façon d'organiser et de suivre les contenus les plus intéressants sur internet. Ces réseaux éditoriaux participatifs s'appuient sur des utilisateurs « experts » d'un sujet, qui trient les informations les plus intéressantes avant de les diffuser à leurs communautés de lecteurs, et d'interagir avec elles. Au-delà de la veille d'informations, ces outils permettent aux professionnels d'occuper de nouveaux espaces d'expression, de gagner en visibilité, de soigner leur e-réputation, ou encore d'enrichir leur carnet d'adresses. Présentation des fonctionnalités et particularités de Pearltrees, Parper.li et Scoop.it : trois outils de curation de contenus web qui répondent à des besoins très variés pour les adeptes des outils web 2.0. Pearltrees En un clin d'oeil Les particularités et fonctionnalités de Pearltrees Quelques applications de Pearltrees Paper.li Pour quels usages ? Scoop.it

articles Facebook, Twitter, Scoop.it et Google+ : pourquoi je n'écris presque plus dans mon blog pédago Comment les nouveaux outils du web déplacent les espaces d'écriture, de veille et de partage... Je délaisse ce blog depuis un bout de temps... ...ça me culpabilise. Pourtant, ce que je raconte n'est pas essentiel, et les lecteurs peu nombreux :-) ... Pourquoi culpabiliser ! Mon activité a changé : Je ne suis presque plus en poste de"formateur". Aujourd'hui je suis plus en position "d'intervenant" sur des domaines spécifiques liées à la pédagogie, aux LCMS et aux médias sociaux, même si je continue de travailler avec et sur Moodle et les réseaux sociaux pour animer des Communautés virtuelles. Le Web évolue, ses outils, leurs fonctionnalités Conséquence directe : ma pratique quotidienne du web se transforme depuis un ou deux ans, et cette évolution s'accélère depuis quelques mois. Je suis en fait phagocité par la réactivité incessante des participants sur ces outils. Les alertes Google m'ont servi d'outil de veille principal assez longemps.

» The 5 best online bookmarking services You probably browse the web from home, at work and possibly on your smartphone. If you do, storing bookmarks in the browser can be annoying and counterproductive. You need an online bookmarking tool to have easy access to all your favorite web sites regardless of which device you use to get online. Here are Pandia’s top 5 social bookmarking services. Social bookmarking is like a quiet, clever sister among her fancy Web 2.0 siblings. Two years ago I wrote Pandia’s first Top 5 social bookmarking services article. What to look for Over the years, I have registered with and tested over 30 tools for social bookmarking. A certain amount of users is essential. The top 5 social bookmarking services in this article all comply with these criteria. Diigo Diigo is fun! To start with the basics, Diigo is easy to use. In addition to being a bookmark tool, Diigo lets you add sticky notes and highlight text on any web page just like you would on paper. Delicious Delicious is owned by Yahoo. Furl Simpy

Travail collaboratif : définition et outils Cet article explique dans les grandes lignes ce qu’on entend par travail collaboratif et les outils TIC qui y sont associés. Définition C’est un travail réalisé en commun par plusieurs personnes aboutissant à une oeuvre commune (travail en groupe ou en équipe). Il suppose que les personnes interagissent pour accomplir l’objectif fixé, chacun selon ses compétences et le rôle qu’il joue dans la dynamique de groupe. Dans le cas où le but a atteindre est l’acquisition de compétences, on parlera plutôt de travail coopératif ou apprentissage coopératif. "l’apprentissage coopératif est une activité d’apprentissage en groupe, organisée de façon à ce que l’apprentissage soit dépendant de l’échange d’informations socialement structuré qui s’effectue entre les apprenants du groupe. Les outils Selon ce qui précède, les outils de travail collaboratif sont des outils qui doivent permettre le fonctionnement d’un groupe de travail. Ces outils peuvent se classer en quatre types :

Facebook, ce n’est pas « que » mal ! Depuis quelques semaines, c’est la mode de casser du sucre sur le dos de Facebook. Faut dire que ce n’est pas difficile : une compagnie qui ne fait pas de mystère sur l’utilisation de nos données personnelles à des fins commerciales, est certainement loin d’une société philanthropique ou d’un groupe humaniste désintéressé. Alors, avant de jeter Facebook dans les flammes des enfers du Net, si on lui offrait une petite chance de salut ? Facebook est un bon moyen de suivre, d’un coup d’oeil, les activités de ses connaissances Avouez que ce n’est pas fréquent, y compris dans la vie réelle, d’avoir sous le même toit nos collègues, notre famille, des célébrités, des entreprises, des anciens amis, des connaissances virtuelles… Grâce à la page d’accueil de mon compte Facebook, je vois d’un coup d’oeil ce que veulent bien me dire tous ces contacts, sans obligation pour ma part de passer de longues heures au téléphone, ou d’écrire de fastidieux messages. Facebook est un moyen de se détendre

reddit: the front page of the internet Histoire(s) de l'ergonomie (1/7) - L'émergence : L'ergonomie comme nouvelle science et technologie - Université de Lorraine Histoire(s) de l'ergonomie (1/7) - L'émergence : L'ergonomie comme nouvelle science et technologie « L’émergence : L’ergonomie comme nouvelle science et technologie » constitue la première partie de la Grande Leçon Histoire(s) de l’ergonomie.L’histoire d’une discipline récente comme l’ergonomie, des institutions qui l’ont portée, des personnes qui l’ont créée et développée, des concepts, des théories, des méthodes qui en font son contenu, d’une profession qui est un de ses moyens d’action, toutes ces « histoires » sont en rapport étroit avec l’histoire du travail et des conflits sociaux, qui en est à la fois le contexte, l’origine et l’objet de cette discipline. Eric Brangier et Annie Drouin vous proposent d’aborder cette partie avec René Amalberti, Tahar-Hakim Benchekroun, Jean-Michel Hoc, François Hubault, Véronique de Keyser, Jacques Leplat, Maurice de Montmollin, Michel Neboit, Jean-Marc Robert et Jean-Claude Sperandio.Présentation des intervenants

Utiliser Twitter en salle de classe : 12 exemples pratiques Les meilleurs outils de bookmarking Petit article comme j'en fais que trop rarement autour des outils. Je parle souvent ici d'usages, de stratégie, de démarches, de bonnes et mauvaises pratiques, de décryptage de certaines tendances. Donc j'ai décidé aujourd'hui de donner la part belle aux outils de bookmarking. Mais si vous savez, ces outils sur lesquels vous vous êtes inscrits et que vous ne pensez que trop rarement à consulter pour y retrouver vos favoris préférant encore trop souvent utiliser l'onglet Favoris ou Marque-pages de votre navigateur Internet. Pearltrees : le frenchy Pour autant, nul doute qu'avec la densité de contenus et de types de source, il devient de plus en plus urgent d'utiliser avec une certaine productivité un outil de bookmarking. Del.icio.us : le leader ? Des solutions, il en existe d'autres avec un leader Del.icio.us qui tend à se tailler la part du gâteau mais qui souffre aujourd'hui d'une concurrence de plus en plus accrue et surtout d'un certain désintérêt de la part de Yahoo!

Babelio - Vos livres en ligne - Connectez vos bibliothèques

Related: