background preloader

Évolution (biologie)

Évolution (biologie)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En biologie, l'évolution est la transformation des espèces vivantes qui se manifeste par des changements de leurs caractères génétiques et morphologiques au cours des générations. Les changements successifs peuvent aboutir à la formation de nouvelles espèces. La théorie de l'évolution est une explication scientifique de la diversification des formes de vie qui apparaissent dans la nature. Cette diversification depuis les premières formes de vie est à l'origine de la biodiversité actuelle. L’histoire des espèces peut ainsi être écrite et se représente sous la forme d'un arbre phylogénétique. L'idée d'évolution est très ancienne et peut déjà se trouver chez certains philosophes de l'Antiquité (Lucrèce, 98-54 av. Avec la découverte de la génétique par Mendel la théorie de l'évolution s'est peu à peu affinée[3]. Les hommes ont cherché l'origine de la diversité du vivant dès la période antique. Jean-baptiste de Lamarck

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89volution_(biologie)

Related:  BIOLOGIEPhylogénie

Génétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De la molécule d'ADN à la cellule vivante. Relations schématiques entre la biochimie (biochemistry), la génétique (genetics) et la biologie moléculaire (molecular biology). La génétique (du grec genno γεννώ, « donner naissance ») est la science qui étudie l'hérédité et les gènes, c'est une sous-discipline de la biologie. Une de ses branches, la génétique formelle, ou mendélienne, s'intéresse à la transmission des caractères héréditaires entre des géniteurs et leur descendance. L'invention du terme « génétique » revient au biologiste anglais William Bateson (1861-1926), qui l'utilise pour la première fois en 1905.

Classification phylogénétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette classification est principalement fondée sur les méthodes de la cladistique, méthode établie en 1950 par Willi Hennig[1]. Cette méthode révolutionna ainsi toute la systématique à partir de la fin des années 1960. L'analyse cladistique qui sert de base à l'établissement de cette classification considère les caractères à toutes les échelles à valeur égale : les caractères macroscopiques et microscopiques issus de l'anatomie comparée et de l'embryologie, les caractères moléculaires[2] issus de la biochimie et de la biologie moléculaire, ainsi que les données apportées par la paléontologie.

Gradualisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le gradualisme peut faire référence : ↑ France. Ministère de l'information, France. Direction de la documentation, Notes et études documentaires, Numéros 4875 à 4879, La Documentation Française, 1988, page 60↑ Wladimir Andreff, Economie de la transition : La transformation des économies planifiées en économies de marché, Bréal, 2007, page 89↑ J. William James Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir James. William James Philosophe américain XIXe siècle-XXe siècle Arbre phylogénétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Arbre phylogénétique, basé sur le génome d'après Ciccarelli et al. (2006)[1] Les arbres phylogénétiques ne considèrent pas les transferts horizontaux, et un nouveau modèle se développe en phylogénie, celui de graphe ou réseau phylogénétique qui permet de les prendre en compte, ainsi que les recombinaisons. Historique[modifier | modifier le code] Darwin est le premier à avoir illustré et popularisé le concept d'un arbre de la vie, dans son ouvrage De l'origine des espèces, publié le . Plus d'un siècle plus tard, les biologistes de l'évolution utilisent encore des diagrammes en forme d'arbre pour décrire l'évolution des espèces.

Monophylie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La monophylie, du grec monos « seul » et phulon « tribu », est la caractéristique d'un groupe qui contient l'espèce souche dont descendent tous ses membres. Controverse[modifier | modifier le code] Deux écoles de taxonomie s'affrontent sur le sens exact à attribuer à la monophylie. Pour les cladistes, le terme de monophylie doit obligatoirement inclure tous les descendants de l'ancêtre commun (Hennig 1966)[2], ce qui en fait un synonyme de holophylie.

Acide désoxyribonucléique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Structure de la double hélice d'ADN. Propriétés générales[modifier | modifier le code] Classification et appariement des bases nucléiques[modifier | modifier le code] Les quatre bases nucléiques de l'ADN sont de deux types : d'une part les purines — adénine et guanine — qui sont des composés bicycliques comprenant deux hétérocycles à cinq et six atomes respectivement, d'autre part les pyrimidines — cytosine et thymine — qui sont des composés monocycliques comprenant un hétérocycle à six atomes. Caractère ancestral et caractère dérivé Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. S'il est commun à plus d'un taxon -c'est-à-dire qu'au moins une autre espèce a hérité de ce caractère-, et qu'il a par ailleurs dérivé dans une tierce espèce au moins du taxon, il constitue alors une symplésiomorphie. S'il est spécifique à un seul taxon, il s'agit plus précisément d'une autapomorphie (c'est notamment le cas si ce taxon constitue un groupe terminal, cul-de-sac évolutif par exemple)

Taxon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En taxinomie, un taxon [taksɔ̃] (du grec τάξις / taxis, « placement », « mise en ordre » ; pluriel grec taxeis, pluriel français taxons) est une entité conceptuelle qui est censée regrouper tous les organismes vivants possédant en commun certains caractères taxinomiques ou diagnostiques bien définis. On voit donc, conformément aux définitions classiques de Simpson et de Mayr, qu'un taxon est un ensemble d'individus réels, et non un regroupement d'entités purement théoriques.[réf. nécessaire] Exemple : le taxon (la sous-espèce) désigné(e) sous le nom Canis lupus familiaris englobe la totalité des chiens domestiques. L'espèce constitue le taxon de base de la classification systématique. Plus le rang du taxon est élevé et plus le degré de ressemblance (le nombre de caractères qu'ils ont en commun) des individus concernés (Plantes, animaux, Champignons, bactéries, Chromistes) est faible, et inversement.

Gregor Mendel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mendel. Gregor Mendel Gregor Johann Mendel Johann Gregor Mendel ( - ), moine dans le monastère de Brno (en Moravie)[1] et botaniste germanophone tchèque, est communément reconnu comme le père fondateur de la génétique. Guide phylogénétique illustré du monde végétal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce guide phylogénétique illustré du monde végétal permet, pour l'ensemble des groupes végétaux ainsi que pour les champignons, d'accéder directement aux images entreposées sur le site de Wikimedia Commons (base de données photographique et, comme Wikipédia, co-projet de Wikimedia). L'accès peut se faire soit de manière simplifiée vers les principaux grands groupes, soit de façon plus ciblée via un arbre phylogénétique.

Qu'est-ce qu'un arbre phylogénétique Qu'est-ce qu'un arbre phylogénétique ?Guillaume Lecointre, MNHN L'arbre phylogénétique présente les relations de parenté entre organismes vivants. Konrad Lorenz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Lorenz. Konrad Zacharias Lorenz Principaux travaux

Related: