background preloader

Cannabis sur drogues.gouv.fr

Cannabis sur drogues.gouv.fr
Le cannabis ou chanvre indien est une plante. Le principe actif du cannabis responsable des effets psychoactifs est le THC ( tétrahydrocannabinol ), inscrit sur la liste des stupéfiants. herbe marijuana ganja , beuh, etc.). tabac , roulées en cigarette souvent de forme conique (" joint ", "pétard"...). La résine ( haschisch , hasch, shit , chichon, etc.). Quelque soit sa forme, résine ou herbe, le haschich peut être coupé avec des substances plus ou moins toxiques, on peut trouver par exemple : du henné, du cirage, de la paraffine mais aussi du sable, de la farine, de la silice ou des microbilles de verre. L'huile C’est une préparation plus concentrée en principe actif, consommée généralement au moyen d'une pipe. Related:  cannabisDébat légalisation cannabis

Le cannabis meilleur pour les poumons que le tabac Les amateurs de joints l’affirment depuis des années, fumer du cannabis est moins mauvais pour la santé que fumer du tabac. Jusqu’ici, les études sur le sujet leur donnaient plutôt tort. Mais une nouvelle étude longitudinale, bien plus complète que la plupart de celles réalisées jusqu’ici, vient donner raison aux partisans d’une consommation modérée de cannabis. L’étude en question, menée par l’université d’Alabama Birmingham et U.C. Le résultat, publié dans le Journal of the American Medical Association: la quantité d’air que les poumons peuvent inhaler et exhaler n’est pas affectée de manière négative par la consommation de cannabis. «Cela pourrait être dû en partie à l’étirement requis lors de l’inhalation de grandes bouffées qui caractérise la consommation de cannabis.» Le Nouvel Obs détaille les résultats de l’étude: Où est la mauvaise nouvelle? publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur

Drogues : les risques pour l'ado Novembre 2014 Dangers de la drogue Quels que soient les contextes socio-culturels, l'adolescence est une période privilégiée de quête et d'expérimentations nouvelles propices à l'adoption de comportements à risque. Ritualisation de la prise de risque, transgression de l'interdit à caractère initiatique, la drogue véhicule une double dimension : négative, par le risque et les conséquences graves que peut entraîner sa consommation ; mais aussi positive, en raison de la puissance symbolique de l'interdit qu'elle peut exercer chez certains jeunes. Causes Les trois principales causes socio-affectives qui peuvent en partie expliquer la consommation de drogue par l'adolescent sont : le sentiment d'abandon consécutif au divorce des parents, ou associé à un délitement familial ; la difficulté de trouver un sens à sa vie et à la vie en général ; une volonté de transgression plus forte que l'interdit, parfois encouragée par un entourage trop systématiquement hostile à l'adolescent.

Cannabis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le chanvre fut très largement utilisé au cours de l'histoire. Il côtoie l'être humain depuis le Néolithique. Il a toutefois été peu à peu fortement réglementé ou même interdit au cours du XXe siècle, en raison de ses propriétés psychotropes et des effets du cannabis sur la santé. Vocabulaire[modifier | modifier le code] En ce qui concerne l'agriculture, le « chanvrier », ou la « chanvrière », est la personne qui travaille le chanvre, mais une « chanvrière » peut aussi désigner une coopérative de producteurs ou un champ de cette plante. Les cannabinoïdes sont les substances chimiques produites par des glandes spécialisées présentes sur toutes les parties aériennes de la plante. Nomenclature et systématique[modifier | modifier le code] On peut néanmoins différencier quatre phénotypes bien distincts[11] : « sativa », « indica », « ruderalis » et « afghanica ». Liste d'espèces[modifier | modifier le code] Cannabis sativa L.

Un gène lié au cannabis déterminerait notre niveau de bonheur Représentation du récepteur des endocannabinoïdes de type 1 inséré dans la membrane d'un neurone. Lorsqu'il capte une molécule d'endocannabinoïde, ce récepteur s'active et module l'activité du neurone, modifiant la perception d'un plaisir au sein d'une autre structure cérébrale nommée circuit de la récompense. Pour en savoir plus L'auteur Sébastien Bohler est journaliste à Cerveau & Psycho. Le cannabis rend-il heureux ? Le gène associé au bonheur est une portion de notre ADN qui code ce qu’on appelle un récepteur neuronal, c’est-à-dire une structure moléculaire logée à la surface des neurones et qui régule l’cativité de ces derniers. Deux variantes d'un même gène Le gène des récepteurs aux endocannabinoïdes existe en deux versions différant par leur séquence en bases azotées (les fameuses bases A, C, T, G de l’ADN). Les porteurs de la base C seraient globalement plus heureux, ont constaté des chercheurs japonais, que les propriétaires de la base T. La caisse de résonance de nos plaisirs

Un plan de lutte contre les addictions centré sur les jeunes « Rares sont les jeunes de 17 ans qui n'ont pas expérimenté un des trois principaux produits que sont l'alcool, le tabac et le cannabis », souligne Danièle Jourdain-Menninger, présidente de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt). C'est pour cette raison que le nouveau Plan de lutte contre la drogue et les conduites addictives présenté par le gouvernement pour cinq ans (2013-2017) donne la priorité aux actions de prévention et de suivi auprès des jeunes, des femmes enceintes et des personnes isolées, tout en renforçant la lutte contre les trafics. Pour rappel, en 2010, 3,8 millions de Français ont eu une consommation à risques d'alcool, 11,8 millions ont fumé du tabac quotidiennement, 1,2 million de personnes ont consommé régulièrement du cannabis (au moins dix fois par mois) et 400 000 ont pris de la cocaïne au moins une fois dans l'année. Globalement, ce nouveau plan préparé par la Mildt repose sur trois priorités : Des associations déçues

CANNABIS (Sativa/Indica) : Propriétés, Bienfaits, Dangers ? CANNABIS (Sativa/Indica) : Bienfaits et Vertus du Cannabis (Marijuana ou Chanvre) ? Propriétés médicinales ? Posologie du Cannabis ? Effets secondaires, Contre-indications, Dangers du Cannabis ? Origine, Composition, Avis des experts, Association avec plantes et Informations complémentaires sur le Cannabis (et la Graine de Cannabis). Le Cannabis (Marijuana, Weed ou Chanvre) est une très puissante plante médicinale mais qui a pourtant été interdite dans de nombreuses régions du monde, en raison de ses vertus psychotropes (le fameux THC). Cannabis : Propriétés médicinales Stress – Nervosité – Dépression – manque de détachement – nervosité, irritabilité, agitation (association Ginseng) – épuisement nerveux, dépression (association Rhodiola) – dépendance psychique ou physique, état de manque – favorable pour les personnes hypocondriaques – spasmes musculaires nerveux – troubles du mouvement – diminue la fréquences des crises d’épilepsie – stress (association Ashwagandha) Insomnie – Sommeil – Rêve

Des enfants tout défoncés Aux États-Unis, le cannabis médical est légal dans 20 États et dans le district de Columbia, mais son usage est encore sujet à controverse – notamment lorsqu'il est destiné aux enfants. Certains pensent que c'est un remède miracle pour l'épilepsie et l'autisme, et qu'il apaise les effets secondaires de la chimiothérapie. Mais ses détracteurs dénoncent les effets à long terme de la marijuana sur des corps encore en pleine croissance. Plus de défoncés :

Addiction à l’héroïne et aux opiacés : Le mésusage des traitements est-il un problème? RB Pharmaceutical, le 20 sept. 2013 (Industries pharmaceutiques et du matériel médical) Soyez le premier à réagir A l’occasion du prochain congrès THS (Toxicomanie, Hépatites, Sida) qui se déroulera à Biarritz du 8 au 11 octobre, seront présentés les résultats d’une étude sur l’acceptabilité et la sécurité des traitements. Cette étude ouvre le débat sur l’efficacité des stratégies thérapeutiques contre le mésusage. • En France, environ 500 000 personnes auraient déjà consommé de l’héroïne au moins une fois dans leur vie et on compte 180 000 usagers réguliers (1). 170 000 bénéficient actuellement d’un traitement substitutif aux opiacés (TSO). Cette prise en charge médicale visant à réduire les risques liés à l’usage de la drogue a fait la preuve de son efficacité sur le plan socio-sanitaire depuis 1995. • Toutefois, il subsiste et se développe différentes formes de mésusage : auto-substitution, toxicomanie, marché parallèle, qui font courir à l’usager des risques sanitaires graves.

Coffee shop (Pays-Bas) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un coffee shop à Amsterdam Coffee shop « Bulldog's » Un coffee shop est aux Pays-Bas un endroit où on peut acheter et consommer du cannabis — sous certaines conditions strictes. Les coffee shops sont à distinguer des smartshops, établissements vendant des graines de cannabis, d'autres psychotropes (champignons hallucinogènes et plantes psychotropes) mais aussi tout un ensemble d'ustensiles servant à leur consommation et des produits dérivés divers. Les Pays-Bas sont un des seuls pays où la vente et la consommation de cannabis sont tolérées, ce qui le rend très attirant aux yeux des consommateurs de cannabis des pays limitrophes à savoir la Belgique et l'Allemagne, qui y pratiquent ce que l'on appelle le tourisme cannabique. À Amsterdam, il existe une chaîne de coffee shops, les « Bulldog's ». Depuis 2008, aucun coffee shop n'est toléré dans un périmètre de 250 mètres autour d'une école[2].

Related: