background preloader

Colosseo in HD, Rome

Related:  PATRIMONIO EN PRIMARIA

El cómputo del tiempo Qui étaient les Romains ? Il y a maintenant quelques mois que je tiens ce blog, et que je vous rebats les oreilles avec les Romains : les Romains ceci, les Romains cela ; les Romains patati, les Romains patata... Seulement, quand on y réfléchit, une question se pose : de quels Romains parle-t-on ? Ou, pour le dire autrement, qui sont les Romains ? Avouez que le sujet mérite réflexion. S'agit-il des habitants de Rome ? Attribution de la citoyenneté. A l'origine, la citoyenneté romaine (civis romanus) ne concernait que les Romains de Rome, et plus précisément les hommes libres inscrits dans les tribus de la ville et de son territoire limitrophe. Le droit de cité pouvait être perdu par abandon volontaire (civitatis rejectio), en adoptant la citoyenneté d'une cité indépendante (une colonie ou une cité fédérée, par exemple) ou par déchéance (deminutio capitis) pour les individus qui s'étaient soustraits au cens, au service militaire ou avaient violé certains droits. Évolution de l'attribution de la citoyenneté.

Las termas El banquete La muerte La Indumentaria en la mitología Indumentaria de los personajes mitológicos En la Grecia antigua, los dioses usaban la misma indumentaria que los mortales. Las telas estaban confeccionadas con lana y pelo de cabra. Las mujeres hilaban las fibras y luego las trabajaban en un telar, confeccionando piezas generalmente rectangulares. Las medidas dependían de las proporciones del interesado. Ajustaban esa tela alrededor del cuerpo ajustándola a la cintura con cordones, telas arrolladas, cinturones o la recogían mediante broches. El Peplo El peplo, era una gran pieza rectangular de tela que quedaba como una túnica con muchos pliegues, ceñida a la cintura. Algunos están ribeteados por los cuatro lados y otros tienen galones bordados. El Quitón Era una prenda masculina. Estaba formado por dos piezas rectangulares. Tenía una abertura en la parte superior por donde se pasaba la cabeza. El Himation Era lo que hoy día podemos llamar manto. La tela se colocaba en el sentido inverso al largo del cuerpo, formando otro tipo de pliegues. Calyptra

Le port antique de Rome revit grâce au virtuel Des chercheurs ont déblayé virtuellement le plus grand port antique de Méditerranée, aujourd’hui complètement ensablé, et ont remis en mouvement l’eau qui s’y trouvait. Un travail qui a permis de répondre à une question qui taraudait les archéologues depuis longtemps. Le port antique de Rome, le Portus, fut le plus grand port du monde méditerranéen antique. Il y a deux millénaires, son bassin s’étalait à perte de vue sur le delta du Tibre. Mais voilà : au fil des siècles, il a été progressivement comblé et recouvert par les sédiments charriés par la mer et le Tibre. Puis la ville moderne de Fiumicino et l’aéroport international Leonardo-da-Vinci sont venus s’implanter sur ses vestiges, rendant ainsi à jamais impossible les fouilles archéologiques… Heureusement, grâce à la magie du virtuel, une équipe de géoarchéologues et d’océanographes a réussi (link is external) à déblayer l’immense bassin et à le rouvrir à la circulation de l’eau et des sédiments1 ! Embouchure actuelle du Tibre. R.

La Mosaïque du calendrier agricole - Le destin tragique de Vienne (15 min) Cette vidéo a été créée dans le cadre d'un engagement pour l'égalité des chances avec l'Université de Paris X (Nanterre - département des Hauts-de-Seine) et l'INHA. L'auteur du scénario est Véronique Vassal, jeune docteur en histoire de l'art et spécialiste des mosaïques (Université de Paris X -Nanterre). Elle a reçu le soutien du CED pour la dramatisation de l'oeuvre. Cette vidéo n'aurait pas été possible sans la contributions de nombreux partenaires. Crédits photographique Musée départemental de l'Arles antique. Devenir partenaire

Related: