background preloader

50 applis android

50 applis android
Jusqu’à récemment, Android ne proposait pas de service de sécurité de ses appareils comme iCloud pour iOS ou BlackBerry Protect pour BlackBerry OS. Il fallait, pour cela, passer par une application tierce comme Avast ou Lookout. Néanmoins, en août 2013, Google a publié sa propre solution maison : le gestionnaire d’appareils Android. Celle-ci se base sur les appareils associés à votre compte Google et vous permet, depuis un smartphone, une tablette, ou un PC, de localiser un de vos appareils à l’aide du GPS et de la triangulation mobile, mais aussi de le faire sonner en cas de perte. Surtout utile en cas de vol, le service vous propose de verrouiller un appareil à distance en réinitialisant le mot de passe, ou d’en effacer le contenu et les données. Verdict : Arrivée tardivement, la solution de Google pour Android s’avère toutefois assez complète. Note : 4/5

Magazine Mode & Beauté - Grazia Los misterios del Aprendizaje Basado en Proyectos Si este nuevo curso escolar tu propósito es empezar a trabajar con proyectos, es decir, hacer Aprendizaje Basado en Proyectos (ABP) o Project Based Learning (PBL) en tu aula, pero no sabes por dónde empezar, ¡aquí esta toda la ayuda que necesitas! ¿Debo proponer un tema y que los alumnos lo investiguen libremente?, ¿debo programar las sesiones?, ¿debo partir de estándares, de criterios de evaluación? Veamos las diferentes etapas del ABP que te ayudarán a que tu proyecto sea un éxito y que tus alumnos sean los protagonistas de esta aventura. Un tema y un título para despertar la curiosidad Comenzaremos escogiendo un tema y poniéndole un título sugerente con la intención de despertar la curiosidad del alumno. Así por ejemplo, para hablar de consumo podemos poner como título “El Consumo te consume”, “enREDados en el consumo” o “#consumehastaestallar”. Este título es el hilo conductor de las tareas que se van a desarrollar y va a guiar el producto final. Un contenido serio pero divertido ¡Listo!

La givebox, la boîte qui donne de la générosité Inventée à Berlin il y a trois ans, la Givebox (littéralement « boîte à donner ») s’est propagée un peu partout dans les rues de la ville. Son principe est basé sur l’échange, on y dépose ce dont on ne se sert plus et on y prend ce qui nous intéresse. Depuis, elle est apparue au Canada, en Espagne, en Angleterre mais aussi en France dans des lieux associatifs ou culturels. Ce phénomène qui est amené à se développer est révélateur d’une grande part des citoyens de vouloir « consommer durable ». La première Givebox En 2011, Andreas Richter, un jeune styliste berlinois, voulait se débarrasser d’objets dont il ne se servait plus. Il construisit lui-même cette cabine qu’il aménagea avec quelques étagères et y entreposa les objets qui encombraient son appartement. Donner pour ne pas jeter Dans une givebox on trouve de tout. -> Un objet donné est un objet de moins à la poubelle. Comment installer une Givebox ? Communiquez sur le don Lisez également sur le don :

Microsoft: Le bouton "démarrer" va faire son grand retour dans Windows 8 Le groupe informatique américain Microsoft a donné des détails jeudi 30 mai sur la mise à jour annoncée de son système d'exploitation Windows, qui inclut le retour d'un bouton "démarrer" réclamé par certains utilisateurs de longue date du logiciel. Microsoft avait lancé il y a sept mois une nouvelle version du système d'exploitation, Windows 8, pour tenter de rattraper son retard dans le mobile. Un changement symbolique était la suppression du traditionnel menu "démarrer", présent sur toutes les versions de Windows depuis 18 ans mais remplacé dans Windows 8 par un écran d'accueil avec de grosses icônes renvoyant à diverses fonctions et adaptées aux écrans tactiles des tablettes et des smartphones. Le nouveau bouton démarrer a la même apparence (le logo de Windows) et le même emplacement que l'ancien (en bas à gauche de l'écran). (Avec AFP)

– Breve compendio de idiomas imaginarios Embellecer el currículo con el socorrido «inglés: nivel medio» actualmente no asegura allanar demasiado terreno en las entrevistas de trabajo. Porque el auténtico futuro está en la especialización, en dominar lenguajes más modernos y funcionales, en llenarse la boca con palabras nacidas en galaxias lejanas, comunas de criaturas amarillas carambanales, juguetes peludos o canciones del verano satánicas. Literatura extraterrestre y fantástica taH pagh taHbe’. DaH mu’tlheghvam vIqelnIS.quv’a’, yabDaq San vaQ cha, pu’ je SIQDI’? Para la tercera película de la saga Star Trek se contrataron los servicios del lingüista Marc Okrand con el objetivo de dotar de una lengua completa y funcional a la raza alienígena klingon, si bien algunas palabras de aquel idioma ficticio ya habían asomado en entregas anteriores de la franquicia. Para El cristal oscuro se optó por retorcer un idioma extranjero para crear otro: los podlings se expresaban con palabras serbias pronunciadas con un marcado acento ruso.

La photo comme outil de réinsertion sociale Vingt-sept de leurs clichés font l’objet d’une exposition sur les pourtours de l’Hôtel de Ville. « Cela représente l’espoir ! » Lorenzo Barranco, 55 ans, interprète sa photo intitulée Au bout, la lumière, affichée sur les grilles de l’Hôtel de Ville de Paris. Le photographe l’a prise de l’intérieur d’un tunnel étroit et arc-bouté où passent les promeneurs, sur les quais de la Seine, au pied de la place de la Concorde. 13 démunis dans les rues de la capitale Lorenzo Barranco suit actuellement un programme de réinsertion professionnelle et sociale. Les participants ont été sélectionnés par Deuxième marche, une association d’aide aux SDF créée il y a quatre ans. Un travail utile Chacun a reçu un appareil photo neuf et une brève formation technique. Lorenzo Barranco est l’auteur de trois de ces clichés. Une valorisation sociale Sa photo La Salle de bains, en particulier, prend ainsi tout son sens.

Google Glass Gadgets, Lifestyle, Videos · Par Joffrey · 3 mois Google Glass, c’est le projet prometteur du moment de Google. Si l’on n’arrive peut-être pas à se projeter dans une utilisation au quotidien de ce qui n’est aujourd’hui qu’un gadget, on ne peut qu’admirer l’idée. Des appels en visioconférence où l’on montre ce que l’on voit, aux indications GPS ou l’affichage d’informations variées, tout se passe directement à l’oral. Les Google Glass se portent seules ou sur une monture existante. À découvrir en photos et vidéo dans la suite de l’article. Écrire un commentaire

Les initiatives personnelles d’aide aux SDF se multiplient Devant la multiplication de ces initiatives, le Samu Social va réunir tous ces acteurs pour coordonner leurs actions. Deux thermos de soupe, quelques plats préparés, des écharpes et une pile de chaussettes offertes par un proche commerçant… Baptiste et Yacine chargent les deux caddies, des vêtements chauds dans l’un, des victuailles dans l’autre. Charlène enfile un gros pull et des gants. Il est vingt heures, le trio peut entamer sa tournée du Vieux-Lille où les sans-abri sont de plus en plus nombreux. > À (re) lire : Le plan anti-pauvreté du gouvernement ne prend pas sur le terrain Humanisme et engagement citoyen Trois soirs par semaine, la fine équipe se lance ainsi dans des maraudes qui durent souvent jusqu’à minuit. « J’ai eu envie d’y aller. Visage d’ange encadré par une tignasse blonde, une voix toute douce, elle a été à bonne école. « Quand j’étais petite, maman m’emmenait en voiture distribuer mes vêtements trop petits et mes jouets. » Chaîne de solidarité Spontanéité Florence Quille

Attention, cette photo va vous faire craquer - Rendre une photo populaire sur Internet, c’est simple ! Nikon semble avoir trouvé la formule magique pour rendre définitivement attractives les photos postées sur Facebook, selon une étude menée en collaboration avec des chercheurs de l'Université de Californie à Berkeley. Il en ressort notamment qu'une photo humoristique d'un animal dans un joli paysage a toutes les chances de plaire au plus grand nombre. Un maximum de « j’aime » L'étude démontre que les images les plus populaires incluent généralement un paysage ou un animal, tout en y intégrant un élément qui suscite l'inspiration – comme un coucher de soleil –, qui ajoute une touche d'humour ou qui provoque simplement une émotion. « L'émotion et la qualité, voilà ce qui compte réellement d'après notre étude », selon le Dr. La formule magique pour en arriver là Pour arriver à ces conclusions, l'Université de Berkeley (Californie) a demandé à 500 personnes à travers toute l'Europe d'observer 35 images affichées de manière aléatoire.

La Boîte à Jouer Google La Louve, futur supermarché collaboratif à Paris De mémoire d’Homme, les loups n’ont plus été vus à Paris depuis l’Ancien régime. Pourtant, une louve pourrait bientôt faire son apparition dans la capitale. Ou plus exactement La Louve. Derrière ce nom, se cache le projet d'un supermarché collaboratif à but non lucratif, vendant des produits de qualité à "bas prix". Aux manettes de cette initiative, deux Américains: Tom Boothe et Brian Horihan. "Offrir" trois heures par mois à la coopérative Comment cela fonctionne-t-il? Afin de garder les prix bas, Tom et Brian ont opté pour le même modèle que celui mis en place aux Etats-Unis: les membres de la coopérative doivent fournir trois heures de leur temps chaque mois, aux postes de leur choix. > Découvrez ce reportage réalisé à Park Slope Food Coop, à New York: Déjà 350 souscripteurs Depuis 2010, le projet a bien évolué. Fin 2013, le groupement d’achats a investi ce local, rue de la Goutte d’Or, dans le 18e arrondissement de Paris. Plus de 100.000 euros à réunir avant la fin de l'année

Related: