background preloader

Indo_europeens_recherche_origine.pdf

Indo_europeens_recherche_origine.pdf
Related:  Peuples - A Classer

Upanishads, Hindouisme et Spiritualité L'origine des populations de l'Inde à la lumière des dernières découvertes archéologiques Si d'immenses inconnues demeurent, touchant par exemple l'origine des populations du sud de l'Inde – les Dravidiens –, et si celle des populations dite Munda, dans l'est et le centre du Dekkan, ne s'éclaire que de faibles indices, de grands progrès ont néanmoins été faits au cours des dernières décennies au sujet de l'origine des populations qui composent l'univers indien. Nous avons demandé à Bernard Sergent auteur de Genèse de l'Inde (Payot, 1997), de faire pour nous le bilan de ces dernières découvertes, linguistiques, archéologiques et ethnologiques. Les composantes ethniques du monde indien Rappelons d'abord que l'Inde est formée de trois éléments linguistiques principaux. Anthropologiquement, la répartition des types humains coïncide en grande partie, mais non totalement, avec les répartitions linguistiques. Leurs affinités linguistiques Quant aux langues dravidiennes, autant elles forment un groupe cohérent, autant celui-ci paraît isolé. Homo Sapiens est-il récent en Inde ?

Que peut-on dire de la civilisation indo-européenne ? Les Indo-européens avaient une langue commune. Il ne faut pas se hâter d'en conclure à une même et unique civilisation, encore moins à une ethnie ou une race aryenne. Ce qui est certain, c'est que l'existence d'un mot pour roi (raja en sanskrit, rex en latin, rix en gaulois ou ri en irlandais) suppose une certaine structure sociale, dont Georges Dumézil a analysé les constantes : une classe de rois-prêtres, une classe de guerriers, une classe de producteurs (éleveurs, artisans puis agriculteurs). Fameuse tripartition qui se retrouve à Rome comme en Inde, et même dans le Moyen Age occidental. De même, s'il existe un mot pour désigner le cheval, le porc ou le chien, c'est que ces animaux étaient connus et domestiqués. S'il n'y a qu'un terme indifférencié signifiant "métal, bronze, cuivre" (skr. ayas, lat.aes, vieil anglais ar), c'est probablement que cette civilisation commune date du néolithique récent. Signalons deux chercheurs qui se singularisent : Les langues indo-européennes

La BHAGAVAD-GITA en Francais Mésopotamie Babyloniens assyriens sumériens phéniciens Indo-européens 3 Mesopotamie (asie mineure) mésopotamie: littoral syro palestinien anatolie Cette page a été mise à jour le: 10/06/2011 18:22:13 aujourd'hui nous sommes le Mon Apr 21 2014 23:26:19 GMT+0200 (CEST) Mésopotamie littoral syrro palestinien premiers hommes de Néanderthal à Ubaydiya -50000 -10000 grottes montagneuses du Nord habitées (Chanidar) -7000 premières traces du village de Ninive -6000 premiers villages Hassouna du nord vers la vallée -6000 fondation d'Ougarit ou Ugarit côte syrienne (16 km de Lattaquié). un autre site important de l'ancien royaume d'Ougarit est celui de Ras Ibn Hani, situé le long de la mer à 5 kilomètres au sud-ouest de Ras Shamra, où se trouvent deux palais construits pour la famille royale. -5500 Samara -5000 Obeid près du Golfe Persique, premières traces à Uruk, Ur est également déjà habitée. -5000 une tablette sumérienne parlerait de cette époque ainsi que de la religion polythéiste à 12 dieux en vogue à l'époque en ce lieu (à vérifier) Assyrie Gilgamesh

Jean Haudry : Les Indo-Européens Jean Haudry Jean Haudry (né en 1934) est un linguiste français, spécialiste des langues et de la civilisation indo-européennes. Ancien élève de l’École normale supérieure (promotion 1956), cet agrégé de grammaire, spécialiste de sanskrit reconnu et réputé, a réalisé des travaux historiques très controversés. Entré à la faculté de Lyon en 1966, Jean Haudry est professeur émérite depuis 1998 à l'Université de Lyon III, longtemps directeur du Centre de linguistique appliquée de ce même établissement. Ancien directeur d'études de grammaire comparée des langues indo-européennes à la IVe section de l'École pratique des hautes études, il prend également part aux universités d'été et aux colloques du GRECE, et il fait partie du « comité scientifique » du Front national. Proche de Pierre Vial, il donne plusieurs conférences dans le cadre du mouvement Terre et Peuple. La controverse autour du Que sais-je ? Pour Jean Haudry les Indo-européens auraient une origine géographique circum-polaire.

persiques gréco latins Indo-européens 4 Les gréco latinsdernière mise à jour le: 06/24/2013 19:20:55 web compteur Grecs romains Quelques sites paléolithiques sont aujourd'hui connus en Grèce. Par ailleurs, des traces plus récentes, datant de 40 000 av. Trois grottes de la vallée du Louros furent occupées durant le Paléolithique. Un crâne d'homme de Néandertal fut découvert dans les environs de Thessalonique. Dès le VIIe millénaire av. les Cyclades auraient été englobées dans une unité culturelle au IIIe millénaire av. On distingue traditionnellement trois grandes périodes : le Cycladique Ancien I (CA I) (3200 - 2800) dit aussi Culture Grotta-Pelos ; Des traces de vie sur le site d'Athènes ont été découvertes datant de l'âge du bronze (3 000 avant J. le Cycladique Ancien II (CA II) (2800 - 2300) dit aussi Culture Kéros-Syros, souvent considérée comme l'apogée de la civilisation cycladique ; le Cycladique Ancien III (CA III) (2300 - 2000) dit aussi Culture Phylakopi. -2700 civilisation minoienne en Crète corinthiens

Sakas Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sakas Saces Les Sakas sont un peuple indo-européen qui vivait jusqu'en 380 après J.-C. dans une région couvrant le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan, l'Afghanistan, le Pakistan et une partie de l'Iran, de l'Ukraine, des monts Altaï et de la Sibérie en Russie. Parmi les voisins des Saka, on trouve les Sarmates, les Issedons et les Massagètes. On sait peu de chose de la langue des Saka, mais elle semble avoir été à l'origine un membre de la famille iranienne bien que certains se demandent si c'était le cas pour toutes les couches de la société, ou seulement pour les classes dominantes à diverses époques. Origines de l'ethnonyme[modifier | modifier le code] Étendue approximative de la répartition des Scythes au Ier siècle av. Saka est un nom perse, alors que Scythe est un nom grec. Avec un sens assez flou et général l'ethnonyme est connu par des sources perses et grecques dès les VIe et Ve siècles (Vieux-perse : Saka, pl. Au Ie siècle av.

Anatolie web compteur indoeuropéens 1 Anatolie (Asie Mineure) avant l'empire byzantin sud de la Mer noire ( grèce Turquie) l'anatolie sous l'empire byzantin l'anatolie après l'empire byzantin Langues indoeuroéennes: tokharien indo-Aryen iranien Anatolien grec albanais italique ( latin et langues romanes) celtique germanique slave Asie mineure : partie occidentale de l'Asie -8000 Cayonu Tepesi plus ancienne cité du monde -4000 débuts de Troie ( actuellement Hisarlik ) La découverte en 1870 par l’archéologue et homme d'affaires Heinrich Schliemann des ruines de Troie sur la butte d’Hissarlik, en Turquie, a relancé un vieux débat sur l’historicité des événements relatés par Homère. -2300 -2200 Les Hatti plus ancienne population d'Anatolie entre -2000 et -1900 Hittites en Anatolie centrale ( maintenant Turquie d'Asie) capitale Hattousa leur origine est mal connue mais on pense qu'ils descendent des Hatti -1800 les marchands assyriens développent le commerces dans les grandes villes hittites d'Asie Mineure

Qui étaient les Indo-Européens originels ? Devant l’évidente ressemblance des racines des mots des langues Européennes et de nombreuses langues majeures de l’Asie du sud et centrale (Iran, Inde, Afghanistan, Pakistan, Kurdistan, Tadjikistan, Xinjiang, etc…), les chercheurs ont bien vite supposés un lien de parenté entre ces langues. Les études ont eues tôt fait de confirmer de manière certaine que ces langues avaient bien une origine commune. Cette famille de langue a été appelée les langues Indo-européennes et leur ancêtre commun le proto-Indo-européen. En effet, on peut dire que le Français est apparenté à l’Hindi, l’Allemand au Farsi (la langue Iranienne), le Gaëlique au Kurde, le Latin au Sanskrit (Langue Indo-européenne Indienne antique), etc … Toutes ces langues sont parentes entre elles. Les analogies sortent du champ de la linguistique pour se poursuivre dans le champ culturel. Sans doute installés jusque dans les environs du nord de l’Afghanistan vers 2000 avant J.C. Empire Achéménide de l’époque de Darius le Grand

Contacts culturels entre Inde et Europe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La communauté scientifique souligne aujourd'hui les rapprochements entre la civilisation indienne et celle de l'Europe. Ce sont d'abord les grammairiens, qui, à la suite de leurs découvertes, ont émis l'hypothèse d'une racine commune du langage (l'usage du a privatif commun à la Grèce et à l'Inde est un des éléments qui semblent confirmer cette thèse). Opinions des savants[modifier | modifier le code] Les indianistes soulignent les similarités en fonction de leur domaine d'étude. Il existe des similitudes qui confirment la Théorie de la civilisation indo-européenne et l'influence plus tardive de la culture indienne. « On multiplierait à plaisir ces concordances, discutables si on les prend chacune à part, mais inébranlables en tant qu'elles font masse, et d'authenticité garantie par leur caractère même incomplet et fluide. L'Antiquité[modifier | modifier le code] Pythagorisme et Sankhya[modifier | modifier le code]

indo-européen J'ai trouvé cette introduction sur les indo-européens fort intéressant tant par sa simplicité que sa clarté, c'est pourquoi je me permets avec l'accord de son auteur "Volute" que je remercie humblement. 1. Le peuple indo-européen 1.1. La validité de la thèse Il est reconnu depuis 150 ans que les langues indo-européennes dérivent d’une langue commune ancienne. Les concordances relevées entre 2 sociétés historiquement séparées peuvent s’expliquer de 4 manières : le hasard, une nécessité naturelle, l’emprunt direct ou indirect, et enfin une parenté génétique. En 1924, Dumézil pose déjà les bases de ses futures recherches dans l’introduction de sa thèse. L’exploration s’est alors porté sur toutes les parties du monde indo-européen et sur tous les types d’œuvre : la théologie, la mythologie, les rituels, les institutions et la littérature. 1.2. La patrie d’origine semble être les régions du nord de la Mer Noire, entre les Carpates et le Caucase. C’était une économie nomade pastorale patriarcale.

Complexe archéologique bactro-margien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hache cérémonielle. Nord de l'Afghanistan, Bactriane, fin du IIe - début du IIe millénaire av. n. è. L'appellation Complexe archéologique bactro-margien est la traduction de l'expression anglaise Bactria-margiana archaeological complex, couramment abrégée en BMAC. Sites principaux[modifier | modifier le code] Localisation du Complexe archéologique bactro-margien. Les sites archéologiques du BMAC se répartissent en deux groupes principaux, déterminés par deux importants ensembles de cours d'eau. Urbanisme[modifier | modifier le code] Les établissements du BMAC avaient une taille relativement importante, en tout cas jamais atteinte auparavant dans la région (leurs équivalents devant être cherchés plus à l'ouest dans la culture de Namazga). Autour de ces grands centres gravitait un ensemble de petits villages mesurant pour la plupart moins de 3 hectares, plutôt tournés vers l'activité agricole, et ne comportant aucun ouvrage défensif. V.

Des origines à nos jours - Le peuplement et l'Histoire de l'Europe À l'extrémité de l'immense Eurasie, l'Europe bénéficie d'un climat tempéré et de côtes ciselées, favorables au cabotage des navires et aux échanges. Ces facteurs ont très tôt favorisé son peuplement. Nous conservons de la préhistoire les belles peintures rupestres de Lascaux (France) ou encore Altamira (Espagne), vieilles de 18.000 ans environ. Il n'empêche que le continent a été pour l'essentiel peuplé au IIe millénaire avant JC par plusieurs vagues d'immigration indo-européennes (à l'époque où arrivaient en Europe ces tribus plus ou moins sauvages, en Mésopotamie prospérait la cité de Babylone !). Immigrations indo-européennes Les tribus indo-européennes se sont répandues en Europe, en Iran et dans le sous-continent indien à partir des vastes plaines de l'actuelle Russie. Au cours du 1er millénaire avant JC, la civilisation urbaine pénètre en Europe par le biais des marchands et des colons venus de Grèce ou encore de Phénicie et de Carthage. Unité méditerranéenne XIXe siècle : expansion

Related: