background preloader

Initiation au positionnement CSS (partie 2)

Initiation au positionnement CSS (partie 2)
Le positionnement des éléments en CSS est sans aucun doute l'un des aspects les plus intéressants de cette technologie, mais également l'un des plus ardus. Positions, flux et autres flottants sont pourtant des notions essentielles à une bonne maîtrise de la mise en page. Si de plus en plus d'intégrateurs semblent aujourd'hui acquérir les bases du comportement de ces propriétés, les choix des techniques demeurent couramment discutables, tout au plus hasardeux. Voyons ces méthodes de positionnement en détails afin de ne plus se laisser aller à des choix arbitraires incohérents. Sommaire du document Parce qu'une révision des bases ne fait jamais de tort… La section qui suit se contente d'introduire brièvement les notions de positionnements disponibles en CSS. Notion de flux Le flux d'un document pourrait se définir comme étant le comportement naturel d'affichage des éléments d'une page web. Les éléments de type block (h1, p, ul, ol, dl, table, blockquote, etc.) Revenir au sommaire Un habillage Related:  CSSMise en page, agencement, Layout etcCSS

Initiation au positionnement en CSS (Partie 1) Pour éviter l'usage inconsidéré des tableaux de mise en page, l'utilisation correcte de chaque élément (balises div, p, h1, ul, li, etc.) ainsi que leur positionnement en CSS est dorénavant indispensable. Les éditeurs HTML visuels n'utilisent qu'une infime partie des possibilités des balises (faussement nommées "calques" en général), ce qui les rend souvent peu compatibles et peu pratiques. Cet article en deux parties explique comment positionner les éléments en CSS de façon optimale. Résumé et pense-bête. Tous les éléments (balises) HTML peuvent être positionnés, décorés, dimensionnés, ... grâce aux styles CSS. Les balises de bloc et les balises en-ligne Ce chapitre sur la structure des balises est primordial, vous devez auparavant avoir consulté le tutoriel sur les bloc/en-ligne. Voici un résumé pour les lecteurs pressés les éléments de rendu "bloc" se placent toujours l'un en dessous de l'autre par défaut (comme un retour chariot). Ancêtre, Parents, Enfants, Frères Le Flux

Guide de survie du positionnement CSS Cet article s'adresse à ceux qui ont déjà quelques notions de positionnement CSS, mais qui se demandent s'ils l'utilisent correctement, ou qui galèrent pour mettre en pratique leurs connaissances encore trop bancales. Comment s'y retrouver dans le machin tentaculaire qu'est le positionnement CSS? C'est un sujet à la fois complet (tant mieux) et complexe (ouille). Pour bien l'appréhender, il faut prendre en compte: les possibilités de CSS 2.1 pour l'affichage et le positionnement des éléments (et à l'avenir de CSS 3); celles qui sont implémentées dans les navigateurs (et donc pas les autres, sauf pour préparer l'avenir); les contraintes de mise en page et d'adaptation aux contenus (le contenu, ça va ça vient… et ça vous surprend toujours d'une manière ou d'une autre); les contraintes du média screen (on ne fait pas tout et n'importe quoi avec les hauteurs et largeurs, le centrage, etc.); les bugs éventuels des navigateurs (ou de certains navigateurs). Comment s'y retrouver?

CSS Tutorial Superperposer un texte sur une image Comment positionner un texte sur une image? Deux méthodes simples selon l'effet que l'on veut obtenir, sans utiliser de table. Le code fonctionne sur tous les navigateurs récents. Utiliser des calques et CSS Le texte et l'image sont placés dans deux calques, eux-même internes à un calque conteneur. Ce sont les propriétés de style top et left qui positionnent le texte sur l'image, en fonction des dimmensions de celle-ci. Le code <div style="position:relative; height:400px"><div style="position:absolute;z-index:1"><img src="images/greenhouse.jpg"></div><div style="position:absolute;top:360px; width:600px; height:400px; z-index:2;font-size:200%"><center><b>Ma maison... Les calques internes ont une position absolue. Créer une image du texte L'image d'un texte peut être réaliser très rapidemment avec Gimp en quelques étapes. Dans le menu Fichier cliquer sur Nouveau. L'image ici.gif est positionnée au-dessus de l'image cats.jpg grâce à la propriété z-index. Démonstrations Ma maison... Voir aussi

Using The Best Ampersand Available I really like one of the typographic tricks Mark Boulton makes in his "Better Typography" presentation. (Slideshow of the presentation here. Around slide #109) He suggests "using the best ampersand available". Now that's a nice looking ampersand. Then apply styling to the class. Check out some simple examples of how this can make text more pleasing: I should mention that the excellent wp-typogrify plugin automatically adds this span/class to ampersands on your WordPress blog, which is pretty slick and just one of it's many nice features. Share On

Learn CSS Positioning in Ten Steps: position static relative absolute float 1. position:static The default positioning for all elements is position:static, which means the element is not positioned and occurs where it normally would in the document. Normally you wouldn't specify this unless you needed to override a positioning that had been previously set. 2. position:relative If you specify position:relative, then you can use top or bottom, and left or right to move the element relative to where it would normally occur in the document. Let's move div-1 down 20 pixels, and to the left 40 pixels: Notice the space where div-1 normally would have been if we had not moved it: now it is an empty space. It appears that position:relative is not very useful, but it will perform an important task later in this tutorial. 3. position:absolute When you specify position:absolute, the element is removed from the document and placed exactly where you tell it to go. Let's move div-1a to the top right of the page: What I really want is to position div-1a relative to div-1. Footnotes 10.

CSS3 Flexbox Layout module Vous connaissez certainement le modèle de boîte classique en CSS et ses dispositions de type “block” ou “inline”, sachez que Flexbox CSS3 a été conçu pour étendre ce périmètre en introduisant un nouveau modèle de boîte distinct, que l’on appellera “le Modèle de boîte flexible”. En février 2016 est sorti mon livre entièrement dédié à Flexbox. Il se nomme "CSS3 Flexbox : plongez dans les CSS modernes" et je vous recommande bien évidemment sa lecture afin de comprendre tous les rouages de ce positionnement révolutionnaire, et d'en maîtriser tous les aspects. Au sein de ce schéma, on ne raisonne plus en “block” ou “inline”, ni même en float ou autres types de boîtes “classiques” CSS, mais en “Modèle de boîte flexible”, dont les quatre possibilités principales sont : Note : ce tutoriel a été initialement rédigé en octobre 2010. En action ! Flexbox (le modèle de boîte flexible) se fonde schématiquement sur une architecture de ce type : Démonstration display: flex Compatibilité Standardisation

CSS3 – Effet parallaxe (sans JavaScript) Retour des tutoriels CSS avec quelque chose d’un peu original pour cet article : un effet parallaxe uniquement en CSS3. C’est à la suite de l’article de Simon Kern sur Alsacréations que m’est venue l’envie de tenter d’utiliser CSS pour reproduire cet effet initialement conçu avec JavaScript. L’article zoom sur l’effet parallaxe de Simon est bien conçu, je vous invite à le lire si vous préférez l’utilisation de jQuery, ou si vous souhaitez découvrir une alternative ou un complément à ce tutoriel. J’en profite pour remercier Simon qui m’a autorisé à reprendre son design ainsi que la base du code qu’il a conçu pour l’article sur Alsacréations. Démonstration Place à l’explication ! Concept Pour réaliser cet effet il nous faut plusieurs éléments qui vont nous permettre de simuler différents plans. Lorsque un tel effet est mis en place sur un site web, il l’est souvent pour offrir une transition originale entre deux vues, un peut comme lors d’un diaporama pour passer d’une slide à l’autre. <!

Jardin Zen css: La beauté de la conception CSS Alors, de quoi s'agit-il ? Il faut sans cesse montrer la puissance de CSS. Le Jardin Zen vise à exciter, inspirer et encourager la participation. Les CSS permettent un contrôle total de la mise en forme d’un document hypertexte. Participation Notre objectif a toujours été de promouvoir les designs de qualité. Vous pouvez modifier la feuille de style comme bon vous semble, mais pas le code HTML. Téléchargez les fichiers d’exemple HTML et CSS pour travailler sur une copie locale. Avantages Pourquoi participer ? Conditions Si possible, nous aimerions surtout voir l’utilisation de CSS 1 et 2. Heureusement, concevoir de cette manière démontre comment les différents navigateurs ont maintenant bien implémenté les CSS. Nous vous demandons de soumettre des créations originales, merci de respecter les droits d’auteur. Ceci est aussi bien un exercice d’apprentissage que de démonstration. Par Dave Shea.

Learn CSS Layout - floats, positioning, flexbox, grids Le modèle tabulaire en CSS Le modèle de construction tabulaire (HTML et CSS) compte sans aucun doute parmi les plus fascinants qui soient, après avoir été d'abord adulé puis banni vigoureusement par les intégrateurs de tous poils. En 1998, les spécifications CSS2 étendent les historiques valeurs de la propriété display et proposent depuis belle lurette des possibilités de rendus et positionnements “tabulaires” sans pour autant interférer dans la sémantique et le bon usage des éléments HTML. Passons immédiatement à table et découvrons en détail le monde mal connu du Modèle Tabulaire en CSS… Note : Cet article est publié conjointement sur OpenWeb.eu.org et sur Alsacreations.com. Compatibilité Commençons par une excellente nouvelle : le modèle de rendu tabulaire en CSS est finalisé depuis suffisamment longtemps pour être compatible avec tous les navigateurs actuels et leurs générations précédentes. Tableau des compatibilités Display table inline-table Spécifie un comportement de table de type en-ligne pour un élément.

CSS3 Parallax without JavaScript This demo is a nod to the Stop Wars' Mission that I invite you to discover. The remainder of this text is Schnapsum… Lorem Salu bissame ! Wie geht's les samis ? Hans apporte moi une Wurschtsalad avec un picon bitte, s'il te plaît.Voss ? Hopla vous savez que la mamsell Huguette, la miss Miss Dahlias du messti de Bischheim était au Christkindelsmärik en compagnie de Richard Schirmeck (celui qui a un blottkopf), le mari de Chulia Roberstau, qui lui trempait sa Nüdle dans sa Schneck !

LESS « The Dynamic Stylesheet language Design a responsive site with em-based sizing You've probably heard that you should use relative units for font size. This is a good rule for accessible web design; if the user changes their browser's default font size, this enables your page's text to resize accordingly. You may have taken this advice and made the switch. Perhaps you got out your calculator and converted your site's font sizes from absolute px units to ems or, more likely, rems. But if that's where you stopped, you are missing out on a lot of the flexibility and power that ems bring to the browser. The em unit is not simply a replacement for the familiar px; you can use it for more properties than just font-size. By consistently using ems, you can design components on the page that respond automatically should the font size change. Font size units Using ems for font size can be tricky. This means that placing the same module in different containers might change the meaning of em. To avoid this, we typically use a different relative unit for font size: rems.

Related: