background preloader

Les nuages

Les nuages

Le cycle de l'eau En relation avec l'exposition L'eau pour tous, cette animation illustre le cycle de l'eau, et donne des informations sur les différents états de l'eau, les temps de résidence d'une molécule d'eau, les volumes des différents réservoirs terrestres. L'eau est une bien précieuse ressource. Elle est abondante mais inégalement répartie sur notre planète bleue. L'eau se présente sous différents états : liquide, solide et gazeux. Le ruissellement, le long des reliefs du sol.L'infiltration, à travers les fissures naturelles des sols et des roches.La percolation, en migrant lentement à travers les sols. À travers l'infiltration et la percolation dans le sol, l'eau alimente les nappes phréatiques (souterraines) et elle regagne l'hydrosphère par ruissellement. Objectifs d'apprentissage.

A l'école de la biodiversité Sais-tu ce qu'est la biodiversité ? Les animations multimédias ci-dessous vont te permettre de la découvrir. Clique sur leur titre pour les découvrir. Note : Si les animations ne se chargent pas correctement, il faut installer (ou mettre à jour) le plugin flash sur ta machine. Le jeu de l’évolution Sélection naturelle : des phalènes, des arbres et des mésanges Adaptations Le réseau alimentaire Biodiversité et réchauffement climatique : des mésanges et des chenilles Biodiversité et réchauffement climatique : menace sur les coraux Une coproduction La Main à la Pâte / eduMedia Sciences << Retour à l'espace enseignants Transplantation d’organes La transplantation rénale reste de loin la plus fréquente : environ 3 000 chaque année en France (3 232 en 2014). Qu'elle soit due au diabète ou à d'autres maladies, l'insuffisance rénale condamne les patients à subir régulièrement des séances de dialyse. La transplantation améliore leur survie et restaure une vie normale. Dans plus de la moitié des cas, la décision de greffer un foie fait suite à une cirrhose, qu'elle soit alcoolique ou due à des maladies comme les hépatites C et B ou des pathologies des voies biliaires. L'insuffisance cardiaque peut dériver d'un infarctus du myocarde, d'une hypertension artérielle sévère non traitée, d'anomalies des valves ou de la consommation de toxiques (médicaments, alcool...). Procédure plus récente, la greffe des poumons se développe actuellement (327 en 2014). Outre ces "classiques", des transplantations d'autres organes sont apparues ces dernières années.

Le don d'organes : tout savoir sur le don - FRANCE ADOT Qu'est-ce qu'une greffe ? Une greffe est la mise en place dans le corps humain d'un organe étranger qui lui est devenu nécessaire. On parle aussi de transplantation On greffe : Pour remplacer ou suppléer un organe en défaillance sévère et irréductible,et dont la fonction est vitale Pour permettre à un malade de retrouver une existence normale. Une autogreffe est une greffe dans laquelle le greffon provient du sujet lui-même. Quels sont les tissus et les organes que l'on greffe ? Prélevés de son vivant (plus de détails) : Essentiellement les Cellules Souches Hématopoïétiques (ou moelle osseuse, donneurs familiaux ou non) Rein, entre proches du cercle familialPeau Fragments osseuxLobe hépatique et lobe pulmonaire (exceptionnellement) Prélevés après la mort : CœurFoieReinCœur-poumonPoumonPancréasOs - cartilageCornée (partie transparente du globe oculaire, située devant l'iris - on ne prélève pas l'oeil)PeauIntestin (rarement) Depuis quand greffe-t-on ? Premières transplantations en France : Il faut :

Actualités 2012 - Le Professeur Pourquoi en campagne tout l’été, notamment sur les plages, partout en France Pourquoi ne pas bronzer entre 12 h et 16 h ? Pourquoi les enfants doivent-ils être doublement protégés du soleil ? Pourquoi faut-il porter un tee-shirt, des lunettes de soleil et un chapeau ? Pourquoi faut-il mettre de la crème solaire toutes les deux heures ? Pour prêcher les bons comportements, expliquer concrètement l’intérêt de certains gestes élémentaires et les ancrer durablement chez les estivants, l’infatigable Professeur « Pourquoi » reprend sa canne de pèlerin, rechausse ses lunettes, remet son chapeau de paille et rempile pour la saison… Le Professeur Pourquoi le martèle chaque année : il existe des moyens de prévention simples et efficaces qui permettent de limiter les risques solaires et ils sont faciles à appliquer ! Limiter les risques solaires, 4 réflexes à adopter systématiquement : Pour atteindre le maximum de Français, le Professeur part en tournée. Par quatre annonces dans la presse parentale, féminine et d’actualités/people, ainsi que dans les magazines santé.

Le diabète La prévalence du diabète traité a augmenté de 3,2% par an entre 1998 et 2000 et cette progression continue à raison de plus de 3% par an. La France est donc aujourd’hui touchée par la croissance du diabète de type 2, dénoncée au niveau international depuis plusieurs années par l’OMS et parfois qualifiée d’« épidémique ». Le diabète est la première cause de cécité avant 65 ans, la première cause d’amputations non traumatiques, une des principales causes de dialyse et une source importante de complications cardiovasculaires. Sommaire : Qu’est-ce que le diabète ? PasseportSanté.net: Diabète – Prévention - Traitement – Complications – Diète Le diabète en mots Il existe 3 types de diabète : les diabète de type 1 et de type 2, ainsi que le diabète gestationnel. Dans les 3 cas, l'organisme n'utilise pas le glucose comme il le devrait, bien que ce dernier soit indispensable à l'organisme. Découvrez sur cette page tout ce qu'il faut savoir sur le diabète... Le diabète en chiffres On compte plus de 100 millions de diabétiques à travers le monde. 2,8 % de la population adulte en est atteinte. Le diabète en France : La France fait partie des pays où le taux de diabète est assez bas. Le diabète au Canada : On estime que près de 7 % de la population est atteinte d'une forme ou l'autre de diabète.

Prévention du surpoids et l’obésité : Les recommandations de la HAS Afin de prévenir le surpoids et l’obésité, les recommandations pour la prise en charge médicale de l’obésité et surpoids datant de 1998 ont été actualisées. Elles ont été présentées par la HAS le jeudi 6 octobre dernier. La prise en charge initiale et le suivi du sujet en surpoids ou obèse relevant de la médecine de premier recours, deux recommandations de bonnes pratiques (sur l’adulte et sur l’enfant) sont donc à présent publiées à l’attention des médecins généralistes et pédiatres. Les principaux axes de ces recommandations sont les suivantes : un changement durable des habitudes plutôt que la recherche de la perte de poids à tout prix un accompagnement diététique et un suivi régulier l’augmentation de l’activité physique, et pas uniquement du sport un accompagnement psychologique la non recommandation de l’usage des médicaments. Pour plus d’informations, consultez le site de la Haute Autorité de Santé (HAS)

L'obésité : épidémiologie, causes, traitements, obésité infantil Obésité Définition extraite du Dictionnaire de la réadaptation. Obésité - les enjeux de santé publique Dans le rapport intitulé "pour une politique nutritionnelle de santé publique en France", des informations intéressantes sur l'épidémiologie de l'obésité (constat et enjeux) ainsi que sur les connaissances actuelles sur les facteurs nutritionnels impliqués dans le déterminisme de l'obésité - juin 2000. Obesity-diet.com Site très complet traitant de la diététique et de l'obésité entièrement géré par des professionnels groupés au sein d'une association scientifique, l'Association pour la Coordination et la Recherche en Obésité et Nutrition. Généralités, diététique, le coin pratique, complications, chirurgie digestive, chirurgie plastique, autres traitements, médicaments. Dernière mise à jour du site 16 janvier 2002. Prévenir l'obésité. Obésités Définition, prévalence, physiopathologie, formes cliniques, complications, examens biologiques, traitement, prévention. L'obésité Qui est obèse ?

Surpoids et obésité : repérer plus tôt et mieux prendre en charge Obésité Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’obésité se caractérise par « une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé ». À la base, l’obésité résulte d’une consommation trop grande de calories relativement à la dépense d’énergie, durant plusieurs années. On doit distinguer l’obésité de l’embonpoint, qui est aussi une surcharge pondérale, mais moins importante. Pour sa part, l’obésité morbide est une forme d’obésité très avancée. Elle serait si dommageable pour la santé qu’elle ferait perdre de 8 à 10 années de vie54. Diagnostiquer l’obésité On ne peut se fier uniquement au poids d’une personne pour déterminer si elle est obèse ou si elle fait de l’embonpoint. L’indice de masse corporelle (IMC). Des chercheurs travaillent à mettre au point de nouveaux outils de mesure de l’excès de graisse. L’obésité en chiffres La proportion de personnes obèses s’est accru au cours des 30 dernières années. Voici quelques données. Des causes multiples

Comment réduire les besoins ? - Energie positive Ne plus s'opposer au climat mais composer avec lui Il est possible de réduire drastiquement les besoins de chauffage, climatisation et électricité d'un bâtiment. La première étape, pour ce faire, est une conception soignée, appelée architecture bioclimatique. Aucun artifice de sur-isolation ou aucun système performant ne saurait rattraper une conception bancale. Les architectes ont donc un rôle primordial à jouer pour d'obtenir des bâtiments à énergie positive. A ce niveau, nous disposons de plusieurs moyens d'actions que l'on peut regrouper en trois catégories : Réduire les pertes par les parois Réduire les pertes par la ventilation et les infiltrations Rechercher et gérer les apports gratuits Ventiler est nécessaire pour l'hygiène, la conservation du bâti, le fonctionnement des appareils à combustion. Il faut donc contrôler les flux d'air, ce qui suppose de ventiler ce qu'il faut, quand il faut et là où il faut. Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Catégories Vidéo - Exposés 3ème Les tutoriels pour passer le B2IEnsemble de tutoriels pour permettre aux élèves de faire des activités sur informatique et ainsi obtenir le B2I. Les vidéos de SVT :Diverses vidéos utiles en svt disponibles sur le Web. (aucune vidéo hébérgée directement sur ce site) Le B2I Ce qu'apprennent les élèves au collège. L'ensemble des compétences à acquérir pour obtenir le Brevet Informatique et Internet du collège. Les exercices de remédiation en Html1625 exercices corrigés de la 6ème à la 3ème Grille de compétences de SVT intégrant le socle communGrille permettant de valider les savoirs-faire des élèves en SVT et pour le socle commun La dissection du lapinEnsemble de vidéos réalisées par les professeurs de SVT de l'Yonne nord. Les appareils respiratoires, reproducteurs, digestif... Les vidéos de SVT :Diverses vidéos utiles en svt disponibles sur le Web.

Le centre d'assistance médicale à la procréation (AMP) Hôpital Paule de Viguier 330 avenue de Grande Bretagne TSA 70034 31059 Toulouse Cedex 9 Renseignements : Téléphone : 05 67 77 10 05 - Fax : 05 67 77 10 06 Ecrivez-nousSecrétariat ouvert : du lundi au vendredi de 9h à 17h, Samedi, Dimanche et jours fériés de 13h30 à16h Le Centre d’AMP fait partie du Pôle Obstétrique, Gynécologie et Médecine de la Reproduction des Hôpitaux de Toulouse. Il est formé de 2 unités fonctionnelles : Stérilité Féminine et Laboratoire de Biologie de la Reproduction, regroupées dans une même entité tant au point de vue du fonctionnement qu’à celui des locaux. Personnel commun aux deux structures Accueil Mme Françoise QUADRI, Secrétaire Entretien Mme Nicole MAS, Aide Soignante Mr Frédéric POUPEL, Aide Soignant Mme Anne-Marie DE SOUSA, Aide Soignante Unité de stérélité féminine Publié le 09/03/2007 à 10h34 Unité de Stérilité Féminine Locaux 11 lits d’hospitalisation de jour 1 salle d’échographie 2 salles d’intervention Personnel Retour en haut de page

Related: