background preloader

Ces grands barrages hydroélectriques controversés

Ces grands barrages hydroélectriques controversés
Partout dans le monde, des barrages colossaux sont en construction. Officiellement, il s’agit d’accroître l’accès des populations à l’électricité et de soutenir la croissance économique. Mais en réalité, si les grandes entreprises du Nord et les institutions financières internationales se ruent vers les fleuves des pays du Sud pour y édifier ces gigantesques ouvrages aux conséquences environnementales et sociales désastreuses, c’est en raison de la perspective de « marchés juteux et sans risque ». Voilà les conclusions d’un nouveau rapport des Amis de la Terre, intitulé A qui profitent vraiment les grands barrages ? et publié à l’occasion du Forum alternatif de l’eau qui se tient à Marseille du 14 au 17 mars. Ronack Monabay, chargé de campagne sur les institutions financières internationales pour l’association, revient sur les enjeux de ces constructions. Qu’est-ce qu’un grand barrage et où les trouve-t-on ? Pourquoi les grands barrages posent-ils problème ? Le barrage des Trois-Gorges Related:  barrage et hydroélectricitéNew Energies. Reviews, Div.

Les impacts sociaux, environnementaux et économiques et les risques associés au développement des infrastructures hydrauliques - Le blog de Komenan Narcisse Le Centre de Coordination des Ressources en Eau (CCRE) de la CEDEAO, basé à Ouagadougou, a lancé récemment une concertation régionale sur les grandes infrastructures hydrauliques en Afrique de l’Ouest dans le but d’élaborer des recommandations pour promouvoir la coopération régionale dans ce domaine et assurer une gestion concertée, intégrée, durable et pacifique des ressources en eau. Pour préparer les fora régionaux prévus dans deux bassins fluviaux de la région, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), partie prenante de ce projet, a lancé un forum électronique pour permettre aux acteurs intéressés de partager leurs opinions et expériences sur le sujet. Plus de 1000 personnes représentant plus de 400 organismes ont été invitées à participer à la discussion électronique. Je vous présente ici la synthèse générale sur le thème 2 à savoir Les impacts sociaux, environnementaux et économiques et les risques associés au développement des infrastructures hydrauliques

First 3 Days of Bonn UN Climate Talks Achingly Slow September 4th, 2015 by Sandy Dechert So, how are things going partway into the five-day Bonn climate negotiating session of the UN’s “Ad Hoc Working Group on the Durban Platform”? [Reminder: as of Thursday noontime, there are only 6.5 more official session days, including the week in Bonn again on October 19-23, before the final Paris talks in December, which are hoped to bring the world closer to a universal UN climate change agreement.] This early September round of the ADP meetings opened with some enthusiasm from Christiana Figueres, top executive of the UN Framework Convention on Climate Change Secretariat. Algerian diplomat Ahmed Djoghlaf and US envoy Daniel Reifsnyder, who are chairing the Bonn UN climate talks, also expressed enthusiasm. You may remember that at the last offical meeting in Bonn the assembly voted to have Djoghlaf and Reifsnyder streamline the current text of the agreement. Responses to the co-chairs’ new “Tool” draft were mixed. How are U.N. About the Author

Barrage de Petit-Saut Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le barrage de Petit-Saut est un barrage français situé dans le département de la Guyane entre les communes de Sinnamary et de Saint-Élie. Aspects énergétiques[modifier | modifier le code] De 1976 à 1983, les besoins en énergie estimés par EDF en Guyane ont augmenté de 300 % (de 59 à 164 GWh). Il s'agissait d'accompagner une forte démographie (ex : ~ 2,9 % en 2000), et des projets énergivores tels que Télédiffusion de France ou le Centre Spatial Guyanais (CSG). C’est donc pour répondre à cette hausse de la consommation énergétique de la population insulaire que le barrage a été érigé par EDF en 1994. Situation géographique et description[modifier | modifier le code] Le site a été choisi en raison d'un goulot naturel favorable à un barrage ( 5° 03′ 45″ N 53° 02′ 46″ O / 5.0625, -53.04611). Sa profondeur atteint 35 m et son volume environ 3,5 milliards de m3 (Huynh et al 1997) pour un temps de résidence de l'eau estimé à 5-6 mois[4]...

Energie hydraulique, hydroélectrique - Protégeons la Terre L’énergie hydraulique ou hydroélectrique Définition L’énergie hydraulique est l’énergie mise en jeu lors du déplacement ou de l’accumulation d’un fluide incompressible telle que l’huile, l’eau douce ou l’eau de mer. Ce déplacement produit un travail mécanique qui est soit : directement utilisé sous forme d’énergie mécaniquel’eau d’un ruisseau fait tourner la roue d’un moulin à eau ou d’une noriadans une machine hydraulique, l’huile mise sous pression par une pompe et injectée dans un vérin pousse une lourde charge en exerçant une force qui peut atteindre plusieurs tonnes.dans un convertisseur de couple, l’huile propulsée par une turbine sur une autre turbine, transmet un couple sans à-coups et avec un effet multiplicateur.converti en énergie hydroélectrique (production d’électricité)une centrale hydroélectrique utilise l’énergie de la hauteur de chute et du débit d’un cours d’eaud’autres centrales utilisent l’énergie des marées, l’énergie des vagues et l’énergie des courants marins L’avenir

19-Year-Old Develops Ocean Cleanup Array That Could Remove 7,250,000 Tons Of Plastic From Oceans 19-year-old Boyan Slat has unveiled plans to create an Ocean Cleanup Array that could remove 7,250,000 tons of plastic waste from the world’s oceans. The device consists of an anchored network of floating booms and processing platforms that could be dispatched to garbage patches around the world. Instead of moving through the ocean, the array would span the radius of a garbage patch, acting as a giant funnel. The angle of the booms would force plastic in the direction of the platforms, where it would be separated from plankton, filtered and stored for recycling. At school, Boyan Slat launched a project that analyzed the size and amount of plastic particles in the ocean’s garbage patches. His final paper went on to win several prizes, including Best Technical Design 2012 at the Delft University of Technology. Slat went on to found The Ocean Cleanup Foundation, a non-profit organization which is responsible for the development of his proposed technologies. Source: inhabitat.com

Faire barrage ! - Association Maiouri Nature Guyane Notre majorité régionale a choisi de détruire des pans entiers de notre patrimoine naturel, l’une des dernières forêts anciennes en bonne santé de la planète : Rodolphe Alexandre souhaite brûler 40 000 ha de forêt pour faire de la biomasse à grande échelle (1), Héléne Sirder, déléguée à l’environnement, soutient le projet d’un second barrage, 3 fois plus étendu que celui de Petit-Saut, et enfin, Carol Ostorero déléguée aux ressources naturelles, pèse de toute son influence pour que notre économie soit prise en mains par des multinationales minières (Auplata détient déjà 75 000 ha de permis et titres miniers, 100 000 ha pour Newmont Mining (1), Colombus Gold 19 000 ha, Iamgold…) Quid du second barrage : Rodolphe Alexandre semble vouloir créer l’affolement en annonçant 180 000 habitants en 2020 sur le littoral ! Il justifie ainsi ses projets insensés ! En aucun cas, ces mega-projets ne viendront améliorer le quotidien des guyanais. Pire encore !

Hydroélectricité : Delphine Batho contre une libéralisation des barrages L’annonce a de quoi étonner. Auditionnée par la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, mercredi 24 octobre, la ministre de l’Ecologie a déclaré qu’elle était opposée à la libéralisation des barrages hydroélectriques. Celle-ci a pourtant été entamée depuis le printemps 2010. Voici le verbatim de la déclaration de Delphine Batho : « C’est un sujet que je suis en train d’examiner, puisque vous le savez les concessions arrivent à leur fin dans les années à venir. il y a le problème de délai de licence sur le renouvellement qui semble devoir passer par une mise à la concurrence qui était décidée à la fois par le cadre européen et la loi sapin. Il y a un enjeu de valorisation du patrimoine français en matière d’hydroélectricité, de valorisation environnementale. Moi je ne souhaite pas une nouvelle libéralisation. La Commission européenne est aussi très allante pour le fait que la trajectoire qui était prévue soit poursuivie. » Nouvelle série d’auditions

La Nature en ville - Nature et biodiversité La préservation de la nature en ville est un enjeu majeur face aux bouleversements environnementaux du 21ème siècle. La nature nous apporte de nombreux services. La ville de demain, pour être une ville durable, doit donc fonctionner comme un véritable écosystème urbain. Créer des outils d’aide à la décision Grâce à la mutualisation des données de l’observatoire, un « état de connaissance de la biodiversité » sur les communes vous est ici proposé. Essaimer les bonnes pratiques de gestion en faveur de la biodiversité Entant qu’espace d’échanges d’expériences et de débat, l’observatoire capitalise les bonnes pratiques, dont celles de la gestion harmonique dans les parcs départementaux, mais va plus loin en faisant la promotion de cette gestion en dehors des parcs, au cœur même des interstices de la ville. En effet, la gestion écologique des espaces extérieurs participe au maintien et au développement de la nature en ville. Etudier la biodiversité présente dans les friches urbaines

Related: