background preloader

Les Community Managers sont-ils tous « Ego » ?

Les Community Managers sont-ils tous « Ego » ?
1inShare Question : L’égo nous rend-ils tous égaux sur le web ? Réponse : Non. C’est promis, cet article ne comportera pas d’alexandrins ou de blagues potages style OSS 117. Je ne m’intéresserai pas aux concepts de vanité ou de narcissisme qui sont liés à l’Ego, mais plus à l’égocentrisme. Mais en vrai, l’égo, késako ? Définition : Here we go ! Non, l’Ego n’est pas une marque de jouets de construction pour enfant. « La représentation et la conscience que l’on a de soi-même. Chose intéressante, la culture dissocie l’aspect cognitif et social. Toute notre vie est régie par notre égo. « Je pense donc je suis » très bien cher René, mais à force de trop tirer sur la première personne du singulier, on peut oublier de regarder plus loin que le bout de son nez. Ce «je» cartésien est donc à la base de toutes nos actions car il désigne la conscience que l’on a de notre personne. Le Web comme outil de réalisation de soi Il existe différentes façon de polir son égo en 2012 : Ouverture d’esprit ! !! Related:  Psy des réseaux sociauxcommunity manager : métier et quotidien

Twitter et Facebook : la qualité ou l’égo, il faut choisir Certaines histoires finissent par “ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants”. D’autres finissent sans jardin à balancelle. Celle-ci fait partie de cette catégorie. Je vais vous raconter la longue histoire de l’égo digital, vous livrer des recettes de sevrage et vous raconter pourquoi la lecture d’un si long billet a du sens. Mais pour cela il faut revenir quelques années en arrières, bien avant ce unfollow massif -note : sur Twitter, on reçoit les activités des gens que l’on suit. Comment en suis-je arrivé là ? Pourtant, tout livre traitant de bonnes conduites dignes de ce nom vous le dira : 1. on ne met pas les coudes sur la table, 2. on dit bonjour, 3. on arrive à l’heure, 4. on ne fait pas de mass unfollow, bordel. Sans compter que ça énerve Twitter. Alors pourquoi aller à la rencontre des bonnes conduites et défier ainsi l’aigle bleu (Oui, je sais, ce n’est pas un aigle, c’est un clin d’oeil pour le lectorat de plus de 25 ans) ? L’âge d’or Twitter ça ne marcherait jamais. 1. 2. 3. 4.

Responsables médias sociaux, community managers : comment gérer votre temps ? Responsables médias sociaux, community managers : la gestion du temps est compliquée tant elle demande un mix entre agilité et planification. L’infographie ci-dessous propose une ventilation hebdomadaire selon les activités : réseaux sociaux : statuts, photos, vidéos, commentaires - 4hblogging : préparation, rédaction et publication de billets - 7h50veille et planification : repérage des contenus internes et externes, calendrier éditorial - 4hcuration : lecture des flux RSS, sélection et partage des contenus - 2h50écoute : mentions de la marque, mots-clés - 2h50conversation : répondre aux mentions, questions et commentaires - 4hgestion des imprévus : résolution des problèmes, publications non planifiées - 5hdéveloppement de la communauté : élargissement et recrutement - 2h50 campagnes : concours, promotions - 2h50statistiques : mesure et reporting - 2h50stratégie : conception et planification - 2h50 J’ajouterais que cette infographie a les défauts de ses qualités. Lire aussi

Facebook : les individus instables postent plus de messages que les autres Dans la rubrique "le saviez-vous", voilà une nouvelle étude qui va vous en apprendre encore un peu plus sur votre statut Facebook. D'après un rapport intitulé, "Facebook Therapy : why People Share Self-Relevant Content Online", menée par Eva Buechel et Jonah Berger, les individus instables sur le plan émotionnel postent plus fréquemment des messages que les autres et ils expriment aussi davantage leurs émotions. Pourquoi ? En plus du soutien moral, ces personnes cherchent à réguler leurs émotions : "Les individus les moins stables sur le plan émotionnel microbloguent plus fréquemment. Ce partage, combiné avec le soutien potentiel qu’ils peuvent recevoir, les aide à augmenter leur bien-être". Le contenu des "posts" : Les utilisateurs "instables" utilisent autant les mots que la ponctuation pour exprimer leur état psychologique, indique l'étude. Des psychologues ont passé au crible 236 profils Néanmoins, les statuts sont globalement révélateurs de la personnalité réelle des individus.

État des lieux du Community Management 2012 | Social Reflex – Le blog Une communauté est un groupe d’individus qui partagent ses propres valeurs, comportements et objets. Pour la 3ème année consécutive The Community Roundtable a publié son "État des lieux du Community Management" qui analyse l’évolution des organisations communautaires et des entreprises sociales. Leur rapport, basé sur l’expérience de nombreux professionnels et entreprises, représente une mine d’or de l’exploration de l’expérience sociale. Dans cet article je vous propose donc une traduction des points clefs de ce rapport. A - Les 4 étapes dans la maturité d’une communauté 1 - Hiérarchie : Utilisation ad hoc des technologies sociales et des structures communautaires. 2 - Communauté émergente : C’est le début d’une utilisation test de procédés et/ou d’outils communautaires et sociaux. 3 - Communauté : Avoir clairement défini, organisé et financé des équipes chargées d’initiatives sociales ou communautaires conduisant à des résultats commerciaux mesurables. C – Panorama du Community Management

Les mathématiques déchiffrent les réseaux sociaux Prouver, à travers l'observation de millions d'individus, que le profil psychologique d'une personne influence son comportement et la structure de son réseau social... Pas facile! C'est pourtant ce qu'a accompli une équipe interdisciplinaire de chercheurs issus des universités de Namur, Cambridge et Lyon. Les chercheurs en psychologie tentent depuis longtemps de déterminer, par des expériences et des observations, comment la psychologie d'une personne influence son comportement et sa sociabilité. Cet objectif s'est longtemps heurté à des contraintes matérielles, les études se limitant souvent à de petits échantillons souvent peu représentatifs. "Les réseaux sociaux virtuels se sont dès lors présentés comme une aubaine. L'apport des systèmes complexesLa recherche tire avantage de données récoltées par une équipe de psychologues de l'Université de Cambridge, qui propose depuis plusieurs années des tests psychologiques via Facebook.

Le TOP 3 des meilleurs Community Managers avant l'ère du web 137 Flares Twitter 78 Facebook 36 Google+ 6 LinkedIn 17 inShare17 Pin It Share 0 Buffer 0 137 Flares × Le métier de Community Manager est vieux comme le monde. Et s’il tombe dans l’excès, il serait même comparable au plus vieux métier du monde. Pour mieux comprendre ce qu’est vraiment un Community Manager, on peut piocher des exemples dans notre univers familier. Voici mon classement et mes explications : TOP 3 : Saint François d’Assise Bien sûr, le web n’existait pas encore au Moyen-Age. Saint François d’Assise serait un remarquable Community Manager ! Encore aujourd’hui, il est la figure catholique la plus appréciée dans le monde aussi bien par les croyants que pour les non-croyants. D’ailleurs la vie d’un Community Manager a quelque chose de monastique. Mais François d’Assise n’est pas le COCO que nous évoquions dans le titre de l’article. TOP 2 : Sting (avec Dire Straits) Sting en concert Tous les auteurs sont des Community Managers. TOP 1 : COCO, c’est lui… Repérer et former les talents

Les réseaux sociaux : Une nouvelle forme de harcèlement au travail ? | C’est par le biais du webjournal japonais Yomiuri que nous découvrons que les japonais connaissent une nouvelle forme de harcèlement au travail ! En effet, les utilisateurs de réseaux sociaux au Japon connaissent aujourd’hui un nouveau type de stress, voir de harcèlement au travail. Surnommé le harcèlement des réseaux sociaux, ou quand vous vous sentez obligés d’accepter en ami et de liker (j’aime)/commenter les messages de vos supérieurs au travail. Sur des réseaux sociaux comme Facebook par exemple, les utilisateurs s’inscrivent en général avec leur vrais noms, et il n’est donc pas rare que ces personnes reçoivent des demandes d’amis de collègues ou de supérieurs. La Japan Online Counseling Association, une association à but non lucratif basée à Tokyo, a noté une forte augmentation en 2012 du nombre de personnes cherchant conseil à ce sujet. Les employés disent qu’ils se sentent obligés d’accepter des demandes d’amis de leur patron pour éviter des relations tendues au bureau.

Le community management c’est du business et pas du bla-bla J’ai vu passer il y a peu sur la partie marketing de social-bookmark.me (j’en profite pour faire la promo de ce service thématique nouveau lancé par un petit jeune plein d’avenir) un article mettant en garde les “community managers” qui n’arrivent pas à booster leur ROI : la porte est proche. D’un coté je partage l’idée selon laquelle, malgré quantité de réussites notables, le community management “externe” (différent du community management interne à l’égard des collaborateurs) ne porte pas systématiquement ses fruits. De là à faire porter le chapeau aux community managers il n’y a qu’un pas que je m’abstiendrai de franchir. Force est de constater que lorsque les objectifs ne sont pas atteints on s’en prend souvent à la personne qui est en bout de chaine. Les statistiques quant à elles montrent que quand quelque chose ne va pas cela est imputables non à l’individu ou à une cause extérieure mais au “système” dans 90% des cas. Je m’explique. Google+

Etudes : les conséquences de Facebook sur votre vie C’est connu, on peut faire dire ce que l’on veut à une enquête. Ou même réaliser une enquête à charge avec les conclusions de tirées avant l’obtention des résultats. C’est encore mieux ! Un des sujets sur lesquels on peut lire le plus de conclusions plus ou moins sérieuses et souvent contradictoires reste Facebook. Facebook aiderait à se sentir moins seul L’Université de Berlin a observé pendant une semaine un groupe d’une centaine d’étudiants de l’Université de l’Arizona. Une utilisation intensive de Facebook ferait baisser l’estime de soi La University of Gothenburg en Suède a mené une étude sur un panel de 1 011 personnes d’un âge moyen de 32,6 ans. Avoir beaucoup d’amis Facebook serait un signe de narcissisme Vous êtes fier de vos 2 000 amis Facebook ? Facebook rendrait triste Deux sociologues de la Utah Valley University ont étudié la corrélation qui existe entre le temps passé sur les réseaux sociaux et le regard que l’on a sur sa vie. 425 étudiants se sont prêtés au jeu.

Où les DRH peuvent-ils trouver de bons community managers ? Avec l’essor des réseaux sociaux, l’« animateur de communautés » devient un poste clé. Un homme ou une femme dotée de compétences spécifiques et d’un plan d’action sur l’image de l’entreprise. Le hic, selon Jean-Marc Mickeler, associé responsable de la marque employeur chez Deloitte, « c’est que les bons candidats sont difficiles à trouver, car on reçoit beaucoup de profils orientés technologie ou issus de l’univers de la communication, mais assez peu de professionnels qui savent approcher un marché, avec une connaissance du produit et une vraie stratégie ». Les réseaux sociaux, premier terrain de chasse Le métier se professionnalisant, le mode de recrutement se diversifie. L’utilité des recruteurs extérieurs et du réseau physique… Deuxième piste pour trouver un community manager : les cabinets de recrutement, même si les entreprises qui externalisent leurs embauches sont rares, selon Laurent Blanchard, directeur exécutif sénior chez Michael Page. … et des écoles spécialisées

Psychologie & Réseaux Sociaux : Emotion et Partage de Contenu | Psychologie Digitale Qu’est-ce qui explique qu’un internaute ait envie de relayer une information ? Une partie de la réponse semble se trouver dans la psychologie des émotions… Explications. [Cet article a été écrit sous l'impulsion d'un twittos très sympathique ! De la contagion émotionnelle à l’empathie Aujourd’hui, on dispose d’une définition plutôt précise de la contagion émotionnelle mais on ne sait pas définir précisément l’empathie. Commençons par aborder le sujet en tenant compte de l’animal qui sommeille en chacun de nous. D’un point de vue biologique, nous ne sommes guère plus -en tant qu’êtres humains- que des animaux évolués . Mais nos pulsions instinctives d’animaux sauvages n’ont pas totalement disparues. Ainsi, comme les oiseaux qui s’envolent tous à la même seconde lorsqu’une menace est perçue par l’un d’eux, nous avons un instinct de préservation qui nous pousse à ressentir la même émotion (peur, joie, colère…) que nos semblables proches de nous au même instant. Sceptique ? Favre (2006)

Le Community Manager doit-il se focaliser sur son travail ? 23inShare Question bête, réponse bête ? Pas forcément..Et si la focalisation revenait à nous mettre un cache œil, un moyen de se mettre la main devant un œil pour se détourner de la tentation (miam…le dernier tumblr à la mode) et être plus productif ? Cette solution permet-elle de mieux déchiffrer les caractères qui nous sont présentés ? Dans le cadre du dossier intitulé : Le Community Manager : une attention multitâche ou spécialisée, nous nous étions intéressés la semaine dernière aux limites de la disparité attentionnelle et l’effet des illusions cognitives sur notre perception de l’environnement. Si vous aviez raté le premier chapitre de la “trilogie”, voici un moyen de faire une mise à jour : Le Community Manager est-il adepte du moindre effort ? ujourd’hui, je vous propose de nous concentrer autour de la stratégie opposée. La focalisation et le modèle de Broadbent Le psychologue anglais Broadbent a donné son nom à une théorie visant à représenter le fonctionnement de l’attention.

Vous êtes blessé dans votre ego ? Faites un tour sur Facebook ! Décidément, ces derniers jours les études concernant Facebook se font de plus en plus courantes. Hier, une étude mettait en avant que les conséquences de supprimer un ami sur Facebook pouvaient être importantes dans la vraie vie (« Ne plus être ami sur Facebook, quelles conséquences ?« ). Aujourd’hui, une étude réalisée par l’université de Madison-Wisconsin vante les mérites du réseau social après avoir été blessé ou touché. En effet, d’après cette étude, lorsqu’on est quelque peu critiqué ou attaqué, faire un tour sur Facebook peut nous apaiser et nous permettre de nous sentir mieux dans notre peau. Une expérience en trois phases L’expérience a été menée par un professeur, Toma Catalina, et un spécialiste de la communication Jeffrey Hancock, à l’université de Cornell.

Related: