background preloader

La première champignonnière urbaine va sortir de terre à Paris

La première champignonnière urbaine va sortir de terre à Paris

L'agroforesterie en quête de reconnaissance L'Association française d'agroforesterie a organisé le 16 décembre la première rencontre européenne d'agroforesterie. Avec la nouvelle PAC, cette pratique ancestrale consistant à associer des arbres et des cultures revient sur le devant de la scène. Dans son Plaidoyer pour les arbres, le botaniste Francis Hallé n'expliquait-il pas que l'essentiel de la matière d'un arbre provient de la pollution atmosphérique ? L'arbre est une usine à épuration. Il peut aussi être une pharmacie. Qu'il s'agisse d'adapter les cultures au changement climatique, d'enrichir la biodiversité en réintroduisant des haies vives ou de , l'agroforesterie a de nombreux avantages : outre le maintien de la biodiversité, elle assure la protection des sols, la diversification patrimoniale, la création paysagère, le développement des ressources cynégétiques. Pour un retour de la diversité Depuis une trentaine d'années en Europe, de nouvelles pratiques voient le jour, associant arbres forestiers et agriculture.

Home Introduction au biomimétisme, "l’innovation inspirée par la nature" Le biomimétisme ? Créer et inover en se posant sans cesse les questions : que ferait la nature dans ce cas ? Que ne ferait-elle pas ? Pourquoi ? Ou pourquoi pas ? Ce texte fait suite à un séminaire sur le sujet, autour du livre natural capitalism (voir notre page sur ce sujet) et la conférence de Luc Schuiten et Gauthier Chapelle aux Rencontres écologiques d’été 2005 (voir notre article sur cette conférence) Ce texte est une traduction libre par Lydia Blaise pour étopia. Le biomimétisme est une méthode innovante cherchant des solutions soutenables en s’inspirant de concepts et de stratégies ayant fait leurs preuves dans la nature, comme par exemple le capteur solaire imitant la feuille végétale. Le but est de créer des produits, processus et protocoles -de nouvelles lignes de conduite- mieux adaptés à une durée de vie prolongée sur terre. Le site de référence : www.biomimicry.net Deux autres sites de référence : www.n100best.org

CompoSt'ory Formation Cambodge : Des balles de riz pour produire de l’électricité, le recyclage proche de la perfection Cambodge / / Asie Un grand producteur de riz a mis en service une centrale électrique qui fonctionne avec les déchets de la production de la céréale. Elle va alimenter les moulins à riz de la société dans un premier temps, avant peut être d’éclairer les habitants des villages voisins. Golden Rice a investi 2 millions de dollars dans cette centrale électrique aux biocombustibles. L’installation fait brûler la balle du riz pour produire de l’électricité. Pour la première fois, on va directement fournir de l’électricité à nos industriels. La centrale consomme 5 tonnes de balles de riz par heure, pour fournir 3MW. Nous produisons du riz principalement pour les marchés européens, aussi un peu pour l’Asie. On gagne donc sur les deux tableaux : économique et environnemental. Je pense que les exportations vont augmenter, notamment avec une compétitivité améliorée grâce à la réduction des coûts énergétiques. phnompenhpost.com

/about-us.html You know about us because we're a small farm with a big name. We've shown that no-till vegetable production is not only possible, but can be highy productive and profitable. We've quadrupled our soil organic matter, without nutrient leaching, while nearly tripling the total microbial life in our soils. We've increased bird and native bee populations and diversity. We've increased native perennial plant diversity and density. Singing Frogs Farm continues to be a living experiment. As we, and leading soil scientists, learn more about the biology of the soil beneath our feet, our methods and farming systems here at Singing Frogs Farm are constantly changing and being improved upon. 1) Disturb the soil as little as possible, 2) Keep a diversity of living plants in the ground as often as possible, and 3) Keep the soil covered and protected as often as possible.

Quel système monétaire et financier dans une économie circulaire Si la mondialisation et l’unification des monnaies avaient pour but performance et simplification, force est de reconnaître que la mécanique s’est enrayée, victime d’un gigantesque surrégime. Admettons - Que finalement nous acceptions de renoncer à cette course effrénée du profit à court terme - Que nous cessions de polluer autant la planète et que nous renoncions en toute conscience à nos repères et réflexes d’aujourd’hui. - Que les grandes entreprises de distribution abandonnent l’idée du seul enrichissement à court terme voulu par les marchés et les actionnaires ainsi que son modèle passéiste d'économie linéaire du Produire - Consommer - Jeter, pour basculer dans l'économie circulaire et dans le cercle vertueux duProduire - Utiliser - Recycler. Quel serait alors les bases de ce nouveau modèle économique ? Que serait cette finance solidaire et primitive en dehors du doux rêve de quelques fous utopistes ? SEL: (Systèmes d'Echange Local). Une autre piste très intéressante, le social business

Le "cradle to cradle" peut-il sauver l'industrie française ? - Journal du Net Economie Le développement durable ? Déjà dépassé. Le produit réutilisable à l'infini débarque dans l'Hexagone. Imaginez un siège de bureau, qui, une fois usé, est entièrement recyclé pour produire un autre siège à l'identique. "A l'inverse du développement durable, qui cherche à diminuer la consommation et à réduire son empreinte écologique, le cradle to cradle est une approche déculpabilisante. Ce laboratoire a été fondé en 1992 par un chimiste allemand, Michael Braungart, et l'éco-architecte américain Bill McDonough. L'EPEA accompagne les entreprises pour les aider à repenser leur processus de fabrication. A l'heure actuelle, plus de 1 000 produits ont été certifiés C2C dans le monde, dont un jean, des couches pour bébé, du savon pour les mains, de la moquette, de meubles de bureau, mais aussi des matériaux de construction comme du béton ou des aciers spéciaux. "Le C2C n'est pas une mode", insiste-t-elle. Le déchet, nouvel "or vert" ?

Les Ekovores Cradle To Cradle Le cas de la Chine est vraiment préoccupant en matière de gestion des déchets. Il est important que les entreprises de recyclage se développent sur le territoire chinois en pleine expansion. Entreprise de recyclage sur Le recyclage en Chine : un marché méconnu et peu médiatisé | 2 réactions Google est une entreprise innovante. Devis installation photovoltaïque sur Photovoltaïque : Google investit dans un projet de quatre parcs solaires en Californie | 2 réactions L'ammoniac est le seul liquide frigogène sans impact sur la couche d'ozone et sur le réchauffement global ! Helioclim sur Helioclim : rafraîchir les bâtiments tertiaires avec une climatisation solaire | 2 réactions

Economie circulaire : la fondation Ellen Macarthur Convaincue de la pertinence de l'économie circulaire, la fondation de la navigatrice Ellen Macarthur vient de publier sur son site des nouveaux contenus pédagogiques autour de ce concept porteur. L'économie circulaire est cette nouvelle façon de penser et de concevoir les industries productives, autour d'une hypothèse maîtresse : celle de la finitude des ressources. De plus en plus populaire, le modèle conceptuel de l'économie circulaire, qui s'apparente à l'écologie industrielle dont j'ai déjà eu l'occasion de parler ici, reste pourtant peu familier aux industriels : contrairement à l'approche linéaire classique de la production (ressources infinies, production de d'objets jetables, accumulation de déchets non réutilisables), le modèle proposé par l'économie circulaire raisonne en terme de flux de matières et de cycles d'énergie, à l'image des écosystèmes naturels. Voici la définition de l'économie circulaire que propose Ellen sur son blog :

Related: