background preloader

OpenData Fail

OpenData Fail
Related:  OPEN DATA

Petit guide des Creative Commons « Si une image, une vidéo ou autre média est sur Internet, pas besoin d’autorisation pour l’utiliser… ». Ceci est un mythe. En effet, les droits d’auteur sont valables également sur Internet. Mais pour beaucoup d’internautes, partager leurs créations est un aspect important et le cadre très strict de la loi ne facilite pas cette idée. Les licences Creative Commons ont été créées afin d’aider les créateurs à conserver leurs droits tout en permettant au public de reproduire, distribuer ou modifier leurs réalisations. Grâce à elles, vous saurez si vous pouvez utiliser telle image ou pas dans votre site, votre blog, etc. comme bon vous semble. Voici la signification des icônes et abréviations : Chaque icône peut être associée à une autre : Pour en savoir plus: Creative Commons (site officiel) Creative Commons Search, un outil de recherche de contenu libre de droit (Sébastien Reinders, Pedago-TIC) Licence Creative Commons (Wikipédia) Tags: creative commons, guide, image, licence, média, video

Open data : SNCF Transilien veut favoriser la création d’applications mobiles La SNCF profite de la récente ouverture de Data.gouv.fr, la plate-forme française d’ouverture des données publiques (« open data »), pour se lancer à son tour sur ce créneau. Rappelons que les données brutes publiques recensées sur Data.gouv.fr sont réutilisables librement et gratuitement, dans les conditions définies par la « Licence Ouverte / Open Licence ». Aujourd’hui, ce sont plus de 340 000 fichiers qui ont été téléchargés depuis ce portail, alors que de nouvelles données publiques continuent à être régulièrement publiées sur Data.gouv.fr, pour un total de 352 000 jeux de données. SNCF Transilien a ainsi décidé de lancer un concours pour inciter internautes et développeurs à créer des applications mobiles destinées à mieux informer les voyageurs sur leurs déplacements. Ce nouveau concours, baptisé « Concours Open App », a donc pour objectif de favoriser la création de nouvelles apps mobiles sur les transports en commun franciliens d’Ile-de-France en partageant des propositions.

Les Data en forme Cette semaine la veille des journalistes de données d'OWNI vous propose de programmer le futur, d'analyser les sentiments des candidats à la présidentielle et de découvrir enfin qui dirige le monde. Parce qu'on a beau respirer du datajournalism à chaque seconde, on reste des êtres humains. Finalement. Au cours de notre veille de la semaine, nous sommes tombés sur cette fenêtre. Sobrement intitulé “The Country Comparator”, le projet se résumait ainsi : “Basé sur les statistiques de l’OCDE, réalisée en HTML5 et utilisant Raphael JS”. Le projet tient ses promesses : “The Country Comparator” est la nouvelle réalisation d’Anthony Veyssiere, l’un des papas bien inspirés de Retwith 2012, visualisation interactive de la popularité des hommes politiques sur Twitter, vainqueur d’un prix au concours YouTube/Elections 2012 que nous avions déjà fait évoqué dans les Data en forme. service-public.uk Côté français… … l’Open Data avance aussi, mais à petits pas. Le projet de Data Team : Leur motivation :

Open Data Henri Verdier, Etalab : « L’Open Data est un droit de l’Homme » Directeur d’Etalab, une mission dépendant du Premier ministre et développant notamment Data.Gouv.fr, Henri Verdier revient sur le rôle de l’Open Data dans la modernisation de l’Etat français et de son administration. Dans cette entrevue vidéo réalisée au sein de la mission Etalab, il évoque les potentialités qu’offre ce mouvement Open Data pour les entreprises, explique l’essor d’un web des données et, plus globalement, partage sa vision d’une « data révolution », basée sur la mathématisation du réel. » Pour lire la suite, rendez-vous sur Silicon.fr Opendata : La Poste, posture ou imposture ? Samedi dernier s’est tenu le troisième acte de "la démarche DataPoste" où "Le Groupe La Poste se positionne comme un acteur incontournable de l’Open Data." » Pour lire la suite, rendez-vous sur Blog OpenStreetMap Monsieur Gorce, pourquoi alimenter la confusion entre Open Data et données personnelles ? Open data et tourisme - synthèse

Open data péRennes OWNI s'est un peu installé à Rennes, première municipalité de France à libérer ses données et à adhérer au mouvement open data. C'était il y a un an et demi. Passé le buzz médiatique, il faut tenir la longueur pour se montrer à la hauteur du défi. Un collectif vient de se monter pour sensibiliser tous les acteurs. Ce mercredi à Rennes, les mordus de l’open data réunis dans un collectif se retrouvent à la Cantine numérique rennaise sur le thème “politique et citoyens”. Ils se sont réunis pour la première fois en janvier, en complément de l’action de la municipalité, pionnière dans l’ouverture des données en France. Rennes Métropole et la Ville de Rennes ont lancé leur plate-forme en octobre 2010. Le microcosme – dont OWNI – est en ébullition devant le spectacle des données libérées, celles du réseau STAR, le service de transport en commun de Rennes Métropole, et du service LE vélo STAR et les données d’informations pratiques géolocalisées de 1.500 organismes publics et associatifs.

CandiData | Libérons les données des candidats ! Les data en forme Après une semaine de pause, la veille des journalistes de données d'OWNI revient plus en forme que jamais. Au programme : une odyssée de data, une plongée dans la démocratie, une carte pour jouer au terroriste nucléaire et quelques data-outils à garder en poche. Bonne semaine ! Découvrir un texte vieux de plus de 3 000 ans sous un angle totalement inédit, c’est le projet magique de Santiago Ortiz, disponible sur son site moebio.com. Il a créé deux datavizualisations interactives de l’Iliade : une version “stream” qui permet d’observer quels sont les personnages les plus présents dans les différents livres de l’oeuvre d’Homère et une version “network” pour visualiser les relations entre les personnages. Chaque personnage, symbolisé par un rectangle, est relié à un autre si ils dialoguent dans L’Iliade. Achille, Hector et Zeus vont désormais devoir faire attention à leur e-reputation. Maîtriser les effets nucléaires Âmes sensibles s’abstenir. I love dataviz-democracy

Des données culturelles à diffuser La libération des données est loin d'être complètement acquise en France. Si le portail Etalab est une première étape, il reste encore à faire en sorte que les établissements culturels et la recherche s'y mettent. Les données culturelles ou celles qui concernent la recherche occupent une place particulière parmi les données publiques. Elles restent de fait encore en retrait au sein du mouvement d’Open Data qui se développe en France. Données particulières En effet, un statut juridique particulier a été fixé par la loi sur la réutilisation des informations publiques, pour les données produites par “des établissements et institutions d’enseignement ou de recherche” ou par des “établissements, organismes ou services culturels”. Jusqu’à présent, les institutions culturelles et de recherche se sont plutôt servies de cette exception pour restreindre la réutilisation de leurs données, ce qui a pu faire dire que la culture constituait le “parent pauvre de l’Open Data en France“. Licence ouverte

Open data : les bénéfices ne sont pas là où on les attend 01net le 25/04/12 à 15h56 Comment mesurer les retombées économiques de l’open data ? Une matière première de choix pour l’entreprise « Ce serait trompeur de limiter ces bénéfices à la somme des revenus générés par les applications destinées à représenter et à mettre en forme les données de l’open data », avance Simon Chignard. Mais qu’on se rassure, l’ouvrage dresse d’autres pistes de gains, trop souvent ignorées. Des gains indirects mais bien réels Bien que peu mis en avant, le marché de l’enrichissement, du croisement et de la médiation de données constitue une autre source solide de retombées économiques. Viennent ensuite les gains indirects. Enfin, ce sont les développeurs eux-mêmes qui récoltent les fruits de cette ouverture des données. On l’a compris : les retombées de l’open data existent bel et bien mais sont largement diffuses et, par conséquent, très complexes à mesurer.

Bonnes pratiques Open data : lancement de l'atelier Depuis quelques mois, nous travaillons à l'élaboration d'une checklist de bonnes pratiques pour la mise à disposition de données en Open Data (données ouvertes). La checklist est produite en suivant la méthodologie du projet Opquast (Open Quality Standards). Elle est diffusée sous licence Creative Commons BY-SA. Après une phase d'appel à commentaires auprès d'un certain nombre d'experts, nous ouvrons aujourd'hui un atelier public vous permettant de participer à l'élaboration de cette liste. Cet appel à commentaires durera jusqu'au 15 août 2011. La liste de 72 critères est disponible en ligne. Le projet de liste est né en 2010 suite à des échanges entre Charles Nepote, de la Fing, Pascal Romain, du Conseil général de la Gironde et moi-même. La liste a ensuite été affinée et améliorée par un comité de rédaction composé des personnes suivantes : Nous allons maintenant rentrer dans une phase d'appel à commentaires public. Vos commentaires et avis sont les bienvenus.

9 façons d'éviter les écueils de l'open source Cet article a été publié il y a 3 ans 9 mois 15 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. C’est un fait, certains se sont fait piéger par l’open source. Ainsi, on se souvient de Microsoft découvrant que son logiciel permettant de réaliser une version de Windows 7 démarrant sur une clef USB contenait du code sous licence GPL. Mais Microsoft n’est pas le seul à se faire piéger. Comment éviter ces écueils ? Voici neuf façons de le faire tout en bénéficiant des avantages que la communauté open source peut vous apporter. 1. Il s’agit en effet d’avoir une idée claire sur les raisons d’utiliser du code open source. 2. C’est l’erreur la plus commune. L’open source et la réutilisation de ce code vous permettent de vous concentrer sur ce qui donne de la valeur à votre logiciel et pas sur les briques de bases qui le constituent. 3. 4. Vous avez tout intérêt à ce que votre code soit repris et intégré. 5. 6. 7. 8. 9.

Related: