background preloader

Le vent source d'énergie

Le vent source d'énergie

untitled Energie solaire Mise à jour le 14/11/2013, mise en ligne le 14/09/2010 Le soleil au fil du temps.© Keblow Au même titre que l’eau et l’air, le soleil est à la base de la vie sur Terre, à laquelle il apporte chaleur et lumière. Il rayonne en journée sur toute la planète, même si certaines régions se révèlent privilégiées. Cette énergie, calorique et rayonnante, constitue une source renouvelable et non polluante. Selon le type de production (récupération de la chaleur, transformation en électricité), l’usage (consommation sur place ou diffusion via un réseau) ou le type d’implantation de l’installation (maison individuelle, immeuble collectif, centrale), on fera appel à des solutions différentes, allant des capteurs thermiques individuels aux centrales solaires alimentant des villes entières.

Différentes sortes Mise à jour le 02/08/2013, mise en ligne le 09/08/2010 Les énergies renouvelables, fournies par le soleil, le vent, l’eau, la chaleur de la terre ou les matières organiques, n’engendrent pas ou peu d’émissions polluantes et de déchets. Ce sont des énergies considérées comme inépuisables, par différence avec les énergies fossiles dont les ressources s’amenuisent. Les énergies renouvelables permettent ainsi de répondre à une partie des besoins en énergie (chaleur, électricité et carburant), avec un moindre impact sur l’environnement. Elles représentent en 2012 environ 1/5 de la production mondiale d’électricité1. Une proportion qui doit beaucoup à l’hydroélectricité. Les pays d’Asie, notamment la Chine et l’Inde, développent de plus en plus de capacités de génération électrique issues d’énergies renouvelables. L’hydroélectricité, une énergie puisée à la source Première source d’énergie renouvelable au monde, l’hydroélectricité a fournit à elle seule 17 % de l’électricité mondiale en 2012.

untitled Energies Renouvelables untitled Les impacts liés à la production d’énergie 9 décembre 2009 (mis à jour le 10 mars 2011) Introduction La connaissance précise des dommages environnementaux est indispensable pour progresser vers un usage raisonné de l’énergie, tenant compte des nuisances potentielles. Cette connaissance doit permettre de situer le point d’équilibre entre les avantages procurés par l’énergie et ses « effets néfastes » sur les milieux, et de déterminer ainsi un niveau optimal de consommation d’énergie. Elle constitue aussi un instrument d’orientation des choix vers des filières énergétiques les plus respectueuses de l’environnement. La détermination du « point d’équilibre » est un exercice difficile compte tenu de la très grande complexité des interactions entre les activités humaines et les milieux : impacts sanitaires des pollutions diffuses, changement climatique, relations entre les risques locaux et globaux. L’évaluation environnementale porte à la fois sur les projets et sur les plans et politiques. Les impacts des énergies renouvelables

untitled Bilan Carbone® Personnel untitled Plus de tri et moins de déchets avec l'Agglo ! - Perpignan Méditerranée >> vous êtes ici : Eco-citoyenneté > Déchets tri > Plus de tri et moins de déchets avec l'Agglo ! Un geste à suivre... Chiffres clés 2013 89 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles, 15 000 tonnes de déchets recyclables et 6000 tonnes de verre, collectées56 000 tonnes réceptionnées sur les 9 déchèteries communautaires300 000 usagers accueillis en déchèteries180 000 bacs individuels et 2 000 colonnes d’apport volontaire en maintenance et gestion124 conteneurs enterrés installés sur le territoire6 793 composteurs individuels distribués107 colonnes à textile implantées sur le territoire Améliorer le tri sélectif et réduire le volume des déchets : voilà deux objectifs essentiels pour l’Agglo. Toutes ces actions sont associées à des opérations de sensibilisation au tri sélectif et l’adoption de comportements écocitoyens, qui portent aujourd’hui leurs fruits puisque le tri progresse chaque année un peu plus, un peu mieux sur l’Agglo. *Retour en haut*

Related: