background preloader

La philosophie de Bergson

La philosophie de Bergson
Bergson : une philosophie rationaliste et cartésienne Hostile au positivisme matérialiste, Henri Bergson, philosophe vitaliste français, a opéré un retour aux données immédiates de la conscience, à une « durée » pure et qualitative. L’intuition de Bergson : L’influence de Bergson fut considérable. A la fin du XIXe siècle et durant la première moitié du XXe siècle, il remit en question à la fois les philosophies intellectualistes, qui prétendaient accéder au réel par l’exercice de l’intelligence, et les solutions « scientistes », selon lesquelles la seule connaissance valable serait celle que procurent les sciences. Or, comment l’intelligence pourrait-elle nous faire saisir le réel ? - C’est dans le moule de l’action qu’elle a été coulée. - Elle ne désigne pas originellement une faculté purement spéculative, mais une puissance active. - Envisagée dans ce qui paraît en être la démarche première, elle consiste à fabriquer des objets artificiels et à en varier la fabrication. Oeuvres de Bergson :

http://la-philosophie.com/philosophie-bergson

Related:  Philosophie 1BersonHenri BergsonMerleau-Ponty & ses prédécesseurs

Instinct, intelligence et intuition par Henri Bergson Extrait de « L'évolution créatrice », de « La pensée et le mouvant », de « Matière et mémoire », de « Le rire » et de « Les deux sources de la morale et de la religion ». Instinct et intelligence

La nouveauté radicale chez Bergson Une discussion récente avec une personne chouette m’a ré-aiguillé sur une lecture qui m’avait intéressé et dont j’avais souhaité extraire un article sans en trouver le courage. Ce livre c’est La pensée et le mouvant, de Bergson, ouvrage dans lequel la notion du temps et de la nouveauté qui lui est liée sont abordés d’une façon très stimulante. Bergson y revisite notamment la notion de temps en remettant fortement en cause la vision produite jusqu’alors, pour en proposer une appréhension dont il est possible de tirer beaucoup d’idées périphériques. Sa première et principale critique, dont découle les autres m’a-t-il semblé, se concentre sur une vision philosophique du temps qui le restreint à une succession d’instants.

Bergson : Le Rire Résumé du rire de Bergson : Une approche fonctionnaliste Que signifie le rire ? Henri Bergson commence son travail sur le rire avec cette question simple. Son intention est d’analyser les choses qui nous font rire, afin de savoir pourquoi et comment elles nous font rire. Henri Bergson, le temps et la durée Le temps objectif est celui que retiennent les scientifiques. La durée est ce qui est perçu subjectivement par l’individu. Bergson s’élève donc contre la prétention de certains de tout analyser et tout comprendre de l’homme et de la société à partir de la science.Un article de l’aleps. Métastatique et Dynamique. Métastatique : la série de photos instantanées, prises à la suite.

Trois lettres de Henri Bergson à Gilles Deleuze C’est sans commentaire particulier que nous présentons ici le texte de trois lettres autographes inédites adressées par Henri Bergson au jeune Gilles Deleuze. Ces documents d’une densité exceptionnelle sont une contribution importante à la compréhension de la méthode philosophique de Bergson, mais ils témoignent tout autant du rôle qu’a pu jouer celle-ci dans la genèse de la pensée deleuzienne. Nous devons aux responsables du fonds Henri Bergson de l’Oxford Philosophical League l’aimable autorisation de les reproduire : qu’ils en soient vivement remerciés. Il n’a malheureusement pas été possible de reconstituer l’intégralité des échanges. La datation exacte reste d’ailleurs à établir, les références aux premiers manuscrits et ouvrages publiés de Deleuze étant trop rares pour se prononcer à ce sujet.

Bergson : le langage et la simplification du monde Sujet d’explication de texte proposé aux élèves de section S en DST le 21 octobre 2006 Quatre copies seulement ont examiné ce texte, qui ne présentait pourtant aucune difficulté majeure. Une connaissance correcte des cours sur la conscience et sur le langage suffisaient pour réussir. La note la plus médiocre – mais il s’agit d’un accident – se situe à 03 ; la meilleure à 11 ; deux copies atteignent la moyenne (alors que ces deux élèves étaient restés en dessous de 08 aux DM), et la moyenne s’élève à 08 : des trois sujets, c’est celui qui a été le mieux traité. Expliquer le texte suivant :

Bergson : L'Evolution Créatrice (résumé) Résumé de l’oeuvre d’Henri Bergson L’Evolution Créatrice est un texte de Henri Bergson publié en 1907. Bergson montre que la conscience la plus profonde, celle de la durée intérieure, est au fond le sentiment de la vie universelle ou de l’élan vital. Cette puissance dynamique est orientée dans un sens que notre instinct pressent plus que notre intelligence ne le comprend. Cet élan vital est assimilé à un jaillissement créateur de nature spirituelle et dont les retombées constituent la matière. Cette philosophie de l’évolution expose donc une génèse de l’intelligence et de la matière à partir de la vie.

» La claudication du philosophe est sa vertu. Merleau-Ponty. « [...] Il est inutile de contester que la philosophie boite. Elle habite l'histoire et la vie, mais elle voudrait s'installer en leur centre, au point où elles sont avènement, sens naissant. Elle s'ennuie dans le constitué, Etant expression, elle ne s'accomplit qu'en renonçant à coïncider avec l'exprimé et en l'éloignant pour en voir le sens. Elle peut donc être tragique, puisqu'elle a son contraire en soi, elle n'est jamais une occupation sérieuse. L'homme sérieux, s'il existe, est l'homme d'une seule chose à laquelle il dit oui.

Henri Bergson Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henri-Louis Bergson Philosophe Occidental Époque moderne Biographie[modifier | modifier le code] Henri Bergson, normalien, avec une vie assez discrète de professeur de philosophie honoré à la carrière internationale reconnue, a également joué un rôle intellectuel et a eu une influence dans la conception de la Société des Nations.

Related: