background preloader

Notions d'espace, de représentation et de profil de couleur

Notions d'espace, de représentation et de profil de couleur
Fév 25 2012 Après l'introduction aux problématiques de la gestion des couleurs, je vous propose d'aborder les notions d'espace, de représentation et de profil de couleur qui sont souvent perçues comme un magma dans lequel il est difficile de distinguer l'essentiel de l'accessoire. L'objectif de cet article est de poser quelques repères pour clarifier ces notions fondamentales très souvent invoquées en gestion des couleurs. Nous les approfondirons et les illustrerons dans les sujets pratiques à venir : colorimétrie des appareils photo et des logiciels, calibrage des périphériques intervenant dans la chaîne de traitement, etc. À la suite de cet article préliminaire, nous en proposerons deux autres. Je vous accorde bien volontiers que ces préalables ne sont pas très glamour, mais ce sont des briques de bases importantes sur lesquelles s'appuieront les prochains articles. Les modes de représentation des couleurs Les espaces de couleur Les profils de couleur

La température de couleur : la pratique Faire la balance des blancs correspond à indiquer au boîtier la température de couleur de la source de lumière qui éclaire la scène que je photographie. Sur l’appareil photo, cela correspond au pictogramme White Balance (WB). Ce réglage permet de restituer des blancs (et les gris) avec la même blancheur (neutre), quelle que soit la nature de source de lumière. En argentique, il existe des films positifs ou négatifs équilibrés pour des températures de couleur de 3200K ou 5500K. Régler la balance des blancs sur le boîtier Sur le boîtier, on choisit parmi un certain nombre de types de source comme ensoleillé, nuageux, incandescent ou fluorescent. Quand on photographie une scène dans laquelle plusieurs sources de lumière sont mises en œuvres avec des températures de couleur différentes, ce réglage devient problématique. Si l'une des sources n'est pas dans le cadre de la prise de vue, il est possible d'utiliser un filtre de conversion de TC que l'on place alors entre la source et la scène.

Comment utiliser un flash avec un reflex numérique ? Article proposé par Jean-Pascal Bailliot pour Nikon Passion Au sommaire : quelques bases sur la photo au flashles différents types de flashsla synchronisation avec le boîtierles différentes utilisations du flashles pièges du flash Les flashs électroniques modernes peuvent fonctionner de différentes façons sur les reflex numériques actuels et il est parfois un peu difficile de s’y retrouver. Ce dossier fait le point sur les différents modes de fonctionnement, il comprend également des informations génériques sur le flash, son fonctionnement et le couplage avec un boîtier photo. Quelques bases Le flash est un accessoire qui permet, lors de la prise de vue, d’ajouter une source de lumière artificielle d’une température comprise entre 5000 et 6000 Kelvin (la lumière du soleil est de 5400 K). La puissance d’un flash est indiquée en Nombre Guide (NG). Cette valeur est actuellement exprimée par Nikon avec un objectif de 35 mm à 100 ISO. Il est possible de calculer le NG pour une autre sensibilité :

Quelle différence entre sRGB et Adobe RGB ? Tous les photographes savent que le profil Adobe RGB a un gamut plus large de le profil sRGB. Mais très peu savent cerner la subtile différence qui existe entre ces deux espaces colorimétriques pour faire le bon choix photographique. Qui peut le plus peu le moins ! Alors si Adobe RGB est un peu plus large que sRGB, pourquoi ne pas l’utiliser systématiquement ce qui évitera toute restriction de couleur. Simplement parce la limitation apportée par le sRGB n’intervient que dans certaines conditions et ne concerne qu’une plage restreinte de couleurs vives. En contrepartie, le sRGB propose une répartition de la luminance plus naturelle et la simplicité d’un standard reconnu. Le rôle de votre écran dans ce comparatif Fig. 1. L’écran que vous avez devant les yeux est probablement comme pour 98 % des utilisateurs, un écran de milieu ou d’entrée de gamme, c’est à dire avec une gamme de couleurs équivalente au sRGB ou inférieure. Constatation des différences Fig. 2. Fig. 3. Fig. 4. Fig. 5. Fig. 6.

Cours photographie et stages photo partout en France Les modes de mesure de la lumière Vous êtes un peu perdu(e) avec les différents modes de mesure de lumière ou vous ne savez pas à quoi ils correspondent ? Nous vous conseillons en premier lieu de suivre notre cours photo « Lumière et mode manuel » proposé dans plusieurs grandes villes de France ! Et ensuite, voici quelques éléments pour vous éclairer. Pourquoi le mode de mesure de la lumière nous parait-il si important ? 1- La mesure multizone : évaluative (Canon), matricielle (Nikon) C’est le mode par défaut. L’image est découpée en entier en pleins de petits segments où la mesure de la lumière est analysée. Grâce à ce mode, il n’y a théoriquement pas de zone sur ou sous exposée, car la lumière est analysée sur toute l’image Dans quels cas l’utiliser ? - Photo de paysages - Différents sujets éclairés de manière non uniforme - Exposition uniforme Mais (car il y a toujours un « mais »), dans ce mode, c’est l’appareil qui décide. Dans quel cas l’utiliser ? 3- La mesure spot A noter ! Alexandra

Qu’est ce que le ratio d’image ? Le ratio d’image correspond au rapport de la hauteur de l’image et de sa largeur. Cette valeur, a priori insignifiante peut être la source de véritables casse-tete. Que ce cache-t-il derriere ce rapport, quand en tenir compte et qu’en faire ? Quel est le ratio de mes photos ? Le ratio d’image dépend de votre appareil photo. Pour savoir quel est le ratio pour votre appareil photo, il vous suffit de faire le calcul vous-même. Vous obtenez 1,5 → rapport 3/2Vous obtenez 1,33 → rapport 4/3 La différence entre ratio du reflex et du compact est historique. A lire pour aller plus loin:Les exifs: qu'est ce que c'est ? En fonction du ratio, une image va paraître plus ou moins « aplatie ». Comparaison des ratio 3:2 et 4:3 avec une hauteur constante Les ratios 2/3 et 3/2 sont les mêmes, tout dépend de l’orientation de l’image (portrait ou paysage) et de la façon dont vous faites le calcul. Une infinité de ratio possibles Le format 1:1 qui donne une image au format carré. Photo originale au format 4:3

Monitor Calibration for Photography Knowing how to calibrate your monitor is critical for any photographer who wants accurate and predictable photographic prints. If your monitor is not correctly reproducing shades and colors, then all the time spent on image editing and post-processing could actually be counter-productive. This tutorial covers basic calibration for the casual photographer, in addition to using calibration and profiling devices for high-precision results. Digital Image File Color Profile CalibratedMonitor The easiest (but least accurate) way to calibrate your display is to simply adjust its brightness and contrast settings. The images below are designed to help you pick optimal brightness/contrast settings. (1) Mid-Tones. © 2004-2012 Sean McHughNote: the above calibration assumes that your monitor is set to gamma 2.2. If the central square is lighter or darker than the outer gray region, your display is likely depicting images lighter or darker than intended. (2) Highlight & Shadow Detail. Shadow Detail

Comment régler son reflex numérique en cas de faible lumière Le sujet de la photo par faible lumière revient souvent dans les discussions sur notre forum, aussi nous avons pris le temps de compiler les différentes informations fournies par ceux de nos membres qui maîtrisent le sujet afin de vous proposer ce tutoriel collectif. Après « la prise de vue en meeting aérien« , premier tutoriel du genre, voici donc quelques conseils pour photographier lorsque la lumière à votre disposition est faible. Quel mode utiliser lorsque vous devez faire de la photo « reportage » par faible luminosité ? La plupart des sondés répondent : le mode A, ouverture moyenne f/8 Mais si toutefois, en adoptant ce réglage, on se retrouve avec une faible vitesse comme le 1/40ème de sec., que faire ? : ouvrir plus le diaphragme toujours en mode A ou bloquer une vitesse en mode S ? Une possibilité offerte par les reflex numériques est de passer en mode ISO auto. Le réglage ISO Auto Méthode de réglage Résultat Précautions De même, ISO auto et flash ne font pas bon ménage.

Comprendre la photo Flash » Accéssoires pour flash cobra : les rendus en photo Vous l’attendiez avec impatience, je vais vous donner en photo les rendus de mes différents accéssoires flash. J’ai commandé ces accéssoires, un ring flash, et un parapluie. Ces accéssoires donnent des rendus de lumières différents des uns des autres. Gary Fong,Parapluie,Ring Flash,Snoot,Nid d’abeille,Barn door,Grosse lampe,Diffuseur blanc et de couleurs En fonction de l’utilisation de ces accessoires, de leur placement par rapport au sujet, et de la puissance du flash, il existe un nombre infini de combinaison pour éclairer un sujet. Pour mes tests, j’ai pris une poupée qui présente un aspet plastique et tissu. Les conditions de prise de vue sont les suivantes : Le sujet est situé à 8 cm du mur, et est adossé la pochette du flash. Le flash direct sur sujet sans accessoire La photo est prise en portrait. Le flash avec rebond sur le plafond La lumière devient plus douce. Le ring flash Le ring flash a la particularité de se positionner tout autour de l’objectif. Le Gary Fong, flash vers le haut

Colour Accuracy « Howgreenisyourgarden's Blog I talked about accurate colour and its dependency on selecting accurate camera profiles in a previous article. I now look at the next logical step; creating my own camera profiles tailored to my camera/lens and the lighting conditions of each particular photo shoot. The problem with camera profiles. Using a camera profile for your camera is a step in the right direction, but as I have found since writing my previous blog on the subject, there are other issues to consider Each lens has different effects on colour. My Tamron 90 macro records greater vibrancy than my Sony 18-250 super-zoom. The magic of perfect colour Before looking at my solution, it would be instructive to show the results. Take a look at the images below. Mahonia Leaf Red Robin leaf Elaeagnus leaf At the end of the photoshoot for this sequence of images, I took a photograph that would later allow me to calibrate for colour. X-Rite ColorChecker Passport All camera profiles are created with reference to a colour swatch. Image 1

Exposer correctement sa photo en contre jour Même si l'effet contre-jour peut être recherché à des fins artistiques, il reste souvent un problème lors de la prise de vue. Autant en extérieur (un soleil un peu lumineux, un ciel un peu couvert offrant une forte luminosité) qu'en intérieur (une fenêtre placée juste derrière le sujet...), cette situation se présente de manière récurrente. Savoir repérer, puis corriger D'une manière très simple, les appareils photos numériques offrent l'avantage d'afficher le résultat de la photo avant sa prise de vue. Le plus simple et le plus rapide pour corriger est de forcer l'activation du flash de votre appareil. Cela aura pour effet de "déboucher" les zones d'ombres de votre sujet, particulièrement utile pour les très forts contre-jours (en intérieur devant une fenêtre par exemple). Correction d'exposition Faites varier le repère d'exposition (en d'autres termes, "bracketez") de manière à ce qu'il indique entre +0,5IL et +3IL selon la situation lumineuse. Mémoriser l'exposition En savoir plus

5 ennemis naturels de votre appareil photo : comment s’en protéger Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui répond aux 5 problèmes courants des débutants : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement !Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! :) Vous avez investi vos économies dans un appareil, et en plus il vous apporte beaucoup de plaisir au quotidien. C’est l’ennemi public n°1. Le pire des cas, c’est que vous le fassiez tomber dans l’océan, un bain, une rivière, une fontaine municipale, ou vos toilettes. Bien évidemment, l’eau peut s’attaquer à votre petit bijou de bien d’autres façons. Mais l’eau peut être fourbe : on ne pense pas assez à la condensation qui peut se déposer sur vos objectifs, en particulier quand vous changez brutalement de température (en hiver notamment). Perfide, la poussière ne menace pas l’extérieur de votre appareil, mais plutôt de s’introduire à l’intérieur, en particulier sur votre capteur. Walgreens by SVTHERLAND Recherches utilisées :

Related: