background preloader

Facebook en classe: oui ou non

Facebook en classe: oui ou non
Depuis le début de la session, je m’ouvre aux diverses technologies et logiciels. Je ne suis vraiment pas une adepte de l’informatique, mais je suis consciente que je devrai intégrer cette discipline à mon enseignement. Pendant un de nos cours d’initiation aux technologies, le sujet de l’utilisation de Facebook en classe a été abordé. Ma première réaction fût : « Ben voyons donc! Facebook dans ma classe, avec mes élèves du primaire? Qu’est ce que Facebook? Pour commencer, Facebook est un réseau social. « Un ensemble d'identités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales. » Pour avoir une idée plus claire de ce qu’est un réseau social, vous pouvez aller voir la vidéo suivant sur "youtube". Mon utilisation de Facebook Comme je le disais au début de mon texte, je ne suis vraiment pas une adepte de l’informatique. Utilité dans la classe Qu’est-ce qu’une communauté d’apprentissage? À faire attention Related:  Réseaux Sociaux [ ECOLE ]Place des réseaux sociaux à l'écoleBon usage d'Internet

Groupe ou page Facebook : quelles différences ? Vous voulez animer une communauté ou promouvoir un site sur Facebook ? Devez-vous créer un groupe ou ouvrir une page ? Les 2 outils ont une présentation et des fonctionnalités si proches qu’on s’y perd un peu. D’autant plus que Facebook continue à les faire évoluer dans un sens qui a plutôt tendance à les rapprocher. Le groupe Facebook C’est historiquement le premier des 2 outils apparus sur Facebook. En pratique : consultez l’astuce Créer un groupe sur Facebook La page Facebook Facebook a créé les pages essentiellement pour permettre aux personnalités et aux entreprises de communiquer avec leurs fans ou clients. En pratique : consultez l’astuce Créer une page sur Facebook Page ou groupe : quelles différences ? Les pages et les groupes ont de nombreux point communs : ils présentent chacun un mur d’actualité et des espaces Photos et Vidéo, permettent d’inviter des membres et de créer des évènements. Mais quelques différences les séparent. En conclusion

Comment utiliser Facebook en classe ? Le réseau social le plus utilisé par les élèves est peu exploité par le personnel enseignant. Comment utiliser cet outil de manière innovante et sécurisée en classe ? Franco Bouly/Flickr Utiliser Facebook en cours ? Ce guide vous propose des ressources et des pistes pour exploiter de manière sécurisée le potentiel éducatif du réseau social le plus utilisé par les étudiants. Protéger la confidentialité des données personnelles Beaucoup d’enseignants hésitent à utiliser Facebook en classe car ils ne souhaitent pas que les élèves aient accès à leurs informations personnelles. Il existe pourtant des moyens simples de communiquer via un profil Facebook avec les étudiants, sans mettre en danger la confidentialité de ses informations personnelles. La solution la plus facile reste de créer un deuxième profil sur lequel l’enseignant ne partagera que des informations relatives au cours et pourra donc accepter ses élèves comme « amis ». Utiliser les fonctionnalités de Facebook à des fins pédagogiques

Facebook : données c’est donner L’écriture de cet article a nécessité quelques vérifications préalables sur Facebook. Rien de bien sorcier : on a jeté un œil aux conditions d’utilisation du site -- c’était l’histoire de cinq minutes. Ironiquement, en ce laps de temps, le réseau social tout bleu a eu l’occasion de rassembler beaucoup plus d’informations sur nous que nous sur lui... Il sait par exemple qu’on a utilisé un PC tournant sous Windows Seven, connecté à Internet via le navigateur Firefox avec l’adresse IP 82.138.108.81, et que cette machine est sans doute celle d’une entreprise car elle a déjà été utilisée par une dizaine d’autres membres de Facebook, dont une majorité indique travailler ou avoir travaillé à Libération. Il sait également que ce même jour, on a lu trois articles sur Techcrunch.com, un sur l’Express et un dernier sur Numerama, site également fréquenté et apprécié par l’une des personnes ayant utilisé le PC précité. Pfiou ! Des techniques de Sioux Et demain ? Amis ou ennemis ? Et demain ?

[Fr] Etudier une oeuvre littéraire avec Facebook Par Jean-Michel Le Baut Si Lorenzaccio avait ouvert un compte Facebook à quels groupes appartiendrait-il ? Qui seraient ses amis ? Des lycéens bretons redonnent vie ainsi aux personnages de la pièce de Musset. "L’usurpation d’identité se confond ici, savoureusement, avec l’imposture littéraire", prévient Jean-Michel Le Baut. « Le monde entier est un théâtre », écrivait Shakespeare, Facebook aussi ! Les lycéens du projet i-voix (Lycée de l’Iroise à Brest et Liceo Cecioni à Livorno) se sont lancés dans une expérience elle aussi originale, pédagogiquement intéressante, sans doute aisément transférable. Le projet favorise l’appropriation de la pièce par une démarche qui relève du jeu, en l’occurrence d’un jeu de rôles L’usurpation d’identité se confond ici, savoureusement, avec l’imposture littéraire. Le projet favorise aussi l’appropriation de l’œuvre par une démarche qui relève de l’immersion. Jean-Michel Le Baut Le compte Lorenzo de Médicis sur Facebook : Le projet i-voix :

Facebook introduit les groupes pour les écoles Facebook a introduit hier une nouveauté qui concerne directement les étudiants : les groupes pour les écoles. Ceux-ci permettent à leurs membres d’héberger des fichiers en ligne dont la taille peut aller jusqu’à 25 Mb. Facebook a introduit hier une nouveauté qui concerne directement les étudiants : les groupes pour les écoles. Ceux-ci permettent à leurs membres d’héberger des fichiers en ligne dont la taille peut aller jusqu’à 25 Mb. Peut-être par nostalgie du temps où le désormais célèbre réseau social existait alors sous le nom de “Thefacebook”, et ou celui-ci restait utilisé par une majorité d’étudiants américains, voici que Facebook propose aujourd’hui une fonctionnalité spécialement dédiée aux étudiants du monde entier. Comme pour les groupes déjà existants, les groupes pour les écoles requerront un administrateur, qui les créera et pourra par la suite inviter d’autres utilisateurs.

Faire de Twitter un véritable outil d’apprentissage (Page précédente) Envoyer une série de messages dans la twittosphère a de quoi en laisser plus d’un sceptique. Comment en faire un outil utile au développement des compétences en écriture? Travailler sur le processus apparaît une piste prometteuse. Jean-Yves Fréchette souligne toute l’importance du rapport entre le brouillon et le texte achevé pour en comprendre les procédés. L’intention derrière le projet Twittexte est de minimiser tous les irritants rencontrés par les enseignants qui utilisent Twitter, notamment ceux liés à la protection des renseignements personnels et au respect à la vie privée auxquels sont soumises les commissions scolaires. Le logiciel pourra servir aux élèves à travailler leurs microproductions. Par les activités qu’elle anime sur Twitter, Brigitte Léonard, quant à elle, avoue évaluer différemment et plus souvent. Les enseignants en sont à leurs premières réflexions concernant l’évaluation des textes publiés sur Twitter. Pour lire la suite

Facebook, nouvelle porte d'entrée dans l'adolescence Deux tiers des 11-13 ans ont un profil. Et doivent apprendre, à peine sortis de l'enfance, à gérer une seconde identité. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascale Krémer Il est le dénominateur commun d'une génération. 93 % des 15-17 ans et 81 % des 13-15 ans disposent d'un compte sur le réseau social Facebook. Les deux tiers des 11-13 ans détiennent un "profil", en dépit d'un âge minimum officiellement fixé à 13 ans par l'opérateur. Quid des autres réseaux sociaux ? L'inscription sur Facebook vaut désormais marqueur d'avancée en âge, rite d'initiation à l'adolescence. Entrée facilitée en adolescence, donc… Et aussi plate-forme d'entraide pour les devoirs. Xavier Pommereau, psychiatre en charge du pôle adolescents du CHU de Bordeaux, connaît bien "ces enfants de l'image qui se construisent à travers elle". Une notion jusque-là plutôt réservée à la culture anglo-saxone s'impose : la "popularité". Cinq ou 6 % ont subi un cyber-harcèlement plus continu.

Utiliser les réseaux sociaux — Enseigner avec le numérique Les réseaux sociaux sont des outils d'apprentissage en devenir Les sites collaboratifs populaires comme Facebook et Twitter apparaissent tour à tour comme outils d'apprentissage performants ou comme sources de distraction. Le point avec un expert de la question, Jean-Paul Pinte - enseignant-chercheur de l'université catholique de Lille, spécialiste des réseaux sociaux et de la culture informationnelle. Jean-Paul Pinte : « Les plates-formes collaboratives peuvent devenir, dans un cadre pédagogique, de véritables vecteurs d'ouverture sur le savoir. L'Atelier, 22/04/2009 Les réseaux sociaux améliorent la compréhension de la formation « l'université de Leicester s'est intéressée aux médias sociaux et à la possibilité de mettre en place un réseau de partage et de réflexion entre apprenants et professeurs. L'Atelier, 13/04/2010 Le réseau social détourne l'utilisateur de ses objectifs

J’enseigne et je veux utiliser Twitter : par où commencer? Vous avez créé votre compte Twitter et vous ne comprenez toujours pas ce que vos collègues (ou vos élèves!) trouvent de si extraordinaire à cet outil? Ou bien vous cherchez des pistes pour développement votre réseau professionnel grâce à Twitter? Voici quelques pistes pour aller plus loin. Twitter est un service Web qu’il faut considérer d’abord et avant tout comme un espace public pour partager de l’information, des découvertes ou des opinions et/ou discuter avec d’autres gens. Certains y sont aussi comme simples lecteurs. L’une des utilisations les plus répandues de Twitter est la veille professionnelle. De plus en plus d’enseignants envisagent aussi Twitter comme un outil pour vivre des projets éducatifs. Les possibilités sont infinies, allant du simple outil de communication traditionnelle (« N’oubliez pas le devoir à remettre demain! Bien sûr, l’utilisation de Twitter en classe ne va pas sans un plan de sensibilisation à l’identité numérique. À propos de l’auteur Audrey Miller

CRDP de l'académie de Besançon : Identité numérique Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Toute la communauté éducative est concernée par sa présence individuelle ou collective sur internet. Chacun (enseignant, chef d'établissement, élèves, parents) laisse des traces sur internet et cela constitue son identité numérique. Dans tous les cas, cela nécessite pour tous, les éducateurs et les élèves une sensibilisation, une éducation. Éduquer à l'identité numérique, c'est en fait mettre en place une culture numérique partagée dans l'établissement. Même l'établissement a une identité numérique... Pour éviter certaines contrariétés très sérieuses (publications de données personnelles confidentielles : vie privée, opinions personnelles...), chacun doit être averti des risques encourus et tout particulièrement les élèves séduits par la fluidité de la communication sur les réseaux sociaux. Identité numérique, mode d'emploi... La transparence devient le maître mot. La CNIL sur Habbo

icones réseaux sociaux Instagram en classe | Le Bloc de Glace - Bruno Vergnes Ça y est, depuis le temps qu’on en parlait… le compte Instagram de la classe est enfin ouvert. Dans le cadres du cours de français, nous travaillons souvent sur des images. Cette année, j’ai choisi d’étudier un média laissé trop souvent de côté au bénéfice de la peinture : la photographie. D’ailleurs, les élèves pourront présenter des séries photographiques lors de l’épreuve d’Histoire des Arts (Dorothea Lange, Sebastiaõ Salgado ou Raymond Depardon). Mais encore faut-il, pour que le travail soit complet, que les élèves puissent tous produire et partager leurs photos. C’est naturellement que nous nous sommes tournés vers l’application Instagram qui permet même de commenter chaque image. Cliquez ici pour voir les photos Le principe est simple : je poste une première photo et j’ajoute une consigne en commentaire.

Identité numérique- CLEMI Définition Mon identité numérique est à multiple facettes : ce que je mets de moi en ligne, ce que d’autres peuvent mettre sur moi, les activités de recherche, d’achat, de communication pour lesquelles j’utilise Internet définissent mon identité numérique. Elle n’est donc pas facile à circonscrire, ni à maîtriser complétement. Mais il est très utile de savoir la construire en partie. Ressources pour une veille théorique sur le sujet : Quand en parler avec les élèves ? Une activité autour de l’identité numérique peut être mise en place dans le cadre du programme d’éducation civique de 4ème "Les libertés individuelles" du programme d’Éducation Civique en seconde professionnelle "Connaissance des médias et des sources d’information" de l’évaluation de la compétence 6 du socle commun : "« être éduqué aux médias et avoir conscience de leur place et de leur influence dans la société » de l’évaluation de la compétence 4 du socle commun : "protéger sa personne et ses données" 1. Activités possibles 2.

EcritureCollaborative Conçu comme un support à la construction d'un savoir collectif, le Web 2.0 a profondément amené à concevoir l'information de manière différente. Libérant l'écriture de l'univers clos du support imprimé, il a engendré une profonde modification dans ce domaine. Il est désormais possible d’écrire à plusieurs sur le même document et en même temps ! Le succès rencontré par l'Encyclopédie Wikipédia, l'un des sites les plus consultés au monde, a ouvert la voie à de nouvelles pratiques d'écriture. Se définissant elle-même comme un "projet d'encyclopédie libre, écrite collectivement", elle a démontré combien la collaboration était porteuse de qualité et pouvait doter l'écrit d'une plus grande richesse. Co-écrire, un processus difficile La réalisation d'un écrit collaboratif est le fruit d'un processus souvent jugé complexe et difficile. Ceux-ci correspondent à trois questions que pose l'écriture collaborative : 1. La dynamique de groupe : la clé de voûte de l'écriture collaborative 1. 2. 3.

Related: