background preloader

Domain Name System

Domain Name System
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Domain Name System (ou DNS, système de noms de domaine) est un service permettant de traduire un nom de domaine en informations de plusieurs types qui y sont associées, notamment en adresses IP de la machine portant ce nom. À la demande de la DARPA, Jon Postel et Paul Mockapetris ont conçu le « Domain Name System » en 1983 et en écrivirent la première réalisation. Rôle du DNS[modifier | modifier le code] Les ordinateurs connectés à un réseau IP, comme Internet, possèdent une adresse IP. Ces adresses sont numériques afin d'être plus facilement traitées par une machine. Les noms de domaines peuvent être également associés à d'autres informations que des adresses IP. Histoire[modifier | modifier le code] Article détaillé : hosts. Un système hiérarchique et distribué[modifier | modifier le code] Hiérarchie du DNS. Hiérarchie du DNS[modifier | modifier le code] Tous les sous-domaines ne sont pas nécessairement délégués. 1.0.168.192.in-addr.arpa.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Domain_Name_System

Apache HTTP Server Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Apache. Le logiciel libre Apache HTTP Server (Apache) est un serveur HTTP créé et maintenu au sein de la fondation Apache. C'est le serveur HTTP le plus populaire du World Wide Web. Il est distribué selon les termes de la licence Apache. Historique[modifier | modifier le code]

Dynamic Host Configuration Protocol Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Dynamic. Dynamic Host Configuration Protocol (DHCP) est un protocole réseau dont le rôle est d’assurer la configuration automatique des paramètres IP d’une station, notamment en lui affectant automatiquement une adresse IP et un masque de sous-réseau. DHCP peut aussi configurer l’adresse de la passerelle par défaut, des serveurs de noms DNS et des serveurs de noms NBNS (connus sous le nom de serveurs WINS sur les réseaux de la société Microsoft). La conception initiale d’IP supposait la préconfiguration de chaque ordinateur connecté au réseau avec les paramètres TCP/IP adéquats : c’est l’adressage statique (nommée également IP fixe).

Moteur de rendu HTML Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un moteur de rendu HTML est un composant logiciel de base qui permet aux logiciels d'afficher les éléments d'une page Web. Ils sont de ce fait le cœur des navigateurs Web. Depuis le début d'Internet, de nombreux moteurs de rendu ont été utilisés mais, depuis la complexification des standards, on assiste maintenant à une concentration de ceux-ci. Liste des moteurs de rendu HTML[modifier | modifier le code] Voici une liste des moteurs de rendu HTML et des logiciels les utilisant : Stratégies de groupe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les stratégies de groupe (ou GPO pour Group Policy Object ) sont des fonctions de gestion centralisée de la famille Microsoft Windows . Elles permettent la gestion des ordinateurs et des utilisateurs dans un environnement Active Directory . Les stratégies de groupe font partie de la famille des technologies IntelliMirror, qui incluent la gestion des ordinateurs déconnectés, la gestion des utilisateurs itinérants ou la gestion de la redirection des dossiers ainsi que la gestion des fichiers en mode déconnecté. Bien que les stratégies de groupe soient régulièrement utilisées dans les entreprises, elles sont également utilisées dans les écoles ou dans les petites organisations pour restreindre les actions et les risques potentiels comme le verrouillage du panneau de configuration, la restriction de l’accès à certains dossiers, la désactivation de l’utilisation de certains exécutables, etc.

Système de gestion de base de données Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En informatique un système de gestion de base de données (abr. SGBD) est un logiciel système destiné à stocker et à partager des informations dans une base de données, en garantissant la qualité, la pérennité et la confidentialité des informations, tout en cachant la complexité des opérations. RADIUS Novembre 2017 Introduction au protocole RADIUS Le protocole RADIUS (Remote Authentication Dial-In User Service), mis au point initialement par Livingston, est un protocole d'authentification standard, défini par un certain nombre de RFC. Le fonctionnement de RADIUS est basé sur un système client/serveur chargé de définir les accès d'utilisateurs distants à un réseau. Il s'agit du protocole de prédilection des fournisseurs d'accès à internet car il est relativement standard et propose des fonctionnalités de comptabilité permettant aux FAI de facturer précisément leurs clients. Le protocole RADIUS repose principalement sur un serveur (le serveur RADIUS), relié à une base d'identification (base de données, annuaire LDAP, etc.) et un client RADIUS, appelé NAS (Network Access Server), faisant office d'intermédiaire entre l'utilisateur final et le serveur.

Structured Query Language Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. SQL (sigle de Structured Query Language, en français langage de requête structurée) est un langage informatique normalisé servant à exploiter des bases de données relationnelles. La partie langage de manipulation des données de SQL permet de rechercher, d'ajouter, de modifier ou de supprimer des données dans les bases de données relationnelles. Outre le langage de manipulation des données, la partie langage de définition des données permet de créer et de modifier l'organisation des données dans la base de données, la partie langage de contrôle de transaction permet de commencer et de terminer des transactions, et la partie langage de contrôle des données permet d'autoriser ou d'interdire l'accès à certaines données à certaines personnes. Créé en 1974, normalisé depuis 1986, le langage est reconnu par la grande majorité des systèmes de gestion de bases de données relationnelles (abrégé SGBDR) du marché.

Daemon (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Démon. Le terme daemon semble être introduit en 1963 par les concepteurs de CTSS du MIT, en réponse au « dragon », terme employé par les concepteurs d'ITS. Le rétro-acronyme Disk And Execution MONitor (moniteur de disque et d'exécution) a été inventé pour justifier le terme daemon après qu'il fut devenu populaire[1],[2]. Les démons sont souvent démarrés lors du chargement du système d'exploitation, et servent en général à répondre à des requêtes du réseau, à l'activité du matériel ou à d'autres programmes en exécutant certaines tâches.

PHP PHP: Hypertext Preprocessor [3], plus connu sous son sigle PHP a permis de créer un grand nombre de sites web célèbres, comme Facebook, Wikipédia, etc.[5] Il est considéré comme une des bases de la création de sites web dits dynamiques mais également des applications web. Histoire[modifier | modifier le code] Système de gestion de contenu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SGC et CMS. Un système de gestion de contenu ou SGC (content management system ou CMS en anglais) est une famille de logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web ou d'applications multimédia. Ils partagent les fonctionnalités suivantes : Lorsque le SGC gère du contenu dynamique, on parle de système de gestion de contenu dynamique ou SGCD (Dynamic Content Management System ou DCMS). Les SGC ne doivent pas être confondus avec les systèmes de gestion électronique des documents (GED) qui permettent de réaliser la gestion de contenu dans l'entreprise (notamment le cycle de vie des documents).

Interface graphique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir GUI. Quelques widgets typiques Les interfaces graphiques sont mises en œuvre par un ensemble de logiciels souvent inclus dans les systèmes d'exploitation.

Ajax (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ajax. L'architecture informatique Ajax (acronyme d'Asynchronous JavaScript and XML) permet de construire des applications Web et des sites web dynamiques interactifs sur le poste client en se servant de différentes technologies ajoutées aux navigateurs web entre 1995 et 2005. Ajax combine JavaScript, les CSS, XML, le DOM et le XMLHttpRequest afin d'améliorer maniabilité et confort d'utilisation des Applications Internet Riches (abr.

Rich Internet Application Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir RIA. Une rich Internet application (RIA), ou application Internet riche, est une application Web qui offre des caractéristiques similaires aux logiciels traditionnels installés sur un ordinateur. La dimension interactive et la vitesse d'exécution sont particulièrement soignées dans ces applications Web. Une RIA peut être : Le terme Rich Internet Application a été introduit dans une publication de Macromedia en . Responsive Web Design Cet article présente des problèmes multiples. Vous pouvez aider à l'améliorer ou bien discuter des problèmes sur sa page de discussion. Certaines informations devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie ou les liens externes.

Related: