background preloader

Le Lean management

Le Lean management
Définition, objectifs et méthodes du Lean management Ensemble de techniques visant à l’élimination de toutes les activités à non valeur ajoutée. « Lean » en français signifie « Moindre ». Le Lean management est de ce fait une technique de gestion essentiellement concentrée vers la réduction des pertes générés à l’intérieur d’une organisation, pour une production et un rendement plus justes. A- Les objectifs majeurs du Lean management réduire la durée des cycles de production, diminuer les stocks, augmenter la productivité, optimiser la qualité. B- Approche méthodologique du Lean management Le Lean management, au delà d’être un ensemble de méthodes, repose sur le facteur humain. C- Champs d'action du Lean managementEn tant que technique de gestion essentiellement orientée vers la réduction de toute forme de gaspillage, le Lean management repose sur l’analyse des flux logistiques et la suppression de toute activité à non valeur ajoutée, pour une production et un rendement plus justes. 1. Related:  Logistique

Glossaire de l'emballage Objet destiné à envelopper ou à contenir, temporairement, un produit ou un ensemble de produits pendant leur manutention, leur transport, leur stockage ou leur présentation, en vue de les protéger ou de faciliter ces opérations. Dans un sens plus général, ce mot désigne également les moyens et les méthodes employés pour réaliser ces opérations. (Anglais : packing). Voir aussi les fonctions de l’emballage. Emballage-coque : Cartonnette ou feuille de plastique associée à une coque plastique transparente. (Anglais : blistar) Emballage industriel : Ensemble d’opérations ayant pour objet d’assurer la protection physico-chimique, la protection mécanique (calage) et le conditionnement de matériels industriels. Emballage de groupage : 1) Groupage en un fardeau unique d’une série d’emballages semblables enveloppé sous kraft, sous film plastique ou film rétrécissable sous machine. 2) Caisse contenant des emballages semblables ou différents. 4) Voir aussi " hyperpack " et " multipack ".

Ce qu'il faut savoir sur le lean management Les entreprises ont trouvé leur nouveau partenaire minceur: le lean management. Mince ou dégraissé, voire "au plus juste", selon les traductions, le lean fait la guerre aux gaspillages. Le concept, qui a vu le jour à la fin des années quatre-vingts, est tout droit sorti des cerveaux de chercheurs américains du MIT (Massachussets Institute of Technology) qui se sont penchés sur la succes story du Toyota production System (TPS). Philosophie et principes du lean Le lean management, "c'est la participation de l'ensemble des employés d'une entreprise à la lutte contre le gaspillage en chassant tout ce qui produit de la "non-valeur ajoutée"". La méthode lean cherche à identifier les "temps valeur ajoutée" dans un processus de fabrication ou de production. Mais comment traduire concrètement les temps de non-valeur ajoutée, mesurés par les chronomètres des experts en lean? Faire toujours plus, plus vite et mieux. Pourquoi ça marche? De nombreuses entreprises françaises se sont déjà "converties".

Ce qu'il faut savoir sur le lean management Les entreprises ont trouvé leur nouveau partenaire minceur: le lean management. Mince ou dégraissé, voire "au plus juste", selon les traductions, le lean fait la guerre aux gaspillages. Le concept, qui a vu le jour à la fin des années quatre-vingts, est tout droit sorti des cerveaux de chercheurs américains du MIT (Massachussets Institute of Technology) qui se sont penchés sur la succes story du Toyota production System (TPS). Ils en ont tiré un livre devenu depuis la "bible" du lean management: Le Système qui va changer le monde (The machine that changed the world) de James P. Womack, Daniel T. Jones et Daniel Roos. Philosophie et principes du lean Votre soutien est indispensable. Nous soutenir Le lean management, "c'est la participation de l'ensemble des employés d'une entreprise à la lutte contre le gaspillage en chassant tout ce qui produit de la "non-valeur ajoutée"". La méthode lean cherche à identifier les "temps valeur ajoutée" dans un processus de fabrication ou de production.

Reverse Logistic - Retail Chain SOMMAIRE • Définition de la « reverse logistic » (logistique inverse) • Quelles sont les différentes formes de la « reverse logistic » ? • Les différentes stratégies de la « reverse logistic» • La mise en œuvre opérationnelle de la reverse logistic dans les entreprises • Les caractéristiques du réseau de « logistique inverse » • Quels sont les enjeux de la logistique inverse aujourd'hui ? • Glossaire • Sources Définition de la « reverse logistic » (logistique inverse) La « reverse logistic » se définit comme « l’ensemble des processus efficients de planification, de mise en œuvre et de contrôle des flux de matières premières, des encours de fabrication, des produits finis et de l’information relative à ces flux, d’amont en aval, dans le but de satisfaire le client/consommateur final. » Le terme Reverse Logistic peut être traduit par logistique inverse ou logistique des retours. Quelles sont les différentes formes de la « reverse logistic » ? Accélérer les temps de cycle Source n°3

Lean management : tout savoir sur le Lean management Ensemble de pratiques et véritable état d'esprit, le Lean management réduit toutes formes de gaspillage Le Lean management est un ensemble de pratiques qui visent à réduire ou à éliminer toutes les activités non rentables d'une entreprise, comme les méthodes du Kanban, du point de commande et du juste-à-temps. Lean management : définition et objectifs Le Lean management vise à réduire toutes formes de pertes évitables auxquelles les entreprises font face. Une entreprise peut appliquer les méthodes du Lean management pour : réduire : les stocks ;les cycles de production ;augmenter : la productivité ;la qualité. Un état d'esprit Plus qu'un ensemble de méthodes ou de pratiques, le Lean management est un réel état d'esprit. de temps ;de matière ;d'argent. L'efficacité du Lean management repose majoritairement sur la motivation du personnel à respecter les règles mises en place, mais aussi à réduire toutes formes de gaspillage. Les outils du Lean management L'impact du Lean management

Les prestataires logistiques 3PL, 4PL Dans la chaîne logistique, les flux de marchandises sont provoquées par les échanges entre deux principales parties : le fabricant / industriel / fournisseur d’une part et le distributeur / client d’autre part. Entre ces deux acteurs, se trouvent de nombreux intermédiaires, qui suivant la nature de la prestation offerte peuvent se distinguer en 3PL ou en 4PL 3PL, pour la gestion physique des flux Un prestataire 3PL (Troisième Partie Logistique) ou en anglais (Third-Party Logistics provider) est un prestataire de la chaîne logistique qui a la responsabilité d’exécuter une partie plus ou moins importante de la logistique de ses clients. Ce risque a un impact particulièrement important dans les secteurs d'activité pour lesquels la logistique est un véritable facteur de différenciation entre concurrents. 4PL, pour la gestion informatique des flux CPFR, application pour la gestion collaborative des approvisionnements Influence du taux d’externalisation de la fonction logistique

La définition du Lean management Le lean est une méthode de management qui vise l’amélioration des performances de l’entreprise par le développement de tous les employés. La méthode permet de rechercher les conditions idéales de fonctionnement en faisant travailler ensemble personnel, équipements et sites de manière à ajouter de la valeur avec le moins de gaspillage possible. Le double objectif du Lean management est la satisfaction complète des clients de l’entreprise (ce qui se traduit en chiffre d’affaires) et le succès de chacun des employés (ce qui se traduit en motivation et engagement). Pour ce faire, la tradition Lean insiste sur quatre principes fondamentaux : Comprendre ce qui plait au client pour spécifier la valeur du service ou du produit Augmenter le niveau de Juste-à-temps, c’est à dire réduire le délai entre la commande client et la livraison du produit ou de l’offre S’arrêter à chaque défaut et résoudre le problème plutôt que le contourner

1PL ... 2PL ... 3PL ... 4PL ... externaliser ma logistique ?! mais qui propose quoi ?!Logistique pour tous.fr « Dois-je externaliser ma logistique ?.. Si oui, à quel degré? » De nombreuses entreprises se posent encore cette question. Si vous avez lu le Supply Chain Magazine du mois de Juin, vous avez surement un bout de la réponse à cette épineuse question ! Les « 1PL » ou « First Party Logistics » Premier niveau de la sous-traitance logistique, les prestataires « 1PL » proposent des solutions d’externalisation du transport pour leurs clients. Les « 2PL » ou « Second Party Logistics » Les « 2PL » sont des prestataires logistiques offrant des solutions d’externalisation du transport et de l’entreposage. Les « 3PL » ou « Third Party Logistics » Appelé en français « Troisième partie Logistique », ce type de prestataire est un spécialiste de la chaîne logistique à qui un client ira confier la réalisation d’une partie plus ou moins grosse de ses activités logistiques ainsi que des services connexes qui y sont liés afin d’en améliorer les performances. Les « 4PL » ou « Fourth Party Logistics »

Related: