background preloader

La méthode Alinsky

La méthode Alinsky
Comment combattre efficacement les inégalités sociales, les discriminations, le capitalisme ? Que faire pour surmonter la résignation et le fatalisme ambiants ? Par où commencer ? Nous vous proposons quelques réponses à travers l'expérience et la pensée d'un militant états-unien méconnu en France, Saul Alinsky. De 1940 à 1970, cet activiste a semé la révolte dans les taudis et les quartiers pauvres de Chicago, de New York, de Boston ou de Los Angeles. Son objectif ? En 1971, dans Rules for radicals, un livre-testament principalement destiné aux jeunes révolutionnaires, il décrit ses expériences, ses stratégies, sa vision du changement social. Ce texte est extrait du premier numéro de La Traverse, la revue des Renseignements Généreux. Related:  pédagogie formationOUTILReveillons-nous

- Lettres et Cartes Heuristiques Déc 15 Je me mets doucement à jour au niveau de mes lectures en retard, et parmi les ouvrages que je viens de finir il y a l’avant dernier de Xavier Delengaigne, Organisez votre temps avec le Mind Mapping. Comme à son habitude, l’auteur nous propose un livre efficace, pratique et concret ; joliment illustré par l’incontournable Luis Garcia, il se décompose en 10 chapitres : 1 Le mind mapping à votre secours ! 2 Se fixer des objectifs (et les tenir !) 3 Piloter ses activités annuelles à l’aide d’un cockpit 4 Découper ses actions 5 Piloter son quotidien 6 Optimiser son temps grâce à un logiciel 7 Inspirez-vous de Toyota : créer votre Kanban 8 Rédiger des procédures graphiques 9 Mieux gérer son stress 10 Harmoniser sa vie personnelle et professionnelle Le tout est accompagné d’un cahier central de cartes en couleurs, comme celle-ci : Le style est clair, les conseils donnés sont directement applicables, et au-delà du mind mapping, l’auteur nous présente d’autres techniques, comme le Kanban. Déc 08 Déc 07

Les QUESTIONS en Coaching Téléchargez au format PDF Il est souvent dit et répété que le coach professionnel accompagne son client en évitant soigneusement de se substituer à sa démarche ou de lui proposer des réponses voire des options de réponses. Il est même généralement précisé qu’un coach aide son client à trouver ses propres solutions surtout en lui posant des questions. Ces affirmations relativement claires voire surprenantes nécessitent une clarification précise sur la forme et sur le sens que peuvent avoir les questions que pose le coach à son client. Attention: De façon générale, l'art de poser de bonnes question échappe aussi à beaucoup de coachs. L’ensemble de la démarche de coaching repose sur un cadre de référence précis. Pour donner des exemples, le coach d’un champion olympique de judo n’est pas un meilleur « judoka » que le sportif qu’il accompagne. Il est donc futile de croire qu’au cours d’un entretien, un coach pourra trouver une réponse que son client n’a pas déjà envisagé. Pourquoi ? Comment ?

Saul Alinsky Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Saul David Alinsky (né à Chicago le - décédé le à Carmel, Californie) est un écrivain et sociologue américain, considéré comme le fondateur du groupement d’organisateurs de communauté (community organizing) et le maître à penser de la gauche radicale américaine. Biographie[modifier | modifier le code] Saul David Alinsky a grandi à Chicago dans une famille d'immigrés russes, juifs et pieux. Benjamin Alinsky, son père, et Sarah Tannenbaum Alinsky, sa mère, étaient selon son témoignage de « stricts orthodoxes, qui consacraient toute leur vie au travail et à la synagogue ... et ils me disaient souvent qu'il est très important d'étudier ».[1] Organisation communautaire[modifier | modifier le code] Il participe à la fondation d'un grand nombre d'organisations aux États-Unis. Sa méthode inspira de nombreuses formations d'organisateurs communautaires aux États-Unis. Accueil en France[modifier | modifier le code] Œuvres[modifier | modifier le code]

Grèce : Trop c’est trop.. Publié par Olivier D. sur OkeaNews, médias alternatif Grec. Trop. La goutte d’eau de la misère a fait débordé mon vase de l’acceptable. Le hasard m’a -encore- fait tomber sur une répulsion. Une jambe gonflée. Des plaies ouvertes qui laissent entrevoir ici et là une musculature. Trop. Trop. Trop. Trop. Trop. Trop. Trop. Et puis trop de mépris. Trop de rêves brisés. Trop. Alors trop. Et oublier l’austérité dans une eau translucide. Alors je pars en vacances. Elles ne seront pas de trop.

Les Dossiers Pédagogiques de l'Educateur n°112 : Vers l'autogestion (1ere partie) Télécharger le texte au format RTF Sommaire Introduction A propos d’autogestion Chapitre 1: AUTOGESTION, PEDAGOGIE ET POLITIQUE 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 7.1. 7.2. 7.3. 7.4. 7.5. 7.6. 7.7. 8. Bibliographie Introduction Ce dossier est le premier d’une série à paraître sur le thème de l’autogestion pédagogique. - Non directivité et autogestion <non directivité et pouvoir, techniques éducatives et attitudes, des démarrages, regards de néophytes). - Quoi gérer, comment gérer ? - Autogestion et apprentissages. - Part du maître, part du groupe, les leaders. - Et les petits ? - Etc. Cet ensemble de dossiers à paraître dans les prochains mois constitue, dans mon esprit, un moment de l’élaboration d’un document qui serait, cette fois, la parole collective de l’ICEM. sur le problème de l’autogestion pédagogique. Autogestion mot tabou, mot magique, mot refuge, mot espoir. Cela nous donne l’image même de l’école républicaine de la première partie de ce siècle. Mais nous entrons dans le vif du sujet... Pierre YVIN

Top 5 et Flop 5 des pédagogies actives, ludiques et participatives Quels sont les avantages et inconvénients liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives ? Les pédagogies dites innovantes ont le vent en poupe. Pourtant, si la nécessité d’amorcer un virage pédagogique en entreprise est plus que nécessaire, beaucoup de freins et obstacles sont encore présents dans la plupart des organisations. Voici donc une proposition de top 5 – avantages et leviers – et de flop 5 – freins et inconvénients – liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives : Découvrez les principaux avantages et inconvénients formulés par les entreprises à l’égard des pédagogies actives, ludiques et participatives. 1. De par leur caractère ludique et participatif, les pédagogies actives permettent de mieux capter l’attention des participants que les pédagogies traditionnelles. 2. 3. 4. « Il y a plus d’idées dans plusieurs têtes que dans une seule. » Vous connaissez probablement cet adage. 5. 1. On ne peut pas tout enseigner ou animer à l’aide des pédagogies actives. 2.

Méthodes participatives. Un guide pour l'utilisateur Destiné aux praticiens, cette boîte à outils apprend à initier un processus participatif. Elle comprend une description très pragmatique de 13 méthodes participatives et précise leur utilité, les différentes étapes à suivre, les bonnes pratiques et le budget nécessaire. Sur cette page vous pouvez télécharger le guide complet, les liens ci-dessous vous donnent un fichier téléchargeable par méthode:’21st Century Town Meeting®’CharretteJury de citoyensConference de Consensus’Deliberative Polling®’DelphiPanel d’expertsFocus GroupeSuivi et évaluation participatifsCellule de planificationExercice de construction de scénariosFestival technologiqueLe World Café

Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises » - Souveraineté populaire Basta ! : Les combats que vous menez sont liés à la souveraineté – alimentaire, sur les terres, l’eau, les semences. Qu’est-ce que la souveraineté ? En quoi est-ce un enjeu majeur du 21e siècle ? Vandana Shiva : La redéfinition de la notion de « souveraineté » sera le grand défi de l’ère post-globalisation. La mondialisation était fondée sur l’ancienne notion de souveraineté, celle des États-nations héritée de la souveraineté des monarques et des rois. Pour garantir cette souveraineté, faut-il fermer davantage les frontières ? Aucune frontière n’est jamais totalement fermée. Nous ne disons pas « non au commerce », mais « non au commerce dérégulé ». Le protectionnisme peut-il être une solution face à cette exploitation du vivant, en empêchant les multinationales d’avoir accès à ces ressources qu’elles exploitent ? Tout comme nous devons redéfinir la notion de souveraineté, nous devons repenser la notion de protectionnisme. La protection de nos paysans est un « protectionnisme vital ».

Related: