background preloader

La planète Mars.

La planète Mars.
Jean-Pierre Bibring, Mars : Planète bleue?, Odile Jacob, 2009.2738123287Il y a de l'eau sur Mars, ou plutôt il en reste : on vient de la trouver. La planète rouge aurait donc été bleue. Elle est morte aujourd'hui, mais elle a peut-être abrité la vie, dans un passé que l'on sait désormais déchiffrer. Jean-Pierre Bibring, l'un des principaux acteurs de l'exploration martienne, nous fait revivre l'extraordinaire aventure qui vient d'aboutir à cette découverte majeure. Majeure, car elle révolutionne notre connaissance de l'histoire de Mars, laquelle éclaire d'un jour nouveau celle de la Terre et des autres objets du système solaire. Francis Rocard, Planète rouge, Mars mythes et explorations, 2e éd., Dunod, 2006 Cet ouvrage nous entraîne tout d'abord dans l’histoire de cette longue relation entre Mars et les Terriens. Olivier de Goursac, Visions de Mars, La Martinière, 2004. Guillaume Cannat et Didier Jamet, Mars comme si vous y étiez, Eyrolles, 2004

http://www.cosmovisions.com/Mars.htm

Related:  Histoire, géologie, représentation de la planète MarsGéologie MartienneA Classer 4

Géologie martienne La dissymétrie de Mars Mars est une planète extrêmement intéressante du point de vue géologique. L'aspect le plus marquant de la géologie martienne est probablement la forte dissymétrie morphologique et topographique qui existe entre l'hémisphère sud et l'hémisphère nord.

40 ans sur la planète Mars Conférence sur la planète rouge. Ce 13 juin, organisée par la commission Astronautique de l’Aéro-Club de France, une table ronde-conférence aura lieu sur le thème « 1976-2016 : 40 ans sur Mars… Les leçons apprises et les défis à relever depuis les missions Viking ». Cette soirée, illustrée par de nombreuses images de Mars et destinée à tous ceux qui s’intéressent à l’exploration de cette planète, verra la participation de : – Gilles Dawidowicz, géographe, président de la Commission de planétologie de la Société Astronomique de France, – Olivier de Goursac, dernier étudiant de la mission Viking au Nasa/JPL, auteur de plusieurs ouvrages et spécialiste du traitement des images pour la Nasa – François Forget, directeur de recherche CNRS, membre des équipes Mars Express et Exomars. La mission Viking a été parachevée par Mars Pathfinder dont les 20 ans de son lancement sont fêtés cette année.

La Nasa publie une image de la planète Mars en réalité virtuelle L'agence spatiale américaine a publié lundi une vidéo à 360° depuis le robot Curiosity. Une expérience étonnante qui permet de découvrir la planète rouge comme si l'on y était. La planète Mars comme si vous y étiez. La Nasa, en partenariat avec le Laboratoire Jet Propulsion, a publié lundi une vidéo permettant de visionner la célèbre planète rouge à 360°. SpaceX veut se poser sur Mars en 2018 – ASSOCIATION COPERNIC En plus d’avoir mis sur pied en moins de 10 ans une société capable de signer un contrat de transport cargo vers l’ISS avec la NASA et de faire de la concurrence à Arianespace sur le marché des lancements, Elon Musk sait aussi créer du buzz médiatique ! Dans un tweet du 27 avril, il a écrit : «on prévoit d’envoyer Dragon vers Mars aussi tôt que 2018. Red Dragons nous informeront sur l’architecture martienne globale, des détails suivront».

Mars : les scientifiques percent le mystère des lignes observées à la surface des dunes Le mystère qui planait depuis des années sur l’origine des étranges ravines à la surface des dunes sur Mars vient d’être résolu. Il s’agit en fait de dépressions créées par la chute de blocs de glaces sèches lors du printemps martien. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter La NASA prépare son voyage sur Mars La préparation d’un voyage sur la planète rouge ne se résume pas à un entraînement sportif intense, ce n’est pas la NASA qui nous dira le contraire ! Leonard David, journaliste spécialisé dans l’astronomie, a révélé quelques détails sur la manière dont l’agence spatiale américaine appréhendait cet événement. Pour ceux qui auraient raté un épisode, on vous rappelle qu’en 2018, son lanceur Space Launch System (SLS) placera Orion en orbite.

Comment Mars va perdre sa lune Phobos... mais gagner un anneau Phobos va mourir, tuée à petit feu. Ce n'est pas pour demain, mais l'une des deux lunes de Mars ne sera plus, d'ici 20 à 40 millions d'années. Une étude publiée lundi dans la revue britannique Nature Geoscience suggère que le petit satellite pourrait se désintégrer et ses débris former un anneau autour de la planète rouge. "Les scientifiques savent depuis plusieurs décennies que Phobos se rapproche lentement de Mars, à une vitesse de quelques centimètres par an", explique Benjamin Black, de l'université américaine Berkeley, coauteur de cette étude. Cette proximité deviendra un jour fatale pour Phobos qui, sous l'effet de la force gravitationnelle de Mars, se disloquera.

Objectif Mars A Houston, la Nasa entraîne quatre femmes pour savoir comment vivre trois ans sur la planète rouge. On dirait une piscine olympique, sauf que sous ses eaux, à 10 mètres de profondeur, gît une station spatiale. Ou du moins une réplique en miniature, car la vraie, celle qui tourne autour de la Terre, est aussi grande qu’un terrain de foot. Un tuyau d’oxygène flotte sur la surface, relié à une plongeuse casquée vêtue d’une curieuse tenue blanche : Anne McClain, astronaute à la Nasa, s’entraîne sous l’eau en combinaison spatiale pour, demain, être prête à partir dans l’espace. Sa tâche du jour consiste à changer des caméras défectueuses et à réparer des câbles électriques, entre deux énormes modules cylindriques rattachés à l’armature centrale.

NASA exclusif. Des femmes astronautes sur la planète Mars Exclusif NASA : pour la première fois, les images de l’entraînement des femmes astronautes de l’agence spatiale américaine. Une combinaison de 200 kilos, des séances de piscine de six heures... L’entraînement est infernal (Photo Sébastien Micke). Exploration spatiale : et si on laissait tomber Mars ? On peut trouver mieux Illustration de la colonisation de Mars (D Mitriy/WikimediaCommons) J'ai toujours été partisan de la colonisation de Mars. Je dis bien colonisation, pas exploration, ce sont deux choses totalement différentes. L'exploration, c'est juste envoyer quelques astronautes pour faire un tour et récolter des échantillons, et peut-être, dans un demi-siècle ou plus, établir une sorte de base semi-permanente pour quelques scientifiques. La colonisation, elle, implique davantage de risques, et concerne des groupes bien plus larges.

Related: