background preloader

Trouble du déficit de l'attention : causes, symptômes et traitements

Trouble du déficit de l'attention : causes, symptômes et traitements
Nous avons tous parfois de la difficulté à nous concentrer, à demeurer immobile ou à contrôler nos impulsions. Cependant, les personnes atteintes d’un trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) sont quotidiennement confrontées à de telles difficultés. Le TDAH peut miner l'estime de soi ainsi que la capacité de fonctionner en milieu familial, social, professionnel et scolaire. Le TDAH est un trouble neurologique. Découvrez les autres cours de l'École Mini Psy. Les principaux symptômes du TDAH tiennent aux difficultés de concentration, à l'hyperactivité (activité excessive) et à l'impulsivité (agir avant de réfléchir aux conséquences). Les trois principales catégories de symptômes sont les suivantes : Généralement, seul le temps permet de différencier un enfant rêveur et très actif d'un enfant souffrant d'un désordre médical. Par contre, chez l'enfant atteint de TDA sans hyperactivité, ces comportements sont exagérés et débilitants.

La prise en charge médicamenteuse - HyperSupers Pr Pierre CASTELNAU Neuropédiatre, CHU de Tours, INSERM U930 La prise en compte médicamenteuse s’intègre dans un cadre plus global : le professeur MAZET a insisté à juste titre sur l’importance des premières semaines de la rencontre entre le professionnel de santé et la famille. Les différents intervenants ont également souligné la difficulté d’accès au diagnostic. Une fois celui-ci obtenu, il s’avère difficile de mettre en œuvre la procédure sur laquelle la plupart des experts s’accordent, faute de rassembler tous les moyens nécessaires. Les médicaments qui stimulent l’attention n’ont de sens que pour des patients qui souffrent de déficits de l’attention. Quels sont les patients concernés ? Les médicaments représentent un aspect de la prise en charge, mais n’en constituent pas la totalité. Le Méthylphénidate a été identifié en 1944 et a été diffusé aux Etats-Unis dans les années 1950. Un nombre important d’études convergent sur l’absence de phénomène addictif inhérent à cette molécule.

Le recours à la médecine parallèle dans le traitement des enfants atteints de trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité Test COGMED PROGRAMME DE REMEDIATION DE LA MEMOIRE DE TRAVAIL - Psychologie clinique - ECPA Découvrez les apports de la nouvelle version en vidéo : La mémoire de travail est essentielle pour de nombreuses activités quotidiennes impliquant le raisonnement, la compréhension et l’apprentissage. Son déficit peut être identifié dans des troubles variés notamment les difficultés scolaires ou d’apprentissage général, les TDA/H, les séquelles de lésion cérébrale (AVC, traumatisme crânien, etc.). Après plusieurs années de recherche, le concepteur de Cogmed, le Dr Klinberg du Karolinska Institute, a prouvé que la capacité de la mémoire de travail, qui a longtemps été considérée comme statique, peut en fait être augmentée et apporter une amélioration des performances cognitives et de la qualité de vie. Le programme Cogmed combine l’apport des sciences cognitives et la technologie du jeu vidéo pour renforcer la mémoire de travail, améliorer l’attention et augmenter le contrôle de l’impulsivité. Une remédiation scientifiquement et cliniquement validée Une méthode structurée mais flexible :

Les interventions multidimensionnelles du TDAH : du cognitif au psychique - HyperSupers Le TDAH est un trouble neuro-développemental survenant durant l’enfance, qui a tendance à persister pendant l’adolescence et l’âge adulte, entraînant des répercussions potentiellement durables dans plusieurs domaines de la vie. La triade symptomatique est bien connue : déficit d’attention, hyperactivité motrice, impulsivité. Il comporte une composante neuropsychologique : fonctions exécutives, inhibition des réponses. Parmi les symptômes associés figurent la fragilité des affects, l’intolérance aux frustrations et l’excitabilité. Le TDAH a pour conséquence les problèmes interpersonnels et la baisse de l’estime de soi. Plus de 85 % des patients ont au moins un trouble associé et près de 60% des patients ont au moins deux troubles associés. L’étiologie est multiple ; nous sommes confrontés cliniquement à une véritable imbrication de ces facteurs. Mary AINSWORTH a mis en évidence quatre schèmes d’attachement : attachement sécure, anxieux-évitant, anxieux-ambivalent ou résistant.

PiFAM: Programme d’Intervention sur les Fonctions Attentionnelles et Métacognitives Le programme PIFAM est un outil de remédiation constitué de 12 ateliers de 90 minutes chacun. Il fournit un cadre et des activités propices au développement de stratégies comportementales et cognitives chez l’enfant présentant un TDAH. Les compétences acquises tout au long du programme faciliteront l’apprentissage et la réussite scolaire de l’élève, ainsi que ses relations aux pairs. Un outil de remédiation spécifiquement conçu pour l’accompagnement des enfants présentant un TDAH. Le déficit de l’attention représente un des motifs de consultation clinique les plus courants en neuropsychologie. L’outil de remédiation PIFAM a été conçu pour réellement s’attaquer aux difficultés rencontrées par les enfants présentant un TDA/H. L’approche PIFAM : Accompagner l’enfant vers une prise de conscience de ses fonctions attentionnelles et exécutives. L’approche PIFAM s’inscrit dans cette perspective. Un outil « clé en main » : Matériel, programme et formation.

La méditation et le TDAH touchent des régions du cerveau qui se chevauchent Les adeptes de la méditation de pleine conscience possèderaient une plus grande épaisseur corticale dans des régions du cerveau responsables de la régulation de l'attention. Une partie de ces mêmes zones serait plus mince chez les individus souffrant d'un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Des chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Université McGill ont établi ce rapprochement qui fait l'objet d'un article publié dans la revue Biological Psychology. «Cette recherche donne à penser qu'on aurait peut-être intérêt à procéder à des études cliniques bien contrôlées pour vérifier si des personnes aux prises avec un TDAH pourraient bénéficier des effets de la méditation. Les chercheurs ont fait passer différents tests à 18 adeptes de méditation ayant accumulé un minimum de 1000 heures de pratique. Marie Lambert-Chan À lire aussi

Nouvelles psychothérapies, nouveaux abords du TDAH - HyperSupers Dr Frédéric KOCHMAN Pédopsychiatre, clinique Lautréamont à Lille De nouvelles thérapies apparaissent régulièrement et sont proposées aux patients. Le TDAH n’est pas une pathologie anodine, mais un trouble qui entraîne deux fois plus d’accidents de la route chez les personnes qui en souffrent et deux à quatre fois plus de conduites addictives. La thérapie interpersonnelle se fonde historiquement sur la prise en charge des patients dépressifs : une personne déprimée rencontre également des dysfonctionnements dans ses relations avec les autres. Ces psychothérapies sont très pragmatiques. Une recherche en cours, présentée récemment au congrès international sur la thérapie interpersonnelle, porte sur l’application de cette technique au TDAH. La psychoéducation intègre les signes cliniques du TDAH, ce qu’on connaît aujourd’hui des neurosciences, la nutrition, ou encore la gestion des devoirs. On peut également parler de « système multitâches », par analogie avec un ordinateur. De la salle

Déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité : TDA/H et Mindfulness - MINDFULNESS, une perspective thérapeutique innovante pour le TDA/H ? Mindfulness se caractérise par l’attention portée intentionnellement au moment présent, avec ouverture et curiosité. Utilisée dans différentes applications thérapeutiques, la pleine conscience (Mindfulness) a montré son efficacité pour réguler le stress et l’anxiété (Dr. Kabat-Zinn) et les rechutes dépressives (Drs. Segal, Williams, Teasdale). Le déficit d’attention est la caractéristique commune aux personnes TDA/H, donc a priori antinomique à l’entrainement Mindfulness qui exige focalisation de l’attention et ouverture attentive à l’environnement et aux sensations corporelles. Mindfulness et TDA/H seraient-ils incompatibles ? Mindfulness, TDA/H et fonctions exécutives.Les fonctions exécutives (liées au fonctionnement des lobes frontaux et quelques structures sous corticales) les plus fréquemment altérées sont en lien direct avec la cible préférentielle de Mindfulness : Le contrôle de l’attention. 1. 1. 2. 3. 4. 5.

Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité ou impulsivité (TDA/H) et méditation transcendantale par David Lynch | Bienfaits Méditation Dans ce clip vidéo, David Lynch compare les enfants atteints de trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) pratiquants la MT "à des canards dans l'eau". David Lynch : Les enfants atteints de trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) prennent la méditation comme un canard rentre dans l'eau. Et ils se posent facilement. Quand les gens disent qu'ils ne peuvent pas rester assis tranquillement pour méditer, ils y parviennent directement. Et toutes les manifestations liées au TDAH commencent à se retirer. Cette vidéo fait partie d'une série d'interviews exclusives connues sous le nom "Daily David" où David Lynch aborde franchement de nombreux sujets allant de la réalisation cinématographique à la conscience.

Mouvements Rythmiques (RMT) - Brain Gym - difficultés à rester attentif ?, à se concentrer ? - incapable de se concentrer sur une voix si des bruits de fond existent ? - cherche des excuses pour pouvoir bouger tout le temps ? - aime se balancer sur une chaise ? - envahit l’espace des autres ? - agit impulsivement? - manifeste un comportement irrationnel, agressif.? - est facilement frustré? - a des difficultés à s’orienter ? - évite les activités physiques ? - ne peut pas faire des exercices simples de coordination bilatérale ou est en retard dans son développement (ex. sauter à la corde, faire le pantin) ? - trébuche et tombe fréquemment ? - frappe les talons lorsqu’il marche ? - mâchouille ses vêtements, stylos... - touche à tout ? - est dérangé par les étiquettes des habits - ses semelles sont inégalement usées ? - enroule ses jambes autour des pieds de sa chaise - a un faible sens de l’organisation ?? - a besoin de lire en suivant les mots avec le doigt ? - a une faible compréhension en lecture ? - n’aime pas lire ? - n’aime pas écrire ?

Brain Gym® : l'importance du corps pour apprendre Pour que les apprentissages soient efficaces et durables, nous ne pouvons pas dissocier activité intellectuelle et activité physique. Comme je le soulignais dans l’article Pourquoi l’exercice physique est-il indispensable aux enfants ?, il ne faut pas oublier que certaines notions se construisent avec le corps, comme se repérer dans l’espace et le temps ou se situer par-rapport à un point spatial par exemple. Le corps est donc un vecteur d’apprentissage et son utilisation dans les situations d’apprentissage facilitent les acquisitions intellectuelles. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau insistent sur la nécessité de faire des pauses « qui bougent » pendant les phases d’apprentissages : votre enfant doit se défouler et recharger ses batteries entre deux moments de travail. Dans Apprendre autrement avec la pédagogie positive, Audrey Akoun et Isabelle Pailleau nous font découvrir des exercices de Brain Gym® pour réconcilier mouvements du corps et apprentissage. se concentrer mémoriser L’éléphant

Questionnaire de Conners Les Conners sont une compilation purement anecdotique, comme plusieurs autres du même type, genre Du Paul, Gadow, même Jolicoeur, etc, provenant de l'observation courante en situations de vie, à la maison, l'école, le groupe. Plusieurs items sont répétitifs à volonté, et cherchent à identifier l'opposition, l'anxiété, l'attention, l'hyperactivité, l'estime de soi, qui sont les principales composantes du déficit attentionnel. Il n'y a rien de génial ou de scientifique dans de telles grilles d'observation, mais un début d'objectivation de ce qui se passe dans la réalité quotidienne. Le diagnostic ne peut se construire uniquement sur des anecdotes de comportement, mais exige un jugement clinique global, car un seul item peut bien en valoir plusieurs autres en intensité, et l'expérience des intervenant(e)s pourra en déterminer l'importance. Dr Claude Jolicoeur, mars 2000 ( Questionnaire à remplir par les parents: Cliquez ici

Apport du bilan psychométrique et attentionnel au diagnostic de TDAH - HyperSupers Maria Giovanna LIMONGI Psychologue cognitive Le bilan psychologique s’inscrit dans une approche multidisciplinaire d’aide au diagnostic établi par le médecin. Je passe ensuite au bilan. La plainte des parents porte souvent sur des enfants oppositionnels, voire agressifs, qui ne peuvent pas rester à table, donnent l’impression de ne pas écouter quand on leur parle, perdent leurs affaires scolaires, etc. L’observation clinique permet d’évaluer l’impulsivité : l’enfant a déjà commencé avant qu’on ait fini de lui dire quoi faire. Le bilan d’efficience intellectuelle évalue le fonctionnement général de l’intelligence, identifie une précocité ou un déficit intellectuel, détermine les forces et faiblesses du fonctionnement cognitif et formule des hypothèses sur des difficultés d’apprentissage ou d’attention. Un test WISC-IV comprend quatre parties : indice de compréhension verbale : indice de raisonnement perceptif ; indice de mémoire de travail ; indice de vitesse de traitement.

Related: