background preloader

Colonisation de la Lune

Colonisation de la Lune
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue d'artiste d'une base lunaire (vers 1970). La colonisation de la Lune est le projet consistant à installer une voire plusieurs bases permanentes habitées sur la Lune. Une présence humaine permanente sur un corps planétaire autre que la Terre est un thème récurrent de science-fiction. Historique[modifier | modifier le code] Les projets utilisant des lanceurs classiques[modifier | modifier le code] Dès 1958, plusieurs projets, américains comme soviétiques, visent à installer des bases plus ou moins permanentes sur la Lune. La réutilisation d'éléments du programme Apollo[modifier | modifier le code] La station spatiale comme relais[modifier | modifier le code] La Space Exploration Initiative de George Bush[modifier | modifier le code] Vue d'artiste (juillet 1989) d'un habitat lunaire gonflable. L'utilisation des ressources minières lunaires[modifier | modifier le code] Plans actuels[modifier | modifier le code] États-Unis[modifier | modifier le code] Related:  conquête de l'espaceConcepts (space)

Neil Armstrong - Portraits d'astronautes et de cosmonautes Le 14° astronaute, Neil A. Armstrong, est né le 5 août 1930 à Wapakoneta (Terre) dans la ferme de ses grands-parents maternels, située à dix kilomètres de la ville qui, d’après la légende, a été bâtie par le chef indien Wapa et la princesse Koneta. L'amour pour l’aviation doit commencer à cheminer de bonne heure dans les pensées du jeune Neil. A l’âge de deux ans, son père l’amène voir les courses nationales aériennes de Cleveland et, à sa sixième année, il monte avec lui dans un trimoteur Ford pour son baptême de l’air. A partir de neuf ans, tout son argent de poche sert à l’achat de revues spécialisées et de modèles réduits à élastique. En 1944, sa famille revient définitivement à Wapakoneta après que son père, vérificateur de comptes pour l’Etat de l’Ohio, ait terminé ses déplacements. Les enseignants considèrent Neil comme un élève sérieux, très bon en mathématiques et un peu rêveur. Pour préparer son avenir, il veut commencer à prendre des leçons de pilotage à l’âge de 15 ans.

Véhicule automatique de transfert européen Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir ATV. L'ATV ravitailleur remorqueur de la station spatiale internationale[modifier | modifier le code] Caractéristiques techniques de l'ATV[modifier | modifier le code] le module cargo comportant un compartiment pressurisé d'un volume de 42 m3 transporte le fret (ravitaillement, pièces de rechange principalement russes) destiné à l'intérieur de la station. A l'extrémité du module de service se trouve les tuyères de la propulsion principale tandis que le système d'amarrage et l'écoutille permettant de pénétrer à l'intérieur de la partie pressurisée se trouvent à l'extrémité opposée du module cargo. Système d'amarrage[modifier | modifier le code] Capacité de transport[modifier | modifier le code] L'ATV peut embarquer au choix et dans la limite de 7,767 tonnes[2] : Propulsion principale[modifier | modifier le code] Contrôle d'attitude et guidage[modifier | modifier le code] Le vaisseau est stabilisé 3 axes.

La Guerre Froide - Course vers l'espace Course vers l'espace - But scientifique ou militaire? L'ère de l'exploration spatiale débuta dans les années 50, bien que les bases sur lesquelles repose l'exploration spatiale remonte à avant la deuxième guerre mondiale, et dans les années suivantes, des sondes spatiales et plus tard des être humains se sont rendus au-delà de l'atmosphère pour atterrir sur un autre objet céleste, la Lune. Depuis, des sondes sont parties pour explorer les limites lointaines de notre système solaire. L'aspect le plus excitant et stimulant de l'exploration spatiale fut le vol spatial piloté. Peu après le lancement des premiers satellites, les États-Unis et l'URSS ont commencé à travailler à la fabrication de véhicules spatiaux pilotés par des astronautes. Lorsque l'URSS a lancé Spoutnik 1, cet évènement a non seulement lancé un défi scientifique aux États-Unis, mais aussi de grandes pressions politiques. public. La première station spatiale fut Salyut, lancée par l'URSS en avril 1971.

Automated Transfer Vehicle The Automated Transfer Vehicle or ATV is an expendable, pressurised unmanned resupply spacecraft developed by the European Space Agency (ESA).[5] ATVs are designed to supply the International Space Station (ISS) with propellant, water, air, payloads, and experiments. ATVs can also reboost the station into a higher orbit. Four ATVs, Jules Verne, Johannes Kepler, Edoardo Amaldi and Albert Einstein, have been launched since March 2008. Design[edit] The ATV is designed to complement the Progress spacecraft, having three times its capacity. The ATV, like the Progress, will also serve as a container for the station's waste. 1,500 kilograms (3,300 lb) to 5,500 kilograms (12,100 lb) of dry cargo (re-supply goods, scientific payload, etc.) Development[edit] In addition to its use by ESA and Russia, the ATV was in the running to service NASA under the Commercial Orbital Transportation Services program. Use[edit] Jules Verne seen at the bottom of the ISS making the relative size clearly visible

I - LES PROBLEMES LIES A L' APESANTEUR - Contraintes d'un Voyage vers Mars A - Une Gravité nulle dans l'espace ? La loi de Newton stipule que deux corps ponctuels, de masse respective « m » et « m’ » distants de « d » exercent l’un sur l’autre une force attractive de même valeur, de même direction, mais de sens opposé. Cette force notée F « m » / « m’ » se calcul avec la formule suivante : F= (G x m x m') / d2 avec G une constante de valeur 6,67.10-11unité du système international, « m » et « m' » en Kg , « d » en mètre et Fm /m’ en newton. Déterminons cette force d’attraction entre la planète terre dont la masse vaut 5,97.1024 kg et un astronaute d’une masse de 100 kg éloigné de différentes distances : - Pour un astronaute situé sur terre soit à 6371 km du centre de notre planète : F terre / astronaute = (6,67.10-11*5,97.10+24*100)/(6371.103)2 = 9,81.10+2 N - Pour un astronaute situé à 174 000 km de la Terre soit la distance Terre-lune / 2 : F terre / astronaute = (6,67.10-11*5,97.10+24*100)/(1,74.10+8)2= 1,31 N B - Conséquence de l'apesanteur sur l'astronaute

Station spatiale internationale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Station spatiale internationale La station spatiale internationale le 30 mai 2011. La station spatiale internationale a de nombreux détracteurs, qui lui reprochent son coût, estimé à près de 115 milliards de dollars, que ne justifient pas, selon eux, les résultats scientifiques obtenus ou potentiels. Les partisans de la station spatiale mettent en avant l'expérience acquise dans le domaine des séjours longs en orbite et l'importance symbolique d'une présence permanente de l'homme dans l'espace. Elle doit être utilisée au moins jusqu'en 2024 à la suite des orientations retenues pour le programme spatial par le président américain Barack Obama. L'astronaute Karen Nyberg observe la Terre par le hublot installé dans le laboratoire Destiny (2007) Le module Zvezda, cœur de la partie russe de la station. Travaux d'assemblage : un astronaute se déhale sur la poutre qui supporte les panneaux solaires Historique[modifier | modifier le code]

Les voyages dans l'espace - Conditions de vie dans l'espace La lyophilisation est une méthode de conservation des aliments. Selon certaines sources, les Indiens des Andes auraient été les premiers à se servir d'un procédé semblable au nôtre pour lyophiliser. Ces Indiens produisaient plusieurs variétés de pommes de terre et ils les conservaient en les immergeant dans l'eau glacée puis en les laissant se déshydrater grâce à l'altitude et au soleil. En effet, à une altitude élevée, l'eau s'évapore mieux car l'air y est très sec et très froid. Le procédé industriel de lyophilisation que nous utilisons aujourd'hui était autrefois appelé « cryodessiccation » en raison de la première phase de ce procédé qui est la congélation. 1 - Lyophilisation A - Principes La lyophilisation est un procédé qui consiste à extraire l'eau d'un produit liquide, pâteux ou solide, à l'aide de la surgélation (qui est une technique de conservation des aliments basée sur le froid), puis d'une évaporation sous vide de la glace sans la faire fondre. Congélation Avantages :

International Space Station The ISS serves as a microgravity and space environment research laboratory in which crew members conduct experiments in biology, human biology, physics, astronomy, meteorology and other fields.[11][12][13] The station is suited for the testing of spacecraft systems and equipment required for missions to the Moon and Mars.[14] After the U.S. Space Shuttle program ended in 2011, Soyuz rockets became the only provider of transport for astronauts at the International Space Station, while Dragon became the only provider of cargo-return-to-Earth services. The ISS programme is a joint project among five participating space agencies: NASA, Roskosmos, JAXA, ESA, and CSA.[15][17] The ownership and use of the space station is established by intergovernmental treaties and agreements.[18] The station is divided into two sections, the Russian Orbital Segment (ROS) and the United States Orbital Segment (USOS), which is shared by many nations. Purpose[edit] Sunrise at Zvezda Fisheye view of several labs

Related: