background preloader

Stop au gaspillage alimentaire !

Stop au gaspillage alimentaire !
GASPILLAGE ALIMENTAIRE - D’où vient le gaspillage alimentaire ? Quelles sont les causes et les conséquences ? Comment peut-on lutter contre ce phénomène désormais banalisé ? Des poubelles boulimiques Fruits, yaourts, viandes, fromages, œufs, pains, légumes, pâtisseries … tout y passe ! En moyenne, les Français jettent 20 kg de déchets alimentaires chaque année, dont 7 kg de produits non consommés encore emballés ! L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’Energie (ADEME) a lancé, une campagne pour dire stop au gaspillage alimentaire : il est désormais urgent d’adopter les bons gestes. Des causes variées Notre société a évolué, ses codes aussi. La chasse aux gaspillages Enjeux éthiques, économiques, sécuritaires, environnementaux … on ne compte plus les conséquences du gaspillage alimentaire. Pour en savoir plus et adopter les bons gestes : À lire : Cuisine fait-maison : éviter les intoxications alimentaires Voir aussi Le site de la campagne de l’Ademe "Réduisons nos déchets" Related:  Actualités MAA concernant le gaspillage# Communication # sensibilisation # documentationGaspillage alimentaire

Qui jette le plus de nourriture en France et dans le monde Rédigé par Jean-Marie, le 15 Oct 2015, à 12 h 16 min Les données sur le gaspillage alimentaire mondial sont édifiantes. Le monde peut produire assez d’aliments pour nourrir les 6 milliards d’habitants de la planète. Malgré tout, 82 pays n’ont pas suffisamment de nourriture pour faire vivre l’ensemble de la population décemment. Le gaspillage alimentaire est aussi un phénomène français En France, nous jetons en moyenne 21 % des aliments que nous achetons, ce qui représente 6,5 millions de tonnes de déchets alimentaires par an, soit 20 kg par an et par Français selon le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Le coût de cet impressionnant gaspillage alimentaire s’élève entre 100 et 160 euros par an et par habitant selon une étude menée par l’ADEME, soit 12 à 20 milliards d’euros au total en France chaque année. Autre estimation : selon France Nature Environnement, chaque année, nous jetons environ 7 kilos de produits non déballés et non consommés par personne.

MAAPRAT 11/02/11 CENTRE D ETUDES ET DE PROSPECTIVE - Gaspillage et compétitivité Le Value Chain Management Centre (VCMC) canadien envisage la lutte contre le gaspillage comme un moyen d'améliorer la compétitivité du secteur agro-alimentaire, tout en préservant l'environnement. Dans une étude, les auteurs estiment qu'à cause du gaspillage (entendu comme la différence entre ce qui est produit et ce qui est consommé), le Canada perd 20 milliards d'euros par an soit 40% de la production agricole et 2% du PIB. Selon cette étude, les consommateurs finaux sont responsables de plus de 50% du gaspillage (cliquer pour agrandir) : Le VCMC cite des exemples d'entreprises ayant réussi à réduire leurs coûts de 20% et à augmenter leurs ventes de 10% en améliorant l'organisation de leur chaîne de valeur.

Comment éliminer une mauvaise habitude ? le août 31st, 2011 Beaucoup de nos blocages sont directement liés à des habitudes négatives. Comment se débarrasser de ces habitudes qui nous empoisonnent la vie ? Comme j’ai commencé à l’expliquer dans l’article sur le pouvoir des habitudes, nous sommes des êtres d’habitudes. La très grande majorité de nos comportements, mais aussi nos pensées et mêmes nos émotions sont ceux que nous avons l’habitude d’avoir ou de faire. 95 % de nos comportements, sentiments, émotions sont des habitudes (Maxwell Maltz) Ce que l’on fait par habitude, on le fait quasi-automatiquement, sans réfléchir ou presque. Hmmm… je vous laisse réfléchir par vous-même à cette question… Comment éliminer une mauvaise habitude ? En tout cas, les habitudes nous aident pour toutes les choses que nous devons faire régulièrement, mais certaines habitudes peuvent aussi être un frein ou un blocage par rapport aux changements que l’on veut dans sa vie. Prendre la décision d’éliminer une habitude négative

Manger sans gâcher Sidérant, choquant. Près de la moitié de la nourriture mondiale est gaspillée, selon une étude britannique toute récente. D’autres données circulent, moins dramatiques. Mais en ces temps de crise et alors qu'un milliard d'êtres humains souffrent de malnutrition, le fléau demeure. Une prise de conscience globale semble naître en France, moindre toutefois au niveau environnemental. De la disco, évidemment, mais pas seulement. Et la sauce prend puisqu'après 9 repas à Paris, Rennes inaugurera ce samedi une série de rendez-vous en région, financés plus rapidement que prévu via internet par une communauté de plus en plus importante. « C'est absolument étonnant ! Autre phénomène, en Champagne-Ardenne. Un projet né du souhait d'environ 80 associations et organismes d'aide sociale, aide alimentaire et d'insertion de mieux utiliser les aliments jetés dans la région. Antoine Campredon, longtemps cadre puis dirigeant dans l'agroalimentaire, qui vit cette aventure à travers un prisme particulier :

La « Cantine solidaire » présentée au sous-préfet d’Alès / Actualités / Accueil - Les services de l'État dans le Gard Article créé le 04/05/2016 Mardi 26 avril 2016, Olivier Delcayrou, Sous-Préfet d’Alès, s’est rendu dans le quartier de Rochebelle à Alès, afin de rencontrer les acteurs de l’association Collectif Animateurs30 « Cantine Solidaire ». Il a été accueilli par la Présidente de l’association, Salima Aissaoui, le vice-président Étienne Kretzschmar, les bénévoles ainsi que trois jeunes volontaires engagées dans le service civique. La Cantine Solidaire est un restaurant dans lequel des personnes de tout milieu se retrouvent autour d’un repas, pour un moment convivial. Le pari de cette association est fondé sur un système de solidarité. La Cantine Solidaire héberge également le conseil citoyen du quartier de Rochebelle, qui est l’un des 5 quartiers politique de la ville sur Alès. Après un échange avec les membres de la cantine, Etienne Kretzchmar a montré au Sous-Préfet la future « Laverie Solidaire », située à proximité.

Bienvenue sur www.green-cook.org ! - www.green-cook.org ALIMENTATION_GOUV_FR 24/11/11 Gaspillage alimentaire en restauration collective Dans la restauration collective, le gaspillage est quotidien. Des assiettes trop pleines, des plats sans goût… Autant de facteurs qui poussent à jeter à la poubelle. Face à ce constat, les professionnels de Bourgogne, de Franche-Comté et Auvergne ont décidé de réagir. Pilotés par le comité de coordination des collectivités (CCC) ils ont élaboré un plan d’action qui vise à lutter contre le gaspillage alimentaire et mieux gérer les déchets. Où vont les restes des assiettes ? Pour mieux comprendre le projet, Alim’gouv s’est entretenu avec Cécile Kozaczyk, déléguée régionale du CCC Bourgogne, Franche-Comté, Auvergne. Comment est venue l’idée de lutter contre le gaspillage alimentaire ? Pourquoi tant d’aliments partent à la poubelle ? Comment peut-on réduire le gaspillage ? Infos + Le CCC qu’est-ce que c’est ? À lire aussi : Bien manger à la cantine

Sept exercices pour être zen au quotidien Ce long week-end a été un moment idéal pour être tendre avec soi-même, corps et esprit. Il s'agit maintenant de rééquilibrer le dynamisme de l'action et la douceur de la détente. S'écouter, prêter attention à toutes les sensations qui nous habitent à l'instant " t " permet de se rééduquer aux petits plaisirs de la vie. Et de les réveiller tout au long de l'année, au travail ou à maison. 1. Encore dans un demi-sommeil, prenez conscience de la position allongée de votre corps, de son poids, de ses zones de contact avec le matelas. 2. Une fois devant votre bol de café (ou de thé) fumant, fermez les yeux. 3. Programmez-vous de courtes marches découvertes, d'un pas alerte. 4. L'idée n'est pas de dormir mais de se relaxer de 1 à 5 minutes. 5. Cette gymnastique en trois étapes est à pratiquer plusieurs fois par jour. 1/Laissez les mains ballantes et secouez les poignets. 2/ Relâchez les épaules et secouez-les. 3/ Activez la mâchoire de haut en bas et de gauche à droite et inversement. 6. 7.

Lutte contre le gaspillage alimentaire : Think.Eat.Save GASPILLAGE ALIMENTAIRE - Guillaume GAROT, Ministre délégué à l’agroalimentaire, salue le lancement, le 22 janvier 2013, par l’Organisation des Nations Unies, d’une campagne mondiale contre le gaspillage alimentaire à laquelle la France est associée. Think.Eat.Save vise ainsi à accélérer la lutte contre le gaspillage alimentaire, en valorisant, via un portail, les initiatives en cours à travers le monde. Consommateurs, industrie agro-alimentaire et gouvernements invités à réduire pertes et gaspillage qui totalisent 1,3 milliard de tonnes par an. Pour le Programme des Nations Unies pour l’Environnement et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), il s’agit de changer les comportements face au gaspillage alimentaire. Cette campagne fait écho et prolonge la démarche engagée en France sous l’égide du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et qui aboutira en juin à la signature d’un Pacte national contre le gaspillage. Think.Eat.Save

Gaspillage : j'ai voulu récupérer les pâtisseries non vendues de Paul, ils ont tout jeté Le gouvernement a lancé ce 14/06/13 un plan pour lutter contre le gaspillage alimentaire (SUPERSTOCK/SIPA) C’est au hasard des rencontres et de la vie que naissent les petites indignations qui alimentent la rage et la révolte. En marchant à l’heure de fermeture dans un centre commercial proche de mon appartement, je me suis décidé à me rendre dans un magasin Paul pour m’offrir un petit dessert nocturne. Voyant l’étalage encore rempli de pâtisseries appétissantes, je me suis permis de demander à la vendeuse si elle pouvait m’offrir un petit prix afin d’aider à déstocker ces produits. Elle me confirma que c’était malheureusement impossible. Elle doit tout jeter chaque soir Elle me répondit alors, avec un regard attristé, celui-là même qui voit, comprend, mais refuse de croire que chaque soir, elle devait tout jeter. Cela lui était totalement interdit. Quel peut être l’intérêt pour ce magasin de jeter tous ces produits qui ne seront jamais vendus ?

Media Centre: Pour nourrir le monde, réduisons nos pertes alimentaires Le tiers des aliments produits chaque année dans le monde pour la consommation humaine est perdu ou gaspillé 11 mai 2011, Rome - Le tiers des aliments produits chaque année dans le monde pour la consommation humaine, soit environ 1,3 milliard de tonnes, est perdu ou gaspillé, selon un rapport préparé par la FAO à la demande de l'Institut suédois pour l'alimentation et la biotechnologie. Le rapport Global food losses and food waste sera présenté lors de la tenue, les 16 et 17 mai 2011 à Düsseldorf, de Save Food!, un congrès thématique organisé dans le cadre du Salon international de l'industrie de l'emballage, Interpack2011. Axée sur les pertes mondiales d'aliments, l'étude de la FAO révèle des faits et chiffres dont nous reproduisons ci-après les plus marquants: Aussi bien les pays industriels que les pays en développement gaspillent grosso modo les mêmes quantités de nourriture, soit 670 millions et 630 millions de tonnes respectivement. Pertes et gaspillage Dilapidation des ressources

Related:  environnementLibre Echange - A Classer