background preloader

Jeu serieux 2025 ex machina (danger reseaux sociaux)

Jeu serieux 2025 ex machina (danger reseaux sociaux)
Le contexte Le programme de Serious Game 2025 ex machina est une production Tralalere réalisée avec le soutien de la Commission européenne et la participation du CNC, dans le cadre du programme Internet Sans Crainte / Safer Internet Program. Il est diffusé par Curiosphère.tv (France 5). L'épisode sur les réseaux sociaux a été parrainé par la CNIL. Pourquoi un Serious Game ? Objectif Ce Serious Game, a pour objectif d’amener les 12-16 ans à porter un regard critique sur leurs usages d’Internet fixe et mobile, à travers une démarche ludique. Le scénario 2010-2025 - Depuis maintenant trois décennies, les gens publient des données personnelles qui s’accumulent sur les réseaux. Le principe du jeu Le jeu est composé de 6 épisodes indépendants reliés par un fil rouge : la lutte contre denicheur.net. Ce Serious Game permet de couvrir les domaines 2, 4 et 5 du B2i pour les collèges et les lycées.

E-Formation: E-Formation aux usages responsables de l´internet Bienvenue sur la e-formation aux usages responsables de l´Internet ! Cette e-formation a été réalisée par Tralalere et les Ceméa avec le soutien de la Délégation aux Usages de l’Internetet de la Commission européenne.Elle s’inscrit dans le cadre du programme national de sensibilisation aux risques et usages de l’Internet, Internet Sans Crainte. Pour qui ? Ce programme est destiné aux animateurs multimédias des Espaces Publics Numériques, aux formateurs TIC, aux médiateurs éducatifs… et en général à tous ceux qui sont intéressés par les enjeux et risques de l´Internet auprès des enfants et adolescents. Pourquoi ? Pour acquérir, compléter ou perfectionner ses connaissances en matière d´usages et risques Internet. 1) Un test d'entrée facultatif est proposé. 2) Le parcours L'apprenant peut visualiser son parcours en haut de la colonne de droite du site, à tout moment. Le niveau 1 de la formation permet d´acquérir et de valider les savoirs nécessaires aux pratiques éducatives en ligne.

Jeux sérieux gratuits Aidez le Père Noël à recueillir ses cadeaux: Proposé par le Laboratoire de Soutien à l'Enseignement Télématique (LabSET) de l'Université de Liège, il s'agit d'un bon moyen, très ludique, d'apprendre aux jeunes enfants le déplacement du curseur de la souris (motricité). suiteHistoire de poissons: Histoire de poissons nous met dans la peau d'un poisson qui doit manger de plus petits pour grandir et éviter de se faire manger par les plus gros. Ici, on stimule la motricité des enfants de façon amusante. suiteLa maison de Loupy: Au coeur d'une maison virtuelle, un chien nommé Loupy fait des siennes. L'enfant sera confronté à des choix de comportements qu'il devra adapter face aux agissements de l'animal. Un bon moyen de leur faire comprendre les attitudes à adopter avec un chien. suiteEkoloko. (en anglais) Plus de 500 activités pour se familiariser avec la protection de la nature et le développement durable !

Tribune : la cyberdépendance chez les jeunes Ci-dessous, un communiqué qui nous a été transmis cette semaine. Une enquête réalisée sur 100 000 adolescents japonais révèle qu'utiliser Internet peut engendrer une dépendance au même titre qu'une drogue. Nicolas Oliveri, enseignant-chercheur en communication à l'IDRAC et auteur de « Cyberdépendances. 1. Le Japon entretient historiquement un rapport privilégié avec la technique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. 2. En France, quelques enquêtes d'envergure avancent des chiffres - a priori - inquiétants, mais toujours sans vraiment identifier le degré précis de cette dépendance. 3. Certains psychologues traitent effectivement des individus cyberdépendants comme ils le feraient avec des personnes sous l'emprise de drogues dites « traditionnelles », avec consommation de produits j'entends. 4. On ne peut pas véritablement parler de caractère nuisible pour la santé. 5. La principale réponse à cette question reste la nécessité de communiquer, encore et toujours.

Uchronique, un jeu-documentaire pour refaire l’histoire La définition du mot uchronie(1) consiste à réécrire l’histoire en modifiant un événement qui s’est produit. Bien que le fait soit fictif, il tente de s’approcher au plus près d’une utopie pour mieux en analyser la ou les situations ou, en d’autres termes, inventer ou refaire l’histoire telle qu’elle aurait pu être. D’un point de vue étymologique le u signifie négatif et chronie, de chronos pour le temps. Un non-temps et donc qui n’existe pas, ou du moins, dans le cas qui nous concerne, d’une alternative. « Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l’Histoire est la leçon la plus importante que l’Histoire nous enseigne. » – Aldous Huxley. Refaire l'histoire, sans couler le Titanic Dans cette expérience qu’est Uchroniques, vous allez donc revivre des événements historiques bien réels pour ensuite en modifier un élément pour imaginer d’autres conséquences possibles s’il en avait été autrement et constater l’influence de ce changement sur le cours de l’histoire.

Cyberdépendance : cinq astuces pour déconnecter Les accros au web ont le fantasme d'ubiquité. Ils sont mariés avec leurs outils électroniques craignant de rater une information cruciale, d'être éliminés de leur réseau d'amis. L'objectif est également d'être suivis, regardés, vus. 1. Il s'agit de dresser l'audit de sa dépendance aux TIC. >>> Le conseil : utiliser un bon vieux stylo pour noter, sinon en allant incessamment sur un fichier Word, vous aggraverez le mal 2. Ne répondez plus aux mails au coup par coup et regardez ce que ça provoque sur vous : la sérénité. >>> Le conseil : neutraliser l'alerte automatique annonçant l'arrivée d'un mail 3. Il s'agit de supprimer à la source tout ce qui encombre vos diverses messageries. >>> Le conseil :: activer les règles de tri automatique qui envoie les mails indésirables directement à la poubelle 4. Apprenez à saisir les opportunités. >>> Le conseil : informer les autres des règles, ils seront vigilants sur votre comportement et vous signalerons les dérives. 5.

commentaire Cyberdépendance Bien qu'on puisse voir de temps à autres dans des reportages télé à la limite du voyeurisme, des cas pathologiques de personnes complètement accros à leur ordinateur au point de passer leurs journées entières devant la machine sans se laver pendant des semaines, on a tendance a beaucoup sous-estimer la dépendance à l'ordinateur en France et à penser que ce n'est le problème que de quelques adolescents dépressifs jouant à des jeux massivement multijoueurs (le plus connu étant world of warcraft). Or, comme pour d'autres dépendances, par exemple le café, l'alcool ou la cigarette, la cyberdépendance peut s'avérer plus ou moins envahissante selon les personnes. Notons qu'il existe une grande part de subjectivité dans l'appréciation de celle-ci. Quelque-soit le temps que vous passez devant votre machine, si vous lisez cette page c'est probablement que vous pensez y passer trop de temps. Cela implique-t-il qu'on ne peut pas se sortir de la cyberdépendance ? Aide supplémentaire

Etes-vous cyberdépendant ? Guide, conseils et grille d’auto-observation (par l’Université de Montréal) Le centre de santé et de consultation psychologique de l’Université de Montréal propose des informations et un module d’accompagnement pour réfléchir et agir contre la cyberdépendance à destination des étudiants avec une semaine d’information et d’échanges sur cette thématique ayant eu lieu 2012 et de nouvelles ressources depuis la rentrée universitaire. 7 stratégies pour réduire sa dépendance au numérique En premier lieu, le CSCP rappelle tout d’abord l’existence d’une grille d’auto-observation de sa dépendance ou non à Internet (sur le site Cyberdependance.ca) pour mettre en lumière ses usages Web et aider l’internaute à cibler ses objectifs de changement. briser la routine, gérer votre temps dans le cyberespace, alterner les plaisirs, connaître vos besoins sous-jacents à l’utilisation d’Internet, l’abstinence lorsque jugé nécessaire, évaluer si vous êtes à risque, aller chercher du soutien dans le monde réel. Guide : êtes-vous cyberdépendant ? Licence :

Full Metal Connect : des camps pour cyberdépendants en Asie>Uppercult | Cultures I Numérique I Société Crédit Photo : Ben Andreas Harding Par Louise Pluyaud Dans la plupart des pays asiatiques, le nombre de cyberdépendants explose chez les jeunes. Figés devant leurs écrans, cliquant à tout va, déconnectés de la réalité, leurs comportements frisent ceux des drogués. Quel est donc ce mal qui se répand comme une traînée de poudre à l’Est du globe ? Au Japon, 1 adolescent sur 10 est accro à internet Selon une étude menée auprès de 100 000 jeunes Japonais par un institut rattaché au ministère de la santé, pour 8,1% d’entre eux Internet serait une drogue même si selon Nicolas Oliveri, enseignant-chercheur à l’IDRAC et spécialiste de la cyberdépendance en France et au Japon, de tels chiffres sont à relativiser. La Chine n’est pas en reste et affiche des chiffres aussi inquiétants : 2 millions de jeunes auraient été déclarés « cyberdépendants ». Game Over pour les geeks ! Le premier pays à avoir eu l’idée de ces camps un peu spéciaux est la Corée du Sud.

Related: