background preloader

Françoise Dolto

Françoise Dolto
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Françoise Dolto Principaux travaux L'image du corps, les castrations symboligènes, ... Françoise Dolto, née le à Paris et morte le dans la même ville, est une pédiatre et psychanalyste française qui s'est consacrée à la psychanalyse des enfants, reconnue pour sa pratique spécifique dans ce domaine mais également pour son apport théorique à la psychanalyse, en particulier sur l'image inconsciente du corps. Biographie[modifier | modifier le code] Famille[modifier | modifier le code] Françoise Dolto, née Marette, est issue d'une famille bourgeoise de conviction catholique et monarchiste du 16e arrondissement de Paris : sa mère Suzanne Demmler, de souche alsacienne, est fille de polytechnicien et son père Henri Marette est également ingénieur polytechnicien, devenu industriel. Enfance[modifier | modifier le code] Elle a une institutrice personnelle qui est formée à la méthode Fröbel. Jeunesse et formation[modifier | modifier le code] Related:  Philosophes et psychanalystes (F)

Deirdre Wilson Deirdre Wilson is a British linguist and cognitive scientist. She is emeritus professor of Linguistics at University College London and research professor at the Centre for the Study of Mind in Nature at the University of Oslo. Her most influential work has been in linguistic pragmatics—specifically in the development of Relevance Theory with French anthropologist Dan Sperber.[1] This work has been especially influential in the Philosophy of Language. Important influences on Wilson are Noam Chomsky, Jerry Fodor, and Paul Grice. Background[edit] Wilson completed her B. Work[edit] Wilson's work is in linguistic pragmatics. Relevance Theory is, roughly, the theory that the aim of an interpreter is to find an interpretation of the speaker's meaning that satisfies the presumption of optimal relevance. Publications[edit] Novel Wilson, D. Academic Books Wilson, D. Sperber, D. & Wilson, D. Wilson, D. & Sperber, D. Academic Articles Deirdre Wilson & Robyn Carston, (2007) "Concepts".[7]

Donald Winnicott Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Son œuvre est devenue populaire parmi les spécialistes, psychiatres psychologues, pédiatres et éducateurs, mais certains de ses concepts ont également atteint le grand public. Ses thèses se révèlent exigeantes, et ses notions d'« aire », d'« espace » et d'objet transitionnel ont souvent donné lieu à des simplifications. Aujourd'hui Winnicott est souvent cité. On lui doit la prise en compte de l'importance du facteur de l'environnement, et par conséquent de la personnalité réelle de la mère, parfois dépressive ou imprévisible, dans la pathologie de l'enfant puis de l'adulte. Les perturbations psychiques induites par le faux-self demandent à être traitées dans des consultations thérapeutiques, car ces patients ont moins besoin de guérir de leur symptômes que de pouvoir se sentir exister vraiment. Biographie[modifier | modifier le code] Son père, Sir Fréderick Winnicott, est le maire de Plymouth. D. D. Environnement[modifier | modifier le code]

Myriam Revault d'Allonnes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Myriam Revault d'Allonnes est une philosophe française, agrégée de philosophie, professeure des universités à l’École pratique des hautes études, spécialiste de philosophie morale et de philosophie politique. Ouvrages[modifier | modifier le code] La crise sans fin, essai sur l'expérience moderne du temps, Paris, Le Seuil, 2012.Pourquoi nous n'aimons pas la démocratie ?, Paris, Le Seuil, 2010.L’Homme compassionnel, Paris, Le Seuil, 2008.Le pouvoir des commencements : essai sur l'autorité, Paris, Le Seuil, 2006.Fragile humanité, Paris, Aubier, 2002.Ce que l’homme fait à l’homme, Paris, Le Seuil, 1995. Liens externes[modifier | modifier le code]

La psychanalyse des contes de fées : les concepts de la théorie psychanalytique de bettelheim examinés experimentalement par le test des contes de fées La fascination qu’éprouvent les enfants pour les contes de fées a fait l’objet de diverses études, essentiellement du point de vue littéraire (Favat, 1977 ; Applebee, 1978). Les interprétations symboliques des contes des fées ainsi que leur relation avec l’inconscient sont devenues un champ de spéculation où entrent en lice aussi bien des analystes freudiens que jungiens (Bettelheim, 1976 ; Von Franz, 1982 ; Kaës et al., 1989 ; De la Génardière, 1996). Freud (1900) fut le premier à découvrir la nature symbolique des contes de fées. De même que les mythes et les légendes, ils plongent dans les parties les plus primitives de la psyché. Dans son Interprétation des rêves, Freud se réfère aux contes de fées pour justifier l’analyse des rêves : “Nous savons déjà que les mythes et les contes de fées, les proverbes et les chansons, le langage d’imagination utilisent le même symbolisme” (1916, p.168). Róheim (1953) souligne la ressemblance entre les contes de fées et les expériences oniriques.

Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire L'ancienne enseignante a démissionné de l'éducation nationale, mais n'a pas renoncé à diffuser les outils de l'école de demain Ne dites pas d'elle qu'elle est « professeure » : cela efface son sourire, assombrit son humeur. D'abord parce que l'année scolaire qui vient de débuter se fera sans elle : Céline Alvarez n'a pas repris, ce 2 septembre, le chemin de l'école maternelle Jean-Lurçat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où elle avait entrepris, en 2011, de croiser la pédagogie Montessori avec la recherche en sciences cognitives. Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. « Manque de recul », « manque d'évaluation »... Au rectorat de Versailles, les arguments avancés sont un peu confus : « manque de recul », « manque d'évaluation », « manque de cadre »… On y renvoie la balle, un peu gêné, à « la DGESCO », la Direction générale de l'enseignement scolaire chargée d'appliquer la politique du ministre de l'éducation. Second déclic

Jacques Lacan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Lacan. Jacques Lacan, né le à Paris 3e et mort le à Paris 6e[1], est un psychiatre et psychanalyste français. Après des études de médecine, Lacan s'oriente vers la psychiatrie et passe sa thèse de doctorat en 1932[2]. Suivant également une psychanalyse avec Rudolph Loewenstein, il intègre la Société psychanalytique de Paris (SPP) en 1934, et en est élu membre titulaire en 1938. Lacan a repris et interprété l'ensemble des concepts freudiens, mettant à jour une cohérence dégagée de la biologie et orientée vers le langage, en y ajoutant sa propre conceptualisation et certaines recherches intellectuelles de son époque (tel le structuralisme et la linguistique). Figure contestée, Lacan a marqué le paysage intellectuel français et international, tant par les disciples qu'il a suscités que par les rejets qu'il a provoqués. Biographie[modifier | modifier le code]

Ayn Rand Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Rand. Ayn Rand (prononcé [ˈaɪn ˈrænd]), née Alissa Zinovievna Rosenbaum (en cyrillique russe : Алиса Зиновьевна Розенбаум), est une philosophe[1], scénariste et romancière[2] américaine d'origine russe, juive athée, née le 2 février 1905 à Saint-Pétersbourg et morte le 6 mars 1982 à New York. Ayn Rand est considérée comme la théoricienne d'un capitalisme individualiste ainsi que d'un libertarianisme refusant toute forme de coercition et prônant les valeurs de la raison, du travail et de l'« égoïsme rationnel », son concept central. De nombreuses personnalités, comme le psychothérapeute Nathaniel Branden, les économistes Alan Greenspan et M. Elle avait trouvé dans Ludwig von Mises, lui aussi émigré aux États-Unis, le grand théoricien contemporain du laissez-faire qui complétait sa compréhension de l'économie. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse russe et études[modifier | modifier le code]

François Roustang Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. François Roustang (né le [1] et mort le [2],[3]) est un philosophe français. Ancien jésuite et ancien psychanalyste, il devient hypnothérapeute. Biographie[modifier | modifier le code] De 1965 à 1981, François Roustang est membre de l'École freudienne de Paris de Jacques Lacan et devient psychanalyste, après une analyse de deux ans avec Serge Leclaire. Le 3 novembre 1980, François Roustang participe activement à la fondation du « Collège des psychanalystes » avec Jacques Sédat, Anne Levallois, Conrad Stein, Geahchan, et Serge Viderman. À la suite de la publication d'Influence en 1991, puis de Qu'est-ce que l'hypnose? François Roustang continue à publier de nombreux livres, dont certains destinés au grand public sur l'hypnose et sur la psychanalyse: Comment faire rire un paranoïaque? Influences[modifier | modifier le code] Œuvres[modifier | modifier le code] Livres Articles Notes[modifier | modifier le code]

Suzanne Bachelard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Suzanne Bachelard (née le 18 octobre 1919 à Voigny - morte le 3 novembre 2007 à Paris) est une philosophe et universitaire française. Biographie[modifier | modifier le code] Suzanne Bachelard est la fille du philosophe Gaston Bachelard. Elle a édité le livre posthume de son père Fragments d'une Poétique du Feu (disponible aux éditions PUF). Elle est Officier de la Légion d'honneur. Elle meurt à l'âge de 88 ans le 3 novembre 2007 à Paris et a été inhumée auprès de son père à Bar-sur-Aube. Œuvre[modifier | modifier le code] En 1958, dans La Conscience de la rationalité, Suzanne Bachelard établit que toute science rationnelle est une science qui se ramifie. Bibliographie[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

OCTAVE MANNONI Pour comprendre l'importance et l'originalité de l'œuvre d'Octave Mannoni, il faut la situer avec son auteur dans la petite histoire de la psychanalyse française. Lorsqu'il commence son analyse avec Jacques Lacan en 1945, ce n'est pas un jeune homme en quête d'avenir qui se présente. Sa formation intellectuelle et personnelle est achevée. Il a été professeur de philosophie à Madagascar, puis il y a été chargé de l'information pendant la guerre et s'est vu aimablement remercié pour avoir pris des positions trop favorables à l'indépendance. Ces commencements décisifs font comprendre pourquoi il ne manquera jamais d'indépendance d'esprit. En tout ce qu'il écrit, il reprend les questions à leur principe et dans leur infinie complexité. Il est tout l'opposé d'un dogmatique ou d'un tricheur. Psychologie de la colonisation, Seuil, Paris, 1950, nouv. éd. augmentée sous le titre Prospero et Caliban. Freud, coll. Clefs pour l'imaginaire, ou l'Autre Scène, ibid., 1969

Related: