background preloader

Françoise Dolto

Françoise Dolto
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Françoise Dolto Principaux travaux L'image du corps, les castrations symboligènes, ... Françoise Dolto, née le à Paris et morte le dans la même ville, est une pédiatre et psychanalyste française qui s'est consacrée à la psychanalyse des enfants, reconnue pour sa pratique spécifique dans ce domaine mais également pour son apport théorique à la psychanalyse, en particulier sur l'image inconsciente du corps. Biographie[modifier | modifier le code] Famille[modifier | modifier le code] Françoise Dolto, née Marette, est issue d'une famille bourgeoise de conviction catholique et monarchiste du 16e arrondissement de Paris : sa mère Suzanne Demmler, de souche alsacienne, est fille de polytechnicien et son père Henri Marette est également ingénieur polytechnicien, devenu industriel. Enfance[modifier | modifier le code] Elle a une institutrice personnelle qui est formée à la méthode Fröbel. Jeunesse et formation[modifier | modifier le code] Related:  Philosophes et psychanalystes (F)

Deirdre Wilson Deirdre Wilson is a British linguist and cognitive scientist. She is emeritus professor of Linguistics at University College London and research professor at the Centre for the Study of Mind in Nature at the University of Oslo. Her most influential work has been in linguistic pragmatics—specifically in the development of Relevance Theory with French anthropologist Dan Sperber.[1] This work has been especially influential in the Philosophy of Language. Important influences on Wilson are Noam Chomsky, Jerry Fodor, and Paul Grice. Background[edit] Wilson completed her B. Work[edit] Wilson's work is in linguistic pragmatics. Relevance Theory is, roughly, the theory that the aim of an interpreter is to find an interpretation of the speaker's meaning that satisfies the presumption of optimal relevance. Publications[edit] Novel Wilson, D. Academic Books Wilson, D. Sperber, D. & Wilson, D. Wilson, D. & Sperber, D. Academic Articles Deirdre Wilson & Robyn Carston, (2007) "Concepts".[7]

Myriam Revault d'Allonnes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Myriam Revault d'Allonnes est une philosophe française, agrégée de philosophie, professeure des universités à l’École pratique des hautes études, spécialiste de philosophie morale et de philosophie politique. Ouvrages[modifier | modifier le code] La crise sans fin, essai sur l'expérience moderne du temps, Paris, Le Seuil, 2012.Pourquoi nous n'aimons pas la démocratie ?, Paris, Le Seuil, 2010.L’Homme compassionnel, Paris, Le Seuil, 2008.Le pouvoir des commencements : essai sur l'autorité, Paris, Le Seuil, 2006.Fragile humanité, Paris, Aubier, 2002.Ce que l’homme fait à l’homme, Paris, Le Seuil, 1995. Liens externes[modifier | modifier le code]

Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire L'ancienne enseignante a démissionné de l'éducation nationale, mais n'a pas renoncé à diffuser les outils de l'école de demain Ne dites pas d'elle qu'elle est « professeure » : cela efface son sourire, assombrit son humeur. D'abord parce que l'année scolaire qui vient de débuter se fera sans elle : Céline Alvarez n'a pas repris, ce 2 septembre, le chemin de l'école maternelle Jean-Lurçat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où elle avait entrepris, en 2011, de croiser la pédagogie Montessori avec la recherche en sciences cognitives. Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. « Manque de recul », « manque d'évaluation »... Au rectorat de Versailles, les arguments avancés sont un peu confus : « manque de recul », « manque d'évaluation », « manque de cadre »… On y renvoie la balle, un peu gêné, à « la DGESCO », la Direction générale de l'enseignement scolaire chargée d'appliquer la politique du ministre de l'éducation. Second déclic

Ayn Rand Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Rand. Ayn Rand (prononcé [ˈaɪn ˈrænd]), née Alissa Zinovievna Rosenbaum (en cyrillique russe : Алиса Зиновьевна Розенбаум), est une philosophe[1], scénariste et romancière[2] américaine d'origine russe, juive athée, née le 2 février 1905 à Saint-Pétersbourg et morte le 6 mars 1982 à New York. Ayn Rand est considérée comme la théoricienne d'un capitalisme individualiste ainsi que d'un libertarianisme refusant toute forme de coercition et prônant les valeurs de la raison, du travail et de l'« égoïsme rationnel », son concept central. De nombreuses personnalités, comme le psychothérapeute Nathaniel Branden, les économistes Alan Greenspan et M. Elle avait trouvé dans Ludwig von Mises, lui aussi émigré aux États-Unis, le grand théoricien contemporain du laissez-faire qui complétait sa compréhension de l'économie. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse russe et études[modifier | modifier le code]

Suzanne Bachelard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Suzanne Bachelard (née le 18 octobre 1919 à Voigny - morte le 3 novembre 2007 à Paris) est une philosophe et universitaire française. Biographie[modifier | modifier le code] Suzanne Bachelard est la fille du philosophe Gaston Bachelard. Elle a édité le livre posthume de son père Fragments d'une Poétique du Feu (disponible aux éditions PUF). Elle est Officier de la Légion d'honneur. Elle meurt à l'âge de 88 ans le 3 novembre 2007 à Paris et a été inhumée auprès de son père à Bar-sur-Aube. Œuvre[modifier | modifier le code] En 1958, dans La Conscience de la rationalité, Suzanne Bachelard établit que toute science rationnelle est une science qui se ramifie. Bibliographie[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Simone Weil Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Weil. Simone Weil Philosophe française XXe siècle Simone Weil en 1921. Simone Adolphine Weil est une philosophe française, née à Paris le et morte à Ashford le . Biographie[modifier | modifier le code] En octobre 1925, elle entre au lycée Henri-IV, où elle passe trois ans. « Elle m'intriguait, à cause de sa réputation d'intelligence et de son accoutrement bizarre... Maison où vécut Simone Weil, professeur au Lycée de jeunes filles de Bourges en 1935-1936 Sa mauvaise santé l'empêche de poursuivre le travail en usine. Simone Weil se rapproche peu à peu du christianisme. Juive, lucide sur ce qui se passe en Europe, elle est sans illusion sur ce qui les menace, elle et sa famille, dès le début de la guerre. Selon le médecin légiste, la mort de Simone Weil serait en fait un suicide ; celle-ci se serait volontairement privée de nourriture, ce qui aurait accéléré sa mort. Hommages[modifier | modifier le code]

Élisabeth de Fontenay Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Fontenay. Élisabeth de Fontenay Philosophe occidental Époque contemporaine Élisabeth de Fontenay en 2009 Élisabeth de Fontenay (née en 1934) est une philosophe et essayiste française. Biographie[modifier | modifier le code] Cette réflexion peut être rapprochée du courant actuel de la pensée posthumaniste représenté notamment par Peter Sloterdijk ou Donna Haraway. Elle fait aussi partie du Comité d'éthique ERMES[5] aux côtés notamment d'Henri Atlan. Depuis septembre 2010, Élisabeth de Fontenay présente, avec Fabienne Chauvière, l'émission de radio Vivre avec les bêtes[6] consacrée aux animaux sur France Inter. Shoah et condition animale[modifier | modifier le code] Et encore : — Élisabeth de Fontenay, le Silence des bêtes, la philosophie à l'épreuve de l'animalité. Publications[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code] Catherine Chalier

Emma Jung Emma Jung (born Emma Rauschenbach; 30 March 1882 – 27 November 1955) was a psychotherapist and author. She was the wife of Carl Gustav Jung, the prominent psychiatrist and founder of Analytical psychology. Early life[edit] Jung came from the family of a wealthy industrialist.[1] Marriage[edit] Children[edit] The Jungs married on 14 February 1903, seven years after they first met. Marital life[edit] In 1906, a variety of Carl Jung's unusual dreams of the period were interpreted by Sigmund Freud as portending the "failure of a marriage for money" (das Scheitern einer Geldheirat). Sometime around the birth of Jung's last child, in 1914, her husband began a relationship with a young patient, Toni Wolff, which lasted for some decades. Posthumous[edit] After Jung's death, her husband carved a stone in her name, "She was the foundation of my house." Bibliography[edit] Animus and AnimaThe Grail Legend with Marie-Louise von Franz References[edit] Jump up ^ Stevens, Anthony (2001). Further reading[edit]

Héloïse d'Argenteuil Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Héloïse. Héloïse « Ainsi la jeune dame lui faisait Bien comprendre, bien instruite Du bon amant et la bonne amante, Par quelles raisons elle lui ordonne De se garder de jamais l'épouser. »[1],[note 1]. Œuvres principales Compléments Héloïse, en latin Eloysa, parfois Heloisa ou Heloissa, née vers 1092[2],[note 3] et morte le 16 mai 1164, est une intellectuelle du Moyen Âge, épouse d'Abélard et première abbesse du Paraclet. Biographie[modifier | modifier le code] La biographie d'Héloïse, basée, comme celle d'Abélard, sans recoupements sur une hypothèse de cohérence entre de rares manuscrits parfois disparus, reste, hormis les points essentiels établis par Abélard lui-même, sujette à révision. Une naissance scandaleuse (~1092-1112)[modifier | modifier le code] Héloïse poursuit ainsi sa jeunesse vraisemblablement au presbytère de la chapelle Saint-Christophe, qui appartient aux Montfort[21].

Dominique Desanti Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dominique Desanti Dominique Desanti, Anne Dominique Persky de son nom de jeune fille, est une écrivaine française, journaliste, historienne, biographe et romancière, née le à Moscou[1], morte le à Paris[2]. Parcours[modifier | modifier le code] Elle naît à Moscou où son père demi-russe, conseiller dans le secrétariat de Georges Clemenceau après la Première Guerre mondiale, est envoyé en mission en Russie, tandis que sa mère est d'origine juive. Féministe et tiers-mondiste, liée à Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Jacques Lacan, Elsa Triolet, Louis Aragon, elle est surtout connue pour ses nombreuses biographies[4]. Ouvrages[modifier | modifier le code] Biographies[modifier | modifier le code] Essais, histoire[modifier | modifier le code] Romans[modifier | modifier le code] Les Grands Sentiments, Grasset, 1960.Un métier de chien, Flammarion, 1971.Personne ne se ressemble, Flammarion, 1977.Le Chemin du père, Grasset, 1981.Rue Campagne-Première, J.

Related: