background preloader

L'ère des robots-journalistes

L'ère des robots-journalistes
Des chercheurs américains créent, dans le secret de leurs laboratoires, des techniques journalistiques révolutionnaires. Articles ou journaux télévisés sont conçus par des ordinateurs. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Yves Eudes - Evanston (Illinois) Envoyé spécial A première vue, rien de surprenant. Un compte rendu de sport d'une confondante banalité : "Les efforts remarquables de Joe Mauer n'ont pas suffi à assurer la victoire des Minnesota Twins contre les Texas Rangers lundi dernier au stade d'Arlington. Les Rangers l'ont emporté sur un score de 8 à 5 (...) Depuis des décennies, dans le monde, des ouvriers découvrent un beau matin qu'ils vont être remplacés par un robot. Pour déclencher Stats Monkey, il suffit qu'un humain lui indique quel match il doit couvrir. Stats Monkey a été imaginé par les professeurs Larry Birnbaum et Kris Hammond, spécialistes d'intelligence artificielle. Une version commerciale de Stats Monkey sera bientôt accessible en ligne. Related:  e-journalismeConvergence Technologique et singularité

Vers la fin de l’information gratuite ? 9 novembre, 2012 2 commentaire Matière à réflexion : Bernard Petitjean et Corinne da Costa – Seprem Etudes & Conseil Baisse des recettes publicitaires, concurrence de Google, défiance croissante à l’égard des journalistes et des médias, crise économique … La presse française est confrontée à une de ces « conjonction des catastrophes » dont on ne sort que mort ou vraiment très différent. Tout indique aujourd’hui que, pour ceux qui préfèrent vivre, le salut passe par la fin des contenus gratuit. Les audiences gratuites se monétisent mal. La production d’informations gratuites en ligne peut nuire aux marques médias. L’information en ligne se vend si elle apporte une vraie valeur ajoutée. Bien sûr, la France n’est pas l’Amérique, les quotidiens ne sont pas des magazines et ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera peut-être plus demain. Bernard Petitjean (bpetitjean@seprem.fr) et Corinne da Costa (cdacosta@seprem.fr)

Le droit d'auteur des journalistes confisqué De grandes dispositions législatives peuvent en cacher d'autres ; le législateur moderne nous a déjà habitué à ce genre de plaisanterie - rappelons-nous le réaménagement du droit d'auteur des agents publics, passé en toute discrétion dans la loi DADVSI du 1er août 2006. Cette fois c'est la première loi HADOPI, du 12 juin 2009, que des spectateurs inattentifs ont cru annulée dans sa totalité par le Conseil constitutionnel, alors que ce dernier n'avait sanctionné qu'une grosse partie du dispositif mais qui fut bien promulguée le 12 juin 2009, et qui cachait en son sein une disposition passée inaperçue, même des journalistes les plus sérieux : le rapt pur et simple du droit d'exploitation desdits journalistes par leurs employeurs, les éditeurs de presse. En effet, pas un journaliste ne semble s'être ému de cette véritable main basse sur leurs droits d'auteur sans compensation financière. Curieusement, nul n'a songé à saisir le Conseil constitutionnel sur cette énormité. En savoir plus :

Le PMU va lancer un quotidien hippique LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laurence Girard et Xavier Ternisien La presse hippique est en ébullition. Le PMU s'apprête à lancer, via sa filiale Geny Infos, son propre quotidien de pronostics sous le titre Geny Courses. La date de lancement n'a pas été choisie au hasard. L'arrivée d'un nouveau concurrent n'est guère du goût des acteurs en place. Turf Editions s'est constitué en deux temps : d'abord par l'acquisition en 2004 d'Edition en direct, qui publiait Paris Courses, Tiercé Magazine et Bilto ; puis, un an plus tard, par le rachat à la Socpresse des titres Paris Turf et Week End.

Transhumanisme : demain, l'Homme amélioré De l’Homme réparé à l’Homme augmenté et presque immortel, il n’y a qu’un pas… Dans le billet précédent, nous vous avons présenté quelques applications concrètes, bien réelles, dont le but est simple : réparer l’être humain. Soigner les blessures, mais aussi réparer, corriger les imperfections de la nature. Mais le transhumanisme ne s’arrête pas à cette étape. La prochaine, essentielle, consiste à passer de la réparation à l’amélioration. Afin de devenir des Humains +. Sans que nous n’en ayons forcément besoin de prime abord, nous pourrions dans un avenir proche, troquer nos jambes contre de nouvelles, artificielles mais “fashion”, ou hyper rapides. Et nous pourrions aussi, pourquoi pas, décupler notre intelligence ou nos capacités cognitives, grâce à la stimulation cérébrale, aux interfaces cerveau-machine et aux neurosciences... Avec les progrès de la science, les rêves transhumanistes sont une réalité tangible. "Connected" - Kasey Mcmahon Le mécano humain Des caméras dans le corps

Intelligent Information Laboratory @ Northwestern University - Projects - Stats Monkey About Imagine that you could push a button, and magically create a story about a baseball game. That’s what the Stats Monkey system does. Given information commonly available online about many games—the box score and the play-by-play—the system automatically generates the text of a story about that game that captures the overall dynamic of the game and highlights the key plays and key players. The story includes an appropriate headline and a photo of the most important player in the game. The system is based on two underlying technologies. The applicability technology underlying the Stats Monkey system scopes across any sport or event in which the events produce significant quantitative data. Ultimately, the system can be extended to generate stories that include quotes from individuals or organizations involved in those stories (when those quotes are available online) as well as stories in different narrative styles for different audiences. Related Papers Press

La presse prend cher Quelques jours avant le site de l'Assemblée, nous publions le rapport parlementaire sur l'économie de la presse, préparé dans le cadre des débats sur la loi de finances 2013. Rapport accablant pour la presse papier, incapable de s'adapter au numérique. Et qui révèle les montants exacts des aides reçues par les grands titres en 2011 et leur utilisation. Mercredi matin à l’Assemblée, le député Michel Françaix présentait les conclusions de ses travaux sur les médias et la situation de la presse française, dans le cadre des auditions et votes du projet de loi de finances 2013. L’occasion pour Owni de dévoiler le contenu de son rapport (dont une copie est présente en intégralité au bas de cet article). Obsolète Sur les trois sections de la mission, le rapport sur la presse est donc à la fois le plus dense et le plus véhément. Pour le député de l’Oise, présent à la troisième journée du la presse en ligne : “l’ancien monde n’arrive pas à mourir quand le nouveau n’arrive pas à naître.” Mutation

La presse et le pouvoir - Pages unes du Monde Philippe Wojazer / Reuters - Les journalistes du Monde confirment avoir des preuves que la DCRI (le contre-espionnage) a enquêté sur une de leurs sources, un magistrat de la garde rapprochée de Michèle Alliot-Marie. Une source qui aurait permis au journal de sortir des informations sur l’affaire Woerth-Bettencourt. Nous voilà donc en présence d’un conflit ouvert entre le journal le plus prestigieux de la presse française et le pouvoir exécutif. publicité Défiance grandissante Ce n’est, certes, pas toujours le cas mais la difficulté (et notamment dans l’affaire Woerth) c’est que, bien souvent c’est la presse qui est à l’origine de la divulgation de faits qui, par la suite donnent lieu à des poursuites. Si la presse devait attendre l’éventuel procès pour révéler ce qu’elle sait, il n’y aurait tout simplement pas d’affaire. De fait, la défiance est grandissante entre la presse et le pouvoir. Thomas Legrand Photo: Pages unes du Monde. Devenez fan sur , suivez-nous sur

Le Figaro veut réaliser la moitié de son activité dans le numérique d'ici trois ans Face à la crise de la presse écrite, le groupe le Figaro a mis en place il y a plus de six ans maintenant, une stratégie de diversification et de développement numérique autour de son navire amiral, le quotidien du même nom. Objectif : compenser le déficit du quotidien par des activités annexes comme les nombreux sites Internet rachetés ces dernières années (Spoe.com, Bazarchic, Ticketac, Adenclassifieds…). Un groupe rentable grâce au numérique Avec succès puisque dans un contexte morose du secteur de la presse quotidienne en pleine mutation et en perte chronique, le groupe affiche une rentabilité de 6 % pour un chiffre d'affaires de 550 millions d'euros. 10 millions d'euros investis dans le développement Toujours dans une "logique d'audience autour de la marque Figaro", le groupe s'enrichit de nouvelles déclinaisons sur le web autour de thèmes comme la santé, le vin ou encore le nautisme. Maquette rénovée et nouvelle rubrique pour le quotidien

Rencontre le premier cyborg officiellement reconnu par un gouvernement Il s’appelle Neil Harbisson. Il est le premier cyborg au monde à être officiellement reconnu par un gouvernement. Pour lui, la technologie va être progressivement intégrée dans le corps humain « pour augmenter nos capacités, notre connaissance et notre perception de la réalité. » Et l’appareil qu’il porte sur la tête lui permet d’entendre et de ressentir les couleurs. Si je vous parle de Neil Harbisson aujourd’hui, c’est qu’il vient de donner une longue interview au magazine Dezeen. Avant de commencer, il faut savoir que Neil Harbisson est malade. Il a donc décidé de fabriquer l’Eyeborg, un appareil qui convertit les couleurs en onde sonore. L’exploit de Neil Harbisson est d’avoir obtenu en 2004 un passeport où sur la photo il porte son eyeborg. Il explique que « devenir un cyborg était progressif. Harbisson recharge son Eyeborg grâce à un câble USB qui se fixe à l’arrière de son crâne. Et si on lui pose la question des droits qu’il aimerait que les cyborgs aient.

Les Agents intelligents - Définition, Caractéristiques Agents de recherche d'informations Par le terme d'agents de recherche d'informations, nous qualifierons toute la gamme de logiciels intermédiaires entre les moteurs de recherche et les "agents intelligents", consacrés à la recherche d'informations. Leur intérêt réside dans leur capacité à remplir et à automatiser des tâches à la place de l'utilisateur. Ils suivent à la lettre la définition du terme agent : "entité agissant pour le compte de quelqu'un". Cette vague définition admise, les agents de recherche d'informations sont d'une grande diversité, remplissant rarement les même tâches. On peut les distinguer par les fonctions qu'ils remplissent, tout en gardant à l'esprit que nous allons vers des outils de plus en plus complets, intégrant ces diverses fonctionnalités dans un même produit. Les agents intelligents Un agent intelligent contient un ou plusieurs des éléments suivants : Caractéristiques des agents intelligents

Diffuser la culture française ou aider Télé Z ? Le journal Owni a récemment écrit un article sur les aides publiques reçues par la presse. On y rappelle que les grands quotidiens sont très aidés (de 6 millions pour l’Humanité à 17 pour Le Monde). L’argument souvent avancé est qu’une démocratie a besoin d’une presse pluraliste : je veux bien l’entendre. Plus surprenant en revanche sont les sommes accordées à une presse dont l’utilité sociale ou culturelle est plus faible, en particulier les journaux qui donnent les programmes de télévision (souvent agrémentés, je crois, d’articles sur les starlettes du moment, les modes et autres ephemera) : Télé 7 Jours, Télé Star, Télé Loisirs, Télé Z et Télé Cable Sat Hebdo touchent chacun entre 3 et 7 millions d’euros (23,5 millions d’euros au total pour les 5 répertoriés). On ne parle donc pas là de sommes mineures. Puisque même au plus haut niveau de l’Etat, on promeut plutôt cela que la patrimoine national, pourquoi me gêner ? Largement moins que les aides publiques au seul Télé Z, donc.

La régression, sans tabou « Piratage(s) Aborder les sujets importants sans tabou est une spécialité de la droite française décomplexée. Parangon de l’exercice, J. F. Copé avocat-politicien multicarte profère continuellement sa maxime “sans tabou et sans langue de bois”. Dans sa quête de réformes, l’UMP fidèle à sa doctrine impose une remise à plat des vieilles lunes qui empêchent le pays d’entrer dans l’âge moderne. Championne du changement, la droite française à l’entame de chaque négociation met en avant son volontarisme pour rompre avec les idées reçues. Les spécialistes en mutations sociales du parti sarkozien évoquent continuellement la compétitivité pour déployer leurs plans de conquêtes. Égrainer le chapelet de tabous anti sociaux dont la médiasphère aux ordres rebat continuellement les oreilles relèverait de la besogne “sisyphienne”. Si l’on veut respecter les codes de la bienséance d’une société, il y a des sujets qu’il ne faut pas aborder. J. Sources : M. S. Vogelsong – 4 février 2010 – Paris Like this:

Related:  Agentes inteligentesInnovations