background preloader

Cartographie de controverses

Cartographie de controverses
L'objet du cours Le cours «cartographie des controverses» a pour but d’apprendre aux étudiants à se repérer dans l'univers de plus en plus divers de la recherche scientifique et technique. Il est fondé sur la « cartographie » de sujets qui sont l'objet d'une expertise technique poussée et qui, en même temps, sont devenus des affaires, souvent embrouillées, mêlant les questions juridiques, morales, économiques et sociales, au point que ces affaires, « ces choses publiques », deviennent de plus en plus le cœur de la vie politique. Le dispositif pédagogique du cours de premier semestre Il s’agit d’une initiation aux Science and Technology Studies, c’est à dire à l’ensemble des approches (sociologiques, anthropologiques et historiques) qui se sont développées depuis une trentaine d’années pour étudier la dynamique des technosciences. Le dispositif pédagogique du cours-conférence du second semestre Chaque groupe comprend : Modalités d’évaluation Déroulement des séances Related:  Vulgarisation

Entretien avec Bruno Latour 1Bruno Latour est anthropologue. Il enseigne depuis plus de 20 ans à l’école des Mines (Paris), mais aussi à Harvard. Ses objets d’étude sont extrêmement variés. Il se fait d’abord connaître en 1979, avec La vie de laboratoire, observation ethnographique d’un laboratoire californien d’endocrinologie. 2Nous l’avons rencontré, le 10 novembre 2005, dans son bureau de l’école des Mines. Tracés : Nous voulions d’abord présenter vos travaux, en essayant de dégager une sorte de « fil rouge », qui ne va pas vraiment de soi. Bruno Latour : « énonciation », oui. « Objectivation de la réalité », je ne comprends pas trop. Tracés : C’est ce qui fait que vous vous êtes intéressé au droit, après vous être penché sur la science ? B. Tracés : Si on suit votre idée de « véridiction », la médecine pourrait vous intéresser, si tant est qu’il y ait des modes de véridiction propres à la médecine. 1 B. B. Tracés : Même si on en fait une activité classificatoire et normative, comme le droit et la science ? B.

Le point G : mythe ou réalité? Qu'est-ce que la cartographie des controverses? Il ne vous aura pas échappé que ce site étudie une controverse scientifique. Ce projet, d'origine universitaire, a été réalisé par 6 étudiants de l'Ecole de la Communication de Sciences-Po Paris dans le cadre du cours "Cartographie des controverses"(en 2010-2011). Mais qui a eu cette idée folle un jour d'inventer la "cartographie des controverses" ? D'où vient ce site internet? Le responsable de ce projet, qu'il nous aura fallu un an pour accomplir, n'est autre que Bruno Latour, directeur scientifique et directeur adjoint de Sciences-Po Paris. Qu'est-ce que cartographier une controverse? Cartographier, cela revient à faire une "photographie" la plus objective possible d'une situation donnée. L'idée consiste toutefois à aller au-delà de la photographie, qui pourrait figer une dispute encore en cours. Pourquoi cartographier une controverse? Mais au fond… à quoi bon se donner tant de peine? Pourquoi cela vous concerne-t-il? La conséquence?

Le cœur délaissé de la science | Scilogs.fr :Signal sur bruit L'essentiel de l'information scientifique à laquelle nous sommes exposés, en tant que citoyens, porte sur des découvertes, sur des « avancées ». Si l'on parvenait à représenter la connaissance scientifique sur une carte, ces découvertes et avancées pourraient se représenter par la progression des frontières de la science sur un terrain vierge et hostile. Les médias consacrent d'importants moyens à nous informer sur ces frontières mouvantes. Étant régulèrement amené à rencontrer le « grand public », j'en constate régulièrement les effets : « Vous avez vu, ils ont dit à la télé qu'on avait découvert une nouvelle planète à X années-lumière de la Terre » (en général non, je n'ai pas vu, n'ayant pas la télé) ou « Alors comme ça il paraît que finalement, il n'y a pas eu de Big Bang ? » d'un air un peu accusateur, sur le ton de « il faudrait savoir ce que vous voulez, enfin ! Or, c'est devant la théorie des cordes ou l'existence des trous noirs que le « grand public » s'émerveille le plus.

La cartographie des controverses Doc pour Docs met en ligne la synthèse d’une expérimentation en lycée autour de la cartographie des controverses. Vous y trouverez des exemples de séances menées en ECJS, tout à fait transposable en EMC, et sans doute entrevoir des pistes déclinables en fin de collège dans le cadre de l’EMI.Nous remercions Marie-Madeleine Heitz, professeur documentaliste d’avoir accepté de vous proposer ces documents.A travers des questions-réponses ci-dessous, voici l’essentiel de cette expérimentation. Comment définissez-vous la cartographie des controverses ? La cartographie des controverses a été créée à l’Ecole des Mines par Bruno Latour, puis reprise à Sciences Po pour analyser les controverses scientifiques dans le paysage médiatique.Prenons par exemple la controverse suivante : Faut-il se faire vacciner contre la grippe ? Pour en savoir plus sur la cartographie des controverses, veuillez consulter le site suivant : Classe de première1.

Controverse scientifique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une controverse scientifique peut être définie comme un débat amical ou non opposant des personnalités de la communauté scientifique ou ses observateurs (sociologues des sciences, journalistes…) sur un point de théorie scientifique ou sur les faits historiques ou philosophiques devant être associés à cette théorie. Toute controverse scientifique est par nature conflictuelle. Selon certains sociologues, elle peut résulter, au pire, en la création de faux espaces délibératifs occultant les points de vue véritablement dissidents et, au mieux, à des forums dits hybrides, où scientifiques et non-scientifiques interviennent. "Une controverse scientifique se caractérise par la division persistante et publique de plusieurs membres d'une communauté scientifique, coalisés ou non, qui soutiennent des arguments contradictoires dans l'interprétation d'un phénomène donné" [1]. Types de controverses scientifiques[modifier | modifier le code]

Cartographie de controverses : travaux du M2 TEF de Rennes2 J'enseigne à Rennes2, dans le Master2 TEF. Au printemps 2011, j'ai proposé aux 15 étudiants d'expérimenter une approche des dispositifs numériques par la cartographie de controverses. Celle-ci me paraissait une bonne approche pour sortir de visions binaires et opinions de comptoirs, qui envahissent toutes sortes de sujets. J'ai pris appui sur les méthodes que Bruno Latour et son équipe ont mises au point, au Centre de sociologie de l'innovation de l'Ecole des Mines d'abord, et en ce moment à Sciences po. Les cours de Tommaso Venturini, Nicolas Benvegnu et autres sont en ligne (merci à eux !!) Tableau blanc interactif Espaces numériques de travail Wikileaks Serious games : cartographie (prezi) et ressources Livre numérique Logiciel libre et éducation Deux mots sur l'outillage que nous avions envisagé : Je suis curieux de connaître d'autres expériences en ce sens. En 2012, nous rééditons l'expérience sur 8 controverses, résultat en juin. supfing, cartographie, controverses

Page d'accueil La cartographie des controverses Présentation de cette expérience menée par Manon Baudouin et Timothée Deniset, enseignants en SVT et physique-chimie au lycée Germaine Tillon du Bourget dans l’académie de Créteil. Rencontre sur écriTech’8 le mercredi 05 avril. Le projet Forccast est venu du Medialab de Sciences Po, développé par Bruno Latour. « Nous nous sommes inspirés de la cartographie des controverses pour travailler sur les TPE », explique Manon Baudouin. Tous les détails de l’application du projet dans la vidéo ci-contre. Le projet Forccast (Formation par la cartographie de controverses à l’analyse des sciences et techniques), projet pédagogique porté par Sciences Po et réunissant 14 établissements partenaires dont 4 universités internationales et 3 lycées, a été sélectionné par un jury international dans le cadre de l’appel à projet Initiatives d’excellence en formations innovantes (IDEFI). Plus d’infos :www.medialab.sciences-po.fr Retrouvez toutes les interviews et articles d’écriTech’8 ici.

Related: