background preloader

#lift12 : Peut-on tuer son identité numérique sur les sites sociaux

#lift12 : Peut-on tuer son identité numérique sur les sites sociaux
Par Hubert Guillaud le 29/02/12 | 4 commentaires | 3,658 lectures | Impression A l’heure où la technologie façonne notre identité projetée, quelle maîtrise en avons-nous vraiment ? C’est la question que nous adressait brillamment Gordan Savicic sur la scène de la 7e édition de Lift 2012. “Facebook est une manifestation physique et moderne de l’architecture centralisée du Panopticon“, estime l’artiste numérique Gordan Savicic (@frescogamba). “Facebook est un intermédiaire entre mes amis et moi, entre l’identité virtuelle de mes amis et la mienne. Nos amis n’en sont pas vraiment. Image : Gordan Savicic sur la scène de Lift, photographié par Ivo Näpflin pour LiftConference. Que se passe-t-il pourtant quand on essaye de supprimer cette identité ? Tuer son identité numérique pour en reprendre possession web 2.0 suicide machine promotion from moddr_ on Vimeo. Les développeurs de la Web 2.0 Suicide Machine ont même organisé des happenings et notamment une “nuit du suicide”. Hubert Guillaud

http://www.internetactu.net/2012/02/29/lift12-peut-on-tuer-son-identite-numerique-sur-les-sites-sociaux/

Related:  protection des données personnelles et identité numérique

L'usurpation d'identité sur Internet bientôt pénalisée, actualité Mon petit droit m'a dit : Le Point Les faux profils pullulent sur les réseaux sociaux, à commencer par celui de Nicolas Sarkozy. Revêtir l'accoutrement numérique d'un autre est un jeu d'enfant. Il suffit en effet de connaître les identifiants de messagerie d'une personne pour envoyer des e-mails à sa place. 210.000 cas d'usurpation d'identité sont recensés chaque année en France et près d'une victime sur deux ignore la façon dont le fraudeur a obtenu ses données personnelles.

L’identité numérique, entre droit à l’anonymat et nouvelles identités en ligne Décryptage du web L'identité numérique en question. 10 scénarios pour la maîtrise juridique de son identité sur Internet Éditeur : Eyrolles 166 pages Le sujet est nouveau, et promet de devenir capital ces prochaines années, à l’heure où nous laissons nos traces un peu partout sur la Toile, au gré de nos discussions sur des forums, de nos commentaires laissés sur des blogs, de notre présence sur divers réseaux sociaux... Gérer son identité numérique, maîtriser sa e-réputation… ce nouveau champ lexical commence à entrer dans le quotidien des internautes.

Le Parlement veut ficher les honnêtes gens Le projet de ficher 60 millions de "gens honnêtes" oppose sénateurs et députés. Depuis le 12 janvier dernier, ces derniers veulent en faire un fichier policier aux possibilités infinies. Un rien inquiétantes. Des sénateurs, y compris de la majorité, redoutent une dangereuse dérive liberticide. Ficher 60 millions d’innocents pour les protéger de quelques milliers de coupables – afin que les méchants n’usurpent pas l’identité des gentils, et, plus prosaïquement, afin de garnir les tiroirs caisses des fabricants.

Le destin numérique des marques dans les médias sociaux Voici l’idée principale développée dans ce long billet : Le Corporate Branding et le Personal Branding ont un destin numérique commun dans les médias sociaux. Les individus qui utilisent les techniques des entreprises se trompent tout comme les entreprises qui utilisent les mêmes recettes dans les médias traditionnels et dans les médias sociaux. Dans un billet précédent, j’avais fait le lien entre le Personal Branding et l’entreprise 2.0. CDC FAST devient distributeur des certificats de CERTINOMIS CDC FAST devient distributeur des certificats de CERTINOMIS septembre 2012 par Marc Jacob CDC FAST, filiale du groupe Caisse des Dépôts et leader de la dématérialisation des procédures, et CERTINOMIS, société de DOCAPOST, filiale du Groupe La Poste spécialisée dans la sécurisation des échanges et la garantie des identités numériques, concrétisent le deuxième axe de leur partenariat signé en juillet dernier.

Informatique et libertés I – La gestion des cookies : l’obligation d’obtenir le consentement préalable de l’utilisateur A/ Le principe d’une exigence d’autorisation préalable à l’installation des cookies Parmi les mesures préconisées par l’ordonnance du 24 août 2011, il convient dans un premier temps de préciser celle relative aux cookies, modifiant l’article 32 II de la loi Informatique et libertés. Protéger sa vie privée dans Internet et les réseaux sociaux Photo: iStock Seulement Facebook ? On ne peut plus parler de vie privée dans Internet sans évoquer constamment Facebook. Ce n’est évidemment pas le seul site à surveiller, mais c’est celui où les internautes s’épanchent le plus, où ils font part de leur vie privée le plus naïvement.

Bruxelles reprend la main sur la protection des données en ligne Lorsque les concertations ont démarré, Matthew Newman, porte-parole de Viviane Reding, n’était même pas encore en poste. C’était en 2009 et les politiques cherchaient un moyen de moderniser la directive européenne de 1995 sur la protection des données. Maintenant, après plusieurs mois de discussions entre politiques européens, lobbyistes et acteurs du numérique, le grand chantier arrive à sa fin. Une nouvelle mouture comprenant plusieurs grands principes dont le droit à l’oubli. "Le droit à l’oubli existait en principe, mais n’avait jamais été clarifié. Quand quelqu’un ne veut plus qu’une information le concernant soit utilisée, il a le droit de la retirer, mais surtout de demander à faire en sorte que tout soit complètement effacé", commente Matthew Newman.

Les 4 forces de l’identité numérique (infographie) Si le livre « E-Réputation, Stratégies d’influence sur Internet » est plus pratique, que théorique, nous avons développé quelques concepts, tel que les 4 forces de l’identité numérique ci-dessous (extrait du chapitre 5 « Agir en internaute, prévoir en stratège »). Construire son identité numérique L’identité numérique s’impose désormais à tous : « pris dans la toile », nous sommes désormais conduits à nous interroger sur une seule question. Souhaitons-nous, ou pas, tenter de maîtriser cette identité digitale ? L’exercice d’une influence est impossible sans contrôle de l’identité numérique. Des lois pour protéger les comptes Twitter ou Facebook après la mort Un expert américain estime que des lois doivent être mises en place pour protéger les données numériques des utilisateurs après leur décès. Tout comme il est possible de décider ce qu'il advient de nos biens matériels après notre mort, il devrait être possible de choisir ce que nos données numériques vont devenir une fois décédé. C'est en résumé ce qu'explique Jason Mazzone auteur de l'ebook "Facebook's Afterlife" et dont les grandes lignes sont relayées par CNET.com. On avait déjà abordé ce sujet récemment après l'affaire Bruce Willis mais avec un point de vue différent et dans un cas particulier, celui des achats réalisés sur un compte iTunes. Cette réflexion porte cette fois sur les réseaux sociaux et les données qu'ils hébergent. Des lois pour protéger ce contenu ne seraient pas seulement nécessaires pour la famille et les amis mais aussi pour les historiens qui pourraient s'en servir comme source d'information.

La protection des cyber-consommateurs européens : ce que prévoit la directive relative aux droits des consommateurs. Par Laroussi Chemlali, Elève-avocat - Village de la Justice, LA communauté des avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, parale La directive 2011/83/UE du 25 octobre 2011 relative aux droits des consommateurs, modifiant la directive 93/13/CEE du Conseil et la directive 1999/44/CE du Parlement européen et du Conseil et abrogeant la directive 85/577/CEE du Conseil et la directive 97/7/CE du Parlement européen et du Conseil a été publiée au JOUE du 22 novembre 2011 et entrera en application dans les États membres le 13 juin 2013. D’harmonisation maximale, cette directive vise, selon son article 1er, à « contribuer, en atteignant un niveau élevé de protection du consommateur, au bon fonctionnement du marché intérieur en rapprochant certains aspects des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres relatives aux contrats entre les consommateurs et les professionnels ». Le champ d’application matériel de la directive est défini à l’article 3 de celle-ci.

Normalement cette Suicide Machine a tout pour nuire Facebook, vu qu'elle supprime toutes les informations sans toucher aux comptes principaux, elle fait un grand nettoyage, cependant entre de mauvaises mains, ils pourraient manipuler ces données, bel article :) by hmuhsen Mar 11

Related:  Veille juridiqueDocuments internetvieiljuridiqueEduc Web