background preloader

Gioachino Rossini

Gioachino Rossini
Related:  Compositeurs

Ludwig van Beethoven Œuvres principales Dernier grand représentant du classicisme viennois (après Gluck, Haydn et Mozart), Beethoven a préparé l’évolution vers le romantisme en musique et influencé la musique occidentale pendant une grande partie du XIXe siècle. Inclassable (« Vous me faites l’impression d’un homme qui a plusieurs têtes, plusieurs cœurs, plusieurs âmes » lui dit Haydn vers 1793[c]), son art s’est exprimé à travers différents genres musicaux, et bien que sa musique symphonique soit la principale source de sa popularité, il a eu un impact également considérable dans l’écriture pianistique et dans la musique de chambre. Surmontant à force de volonté les épreuves d’une vie marquée par la surdité qui le frappe à vingt-sept ans, célébrant dans sa musique le triomphe de l’héroïsme et de la joie quand le destin lui prescrivait l’isolement et la misère, il est récompensé par cette affirmation de Romain Rolland : « Il est bien davantage que le premier des musiciens. Biographie Origines et enfance 1796.

Wolfgang Amadeus Mozart Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Wolfgang Amadeus Mozart Portrait composite posthume de Mozart peint par Barbara Krafft en 1819. Œuvres principales Biographie Enfance (1756-1773) L'enfant prodige Né au numéro 9 de la Getreidegasse à Salzbourg, qui est alors la capitale d'une principauté ecclésiastique du Saint-Empire romain germanique (Cercle de Bavière), Mozart est le fils du musicien (violoniste), compositeur et pédagogue (une méthode du violon), Léopold Mozart, né et originaire d'Augsbourg, ville de Bavière, qui occupe alors la fonction de vice-maître de chapelle à la cour du prince-archevêque de Salzbourg, et de Anna Maria Pertl, son épouse[5]. Wolfgang est le cadet de sept enfants. Il est baptisé le lendemain de sa naissance dans une chapelle de la cathédrale Saint-Rupert de Salzbourg. Source : Genealogy.Links.org Le voyageur Le , le prince-archevêque Schrattenbach décède. Au service du prince-archevêque Colloredo (1773-1781) Joseph Haydn à Léopold Mozart qui le rapporte : Style

Hector Berlioz Œuvres principales Hector Berlioz ([bɛʁ.'ljoːz] en français[1], ['bɛr.ʎo] en arpitan[2]) est un compositeur, chef d'orchestre, critique musical et homme de lettres français né le 11 décembre 1803 à La Côte-Saint-André (France) et mort le 8 mars 1869 à Paris. Toujours en difficultés financières, le compositeur entreprend de présenter lui-même sa musique au cours de vastes tournées de concerts en Allemagne, en Europe centrale et jusqu'en Russie, où sa musique est bien accueillie. Avec son ami Franz Liszt, Berlioz est à l'origine des grands mouvements nationalistes musicaux de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle, russes (du Groupe des Cinq jusqu'à Stravinsky et Prokofiev), tchèques (de Dvořák à Janáček) et hongrois (jusqu'à Bartók et Kodály). Éminent représentant du romantisme européen, Berlioz se considérait lui-même comme un compositeur classique[3], prenant comme modèles Gluck, Beethoven et Weber. Biographie De l'enfant à l'étudiant (1803-1830) — Mémoires, 1870 Milieu familial « Ah! M.

Il barbiere di Siviglia (Rossini) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire a été tirée de la comédie Le Barbier de Séville de Beaumarchais (1732-1799), jouée pour la première fois au Théâtre-Français le , l'une des trois pièces de cet auteur comptant parmi les héros le personnage de Figaro. Avant Rossini, un autre compositeur italien, Giovanni Paisiello avait composé un Barbiere di Siviglia, créé en 1782 et qui remporta un énorme succès[1]. Mozart composa Les Noces de Figaro, opéra inspiré de la trilogie de Beaumarchais. La première eut lieu le [2] au Teatro di Torre Argentina à Rome[2], avec Gertrude Giorgi-Righetti (Rosine), Manuel Garcia (Almaviva), Luigi Zamboni (Figaro), Bartolomeo Botticelli (Bartolo), et Zenobio Vitarelli (Basile). Ce fut une succession de catastrophes : non seulement la cabale montée par Gasparo Spontini, rival de Rossini, fonctionna à merveille mais le ténor Garcia, qui avait voulu s'accompagner à la guitare (qui était désaccordée), fut sifflé. Ouverture « Ecco ridente in cielo »

Gioachino Rossini à Rome, Milan et Naples en 1817 (1/5) Manger et aimer, chanter et digérer, tels sont à vrai dire, les quatre actes de cet opéra-bouffe qu’on appelle la vie, et qui s’évanouit comme la mousse d’une bouteille de champagne. Qui la laisse échapper sans en avoir joui est un maître fou. Gioachino Rossini Programmation musicale Gioachino Rossini (1792-1868)Otello (1816) Ouverture National Philharmonic Orchestra, direction Riccardo Chailly Decca 443850-2 Gioachino Rossini (1792-1868)Tancredi (1813) Acte I. Gioachino Rossini (1792-1868)Elisabetta, regina d'Inghliterra (1815) Acte I. Gioachino Rossini (1792-1868)Il Barbiere di Siviglia (1816) Acte I. Gioachino Rossini (1792-1868)Otello (1816) Acte III. Gioachino Rossini (1792-1868)Otello (1816) Acte II. Gioachino Rossini (1792-1868)Otello (1816) Acte I. Gioachino Rossini (1792-1868)La Cenerentola (1817) Ouverture Orchestre symphonie de Londres, direction Antal Dorati Widescreen Collection WS 121.258 Gioachino Rossini (1792-1868)La Cenerentola (1817) Acte I. Bibliographie, liens, vidéos…

Giuseppe Verdi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Giuseppe Verdi Giuseppe Verdi photographié par Giacomo Brogi Signature de Giuseppe Verdi Œuvres principales Biographie[modifier | modifier le code] Les troupes autrichiennes reprennent le Duché de Parme et Plaisance à peine quelques mois plus tard, en février 1814. « L’an mil huit cent treize, le jour douze d’octobre, à neuf heures du matin, par devant nous, adjoint au maire de Busseto, officier de l’état civil de la Commune de Busseto susdite, département du Taro, est comparu Verdi Charles, âgé de vingt huit ans, aubergiste, domicilié à Roncole, lequel nous a présenté un enfant du sexe masculin, né le jour dix courant, à huit heures du soir, de lui déclarant et de la Louise Uttini, fileuse, domiciliée aux Roncole, son épouse, et auquel il a déclaré vouloir donner les prénoms de Joseph-Fortunin-François[2]. » La mention de l'acte de baptême « né hier soir » a suscité un doute sur sa date exacte de naissance. Roncole[modifier | modifier le code]

Georges Bizet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Un musicien surdoué[modifier | modifier le code] Acte de baptême de Georges Bizet en date du en l'église Notre-Dame-de-Lorette à Paris. Alexandre César Léopold Bizet est né le au 26 rue de La Tour-d'Auvergne à Paris. Georges montre très tôt des dons pour la musique et entre au Conservatoire de Paris à l'âge de neuf ans, dans la classe de piano de Marmontel. En 1857, à l'âge de 19 ans, il remporte avec sa cantate Clovis et Clotilde le Grand Prix de Rome de composition musicale, prestigieux tremplin à cette époque pour une carrière de compositeur et dont la récompense est un séjour de trois ans à la Villa Médicis. Pendant son séjour à l'Académie de France à Rome, il effectue les « envois » ordinaires : Une vie matérielle et familiale difficile[modifier | modifier le code] De retour en France, il se consacre à l'enseignement et à la composition. Carmen, son chef-d'œuvre[modifier | modifier le code]

Antonín Dvořák Pour les articles homonymes, voir Dvorak. Antonín Dvořák, portrait photographique par Jan Langhans (1904). Œuvres principales Antonín Leopold Dvořák (prononcé en tchèque : /ˈantɔɲiːn ˈlɛɔpɔlt ˈdvɔr̝aːk/ Écouter) est un compositeur tchèque, né le 8 septembre 1841 à Nelahozeves à 30 kilomètres au nord de Prague en Bohême (actuelle République tchèque), et mort à Prague le 1er mai 1904. Son prénom est parfois orthographié en français « Anton » dans une forme germanisée. Biographie[modifier | modifier le code] Maison natale d'Antonín Dvořák Antonín Dvořák quitte l'école à 11 ans pour apprendre le métier de son père, boucher du village, et celui d'aubergiste. Son expérience de musicien d’orchestre lui permet de découvrir de l'intérieur un vaste répertoire classique et contemporain. Dvořák démissionne de l’orchestre en 1871 pour se consacrer à la composition. Statue d'Antonín Dvořákdevant le Rudolfinum, à Prague Dvořák tombe amoureux d'une de ses élèves, Josefina Čermáková. Deux sérénades :

Rigoletto Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Centré sur le personnage dramatique et original d'un bouffon de cour, Rigoletto fit initialement l'objet de la censure de l'empire austro-hongrois. Le roi s'amuse avait subi le même sort en 1832, interdit par la censure et repris seulement cinquante ans après la première. Ce qui, dans le drame d'Hugo, ne plaisait ni au public ni à la critique, était la description sans détour de la vie dissolue à la cour du roi de France, avec au centre le libertinage de François Ier. Dans l'opéra, le livret transfère l'action, par compromis, à la cour de Mantoue qui n'existe plus à l'époque, remplace le roi de France par le duc, et le nom de Triboulet par celui de Rigoletto. Argument[modifier | modifier le code] Bref prélude. Acte I[modifier | modifier le code] Premier tableau La scène se passe dans une grande salle du palais où le duc de Mantoue donne un bal. Air du duc « Questa o quella per me pari sono » [2] Rigoletto sort. Second tableau Air « Pari siamo! 1.

Related: