background preloader

Titan (lune)

Titan (lune)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Titan. Ne pas confondre avec Titania, le plus grand satellite d'Uranus. Titan est principalement composé d’eau sous forme glacée et de roches. Son épaisse atmosphère a longtemps empêché l’observation de sa surface jusqu’à l’arrivée de la mission Cassini-Huygens en 2004, laquelle a permis la découverte de lacs d’hydrocarbures liquides dans les régions polaires du satellite. Du point de vue géologique, sa surface est jeune ; quelques montagnes ainsi que des cryovolcans éventuels y sont répertoriés, mais la surface de Titan demeure relativement plate et lisse avec peu de cratères d’impact observés. L’atmosphère de Titan est composée à 98,4 % de diazote et comporte 1,6 % de nuages de méthane et d’éthane. Titan, comparé à la Terre. Titan est donc le deuxième plus grand satellite du système solaire, et le plus grand satellite de Saturne. Structure interne de Titan.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Titan_(lune)

Related:  SaturneLes Satellites de Saturne

Video - Saturne et ses satellites : les découvertes de la sonde Cassini La sonde Cassini 1 a permis d'observer la planète Saturne et ses satellites. La mission initiale de 4 ans a été doublée en raison de son succès. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Satellites naturels de Saturne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Montage préparé d'après des photos prises par la sonde Voyager 1 en novembre 1980. Les anneaux de Saturne sont constitués d'une multitude d'objets, dont la taille varie de quelques micromètres à plusieurs mètres. Chacun de ces objets suit sa propre orbite autour de la planète. Il n'existe pas de frontière précise entre les innombrables objets anonymes qui constituent ces anneaux et les objets plus grands qui ont été nommés.

Les Anneaux Observés pour la première fois par Galilée en 1610, les anneaux de Saturne sont probablement l'un des plus beaux spectacles qu'on puisse voir dans le ciel avec une simple paire de jumelles. Leurs survols par les sondes Voyager en novembre 1980 et août 1981 nous ont révélé un magnifique système composé d'un nombre incalculable de milliards de « cailloux » en orbite autour de Saturne et formant des milliers de structures étonnantes. Les sondes Voyager ont non seulement photographié l'un des plus beaux objets du ciel, mais aussi l'un des plus intéressants scientifiquement, et l'un des plus mal compris actuellement. Au cours de l'été de 1610, Galilée, qui fut un des premiers à utiliser une lunette pour observer le ciel, fit une moisson de découvertes.

Titan, satellite de Saturne (SVI) Titan est le plus grand satellite de Saturne et le deuxième plus grand satellite du Système solaire (après Ganymède, satellite de Jupiter). Il a été découvert par le mathématicien et physicien hollandais Christiaan Huygens en 1655. Avant la rencontre des sondes Voyager, les astronomes suspectaient la présence d'une atmosphère sur Titan. La sonde Cassini trouve de l'oxygène sur une lune de Saturne Des traces d'oxygène ont été retrouvées sur Dioné, l'une des lunes de Saturne, grâce à l'un des instruments de Cassini. Les quantités sont toutefois trop faibles pour rendre l'air respirable. En septembre dernier, des chercheurs ont découvert que Dioné, l'un des 62 satellites naturels de Saturne, possédait une atmosphère. Une découverte qui a quelque peu surpris au vu de la faible densité de cette lune qui aurait pu l'empêcher de retenir une atmosphère même fine.

Encelade (lune de Saturne) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Encelade. Depuis la mission Voyager 2 et surtout la mission Cassini-Huygens arrivée en orbite saturnienne en 2004, Encelade est réputé pour posséder plusieurs caractéristiques étonnantes, dont une géologie très complexe jusque-là insoupçonnée, et une activité qui reste toujours actuellement difficile à expliquer pour un corps de si petite taille (500 km de diamètre en moyenne). La sonde Cassini a d'ailleurs observé à sa surface des jets, qui pourraient être semblables à des geysers composés « d'une sorte d'eau carbonique mélangée à une essence de gaz naturel » selon l'agence Reuters[4], et qui semblent indiquer la présence d'eau liquide sous la surface. Pour certains chercheurs, les trois ingrédients de la vie (chaleur, eau, molécules organiques) seraient donc présents sur Encelade[5]. L'étude détaillée d'Encelade dut ensuite attendre l'arrivée en orbite saturnienne de la sonde Cassini le 30 juin 2004.

Ses Satellites En 1970, on connaissait dix satellites autour de Saturne ; le plus gros, Titan, avait été découvert au xviie siècle par Christiaan Huygens. Une soixantaine avaient été identifiés à la fin de 2008. Le système saturnien est unique dans le système solaire au point de vue de ses propriétés physiques et orbitales (cf. planètes, tabl. 3). Titan, satellite de Saturne La surface de Titan a été décrite comme « complexe, produite par des fluides et géologiquement jeune ». La sonde Cassini a utilisé un altimètre radar et un radar à synthèse d'ouverture pour cartographier certaines zones de Titan pendant ses survols. Les premières images révélèrent une géologie diversifiées, avec des régions lisses et d'autres irrégulières. Certaines zones semblent d'origine volcanique, probablement liées à un dégorgement d'eau mélangée à de l'ammoniac. Certaines zones semblent créées par des particules poussées par le vent. Globalement, la surface est relativement plate, les quelques objets ressemblant à des cratères d'impact semblent avoir été remplis, peut-être par des pluies d'hydrocarbures ou des volcans.

Saturne Saturnepar Vincent Molletpublié le 03 avril 2002, mis à jour le 22 juillet 2006 La magnifique Saturne est la plus lointaine des planètes connues depuis l'Antiquité, la sixième à partir du Soleil. A une distance moyenne de 1.426.725.400 km de celui-ci, elle boucle son orbite en plus de 29 ans. Avec un diamètre de 120.536 km, elle est, en taille, la seconde planète de notre système, après la colossale Jupiter. Tout comme cette dernière, Saturne est une planète gazeuse, composée principalement d'hydrogène et d'hélium. Elle est aussi la seule planète dont la densité est inférieure à celle de l'eau.

Bestla (lune de Saturne) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bestla mesure environ 7 kilomètres de diamètre, elle fait le tour de son orbite en 1088 jours. Portail de la planète Saturne Io Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Io. Avec plus de 400 volcans en activité, Io est l'objet le plus actif du Système solaire. Cette activité géologique est provoquée par les forces de marée de Jupiter. Les volcans du satellite rejettent des composés du soufre et les panaches peuvent atteindre 500 km d'altitude. Sa surface est constellée d'une centaine de montagnes, certaines plus élevées que l'Everest[4].

Mimas, satellite de Saturne (SI) William Herschel a découvert ce satellite de Saturne en 1789. C'est le satellite majeur le plus proche de Saturne. La surface est glacée et très cratérisée. Mimas possède une densité faible, indiquant qu'il est probablement constitué de glace. A cause d'une température très basse (environ -200°C), les traces d'impacts peuvent même dater de l'époque de la création du satellite. Caractéristiques À l'instar de Jupiter, Saturne constitue, avec son cortège de satellites, un système solaire en miniature mais, surtout, offre le spectacle somptueux de ses anneaux, découverts dès 1610 par Galilée et interprétés en tant qu'anneaux par Christiaan Huygens en 1656. Saturne a été exploré à quatre reprises par des sondes spatiales : Pioneer-11 à la fin d'août et au début de septembre 1979, Voyager-1 en novembre 1980, Voyager-2 en août 1981 et Cassini-Huygens à partir de juin 2004 ; le 14 janvier 2005, la sonde Huygens a atterri sur le sol glacé du plus gros satellite de Saturne, Titan. Les anneaux qui auréolent Saturne lui confèrent une apparence unique dans le système solaire.

Un Nil de méthane découvert sur la surface de Titan La sonde Cassini a pris une image radar du plus grand fleuve extra-terrestre connu. Situé sur Titan, un des satellites de Saturne, il mesure environ 400 kilomètres de long et est composé essentiellement de méthane. Il se jette dans la Kraken Mare. On n’espère pas y trouver des crocodiles mais la découverte reste passionnante. La Nasa a annoncé mercredi avoir trouvé la petite sœur du Nil sur Titan, le fameux satellite de Saturne.

Related: