background preloader

Jeux sérieux: Service de soutien à la formation

Jeux sérieux: Service de soutien à la formation
Tout UdeS Cette section Bottin Accueil » Service de soutien à la formation Imprimer Connexion Jeux sérieux Jeux sérieux : apprendre en jouant… jusqu’à l’université (2e partie) (janvier 2012) Jeux sérieux : apprendre en jouant… jusqu’à l’université (1re partie) (novembre 2011) Le fin mot : ludification (gamification) (juin 2011) À propos : Quand ludique rime avec pédagogique! Service de soutien à la formation : ssf@USherbrooke.ca ou 819 821-7188 UrgenceFacultésServicesBottinCartes des campusPlan du sitemonPortailNous joindreConditions Tous droits réservés © Université de Sherbrooke, 2500, boul. de l'Université, Sherbrooke (Québec) CANADA J1K 2R1 Related:  E-learning TICEJeux sérieux au Québec

Les médias sociaux et l'enseignement: Service de soutien à la formation La formation universitaire évolue continuellement, tant au niveau des concepts qui la fondent et des méthodes d’enseignement que des outils mis en œuvre pour l’appuyer. Pour rester au fait de cette évolution, le personnel du Service de soutien à la formation exerce une veille régulière dans les domaines suivants : pédagogie en enseignement universitaire;intégration des TIC à l’enseignement;audiovisuel et multimédia;formation continue;études supérieures. Le Service de soutien à la formation voit à diffuser les résultats de cette veille afin d’aider les membres de la communauté universitaire, notamment le personnel enseignant, les équipes de direction, les facultés et les centres, à développer leur réflexion, à prendre des décisions judicieuses et à orienter leurs interventions en lien avec la formation. Renseignements

Recherche : serious game; jeu sérieux Page Facebook Fil Twitter Bibliothèque de liens Diigo Larian cède finalement au 'Canadian Dream' - Technologie - Datanews - levif.be - Data News.be Le but est de relever encore un tant soit peu la qualité des futurs jeux. Pour cela, il faut du personnel compétent. Et les subsides d'implantation spontanés qui sont accordés aux studios de jeux, sont aussi bons à prendre. Des représentants de la province canadienne du Québec sondaient depuis quelques années déjà le studio gantois de jeux vidéo, afin de savoir si un déménagement vers Montréal ou Québec City, qui forment l'épicentre de l'industrie canadienne des jeux vidéo, n'était pas possible. C'est que la région fait la part particulièrement belle aux entreprises de jeux vidéo en leur accordant des subsides d'implantation spéciaux et une réduction d'impôts de pas moins de 37,5 pour cent par membre de personnel engagé (dont 7,5 pour cent sont constitués d'un bonus régional pour la création d'une version en français aussi), lorsqu'elles s'établissent dans cette zone en tant que entreprise de jeux. "Pas de panique, nous ne partons pas", déclare le fondateur Swen Vincke.

Le m-learning s'immisce en et hors classe avec les mobiles des élèves : philosophie AVAN (« Apportez Vos Appareils Numériques ») ou BYOD (« Bring Your Own Device ») WapEduc, l’école en poche 1- Je consulte un cours sur mon mobile ou ma tablette ; 2- Je réponds aux questions du test de connaissances ; 3- Je reçois une note sur 20. WapEduc souhaite s’appuyer sur l’exceptionnelle technologie que représente le téléphone portable pour accompagner l’élève, lutter contre l’échec scolaire et contre la fracture numérique. L’application WapEduc WapEduc, premier portail européen de mobile-learning WapEduc a obtenu le soutien du Rectorat de l’Académie de Montpellier ainsi qu’une distinction en tant que lauréat du E-Learning Awards (parmi 600 projets européens). Au delà d’une innovation technologique, WapEduc se présente comme un outil de travail collaboratif entre les enseignants et les élèves. Nous sommes entrés dans l’ère du Mobile 2.0, c’est-à-dire une période féconde d’échanges et de partages entre plusieurs membres d’un même réseau par l’intermédiaire d’un mobile et d’applications dites de « rich-media ». Le site Philippe STEGER

Au Québec, prend-on les jeux au sérieux? Au Québec, prend-on les jeux au sérieux? Actuellement, pour près du deux tiers des enseignants, l’utilisation d’un jeu sérieux dans leur milieu est analysée comme une possibilité peu probable pour l’instant. Pourtant, pour près de 80 % d’entre eux, il s’avérerait intéressant, motivant et enrichissant d’utiliser un tel outil dans le cadre d’une formation formelle. Louise Sauvé est professeure en technologie éducative à la Télé-Université. Dans son récent livre portant sur les jeux et simulations éducatifs, elle mentionne qu’ils n’ont pas toujours été pris au sérieux dans le monde scolaire, mais qu’ils sont des supports de communication très interactifs à prendre en compte dans l’enseignement au XXIe siècle. Au Québec, le jeu occupe une place importante dans l’éducation préscolaire. « C’est le moment d’innover et d’opter pour de nouvelles formules pédagogiques », croit Samuelle Ducrocq-Henry, professeure en création et nouveaux médias à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Top 8 eLearning and EdTech Trends for 2015 We here at DigitalWits spent the past four months talking with people in large companies, elearning agencies, corporate training departments, human resources, recruiting, edtech-focused venture capitalist firms, staffing agencies, instructional designers (both full-time and freelance) and our own clients over the past year to come up with our 2015 eLearning Trends Forecast. We identified eight key trends. Some of the trends didn’t surprise us, as we’ve had our eye on these for a while. 1. Learning and Performance managers plan to pump up corporate profits by creating, marketing and managing for-profit MOOCs. I’ve talked about this before, but training managers in medium and large companies tell us transitioning from a cost center to a profit center is a main focus for their departments in the coming year. 2. This trend is already huge in the academic sector, but more corporations are starting to get into this arena. 3. 4. Gamification expands beyond eLearning and training. 5. 6. 7. 8.

Future - Technology - Can schools survive in the age of the web? A growing number of online universities are redefining education. But what will that mean for traditional institutions? If you fancy a top-class education but can’t afford the fee or the time, there is now an alternative. This November, the Bill and Melinda Gates foundation invested a million dollars in edX, the world’s largest online learning initiative. Founded by Harvard and MIT, edX boasts a growing number of “massively open online courses” (MOOCs) aimed at bringing virtual versions of world-class higher education to hundreds of thousands of participants. A not-for-profit platform, edX is billed as “the future of online education: for anyone, anywhere, anytime”. Online, the global appetite for learning is becoming a powerful force. The web itself is old news, as are the brute facts of online information‘s dominance; we’ve had Wikipedia for over a decade. “The possibility MOOCs hold out isn’t replacement,” Shirky observes. ‘Dirty word’ All of which is certainly a recipe for reform.

Colloque 627 - Environnements numériques d’apprentissage, tuteurs intelligents et jeux sérieux Ce colloque interdisciplinaire vise à échanger sur des problématiques entourant la conception et l’usage des environnements numériques d’apprentissage intelligent ou non dans un contexte d’apprentissage donné. Ce contexte peut être un contexte d’autoapprentissage, d’autoévaluation ou, plus largement, un contexte culturel ou émotionnel. Le contexte d’autoapprentissage ou d’autoévaluation soulève des questions sur la motivation des apprenants. Dans cette perspective, les jeux sérieux représentent une avenue intéressante pour augmenter cette motivation. Ce colloque veut réunir des chercheurs en logique, en sciences cognitives, en psychologie du raisonnement, en intelligence artificielle, en technologie éducative, en didactique et en informatique. – Modélisation des connaissances, du contexte d’apprentissage, du raisonnement – Stratégies pédagogiques pour l’amélioration les compétences de l’apprenant – Stratégies didactiques en contexte d’autoapprentissage et d’autoévaluation

DigiWorld Institute by IDATE, Think tank, Consulting and Research : Telecoms, Internet, Media Une carrière à l'IDATE : plus qu'une opportunité d'emploi, un projet de vie Our goal: European excellence We are one of Europeans leading providers of market reports and consultancy services for the Telecom, Internet and Media industries. A fascinating profession By becoming an IDATE consultant, you become involved in a wide variety of projects, for a prestigious clientele from around the globe. Responsible and competent professionals Each of us truly controls the conduct of the projects assigned to us. Freedom and quality of life, daily While remaining in permanent contact with the central decision-makers, we have chosen to live in the South of France.

Le professseur documentaliste est un professionnel : retour sur la communauté d’apprentissage des mef1 Rennes2 J’ai achevé le cours de 15 heures que je faisais avec les MEF1 info-com de Rennes2. L’ objectif de départ était la constitution d’une communauté d’apprentissage avec comme outil principal un blog et comme coeur de la démarche, la veille. Je viens d’achever l’activité ce matin. J’ai conclu l’activité sur l’avenir de ce blog communautaire et sur les enjeux professionnels que mettaient à jour une telle démarche. Vous l’avez vu, ce blog a d’abord été un support d’exercice avant d’être un outil communautaire. Aujourd’hui est le dernier cours en présentiel. Un outil, on s’en empare ou pas. La première question à poser est donc celle du contenu. Je vous avez proposé de bloguer vos cours. Vous avez aussi des fiches de lectures à réaliser, vous pouvez les publier ici. Vous pouvez aussi publier des rapports de veille, ou bloguer une ressource. Les contenus que vous publiez s’ inscrivent dans une ligne éditoriale personnelle matérialisée par votre sujet de veille. A vous de jouer desormais !

Related: