background preloader

Les casse-têtes favoriseraient le développement d’aptitudes mathématiques

Les casse-têtes favoriseraient le développement d’aptitudes mathématiques
Texte traduit et adapté de Puzzle play helps boost learning math-related skills, publié sur le site de l’Université de Chicago le 16 février 2012 Plusieurs études ont déjà démontré l’importance de créer un intérêt pour la découverte chez les enfants d’âge préscolaire. Lorsqu’il est stimulé, l’enfant développe plus tôt certaines capacités d’apprentissage qui favoriseront son entrée à l’école. L’Université de Chicago présente une nouvelle recherche portant sur le développement des aptitudes spatiales chez les jeunes enfants. Le projet Selon l’étude, les enfants entre deux et quatre ans qui jouent avec des casse-têtes développeraient de meilleures compétences spatiales. La moitié des vidéos présentaient des familles où les enfants jouaient avec des casse-têtes au moins une fois. Les constats [Consulter l'article] Related:  Travailler avec les intelligences multiplesCanada-QuébecMéthodes

Guide pour enseigner autrement (+ CD-Rom) selon la théorie des intelligences multiples - cycle 3 Face à l'échec scolaire, la théorie des intelligences multiples formulée par Howard Gardner, psychologue de renomméemondiale et adaptée en France par Bruno Hourst, permet de trouver des réponses adaptées aux questions que pose l'école de notre temps. Cette approche des intelligences multiples n'est pas une méthode mais un regard nouveau sur la manière d'apprendre et d'enseigner en vue d'offrir aux élèves le maximum de chances de réussir. Elle peut être adaptée à chaque contexte d'apprentissage et offre les avantages d'une pédagogie différenciée : l'enfant y est vu à travers ses richesses liées à ses formes d'intelligence et non à travers ses difficultés ou échecs. Cet ouvrage, fruit d'une longue expérimentation dans les classes, propose pour chaque discipline (maths, français, histoire, géographie, sciences et technologie, arts visuels, éducation musicale et EPS) un ensemble de 2 à 6 séquences visant des objectifs notionnels au programme du cycle 3.

~ Ah ! Si on enseignait les maths autrement !… Read in English Depuis plus de 20 ans que j’explique comment les mathématiques sont enseignées dans les écoles Montessori, je suis toujours surprise et amusée par la réaction des parents d’élèves : « ah ! si on m’avait enseigné les fractions de cette façon, j’aurais compris tout de suite… » « Comme les soustractions semblent évidentes ainsi ! » « Avec tout ce matériel, les maths semblent tellement faciles et évidentes, etc… » Carré de trois, de quatre, etc… De la même façon, quand j’enseignais les mathématiques à de jeunes élèves arrivant d’autres écoles, ceux-ci me disaient souvent : « je ne comprends rien aux maths, c’est trop difficile, je n’y arriverai jamais, etc… ». Deux 6èmes + deux 6èmes = deux tiers Elle vient du fait que dans la pédagogie Montessori, tous les concepts mathématiques sont présentés avec un matériel concret adéquat que l’enfant peut manipuler. Grâce au matériel concret Montessori, l’enfant a toujours la notion de ce qu’il fait. Escalier de perles. Echanges 2 x 4 c d u

L’éducation aux arts est un facteur de réussite scolaire et sociale L’art à l’école, un facteur de réussite ? Peut-être bien que oui. Une étude publiée par la firme de recherche canadienne Hill Strategies démontre que l’éducation aux arts chez les jeunes améliore non seulement les résultats scolaires des élèves plus défavorisés, mais augmente leurs chances de réussite professionnelle une fois adulte et en fait des citoyens plus engagés dans leur communauté. La conclusion découle d’une analyse effectuée par le groupe Recherche sur les arts, qui a examiné en profondeur cinq méta-analyses réalisées ces dernières années en Angleterre, en Australie et aux États-Unis. La plus récente, effectuée en mars dernier par le National Endowment for the Arts (NEA) américain à partir de quatre bases de données des ministères de l’Éducation et du Travail, constate que les jeunes des classes les plus démunies sont ceux qui semblent tirer le plus profit de l’exposition aux arts en bas âge et à l’adolescence. Sus au décrochage Les chiffres sont surprenants.

Les intelligences multiples de Howard Gardner Existe-t-il une seule conception de l’intelligence ? Est-elle valable pour tout et tous ? Où classer les musiciens extraordinaires, les acrobates, les gens capables de distinguer le chant des oiseaux ou les négociateurs hors pair ? Le psychologue américain Howard Gardner a révolutionné notre façon de penser l’intelligence. Lorsque Binet et Simon, deux Français, ont inventé le concept de Q.I. Cette distinction purement fonctionnelle était héritée du modèle de division du travail de Taylor : d’un côté, les intellectuels qui décident – aujourd’hui, on les appellerait des « leaders« . Ken Robinson exprime très bien cette conception de l’intelligence et du parcours scolaire dans une de ses conférences sur le paradigme de l’éducation. Depuis, plusieurs psychologues ont tenté de renouveler notre conception de l’intelligence, voire « des intelligences ». Gardner distingue pas moins de huit formes d’intelligences que je résume ici sur une mindmap (cliquez sur l’image pour l’agrandir). J'aime :

Théorie des intelligences multiples La théorie des intelligences multiples suggère qu'il existe plusieurs types d'intelligence chez l'enfant d'âge scolaire et aussi, par extension, chez l'Homme. Cette théorie fut pour la première fois proposée par Howard Gardner en 1983. L'origine de la théorie Lorsque Howard Gardner publia son livre Frames of Mind: the Theory of Multiple Intelligence en 1983, il introduisit une nouvelle façon de comprendre l'intelligence des enfants en échec scolaire aux États-Unis. Une traduction française de ce livre a été publiée en 1997 sous le titre Les formes de l'intelligence (Odile Jacob). Intelligences multiples et polymathes Selon certains auteurs, l'existence de polymathes invalide cette théorie1. L'intelligence sociale Les diverses catégories d'intelligence pour Howard Gardner L’intelligence logico-mathématique mots croisés, casse-tête, puzzles, jeux de stratégie (exemple : Monopoly, échecs), jeux de cartes demandant une logique précise, jeux de déduction (exemple : Cluedo), etc. Bibliographie 1.

Mathématicien à 14 ans: « Je ne suis pas un génie! » L’adolescent ne s’est pas réveillé un beau matin en se jouant de problèmes mathématiques sur lesquels des étudiants deux fois plus âgés que lui s’arrachent les cheveux. Il étudie avec passion et acharnement depuis l’âge de deux ans et pour lui, l’appeler « génie », revient à rabaisser ses efforts. « Génie, c’est seulement un mot, comme le coefficient intellectuel, un chiffre inventé par des gens qui ne prennent pas en compte toutes les autres choses qui font un individu », déclare-t-il à la cafétéria de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). « Ce que j’essaie de faire, c’est de trouver la sagesse à travers le savoir. Moshe Kai a aussi publié un livre, « We can do » (Nous pouvons le faire), en chinois puis en anglais, « pour aider les parents à encourager leurs enfants ». Né à Los Angeles d’une mère chinoise et d’un père brésilien, Moshe Kai savait faire des additions et des soustractions à l’âge de 4 ans. « Heureux » Et l’amour, dans tout ça ?

Yoga à l'école canadienne Des enfants font du yoga en classe, et ils en retirent un grand bien-être. Ils deviennent plus calmes et ils réussissent à mieux se concentrer. Les séances de yoga se tiennent notamment, depuis quelques années, dans des écoles primaires de la Commission scolaire Marie-Victorin, sur la Rive-Sud. Une équipe d’Enjeux s’est intéressée à cette expérience prometteuse. Aller dans sa boîte aux trésors L’équipe d’Enjeux s’est rendue à l’école Guillaume-Vignal, à Brossard. Dans un calme inhabituel, les petits se sont étirés, ont fait des exercices, ont respiré profondément. Micheline Beaudoin est profondément convaincue qu’il faut savoir s’arrêter dans la vie: « On est dans un monde où ça tourne vite, ça roule vite. Notre équipe est aussi allée dans une classe de 5e année de l’école Georges-P. L’enseignante fait aussi son yoga. Un élève de 5e année: « C’est bien parce que ça te calme. Des jeunes avec des difficultés d’apprentissage de l’école Sainte-Claire, à Longueuil, font aussi du yoga.

Intelligences multiples - Idées ASH Le contenu de ces pages est issu essentiellement de mes notes personnelles d'une intervention très enrichissante de Bruno HOURST, lors d'une conférence pédagogique. Professeur de mathématiques, Bruno Hourst a cherché une approche pédagogique qui permette aux élèves en difficulté scolaire - mais qui ont tous des richesses - de pouvoir apprendre en exploitant ces richesses. Cette approche pédagogique vient d’un mouvement anglo-saxon qui s’est posé la question de savoir pourquoi certains mémorisent très vite. « La suggestopédie » du bulgare Georgi Lozanov. Cela n’a pas pris en France. L’approche pédagogique du mieux-apprendre s’appuie sur quelques principes clés : L’importance de l’environnement d’apprentissage (environnement physique, mental, émotionnel, social). La notion de plaisir : L’effort imposé doit être évité. Les images mentales : Elles sont un outil très puissant que les enfants perdent de nos jours du fait qu’on leur apporte trop d’images. Les pauses : Attention ! Yoga d'école :

Les Multibrios Les Multibrios... les connaissez-vous ? J'ai été séduite par la théorie des Intelligences Multiples développée par Howard Gardner. A l'école, apprendre à mieux connaître un élève, le valoriser pour ses talents propres, s'appuyer sur son intelligence forte pour lui permettre d'entrer dans les apprentissages et développer chez lui d'autres intelligences... c'était pour moi tout un programme. Lorsque je travaillais en regroupement d'adaptation, pleine de bonnes intentions, je me suis vite rendue compte que ce n'était pas facile d'expliquer aux enfants ces huit intelligences, or il était nécessaire qu'ils se les approprient et qu'ils puissent prendre conscience de leur intelligence forte. C'est alors que j'ai rencontré les Multibrios au hasard de mes recherches sur le Web et ils m'ont permis de mettre en pratique la théorie des Intelligences Multiples. Avec eux, tout est devenu facile, et les Intelligences Multiples ont dès lors fait partie du quotidien de ma vie de classe, tout simplement.

Cambridge Digital Library - University of Cambridge 'Isaac Newton' Newton Papers On the Principia Mathematica Newton's monumental Philosophiæ Naturalis Principia Mathematica, often shortened to Principia, was published in July 1687 and brought him international fame. Although he was able to provide a convincing description of the effects of gravitation, Newton failed to provide a sufficient explanation for why gravity occurred, so he sought to address this and other concerns by preparing a further edition. The book was severely damaged by fire and damp some time before it was given to the Library in 1872 as part of the Portsmouth collection. A BBC Radio 4 'In Our Time' discussion of Newton's laws of motion can be listened to here What are the novel ideas in the Principia Mathematica?

Related: