background preloader

L'enseignement des langues étrangères en France,

L'enseignement des langues étrangères en France,
L'apprentissage des langues étrangères n'est pas un but en soi mais un vecteur au service de l'accès à la culture qu'elles véhiculent et à la mobilité dans une Europe sans frontière. Aussi l'enseignement des langues vivantes ne saurait être une discipline comme les autres, cantonnée à la seule transmission de savoirs langagiers. Lieu privilégié du contact interculturel, il doit nécessairement être complété par des expériences et des savoirs culturels. La finalité est double : - au niveau individuel, il s'agit de promouvoir une ouverture culturelle et une approche de l'altérité, mais aussi de faciliter l'insertion professionnelle des jeunes en améliorant leurs compétences linguistiques ; - au niveau institutionnel, il s'agit de contribuer à la création d'une citoyenneté démocratique européenne et de renforcer en retour la diffusion de la langue et de la culture françaises chez nos partenaires. 1. L'Europe du libre-échange est un espace de communication et de mobilité. 2. 3. 1. 2. 3. 1. 2.

http://www.senat.fr/rap/r03-063/r03-0632.html

Related:  Approche sociolinguistique en didactique des languesLangues vivantessite

Le Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer (CECR) Le CECR : un instrument de référence pour la transparence et la cohérence Le Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer (CECR), résultat de deux décennies de recherches, est comme son nom l’indique clairement, un cadre de référence. Il a été conçu dans l’objectif de fournir une base transparente, cohérente et aussi exhaustive que possible pour l’élaboration de programmes de langues, de lignes directrices pour les curriculums, de matériels d’enseignement et d’apprentissage, ainsi que pour l’évaluation des compétences en langues étrangères. Il est utilisé en Europe mais aussi en d’autres continents et est disponible en 40 langues.

Le facteur de l’âge dans l’acquisition d’une L2 : remarques préliminaires Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. ARABSKI, J. 1999. Neuroatonomical perspective of age in L2 acquisition.

École élémentaire et enseignement des langues 1L’histoire de l’enseignement des langues étrangères à l’école primaire est relativement courte et récente, mais mon propos n’est pas ici de faire un historique de la question. Simplement disons que le démarrage institutionnel quelque peu significatif date d’un peu plus d’une quinzaine d’années, avec l’EPLV (expérimentation contrôlée de l’enseignement d’une langue vivante étrangère à l’école primaire) et qu’au cours de cette courte période, les péripéties de toutes natures n’ont pas manqué, dues tout à la fois à des résistances profondes de type sociopolitique et culturel, (traditions de jacobinisme, de nationalisme monolingue, de centralisme du ministère de l’éducation) et à des carences institutionnelles notables : absence d’objectifs clairs, (on est allé de l’initiation au pré - apprentissage (?) en passant par la sensibilisation ) et impréparation totale au niveau de la formation des maîtres.

Plurilinguisme et interculturalité pour la construction de la citoyenneté européenne À la fin des années 1970, époque où elle inaugurait une nouvelle approche basée sur la compétence communicative, la didactique des langues a pris conscience du fait qu’aucune communication n’est possible en dehors d’un contexte culturel. Depuis lors en effet, la connaissance du système linguistique, bien qu’indispensable, n’est comptée que comme l’un des nombreux sous-systèmes qu’un locuteur – et donc un apprenant – doit contrôler pour pouvoir interagir dans n’importe quel contexte communicatif. Même à un premier niveau, qu’on peut définir comme fonctionnel, la dimension culturelle ne pouvait plus être ignorée. Ce premier niveau cependant n’épuise pas les finalités de l’enseignement linguistique qui ne peut et ne doit être finalisé qu’à l’acquisition de savoir-faire « que l’on peut dépenser », comme on dit ces derniers temps en se référant au savoir en des termes qui l’assimilent à un produit marchand.

L’enseignement des langues et cultures étrangères à l’école primaire : un exemple d’utilisation de document authentique multimédia 1L’enseignement des langues et cultures étrangères à l’école primaire est un enjeu affiché des pouvoirs publics français. Nous rappellerons brièvement les différentes étapes qui ont jalonné la mise en place de cette discipline dans le système scolaire français. Nous insisterons particulièrement sur les méthodologies dont se sont réclamés les différents arrêtés ministériels en montrant que toutefois les moyens de leur application ne les ont pas toujours accompagnées. Pour illustrer nos propos, nous évoquerons les moyens réels proposés aux enseignants ainsi que certaines réalités observées empruntées à la formation des professeurs des écoles de l’académie de Midi-Pyrénées.

Enquête : L'apprentissage des langues reste difficile en France L’Association des parents d'élèves de l'enseignement libre (Apel) a missionné Opinionway pour effectuer un sondage auprès de 597 parents d’élèves scolarisés de la maternelle au lycée et de 548 enseignants exerçant leur activité dans ces mêmes niveaux. Objectif : définir ce que pensent les parents et les enseignants européens de l’apprentissage des langues à l’école. Résultat : « Peut mieux faire. » « Atout dans la vie professionnelle pour 97 % des parents d’enfants scolarisés (dont 61 % qui estiment que c’est tout à fait le cas) et 99 % des enseignants (81 % tout à fait), la maitrise d’une langue étrangère est aussi une « chance » (respectivement 97 % et 98 %), « valorisant » (94 % et 98 %) ou encore un « plaisir » (83 % et 89 %) », révèle tout d’abord l’enquête d’Opinioway. Toutefois, l’acquisition d’une langue étrangère reste difficile pour 78 % des parents et des enseignants.

De l’expérience plurilingue à l’expérience diglossique 1Une partie de la recherche récente en sociologie envisage l’individu comme un individu pluriel, produit complexe de processus de socialisation multiples, et qui, de ce fait, dispose d’un répertoire d’habitudes (sociales mais également linguistiques), dont certaines s’activent selon le contexte dans lequel il se trouve. Parfois, plusieurs habitudes s’activent au sein d’un même contexte, produisant ce que B. 2L’utilisation du langage (les différentes utilisations possibles du langage) est le produit de la socialisation (des différentes socialisations) de l’individu. Les phénomènes de code switchting et code mixing linguistiques 1 peuvent être rapportés à des phénomènes de code switching et code mixing sociaux : plusieurs habitudes d’utilisation du langage s’activent au sein du même contexte. 3Ces phénomènes peuvent être décrits en observant les pratiques langagières des individus. Une autre approche permet de les observer à travers les discours épilinguistiques 2 qu’ils tiennent.

Réforme du collège : la fin des classes européennes suscite la discorde La réforme du collège, qui entrera en vigueur à la rentrée 2016, n'est pas prête de faire consensus. Objet de la critique, la suppression annoncée des classes européennes, sections d'excellence dans l'apprentissage des langues vivantes. Dans ces classes, les élèves apprennent les langues vivantes de manière intensive, dès la sixième et certains autres cours peuvent être dispensés en anglais ou une autre langue qu'ils ont choisie. La réforme aura pour conséquence la disparition de nombreuses classes bi-langues Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre Facebook Twitter Linkedin L'ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault a exprimé son "inquiétude" concernant l'apprentissage de la langue allemande dans une lettre à la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem. Appel à la grève le 19 mai

Les langues vivantes étrangères et régionales Stratégie langues vivantes : retrouvez le dossier complet Les nouvelles cartes academiques des langues vivantes Mieux apprendre les langues vivantesMieux enseigner les langues vivantesDynamiser la mobilite internationale des eleves au service de leur reussite Dossier de presse du 22 janvier 2016

Related: