background preloader

Déontologie def

Déontologie def
"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique Définition de déontologie Etymologie : de l'anglais deontology, venant du grec deon, ce qu'il faut faire, devoir, avec e suffixe -logie, du grec lógos, étude, science, discours, parole. La déontologie est l'ensemble des règles ou des devoirs régissant la conduite à tenir pour les membres d'une profession ou pour les individus chargés d'une fonction dans la société. Un code de déontologie professionnelle est ce qui régit l'exercice d'une profession. L'éthique déontologique est une théorie philosophique selon laquelle chaque action humaine doit être appréciée selon sa conformité ou non à certains devoirs. >>> Terme connexe : Ethique >>> Terme connexe : Morale >>> Terme connexe : Moraliser, moralisation >>> Complément : Déontologie et charte du journaliste Accueil Dictionnaire Haut de page Contact Licence CC

Les morales déontologiques – Kant | Philosophie – 2011-2012 En attendant un éventuel diaporama sur ce point, voici un début de mise au propre du cours sur la déontologie, et plus précisément sur la version kantienne des morales déontologiques. Les objections que nous avons soulevées contre le conséquentialisme nous invitent à envisager une tout autre perspective : le déontologisme. Plus précisément, nous allons nous intéresser à la version kantienne du déontologisme. 1/ Une morale fondée sur la raison Le déontologisme kantien, tout comme le conséquentialisme, est une morale fondée sur la raison, qui refuse les morales de l’autorité. Toutefois, l’autonomie ne signifie pas que chaque individu a sa morale propre et que chacun choisit les normes qu’il veut respecter en fonction de ses désirs, de ses préférences. L’autonomie signifie ici que l’homme peut par lui-même saisir ce qu’il doit faire : il lui suffit de faire usage de sa raison pour comprendre ce qu’il doit faire. 2/ Une morale du devoir Les impératifs hypothétiques Les impératifs catégoriques

Déontologie de l'Expert-Comptable Déontologie professionnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme déontologie professionnelle fait référence à l’ensemble de principes et règles éthiques (Code de déontologie, charte de déontologie) qui gèrent et guident une activité professionnelle. Ces normes sont celles qui déterminent les devoirs minimums exigibles par les professionnels dans l’accomplissement de leur activité. Histoire[modifier | modifier le code] Déontologies par professions[modifier | modifier le code] Plusieurs professions ont développé leurs propres codes de déontologie et, dans ce sens, on peut parler de : etc. Il s'agit en général de professions réglementées (à l'exception du journalisme, pour lequel la charte des droits et devoirs n'est pas contraignante). En France, l'association IESF a publié en 2001 une charte d'éthique de l'ingénieur[4]. Au Québec, une loi a été votée en 2010 sur l'éthique et la déontologie en matière municipale. En France : Bibliographie[modifier | modifier le code]

Morale utilitariste : la morale universelle ? | Utilitarisme et Déontologie Tueriez-vous une personne pour en sauver cinq ? Tel est le titre d’un article de Passeur de Sciences, blog du Monde. Sa lecture soulève deux questions philosophiques majeures : l’existence et l’universalité éventuelle de la morale utilitariste, et la validité de vérifications empiriques. « Imaginée il y a quelques décennies par la philosophe britannique Philippa Foot, cette expérience de pensée met en scène un tramway dont les freins ont lâché en pleine descente. Il se dirige tout droit vers un groupe de cinq personnes qui ne pourront se dégager à temps. Vous êtes le conducteur de la machine folle et vous avez la possibilité, en appuyant sur un bouton, d’actionner un aiguillage qui vous conduira sur une voie parallèle sur laquelle ne se trouve qu’un seul piéton. Utilitarisme vs Déontologie La morale utilitariste s’oppose à la morale déontologique. La seconde, la morale déontologique, est celle de Kant : l’humain doit agir selon son devoir, selon ce qui est bon ou mauvais dans l’absolu.

2017-540 du 12 avril 2017 modifiant le code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes Décret n° 2017-540 du 12 avril 2017 modifiant le code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes NOR: JUSC1628980D Version consolidée au 10 septembre 2018 L'annexe 8-1 du livre VIII du code de commerce est modifiée conformément aux articles 2 à 27 du présent décret. Article 2 A modifié les dispositions suivantes : Article 3 Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11 Article 12 Article 13 Article 14 Article 15 Article 16 Article 17 Article 18 Article 19 Article 20 Article 21 Article 22 Article 23 Article 24 Article 25 Article 26 Article 27 Article 28 Le présent décret est applicable dans les îles Wallis et Futuna. Le présent décret entre en vigueur le premier jour du deuxième mois suivant celui de la date de sa publication. Le garde des sceaux, ministre de la justice, est chargé de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait le 12 avril 2017. Bernard Cazeneuve Par le Premier ministre : Jean-Jacques Urvoas

Philosophie morale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La philosophie morale est, au sens strict et contemporain, la branche de la philosophie et plus précisément de la philosophie pratique qui a pour objet les questions éthiques. Il faut la distinguer de l'éthique qui n'est pas une discipline spécifiquement philosophique mais relève également de l'éthique appliquée et théologique. Au sens classique, la philosophie morale incluait la sociologie, la politique, et autres ancêtres des sciences humaines, par contraste avec la philosophie naturelle. §Histoire de la philosophie morale[modifier | modifier le code] Même si le terme philosophie morale n'apparaît qu'à partir d'Aristote dans l'Éthique à Nicomaque, les questions éthiques ont été au centre de la philosophie depuis les présocratiques. §Problèmes fondamentaux de la philosophie morale[modifier | modifier le code] Que dois-je faire ? Les philosophes divisent la morale en trois domaines dont les limites ne sont pas toujours parfaitement fixées :

Le code de déontologie des professionnels de l'expertise-comptable Les professionnels de l’expertise-comptable doivent respecter des principes de comportement recensés dans un registre spécial. Compta-Facile s’arrête ici sur le Code de Déontologie des experts-comptables : en quoi consiste-t-il ? Quels sont ses intérêts ? Que contient-il ? Qu’est-ce que le code de déontologie des experts-comptables ? Étymologiquement, la « déontologie » signifie « la science de ce qu’il faut faire ». Historiquement, les premières notions de déontologie apparaissent en 1945 avec l’adoption d’un code des devoirs professionnels. Le code de déontologie des experts-comptables s’applique à tous les experts-comptables, quel que soit le mode d’exercice de la profession. Que contient le code de déontologie applicables aux experts-comptables ? Le code de déontologie des experts-comptables contient quatre chapitres : Chapitre 1 : Devoirs généraux Chapitre 2 : Devoirs envers les clients ou adhérents Chapitre 3 : Devoirs de confraternité Chapitre 4 : Devoirs envers l’ordre

Accoyer : Un décret à contre courant Publié le 03/06/2010 | Mise à jour : 19/07/2013 « 87 % de satisfaction – contre 9 % estimant leur psychothérapie « sans effet », 2 % déplorant une aggravation, et 2 % qui ne se prononcent pas (enquêtes réalisées par deux instituts indépendants (BVA et CSA), en 2001 et 2006, sur deux échantillons représentatifs de la population française, de 8 000 et 6 000 personnes) ». Le 20 mai 2010, le décret d’application de la loi réglementant le titre de psychothérapeute est paru. La FF2p réagit à certains dysfonctionnements de ce texte. « Cette nouvelle loi est peu réaliste et non conforme à la situation européenne – où exercent actuellement 150 000 psychothérapeutes professionnels qualifiés (voir sur le site ff2p.fr le Rapport de synthèse du Colloque de Vienne de février 2010, par Serge Ginger) ». « Il faudra dorénavant un niveau master en psychologie pour entrer en formation dans un institut de psychopathologie agréé (et non de psychothérapie !) Mon-Psychotherapeute.Com | Ff2p.fr

CEA - Déontologie de l'expert - Métier d'expert Formation – Compétence L’Expert s’engage à mettre à la disposition de ses clients ses propres compétences, ou celles de ses salariés, en rapport avec la nature de la mission qui lui a été confiée. Pour ce faire, il dispose d’un niveau de compétence qu’imposent les types et importances des prestations qui lui sont demandées. Il maintient ce niveau en participant régulièrement à des programmes de formation et de perfectionnement sur des thèmes techniques, juridiques et d’assurances, adaptés aux missions qu’il traite ou doit traiter. Il refuse les missions qui n’entrent pas dans son champ de compétence. pour collecter les documents nécessaires à son expertise ; pour vérifier la fiabilité et l’authenticité desdits documents par les moyens raisonnables à sa disposition et en conformité avec les lois et règlements en vigueur ;pour contrôler et chiffrer les dommages. Indépendance Relation avec les confrères Secret professionnel L’Expert est tenu au secret professionnel. Continuité Litiges

Commission Nationale Consultative de Déontologie des Psychologues DÉONTOLOGIE : Définition de DÉONTOLOGIE DÉONTOLOGIE, subst. fém. A.−PHILOS. MOR.Théorie des devoirs : Pour Aristote, il existe assurément une déontologie; il y a des choses qu'il « faut » faire, il ne faut les faire que parce qu'elles sont requises pour atteindre une certaine fin. Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,1932, p. 150. Rem. B. Rem. Prononc. : [deɔ ̃tɔlɔ ʒi]. 2017-540 du 12 avril 2017 modifiant le code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes L'annexe 8-1 du livre VIII du code de commerce est modifiée conformément aux articles 2 à 27 du présent décret. Au dernier alinéa de l'article 1er, les mots : « des inspections et des contrôles » sont remplacés par les mots : « des contrôles et des enquêtes ». L'article 5 est remplacé par les dispositions suivantes : « Art. 5.-Indépendance et prévention des conflits d'intérêts. « I. L'article 6 est remplacé par les dispositions suivantes : « Art. 6. L'article 9 est remplacé par les dispositions suivantes : « Art. 9. L'article 10est remplacé par les dispositions suivantes : « Art. 10. Après l'article 10, sont insérés deux articles ainsi rédigés : « Art. 10-1. « Art. 10-2. L'article 11 est remplacé par les dispositions suivantes : « Art. 11. L'article 12 est remplacé par les dispositions suivantes : « Art. 12. L'article 20 devient l'article 14 et est ainsi modifié :1° L'intitulé de l'article est remplacé par l'intitulé suivant : L'article 14 est remplacé par les dispositions suivantes : « Art. 15.

2007-1387 du 27 septembre 2007 portant code de déontologie des professionnels de l'expertise comptable Annexe A N N E X ECODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSIONNELSDE L'EXPERTISE COMPTABLEArticle 1er Les dispositions du présent code s'appliquent aux experts-comptables, quel que soit le mode d'exercice de la profession, et, s'il y a lieu, aux experts-comptables stagiaires ainsi qu'aux salariés mentionnés respectivement à l'article 83 ter et à l'article 83 quater de l'ordonnance n° 45-2138 du 19 septembre 1945 portant institution de l'ordre des experts-comptables et réglementant le titre et la profession d'expert-comptable. A l'exception de celles qui ne peuvent concerner que des personnes physiques, elles s'appliquent également aux sociétés d'expertise comptable et aux associations de gestion et de comptabilité. Chapitre IerDevoirs générauxArticle 2 Article 3 Article 4 Les personnes mentionnées à l'article 1er s'abstiennent, même en dehors de l'exercice de leur profession, de tout acte ou manoeuvre de nature à déconsidérer celle-ci. Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11

Related: