background preloader

A toolbox for revolution

A toolbox for revolution
Related:  Outils numérique/Tuto

Books: The Whole Horror The Years of Extermination: Nazi Germany and the Jews, 1939-1945 By Saul Friedlander (HarperCollins, 870 pp., $39.95) With the publication of The Years of Extermination, Saul Friedlander adds to his already well-established reputation as one of the world's pre-eminent historians of the Holocaust and of its place in modern European, German, and Jewish history. Friedlander's evidence comes from official documents, but also from numerous eyewitnesses whose personal chronicles are, in his words, "like lightning flashes that illuminate parts of the landscape." The Years of Extermination rests on a career of scholarship nearly half a century long. Then there appeared the first installment of Friedlander's grand culminating project. The first volume of Nazi Germany and the Jews included another dimension that comes even more to the fore in its successor volume, The Years of Extermination. An integrated history requires balance. This is a crucial point. upon the Bolsheviks as redeeming Messiahs.

Militantisme citoyen : et si on foutait un « Joyeux Bordel » ? Manifestation de "cyclo-nudistes" en juin 2008 à Paris - (c) Flickr/Philippe Leroyer À mi-chemin entre le « Manifeste du farceur » et le « Manuel d’entraînement aux pratiques émancipatrices », Joyeux Bordel reflète l’essence même du mouvement Beautiful Trouble. Mot d’ordre ? Voilà six ans qu’il a vu le jour, aux États-Unis, sous l’impulsion de militants comme Andrew Boyd ou Dave Oswald Mitchell. Alors qu’un esprit de résistance semblait jaillir de toutes parts, du Caire à Tunis, en passant par le parc Zuccotti de New-York et les rues d’Islande, ces contestataires – pleinement conscients du balbutiement qui se jouait là – ont décidé de rassembler dans un manuel tous les outils nécessaires aux citoyens pour mener à bien « la prochaine révolution ». « Nous avons plus que jamais besoin d’être audacieux, ambitieux et créatifs » Des outils qu’ils diffusaient déjà sur leur plateforme internet ou dans leurs actions de formation à la contestation citoyenne. Bizi chez HSBC – DR Exemple ? Objectif ?

Out Of My Internet : La riposte aux discours haineux sur Internet Out Of My Internet : La Riposte Citoyenne aux Discours de Haine sur Internet Ces dernières années, Internet est devenu le terrain d’expression des extrémistes qui en font trop souvent une zone de non-droit. Face à cela qui doit agir ? Par manque de moyens, l’Etat semble impuissant. Quant aux citoyens… peu prennent le temps d’alerter les autorités car les procédures sont peu connues et souvent rédhibitoires. Face à ce constat, en mars 2015, A Kitchen (agence conseil en communication digitale) lançait Out Of My Internet, un projet digital ayant pour ambition de lutter contre la banalisation des propos insultants sur le web. Le concept est en effet très simple. Surlignez le texte considéré comme étant insultant ;Cliquez sur le bouton “OUT!” Ces 3 étapes vont permettre aux autorités compétentes, Le PHAROS (autorité chargée de la lutte contre la cybercriminalité), d’accéder aux messages et d’y remédier.

Violences policières en France : les six infos qui frappent fort Il n'y a pas de chiffres officiels du nombre de personnes tuées par la police Légende photo "Dérapage", "bavure", "dérive", "débordement" … La violence policière peut être déclinée sous une multitude d’expressions dans l’espace public. Néanmoins, en France, sur le plan juridique, il n'existe aucun chiffre officiel, aucune définition claire. La seule obligation d'un policier est de respecter le code de déontologie, rédigé sous la forme d’un décret en 1986. Le seul chiffre officiel – mais très partiel - provient d’un rapport parlementaire datant de novembre 2012. Si transparence et violence policière ne font pas bon ménage, le nombre de policiers tués en service est, quant à lui, accessible au public. Le 14 juillet 2009 à Paris, Cyril Cavalié a été interpellé par les forces de l'ordre, alors qu'il photographiait la parade d'une brigade de clowns activistes : « Deux policiers m’ont projeté en arrière, sans sommation, puis m’ont fait une clé d’étranglement pendant plusieurs minutes.

Comment filmer une manifestation ? | Du fixe et du flux Chronique de la Place de la toile du 22 juin : « Archives, données, oubli« How to film a revolution ? Comment filmer une révolution ? C’est le titre de la vidéo dont je pars aujourd’hui, elle est signée TheOccupyMovie et fut mise en ligne fin décembre 2011. C’est d’ailleurs intéressant cette réappropriation civile du drone pour témoigner de mobilisations… depuis le parc Zucotti à NY en 2011 jusqu’à la place Taksim ces derniers jours en Turquie, je regarde une petite sélection de vidéos aériennes… comme quoi le drone n’est pas qu’en concurrence avec l’attentat kamikaze. Je passe sur les nombreuses études sur la place et le rôle des réseaux prise depuis une quinzaine d’années dans les mouvements sociaux sur l’air du « ne regardez pas les médias, soyez le média », cet activisme contemporain ou hacktivisme, où l’on se demande par exemple si les médias sociaux engendrent un type particulier de protestations ? 1. 2. 3. 4. Enfin, 5. Voilà pour la recette de ce nouveau genre audiovisuel.

Le cycle de l'activisme digital - Warrior du Dimanche Une nouvelle perle extraite de cinismoilustrado.com et traduite par mes soins... On pourrait (encore) facilement en faire un t-shirt... Un cycle moultes fois vérifié et confirmé, tant les raisons de s'indigner se multiplient... Emmabuntüs finaliste d'un concours récompensant le cyber-activisme Emmabuntüs a été récemment nommée parmi les finalistes à un concours récompensant le cyber-activisme. Le concours en question est le concours THE BOBS qui est organisé depuis dix ans par une radio-télévision allemande afin de récompenser le cyber-activisme. Mais déjà, qu'est-ce que le cyber activisme (ou aussi appelé cyber militantisme) ? Les termes de cybermilitantisme - ou de cyberactivisme - désignent les différentes formes de militantisme pratiqués à l'aide de l'Internet. Et voici la définition de Wikipedia du militantisme : Aux origines, le terme militant (du latin miles, militis : « soldat ») concernait les personnes qui se battaient, les armes à la main, pour défendre (ou imposer) leurs idées et convictions propres ou celles de leur école de pensée.Aujourd'hui le militantisme désigne le soutien actif à une cause, à un idéal, à une idéologie, à un parti politique, …. Voici la présentation du concours du site thebobs.com :

Drones d’hacktivistes Les drones sont partout. À l'origine utilisés par les militaires, ces engins sont détournés de leur usage, en particulier par des activistes de tous poils : hacktivistes, défenseurs de la nature ou des droits de l'homme, artistes et même journalistes. Surveiller les surveillants, en détournant leurs dernières marottes techniques : après les caméras de vidéosurveillance, les drones sont à leur tour mis au service de l’activisme, voire de l’hacktivisme. On pourrait également qualifier ces détournements d’artivisme, cette façon d’utiliser l’expression artistique pour porter un message politique. Il semblerait que le premier projet de ce type remonte à 2004, du moins selon l’artiviste autrichien Konrad Becker qui s’en est occupé dans le cadre du projet Netbase. Eyes in the sky, democracy in the street. “Des yeux dans le ciel, la démocratie dans la rue”. Il a été déployé en public en mai 2004 à Vienne. Hacker les communications Buzz vidéo de Pologne Occupy les airs : vers le “dronestream”

Sécurité numérique : les basiques - Mondoblog Ce tutoriel a pour objectif de présenter quelques conseils basiques pour protéger vos données. Ces conseils sont tirés d’un atelier qui s’est déroulé lors de la formation MondoblogDakar d’avril 2013. Par Grégoire Pouget, de Reporters sans Frontières. Entre la chaise et le clavier Avant même de penser à sécuriser son ordinateur ou à installer des logiciels permettant de chiffrer ses communications ou ses données, il convient d’adopter une bonne hygiène numérique en respectant quelques conseils de bon sens qui vous éviteront de vous faire pirater votre compte mail ou votre ordinateur. Éviter les regards indiscrets : Évitez de travailler dos à une fenêtreEn voyage, dans le train ou en avion, appliquez un filtre de confidentialité sur votre écran. Ne laissez pas trainer votre ordinateur portable ! Effacez vos traces sur un ordinateur public Si vous travaillez dans un cybercafé ou sur un ordinateur qui n’est pas le vôtre, veillez à ne pas laisser de traces une fois votre travail terminé :

Related: