background preloader

Qu'est-ce que l'informatique décisionnelle ?

Qu'est-ce que l'informatique décisionnelle ?
Conscients que l'une des plus grandes richesses d'une entreprise est son information, mais noyés sous de nombreuses données, éparses, déstructurées et hétérogènes, les dirigeants sont face à une problématique de taille : comment analyser ces informations, dans des temps raisonnables ? Celles-ci concernent-elles toutes les mêmes périodes ? Ces décideurs ont besoin qu'on leur expose les faits importants, base de leurs décisions. C'est ce à quoi l'informatique décisionnelle (aussi nommée DSS pour Decision Support System ou encore BI pour Business Intelligence) est destinée. Elle prend une place en constante croissance dans les systèmes d'information (SI) depuis son apparition, dans les années quatre-vingt-dix. Elle permet une sélection des informations opérationnelles pertinentes pour l'entreprise. L'informatique décisionnelle doit produire des indicateurs et des rapports à l'attention des analystes. Le modèle multidimensionnel est la combinaison de tables de dimensions et de faits. III-A.

http://business-intelligence.developpez.com/tutoriels/quest-ce-que-la-bi/

Related:  En quoi la technologie transforme t-elle l'information en ressouEn quoi les TIC transforment-elles l’information en ressource ?Informatique décisionnellesogeking35

Etude sur les usages des TIC dans les entreprises françaises Bloc Il y a une quinzaine de jours de cela j’ai été invité par Microsoft à assister à la présentation d’un rapport sur les usages des Technologies de l’Information dans les entreprises en France. Soit dit en passant vous ne pouvez imaginer quelle bien cela me fait de ne pas voir accolé le terme « nouvelles » à technologies de l’information, chose trop fréquente lorsque ceux qui entendent vous éclairer n’y connaissent rien de plus que vous. Ceci étant dit j’étais intéressé par la chose pour plusieurs raisons: On parle beaucoup de la transformation des usages dans l’entreprise liée à l’arrivée d’une nouvelle génération de collaborateurs dans l’entreprise (generation Y, digital natives voire simplement « les jeunes de maintenant ») mais à part des observations éparses il n’y avait pas encore eu quoi que ce soit de réellement construit et exhaustif en la matière. Voyons donc ce qu’il en ressort. Passons donc au contenu.

Les données feront-elles la fortune des médias ? Si les données sont le nouveau petrodollar, les médias ont peut-être intérêt à commencer à forer.C'est Dennis Crowley, le cofondateur de Foursquare, qui avait judicieusement souligné lors du festival SXSW, être assis sur une mine d'informations susceptibles d'être transformées et revendues à des commerces ou des marques. Elles sont toutes générées par les interactions numériques de ses utilisateurs. Récemment, le français Nomao a fait un pas dans cette même direction en annonçant le lancement d'un outil de veille sur l'e-réputation pour les commerces locaux. Très malin, le service offre une analyse sémantique et statistique des données produites par les internautes.

Business Intelligence (informatique décisionnelle) - définition, actu De l'exploitation des données métiers à la gouvernance IT, le point sur la Business Intelligence, et ses outils de type décisionnel : le reporting, le tableau de bord et l'analyse prévisionnelle. Quel est l'objectif de la Business Intelligence ? La Business Intelligence (BI), également "intelligence d'affaires" ou "informatique décisionnelle", englobe les solutions IT apportant une aide à la décision aux professionnels avec, en bout de chaîne, des rapports et tableaux de bord de suivi des activités de l'entreprise à la fois analytiques et prospectifs. Cette notion apparait à la fin des années 1970 avec les premiers infocentres. Des systèmes qui envoyaient des requêtes directement sur les serveurs de production, ce qui se révélait plutôt dangereux pour ces derniers. Dans les années 1980, l'arrivée des bases relationnelles et du client / serveur permet d'isoler l'informatique de production des dispositifs décisionnels.

Extract-transform-load Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir ETL. Extract-Transform-Load est connu sous le terme ETL, ou extracto-chargeur, (ou parfois : datapumping). Il s'agit d'une technologie informatique intergicielle (comprendre middleware) permettant d'effectuer des synchronisations massives d'information d'une source de données (le plus souvent une base de données) vers une autre. Selon le contexte, on est amené à exploiter différentes fonctions, souvent combinées entre elles : « extraction », « transformation », « constitution » ou « conversion », « alimentation ». Des technologies complémentaires sont apparues par la suite : l'Intégration d'applications d'entreprise (EAI), puis l'ESB (Enterprise Service Bus).

Comment le logiciel CRM transforme l’information en ressource Un deuxième article à l’attention des Premières STMG, pour leur expliquer précisément comment un outil CRM convertit l’information en ressources. On se place ici à la place d’un expert Marketing qui essaie de mieux comprendre ses clients au travers des données dont il dispose. Par exemple, son outil de facturation lui récapitule les achats récents sur son site web. Données de transactions e-commerce Ce mode de présentation de l’information ne lui permet pas facilement de retirer des enseignements sur l’historique d’achats de ses clients (surtout si vous imaginez qu’il y a des milliers d’achats).

Définition : L’informatique décisionnelle Fiche Pratique publiée le Jeudi 26 janvier 2012 L’entreprise moderne regorge de données souvent hétérogènes, stockées à différents endroits sous différents formats. Il n’est pas rare par exemple, que le service marketing d’une entreprise travaille avec un CRM, tandis que le département GRH lui, travaille encore avec des fichiers Excel. Dans ce contexte, la prise de décision est difficile, et cette mauvaise gestion de l’information constitue un manque à gagner terrible pour l’entreprise. L’informatique décisionnelle est une science qui permet l’exploitation des données dans le but de faciliter la prise de décision par les décideurs. Il s’agit en fait de comprendre le fonctionnement actuel de l’entreprise et d’anticiper des actions pour un pilotage éclairé.

Informatique décisionnelle (Business intelligence) Juin 2016 Introduction à l'informatique décisionnelle On qualifie d'informatique décisionnelle (en anglais « Business intelligence », parfois appelé tout simplement « le décisionnel ») l'exploitation des données de l'entreprise dans le but de faciliter la prise de décision par les décideurs, c'est-à-dire la compréhension du fonctionnement actuel et l'anticipation des actions pour un pilotage éclairé de l'entreprise. Les outils décisionnels sont basés sur l'exploitation d'un système d'information décisionnel alimenté grâce à l'extraction de données diverses à partir des données de production, d'informations concernant l'entreprise ou son entourage et de données économiques. Un outil appelé ETL (Extract, Transform and Load) est ainsi chargé d'extraire les données dans différentes sources, de les nettoyer et de les charger dans un entrepôt de données.

Quelles sont les meilleures plateformes pour l'informatique décisionnelle ? Votez pour les outils de BI que vous estimez meilleurs L'informatique décisionnelle, plus connue par son nom anglais « Business Intelligence » ou en abrégé « BI », est une branche des systèmes d'informations qui consiste à centraliser et à organiser des données de types différents et de sources hétérogènes (bases de données, fichiers simples, etc.), sur une interface unifiée et conviviale pour aider à la prise de décision. De façon concrète, cette interface unifiée consiste en un ensemble de vues (diagrammes, histogrammes, etc.) construites sur la base d'algorithmes de statistiques et d'analyses de données. Gartner a catégorisé en deux groupes les offres du marché. Celles désignées de mode 1, composées des solutions classiques et traditionnelles.

En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? Le but est d'analyser le rôle de l’information dans un processus de gestion, d'observer, à partir de situations, comment l’information évolue tout au long du processus de gestion et de repérer quels sont les services rendus par le système d’information aux différents métiers de l’organisation. Notions à découvrir : Donnée, information et connaissance, Rôles, accessibilité et valeur de l’information, Information et communication interne et externe. Base de données, processus, système d'information. Les 3 V du Big Data : Volume, Vitesse et Variété Le volume des données explose. Dans un rapport de 2010 consacré au Big Data, McKinsey prédisait une augmentation de 60 % de la marge d’exploitation des retailers qui utiliseraient pleinement ces énormes volumes de données. Aucune entreprise ne souhaite polluer sa base de données transactionnelles avec le Big Data. Cependant la demande d’information est telle qu’elles doivent pouvoir accéder rapidement aux données et mener en temps réel les analyses qui leur offriront une meilleure chance de réagir à l’évolution des tendances.

Informatique décisionnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir DSS et BI. L’informatique décisionnelle s’insère dans l’architecture plus large d’un système d'information mais n'est pas un concept concurrent du management du système d'information.

Related: