background preloader

Un phénomène à discuter avec les jeunes

Un phénomène à discuter avec les jeunes
Related:  Dépendance affectivedependance affective

Nathalie Campeau Dépendance affective 6390 visonnements Par Conférencière Dr Nathalie Campeau dans dépendance , affective , conférencière // 23-08-2010 Nom de catégogie: Psychologie Nathalie Campeau conférencière vous parle de vous libérez-vous de la Dépendance Affective grâce au "Sourire du Coeur" Conférence:Le "Sourire du Coeur" pour se libérer de la Dépendance Affective La dépendance affective est façon malhabile d'aller chercher à l'extérieur de soi une sécurité affective qui se manifeste comme un besoin d'être aimé, valorisé et validé. La réussite Par Conférencière Line Bolduc dans : Line , Bolduc , conférencière , formation // 13-07-2010 Line Bolduc est auteure, formatrice et conférencière internationale depuis plus de 15 ans et elle a prononcé plus de 1400 conférences. Pouvoir de la pensée avec la conférencière Nicole Dumont Par Conférencière Nicole Dumont dans : Nicole , Dumont , conférencière , conférence // 16-07-2010 L'effet du rire Line Bolduc - L’ÉGO beaucoup plus qu’une question d’orgueil!

La dépendance affective de celui qui aime trop - Site d'information et de partage sur des sujets les plus banals aux plus intriguants Nous avons besoin d’aimer, d’être aimé mais l’amour ne s’achète pas Chacun de nous a besoin des autres pour se conforter dans son estime de soi. Nous avons besoin d’être approuvés, aimés, reconnus et appréciés. L’amour est un échange et un savant équilibre Trop aimer peut devenir une dépendance affective, revêtir une forme extrême et devenir pathologique. Le dépendant n’est pas en mesure de fonctionner normalement sans l’autre ou sans les autres. Qu’est-ce que la dépendance affective ? La dépendance affective est une condition relationnelle négative qui se caractérise par une absence de réciprocité. Quelles sont les caractéristiques des personnes dépendantes affectivement de leur partenaire ? Une première caractéristique de la dépendance affective est la difficulté pour le dépendant à reconnaître ses propres besoins et de les différencier de ceux de l’autre. Une autre caractéristique commune à tous les dépendants est la peur du changement. Autres articles sur la psychologie

Apprendre à m'aimer (Sortir de la dépendance affective) C- Parvenir à m'aimer Ce titre me déplaît car il n'est pas juste de dire qu'on apprend à s'aimer. S'aimer veut dire qu'on a de l'estime pour soi et qu'on se veut du bien. L'estime de soi, comme celle qu'on porte aux autres, repose sur une évaluation. Il est donc plus juste de dire qu'on arrive à s'aimer en gagnant sa propre estime. Pour apprendre à s'aimer ou pour se donner cet amour de soi, certains auteurs recommandent de se faire plaisir. Je ne pense pas que c'est ainsi qu'on devient important pour soi. Tout comme on n'est pas porté à passer du temps avec une personne qu'on n'aime pas, on ne trouve pas particulièrement agréable de passer du temps avec soi-même si on est une personne qui ne s'aime pas. Que reste-t-il alors? 1. Il n'est pas nécessaire de m'aimer pour porter attention à ce que je ressens, il s'agit de le décider et de me discipliner à le faire. Pour me découvrir En tant que "dépendant affectif" j'ai tendance à mettre beaucoup d'énergie à me faire accepter par l'autre.

Chronique La dépendance affective Il n’y a pas définition de « dépendance affective » dans le DSM-IV. Ce n’est pas un trouble obsessionnel-compulsif (TOC) comme les autres dépendances mais on est concerné par des critères diagnostiques communs. Il faut plutôt regarder du côté de la . Critères diagnostiques : Le sujet a du mal à prendre des décisions dans la vie courante sans être rassuré ou conseillé de manière excessive par autrui ( Ex. : le conjoint, les parents, etc.); il a besoin que d’autres assument ses responsabilités dans la plupart des domaines importants de sa vie (Ex. : émotionnel, social, financier); il a du mal à exprimer un désaccord avec autrui de peur de perdre son soutien ou son approbation. Peut-on vraiment qualifier une dépendance de plus importante qu’une autre ? D’ailleurs combien de femmes, par exemple, ont pensé aller chercher l’amour et l’affection dans la sexualité avec un homme alors que, bien souvent, c’était l’amour de leur père qu’elles recherchaient ?

Allô Psy ! Une psy à votre écoute Se renier par la DA C. Deux exemples 1. Les malheurs de Julie Julie ne comprend pas pourquoi elle se lie régulièrement à des hommes qui ne l'aiment pas vraiment, qui ne sont là que pour le sexe et que pour l'exploiter. Julie occupe un poste en vue. Avec ses amants elle est généreuse; elle leur ouvre les portes dans la société et les comble de cadeaux. Elle oublie qu'ils la quittent de toutes façons! 2. Bruno a choisi il y a longtemps d'être un "gentil garçon". Bruno est sensible.

Choisir qui on aime de la dépendance à l'autonomie (Howard M. Halpern) Ce livre est destiné à vous aider à explorer les raisons pour lesquelles vous vous privez d’une chose que vous désirez si ardemment et à apporter les changements nécessaires pour trouver, nourrir et conserver une relation amoureuse profondément satisfaisante. Chapitre 1 – VOUS POUVEZ Y ARRIVER A PARTIR DE MAINTENANT Première phase : Mettez un terme à la relation insatisfaisante (si ce n’est déjà fait). Deuxième phase : Contrer votre tendance à vous amouracher de personnes qui ne vous conviennent pas du tout. Troisième phase : Essayez d’être attiré par une personne qui vous convient et tombez amoureux d’elle. LES PASSAGES PREVISIBLES : (10 passages distincts que vous êtes susceptible de franchir) 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Chapitre 2 – L’AMOUR EST UN JARDIN DE ROSES CARACTERISTIQUES D’UNE RELATION AMOUREUSE : (distinguer état amoureux et relation amoureuse) 1. 2. 3. 4. 5. 6. Chapitre 3 – DEPENDANCE AMOUREUSE ET RELATION AMOUREUSE 1. 2. 3. 4.

Psychologues Associés de l'Outaouais > Problématiques Parfois, les choses sont simples. Parfois, elles le sont moins. Tout au long de notre vie, des défis nous attendent. Nous relèverons certains avec succès, d’autres avec peine. Pour certains, c’est une rupture de couple, une fatigue qui s’est accumulée ou notre cerveau qui nous joue des mauvais tours. Quelle que soit la raison qui nous fait souffrir, cette raison peut suffire à nous inciter à chercher de l’aide. Vous trouverez sur cette page une liste incomplète des raisons, diagnostics, ou situations qui amènent les gens à consulter. Croissance personnelle et estime de soi Il arrive fréquemment que des gens consultent un psychologue pour un motif vague ou même sans raison précise. Certaines autres personnes ne ressentent pas un manque d’estime de soi, mais visent à développer leur potentiel en tant qu’individu. Que ce soit pour l’une ou l’autre de ces raisons, ces motifs sont généralement valables pour consulter un psychologue. Dépendance affective Dépression (états dépressifs)

DA et besoins humains D. Le vrai problème de la "dépendance affective" On parle habituellement de "dépendance affective" lorsqu'une personne dont les besoins affectifs sont urgents et intenses répète constamment un scénario non satisfaisant qui la conduit à une impasse. Mais ces caractéristiques ne sont pas réservées aux personnes qu'on étiquette "dépendantes affectives". Toute personne arrive à l'âge adulte avec des déficits affectifs substantiels. C'est à la longue, si cette recherche demeure stérile, qu'elle devient destructrice. Ce n'est pas d'avantage le fait de choisir des personnes peu adéquates pour combler ses besoins qui est le vrai problème. Mais si ce n'est ni le besoin, ni le choix des personnes pour y répondre qui sont problématiques, où donc est le problème? Ce qui est au coeur du problème, ce qui en fait un comportement pathologique, c'est le fait de ne pas porter son besoin. Ceci n'est pas toujours bien clair. Mais justement, il ne s'agit pas de faire plus, mais de faire autrement. 1. 2.

La DA, où ne pas savoir dire "non" Dès la naissance, les êtres humains créent des liens affectifs avec leur entourage. À l’adolescence, les liens amoureux entrent en scène et c’est à ce moment qu’une problématique peut frapper. Cette recherche portera donc sur cette problématique, soit la dépendance affective. Il convient d’abord de préciser la population visée et ce qu’est la dépendance affective en détail. En somme, cette recherche parlera de la dépendance affective chez les femmes Québécoises, face au conjoint, et du type où le conjoint est responsable de leur bonheur. La source du problème La source du problème résiderait dans l’enfance des sujets. Est-ce de l'amour ou de la dépendance affective? Il peut parfois être difficile pour ceux qui ne connaissent pas cette problématique de bien faire la différence entre les deux. Les caractéristiques de la dépendante affective, les "symptômes" Une autre explication possible serait une interversion des besoins les plus importants au niveau de la pyramide de Maslow. Attention!

(Amour: toxicité) dépendance affective Quand l'amour devient dépendance à l'autre : de la dépendance affective sous toutes ses formes J'aimerais traiter dans ce texte de nos liens affectifs et de l'esclavage qui parfois en résulte? Peut-on parler de toxicomanie envers une personne? Je vous laisse juge... Simplement vous invite à être spectateurs de quelques cas pas si rares qu'on pourrait le croire.... Une idée en filigrane... importante : l'alcoolique éprouve un besoin impérieux de boire, il n'apprécie pas forcément son verre, il éprouve simplement le besoin impérieux d'en prendre un deuxième, puis un troisième, etc... jusqu'à la "gueule de bois" du lendemain ou le produit devient esclavage, toxicité, souffrance... et haine (plus de soi que du produit) poussant à la "bonne résolution", celle d'arrêter qui ne vivra que jusqu'au prochain besoin (parfois très proche) entraînant la prochaine alcoolisation et ainsi de suite. Des exemples comme ça , si on ne les a pas nous mêmes vécus, on en connaît tous. Pourquoi ?

Ces femmes qui aiment trop, R. Norwood L'auteur de "Ces femmes qui aiment trop" assimile la forte attirance du "dépendant affectif" à une pathologie comme la dépendance à l'alcool ou à la drogue de l'alcoolique et du toxicomane. Ce rapprochement est, à mon avis, dangereux et largement injustifié. En laissant croire que la "dépendance affective" équivaut à une pathologie, on empêche de trouver des solutions saines aux insatisfactions affectives et aux façons de réagir qui la composent. On laisse croire qu'il s'agit d'une maladie plutôt que d'une tentative maladroite de trouver satisfaction. On prive ainsi la personne de tout moyen réel d'y remédier par elle-même. Alexandra BERNèDE Blog Ysyade La dépendance affective - Santé / dépendances Ces belles phrases que vous croyez de belles preuves d’amour sont, en fait, des manifestations de la dépendance affective. Qu’est-ce que la dépendance affective? Selon Pascale Piquet, spécialiste de la dépendance affective et auteure du livre «le syndrome de Tarzan», la dépendance affective se décrit comme le mal du siècle, un cancer qui vous ronge le cœur et l’âme et qui peut vous tuer! Dans d’autres termes, la dépendance affective est le fait de ne pouvoir supporter un rejet, un abandon de plus. D’où vient la dépendance affective? Tout d’abord, il faut mentionner que 98% de la population est atteinte de la dépendance affective à divers niveau, s’échelonnant sur une échelle de gravité de 1 à 10. Les parents qui souffrent d’une dépendance affective peuvent transmettre, sans mauvaise volonté, leur dépendance affective à leur enfant. Pour résumer, les enfants provenant de familles dysfonctionnelles s’adaptent à cette famille dysfonctionnelle. Les caractéristiques de la dépendance affective

Related: