background preloader

Victimes, bourreaux et boucs-émissaires

Victimes, bourreaux et boucs-émissaires
.Portraits de victimes Devenir la victime n’est jamais liée au hasard. Le pervers la choisit en fonction de son statut social, de certaines caractéristiques physiques et surtout psychologiques. Il l’utilise comme un objet. Elle devient un bouc émissaire responsable de tout. La victime évite au pervers de se remettre en cause. Dans la société pour parler de ces choses-là, on pratique couramment la langue de bois. Dans le harcèlement (familial, de couple, en entreprise, institutionnel) il faut être vigilant car le sadique s’inscrit souvent dans un projet à long terme. Pour certains auteurs comme Stoller, le maso choisit son sadique et c’est le sadique qui devient dépendant du scénario que le maso met en place. Victime comment s’en sortir ? Pour la victime, elle doit : Portrait de bourreaux Le bourreau ne présente pas toujours de pathologie névrotique. Plus le bourreau est immature, moins il est capable de se représenter la victime en tant que personne.

http://www.psycho-ressources.com/bibli/victimes-bourreaux.html

Related:  perversion et narcissismeActualité articles 1 Pervers narcissiqueBouc émissaire

Perversion narcissique - Je tu(e) il "Je tu(e) il" Psychanalyse et mythanalyse des perversions Michel Cautaerts "La peste du XXIeme siècle", c'est ainsi que Michel Cautaerts qualifie les perversions narcissiques. La plupart du temps cachées, elles minent la vie d'un grand nombre de victimes, tant au niveau des couples, des familles que des entreprises. Les perversions narcissiques Il y a à peine une vingtaine d'années que les mécanismes des perversions narcissiques font l'objet d'études sérieuses. Connues par le grand public sous le nom de "harcèlement moral" ou de "violence perverse" - grâce aux publications de Marie France Hirigoyen -, peu à peu les professionnels de santé, les éducateurs, les juristes, les enseignants, ..., s'intéressent à ces comportements qui empoisonnent la vie d'autrui. Michel Cautaerts nous livre sa riche expérience de thérapeute.

La perversion narcissique, le PN - l'humanité va vers sa perfection Histoire d'une évolution Le peuple humain outragé par l'élite perverse ! Le peuple humain brisé par l'élite perverse ! Résister à la tentation du bouc émissaire Un lycéen roux, petit et très bon sur le plan scolaire, est régulièrement ridiculisé, mis à l’écart par la majorité des élèves. Combien de personnes, de groupes incarnent depuis la nuit des temps « le ou les mauvais objets » d’autrui ? Sur combien de vilains petits canards, boucs émissaires, têtes de Turc… se focalisent l’agressivité, jamais épuisée, d’enragés, de coléreux, de haineux, de jaloux... ?

Alberto Eiguer : les pervers narcissiques - violence conjugale à Carnac Le pervers-narcissique, ou comment se faire valoir aux dépens des autres Alberto Eiguer Petit traité des perversions morales, ch. 3, pp. 43-63 Pervers narcissiques : "Les personnes les plus intelligentes sont les plus exposées" Dans votre manuscrit, vous analysez longuement la relation d’emprise, véritable "main basse sur l’esprit" selon le psychanalyste Saverio Tomasella, qui permet de pendre le pouvoir sur quelqu’un. En quoi consiste-t-elle ? Nous pourrions le définir en un seul mot : "décervelage". Le bouc émissaire : le double rite Le rite du bouc émissaire, tel qu’il est décrit dans le Lévitique 26, ne comporte pas un mais deux boucs. Un est tué tandis que l’autre s’enfuit dans le désert. Le rite du bouc émissaire comprend donc une dualité ; mais les auteurs tiennent à ignorer cette dualité. Plutôt que de prêter attention à l’aspect dramatique du rite, avec ses doutes concernant le bouc qui vivra et celui qui mourra, les deux boucs sont en quelque sorte télescopés en un seul et même rôle. Si l’on insiste un peu, ces auteurs admettront qu’« il existe deux types de représentations de boucs émissaires, le premier se rapporte à la mort et le deuxième à l’expulsion. Ce sont tout simplement d’autres méthodes de déplacement de culpabilité que les rédacteurs du texte ou peut-être les organisateurs du rite ont combiné dans le but de concilier les changements au sein des traditions qui accomplissent ce déplacement de culpabilité ».

Pervers narcissiques : le piège infernal « Dans le blanc des yeux Publié le 12 juin 2012 dans Psychologie Ce sont de fortes personnalités, charismatiques, qui captent l’attention. De beaux parleurs qui ont toujours une opinion sur tout, qui se vantent d’exploits grandioses et qui échafaudent des projets tout aussi grandioses. Dans une situation de rencontre, ces hommes et ces femmes s’imposent… à leur profit seulement. Ils sont narcissiques ET pervers, cocktail parfait pour une relation d’enfer. Individu qui ne s’aime pas, le pervers narcissique pratique la séduction à sens unique : il ne s’intéresse à l’autre que si ce dernier l’admire inconditionnellement.

Pervers narcissiques : "La meilleure protection, c'est la fuite" Comment distinguer une personnalité perverse d’un "simple" caractériel ? - Le "simple caractériel" au sens populaire du terme, explose de temps à autre, mais le reste du temps il a un comportement normal et empathique. En revanche, les manipulateurs destructeurs abreuvent leurs victimes de propos dévalorisants, de reproches en tout genre, voire d’insultes. Ils se montrent constamment insatisfaits, égocentriques, refusent de se remettre en question et cherchent à isoler leurs victimes, ce qui est un comportement pathologique. Nous sommes tous capable de manipulation et de dissimulation.

Mode de commandement dans les groupes - Expérience de Lewin On doit l'expérience suivante à Lewin. Au départ, il travaille sur la mémoire puis il va se pencher sur les processus de groupe, les phénomènes collectifs et les méthodologies du changement social. Pour lui, le groupe est un système. « Tout montre qu’il est plus aisé de changer les individus constitués en groupe que de changer chacun d’eux séparément » Lewin Lewin s'intéresse aux modes de commandements dans les groupes et va donc réaliser l'expérience que je vais vous raconter. Le pervers narcissique L'usage diffamatoire de la dévalorisation, de l'humiliation, du dénigrement par l'entretien de la polémique systématique, se posant en martyr pour sortir indemne et victorieux Le discours paradoxal . «Une forme de message paradoxal consiste à semer le doute sur des faits plus ou moins anodins de la vie quotidienne. Le partenaire finit par être ébranlé et ne sait plus qui a tort et qui a raison. Il suffit de dire par exemple qu'on est d'accord sur une proposition de l'autre tout en montrant, par des mimiques, que ce n'est qu'un accord de façade.».Le pervers narcissique dira par exemple qu'il a signé pour la forme en contestant sa signature sur le fond. La loi pourtant est représentée par des êtres humains, plus ou moins conscients, plus ou moins consciencieux, plus ou moins dupes...

Pervers narcissiques : enquête sur ces manipulateurs de l'amour Melody. Belle comme Audrey Hepburn. Gaie, attentive aux autres. Elle s'est pendue à 28 ans. On l'a trouvée dans la cuisine de l'appartement où elle vivait avec un homme rencontré un an plus tôt. La conséquence d'une dépression, pour les parents.

Related: