background preloader

Réseau et Ressources / Réaliser un apprentissage collaboratif

Réseau et Ressources / Réaliser un apprentissage collaboratif
Les interactions de qualité entre pairs (co-apprenants) engendrent des bénéfices cognitifs profitables au développement individuel. En tant que lieu d'échange et de confrontation des représentations, l'espace de travail collaboratif enrichit les conduites cognitives, métacognitives et sociales. Ce type d'apprentissage peut avoir des effets positifs sur la perception de ses propres compétences par comparaison avec celles des autres, sur l'attribution des causes de la réussite ou de l'échec, ou sur l'estime de soi. La coopération amènerait, selon Pelgrims Ducrey (1996), de meilleures performances que d'autres formes d'interactions, telle que la compétition. Il s’agit de partager, avec d’autres, des informations, des ressources, des savoirs, des réflexions, de construire des projets ou de résoudre des problèmes, et ainsi de modifier la relation au savoir en diversifiant les sources d'information, en réalisant un projet commun au bénéfice de tous. Related:  asp83

Claroline Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Claroline[1] est une plate-forme d'apprentissage en ligne (ou LMS : Learning management system) et de travail collaboratif open source (sous licence GPL). Elle permet à des centaines d'institutions à travers le monde (universités, établissements scolaires, associations, entreprises…) de créer et d'administrer des formations et des espaces de collaboration en ligne. Une plate-forme open source[modifier | modifier le code] Claroline est présente dans plus de 100 pays et traduite dans plus de 35 langues. La gestion des espaces est sobre et intuitive et ne requiert aucune compétence particulière. Claroline est compatible avec les systèmes d'exploitation GNU/Linux, Mac OS et Microsoft Windows. Outils[modifier | modifier le code] Claroline fonctionne selon le concept d'espace associé à un cours ou à une activité pédagogique. Développement[modifier | modifier le code] Conférence annuelle des utilisateurs de Claroline (ACCU)[modifier | modifier le code]

Plan du site 1. SE CONNAITRE SOI-MEME : pour s'engager dans l'action 1.2. LES FACTEURS PSYCHOLOGIQUES 1.2.1. L'ACTE D'APPRENDRE 1.2.2. 1.3.1. 1.4.1. 2. 2.1.1. 2.2. 3. Fiches-outils pédagogiques téléchargeables Nous proposons un ensemble de fiches d’activités reproductibles, des outils pour apprendre à prévenir et à gérer positivement les conflits et ce, dans une démarche ludique favorisant la communication, le respect, l’autonomie, la coopération, etc. Cliquez sur le titre de la fiche pour la télécharger (PDF). Vivre ensemble (activités pour apprendre à se connaître et jeux de coopération) Qui suis-je ? Comprendre (activités pour comprendre les émotions et le conflit) Le Petit Poilu : « Chasse au trésor des émotions ». Communiquer (activités pour apprendre différentes manières de s’exprimer et d’écouter) Ce que tu penses, ce que je pense. Agir (activités de négociation, de médiation, créativité…)

Le "mieux-apprendre" Jeux et détours en pédagogie “Pédagogies ludiques”, “Pédagogies de détour”, de quoi parle-t-on ? Dans le milieu de la formation, on parle souvent de “jeu d’entreprise” ou de “jeu pédagogique” ; voici vingt ans, la mode était aux “business games”, ceux-ci ont aujourd’hui laissé la place aux “serious games” ; les catalogues de formation et les universités d’entreprise font la part belle aux jeux de rôles, à l’improvisation, aux jeux de simulation, à l’utilisation du théâtre, du masque, du mime, au travail avec un plasticien, un clown, un chef d’orchestre, un jongleur, un spécialiste de la nature, du cinéma ou un coach sportif… L’ensemble de ces pédagogies non traditionnelles peut, selon moi, se regrouper sous le terme Pédagogies de détour®. Ce terme, issu des sciences de l’éducation et utilisé depuis une quinzaine d’années en milieu scolaire, désigne toute démarche qui entend contourner les obstacles cognitifs, en travaillant sur les représentations, en proposant des activités alternatives au cours traditionnel.

e-Emploi du Temps individualisé les TICs au service de l’autogestion temporelle Un e-EdT individualisé, c’est tout simplement un emploi du temps personnel, personnalisé et individualisé dont la gestion s’effectue sur un outil informatique, ordi ou ipad. Les élèves du spécialisé ont des compétences extrêmement hétérogènes, on dit d’eux qu’ils ont un profil dysharmonique. Le mot dysharmonie est composé du préfixe "dys" tiré du grec "dus" qui veut dire difficulté, manque, et qui introduit une notion privative. Le mot harmonie, quant à lui, vient également du grec "harmonia", il signifie "assemblage" ou "accord des sons". Tantôt, dans la continuité des travaux de Freud, ce terme viendra souligner "les écarts entre la maturation instrumentale, le développement fonctionnel et l’évolution libidinale." Mais c’est encore plus vrai en spécialisé. Mais allons plus loin !!! Voilà où j’en suis, aujourd’hui, dans ma réflexion. Anne Andrist N.B. Références bibliographiques Lang J.

www.cedip.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche_technique_35_cle5c3261.pdf Guide de méthodes participatives : 63 méthodes présentées! Comment animer, manager, former, contribuer en mode réel à plusieurs et de façon créative. Pour éviter la « réunionite », les conférences traditionnelles et ateliers formels avec orateurs ne donnant pas la parole à l’audience, pour refonder la formation… Pour rompre les habitudes, la Fondation Roi Baudouin propose une publication librement téléchargeable qui fait dans la différence : Méthodes participatives. Un guide pour l’utilisateur (204 pages, en pdf). Ce guide pratique « boite à outils » présente 13 méthodes participatives éprouvées pour que les individus « jouent un rôle plus actif dans la gouvernance de leur société » ; pour des projets favorisant dans leur construction et élaboration un exercice démocratique, un recul critique. Participer et apprendre à collaborer! Une introduction très fournie permet d’établir un cadre général de ces méthodes avec critères de réussir et de dresser un tableau comparatif de 13 méthodes participatives. Les 13 méthodes du guide Licence :

Démarrer une formation Cinq techniques de présentation des stagiaires La phase de présentation des stagiaires à l'ouverture d'une formation est extrêmement importante pour initier la constitution du groupe. Le formateur veillera à se présenter en premier, sans ostentation, quelle que soit le style de présentation des stagiaires qu'il envisage d'utiliser ensuite. Plusieurs techniques sont à la disposition du formateur, et correspondent à des configurations spécifiques de stages. Il est indispensable de lui adjoindre une trame, basée sur le CQQCOQP (cf article sur l'interactivité verbale), qui indiquera, dans l'ordre logique : - QUI est le stagiaire ? - QUEL est son emploi ? - OU travaille-t-il exactement ? - QUAND est-il arrivé dans l'entreprise ou le service ? - De COMBIEN de personnes son service se compose-t-il ? - POURQUOI veut-il suivre la présente formation ? - COMMENT compte-t-il parvenir à ses objectifs ? Cette trame peut également être utilisée dans le tour de table classique. Aucun commentaire ne doit être formulé par le formateur. A lire en complément :

Related: