background preloader

Aimer la main ouverte

Aimer la main ouverte

Sélection de 19 livres pour enfants qui sensibilisent au handicap et à la différence Je vous propose aujourd’hui une sélection de livres pour enfants qui sensibilisent au handicap. A propos de l’autisme Epsilon, un enfant extraordinaire : qu’est-ce que l’autisme ? : cet album est écrit par la maman d’un enfant autiste pour aider à mieux appréhender ce qu’est l’autisme et comment les enfants autistes comprennent, raisonnent, utilisent leurs sens. Ces enfants qui ne viennent pas d’une autre planète : ce livre est écrit par un psychologue, écrivain et clown qui raconte ses rencontres avec des enfants autistes. Timothée, un élève différent : cet album aborde plutôt la question de l’intégration des enfants autistes en milieu scolaire et les questions que les enfants se posent quand un élève différent ne fait pas les choses comme eux. Le bizarre incident du chien pendant la nuit : un livre qui s’adresse aux adolescents (à partir de 15 ans). A propos de la déficience mentale Tatie Gribouille : la tante de Sophie n’est pas comme les autres. A propos de la trisomie Related

Devinettes populaires 2 - Plus on en prend, plus il est grand. 3 - Une rue sans pierre, une voiture sans roue, un arbre sans feuille. 4 - Tête de fer, corps de pierre, boyaux de corde et pieds d'eau. 6 - Il se remplit par le bas,Il se vide par le haut. 7 - Ils font un tour chez toi sans jamais y entrer... 8 - Qu'est-ce qui a père et mère, femme et enfants et n'engendra jamais. 9 - J'ai un lit mais je ne dors pas. 1 - Haute montée,Courte habillée,Chausse noire et cul percé. 2 - Un corps sans bras, un cou sans tête. 3 - Elle mange ses tripes, elle boit son sang. 4 - Noiret à rouget : "Si mon cul défonçais je te tuerais tout net." 5 - Couchée avec mes sœurs, j'ai la tête rouge. 6 - Une pierre blanche tombe dans la mer noire. 7 - Je suis fine et brillante, mon corps est gracieux. 8 - Chez toi, chez moi, chez eux, partout...Quand on me tourne la tête, je pleure ! 9 - Regardez moi : de face, je ressemble à une personne. 10 - J’ai beaucoup de dents, mais pas de bouche ! 14 - J’ai quatre pieds, mais je ne marche pas.

NOUS AUTRES MEURTRIERS, un texte presque inédit d'Albert Camus. Catherine Camus, la fille d’Albert, m’a remis le vingt-huit avril 2017 un texte presque inédit de son père. Il est magnifique et annonce, bien sûr, la publication de ” l’homme révolté”, en 1951. En gras des passages de pleine actualité. Lisez ! Relisez ! Partage ! Catherine Camus et moi sur la terrasse de la maison d’Albert Camus à Lourmarin. Oui, c`est la vérité que nous vivons sans avenir et que le monde d’aujourd`hui ne nous promet plus que la mort ou le silence, la guerre ou la terreur. Les mots d’espoir sont le courage, la parole claire et l’amitié. Tout le monde aujourd’hui veut réussir, par l’argent ou par le jeu. Il n’y a qu’un seul problème aujourd’hui qui est celui du meurtre, toutes nos disputes sont vaines. Albert Camus, Franchise No 3, novembre – décembre 1946.

Contes et légendes hongrois - Andrea Molnar Chers Lecteurs, petits et grands, Je vous souhaite la bienvenue sur ce blog où vous allez découvrir des légendes et des contes populaires hongrois en français. Professeur de hongrois et de français, j’enseigne le hongrois à Paris depuis 1995. J’ai eu l’idée de créer ce blog pour permettre aux lecteurs d’accéder aux contes populaires hongrois sans avoir besoin de connaître la langue hongroise, elle-même. En ouvrant ce blog, vous avez en main la clé donnant accès à un monde fantastique, riche mais peu connu, qui, je le garantis, vous apportera de l'humour, de la joie, de la bonne humeur et du rire. Petits et grands, vous aurez l'occasion de rêver, de suivre des aventures improbables et même parfois de vous amuser de la bêtise humaine. Ces contes populaires et légendes s'adressent aux enfants d’au moins 6 ans et jusqu'à 12-13 ans. Bonne lecture! Andrea MolnàrDocteur en littérature comparée A savoir... Quelques remerciements... La création du blog est attribuée à Eszter Sas.

Nous sommes, nous sommes, La nation des droits de l’homme, Nous sommes, nous sommes, La nation de la tolérance, Nous sommes, nous sommes, La nation des lumières, Nous sommes, nous sommes, À l’heure de la résistance. – Petit Pingouin Vert Mon 7ème concert de Saez, et le meilleur que j’ai fait je pense. Saez est un artiste unique. Un poète, un musicien, un chanteur, un écrivain, etc. Il ne fait pas parti des chanteurs qui chante 1h , entre 20 minutes de pause et qui passe le concert à dire » ça va? » . Non non , lui il discute avec nous ! La Rockhal c’était 23 chansons de pur bonheur, la meilleure setlist du monde. Il a commencé par » Marie » et je n’ai pas caché ma joie, puisqu’elle fait partie de mes chansons préférées ! Me laisse pas MarieDans ce triste bistrotAu milieu des tempêtesJ’ai trop mal à la têteMe laisse pas MarieEnterré de cadavresEnterré d’horizonsQui ressemblent à des mursElle est où l’aventure? Ensuite plusieurs titres du nouvel album, donc » Peuple manifestant », l’une de mes préférés de ce dernier. « Au bar tabac du populaire » chanson qu’on a découverte ce soir là puisqu’elle n’est pas sur les albums, et je l’ai plus qu’adoré Avec en finale, la magnifique » Tu y crois » qui clos parfaitement ce concert.

Contes et histoires à écouter Le livre qu’il faut que vous ayez lu S’il y a un petit bouquin à lire en ce moment, c’est bien celui-là : Lettre à celle qui lit mes romances érotiques et qui devrait arrêter tout de suite, est le coup de gueule de l’écrivaine et journaliste Camille Emmanuelle, spécialiste sur les questions de sexualité. Vous voulez rire (jaune) ? Vous êtes au bon endroit. Camille Emmanuelle nous l’avoue sans détour, si elle a un jour écrit des romances érotiques pour une maison d’édition numérique spécialisée, c’était par nécessité. Et, alors que je suis une auteure féministe, j’ai contribué à délivrer aux femmes des messages extrêmement vieillots sur leurs corps, leur vie, leurs rêves, leurs fantasmes. Se basant sur son expérience professionnelle mais également sur sa propre réflexion sur la littérature érotique en plein essor, Camille Emmanuelle peint au vitriol avec un humour décapant cette industrie de masse très lucrative depuis le phénomène Cinquante Nuances de Grey. Le constat est déplorable.

(20+) La censure, même pas morte ! Un matin, on reçoit un mail inattendu signé Bernard Joubert, spécialiste de la censure dans la bande dessinée. Il nous demande si nous sommes au courant que Libération a été repéré par la Commission de surveillance et de contrôle des publications destinées à la jeunesse et à l’adolescence. Un papier publié dans le journal et un diaporama lié sur le site internet semblent avoir déplu… Sauf qu’on ne le savait pas et qu’on n’avait même jamais entendu parler de cette instance jusqu’alors. «Cette commission découle d’une loi sur la censure datant du 16 juillet 1949», explique alors Bernard Joubert. Soixante-quatre ans plus tard, un organisme chargé de surveiller et, éventuellement, de punir la presse et l’édition existerait donc toujours ? Etrange. «Une étrange alliance entre les cathos et les cocos» René Finkelstein, 91 ans, a été l’un des acteurs à l’origine de la création de cette instance et y a siégé pendant plus de cinquante ans. 1 147 publications observées en 2012 Dessin Vuillemin

Brouiller les pistes avec Firegloves Brouiller les pistes avec Firegloves On l'a vu par le passé, il n'y a pas forcément besoin de vous coller des cookies aux fesses ou de récupérer votre adresse IP pour vous suivre à la trace sur le net. En effet, comme on peut le voir avec Panopticlick, chaque navigateur a une empreinte unique qui peut être générée grâce à la version de ce dernier et aux plugins et extension (et leur version) installés sur celui-ci. Allez faire un essai sur Panopticlick ou fingerprint, vous verrez, c'est impressionnant. Bref, pour combattre cela, un développeur d'extension Firefox a eu l'excellente idée de créer Firegloves, qui permet de brouiller les pistes. Pour cela, l'extension génère aléatoirement des infos comme la résolution d'écran, l'OS, la timezone ou encore la langue, mais vous pouvez aussi préciser vous-même si vous souhaitez que la liste des plugins soit désactivée ou si vous acceptez ou pas d'utiliser les polices du système pour le rendu des pages web. Vous avez aimé cet article ?

Michel Houellebecq, Soumission : Enquête sur la servitude humaine « Une idée extrêmement déplaisante me vint. » [1] Romancier de la déréliction et de la proximité, de la mutation et du milieu, de la survie et de l’anéantissement, Michel Houellebecq nous offre aujourd’hui son livre le plus inquiétant, le plus ambigu, le plus accompli. Moins sophistiqué que La possibilité d’une île, plus engagé (et de fait moins « goncourable ») que La carte et le territoire, Soumission renoue avec la veine dévastatrice et drolatique, à notre avis la meilleure, de Plateforme, des Particules et d’Extension. Jamais en effet la fiction n’aura été si visionnaire et de l’ordre du probable. Jamais l’abolition de l’individu dans un dispositif qui l’aliène autant qu’il le caresse n’aura été aussi bien mise en ligne. Le mâle de l’islam Là-dessus, il ne faut pas se tromper de roman, sinon de territoire littéraire. Le fond canin des choses. Après l’Histoire. A cette désérotisation du paysage urbain correspond la décatholicisation du paysage mental. La première pierre....

Related: