background preloader

Genre et publicité

Genre et publicité
La bière, une histoire d'hommes… Creating a relationship between alcohol, sex, and the commodification of the female body is very dangerous. These ads take sexualization to a new level when they literally turn a woman’s body into a bottle of beer for a man’s consumption. As if my body being associated with a product for sale were not bad enough, let’s add booze into the mix. Even if I were able to overcome the idea that my body is not a bottle of alcohol to be consumed by men, other drunken individuals are still seeing me this way.It’s time to take a more serious look at sexual assault on college campuses, and maybe the place to start is by looking at the media’s influence. We cannot keep allowing girls and boys to internalize and normalize the images that we see in alcohol advertisements. (Source : sparkamovement, via landmerbabe)

http://cafaitgenre.tumblr.com/

Related:  stéréotypes sexuelsPUB & Stéréotypes

A la Une : filles & garçons... Le 8 mars verra encore cette année la journée de la femme. A cette occasion, le Café mensuel de février vous entraine sur ce sujet toujours délicat « fille/garçon », quelle éducation ? Quelle égalité ?Il ne suffit pas de mettre garçons et filles ensemble, la mixité ne garantit pas l'égalité. Le sexisme dans la publicité en 45 affiches surprenantes Thème encore bien présent dans la société, le sexisme est une forme de discrimination de plus en plus critiquée mais toujours aussi présente. Inutile dès lors d'imaginer que la publicité n'ait pas eu un rôle dans la diffusion de clichés sexistes. La ménagère, la soumise, l'objet sexuel, autant de représentation de la femme qui ont connu un âge d'or dans la publicité d'antan. Mais le sexisme publicitaire fait-il vraiment parti que du passé ? La femme soumise

CM Hall of Fame Merci à @Arnaud9123, @SabrinaKah et @MaximeGuyet Quand Carrefour offre des kits de beauté à des footballeuses… « sportissima Comme le souligne un article paru dans le quotidien Sud Ouest mardi dernier, le magasin Carrefour de Lescar (Pyrénées-Atlantiques) a eu la bonne idée de promouvoir le football, féminin comme masculin, via une opération spéciale. Le hic ? L’enseigne a offert aux quatre équipes masculines des équipements de foot et aux quatre équipes féminines… des kits de beauté ! Les stéréotypes ont définitivement la vie dure… Audrey Keysers et Maguy Nestoret, auteurs du livre "Football féminin. La femme est l’avenir du football", ont adressé un carton rouge au directeur du magasin.

Ces publicités sexistes qui révoltent les féministes Partagez-moi ! La place de la femme dans la publicité est depuis longtemps un sujet très sensible. La récente polémique autour des publicités de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair en est une nouvelle fois la preuve. La fin des «jouets de fille» et des «jouets de garçon» Les jouets non sexués finiront par prouver que filles et garçons ne sont pas si différents. En cette période de fêtes, la police féministe suédoise est en train de prouver qu’à ses yeux, rien n’est sacré, pas même Noël. Non contente de prôner l’utilisation de pronoms neutres —«hen» au lieu de il et elle, ou de demander aux hommes de s'asseoir pour faire pipi— elle a persuadé l’équivalent du 60 Millions de consommateurs suédois (association de défense des consommateurs) de convaincre Top Toys, principal distributeur de jouets du pays, d’arrêter de publier des catalogues arborant des «stéréotypes périmés». Pourquoi suis-je prête à sacrifier ce petit garçon?

Et ma pub, elle est sexiste, ma pub ? Stabilo Neon ? Sexiste ! Une femme, une pipe, un pull ? Sexiste ! Decathlon vendant des palmes à une femme qui sauve un homme des requins ? Société hypersexualisée : le Crioc plaide pour l’éducation aux médias Depuis quelques années, le phénomène d’hypersexualisation est de plus en plus présent au sein de notre société. Et l’actualité ne cesse de nous le rappeler. Ceux qui ont récemment suivi les déboires de ces animateurs scouts qui ont découvert certains de leurs louveteaux se livrant à des jeux sexuels durant la sieste ne pourront qu’approuver. L’hypersexualisation consiste à donner un caractère sexuel à un comportement ou à un produit qui n’en a pas en soi. C’est un phénomène de société selon lequel de jeunes adolescents adoptent des attitudes et des comportements sexuels jugés trop précoces.

Pubs sexistes: les Français les réprouvent, mais ne les voient pas SEXISME - Une femme nue dans une douche pour vanter les mérites d’un savon... Une publicité mettant en scène une mère de famille pour faire vendre un aspirateur... “Un” patron forcément accompagné d’”une” secrétaire.... Si vous êtes énervé(e) rien qu’à l’énumération des ces clichés, c’est normal: vous êtes comme presque trois-quart des Français, qui, selon un sondage du Laboratoire de l’Égalité et de Mediaprism publié en exclusivité sur Le HuffPost à quelques jours de la Journée de la femme, jugent “intolérables” ou “énervantes” les publicités sexistes.

La mode actuelle chez les jeunes filles annoncerait une sexualisation précoce La mode actuelle chez les jeunes filles annoncerait une sexualisation précoce et le retour en force des stéréotypes sexuels La sexualisation précoce des jeunes filles de 8 à 11 ans transforme des enfants en petites femmes sexuées, constate Pierrette Bouchard. La différence entre les vêtements destinés à ces jeunes filles et ceux de leur grande soeur de 18 ans n'est souvent qu'une question de taille.

Définitinion: Stéréotype Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En sciences humaines, un stéréotype est l'image d'un sujet dans un cadre de référence donné, telle qu'elle y est habituellement admise et véhiculée. Psychologie[modifier | modifier le code] Définition et caractéristiques[modifier | modifier le code] En psychologie sociale, un stéréotype est : une croyance qu’une personne entretient au sujet des caractéristiques des membres d’un exogroupe.une généralisation touchant un groupe de personnes et les différenciant des autres.

représentations sexuées dans l'audiovisuel Propositions plus élaborées qui demandent un investissement sur la durée. A partir de grilles méthodologiques d’analyse et de fiches pédagogiques nous vous proposons : • L’analyse du stéréotype de la « blonde idiote » à travers Indiana Jones 2. • L’analyse d’un personnage de « garçon manqué », une jeune fille qui aime le foot, avec le film Joue la comme Beckam ainsi qu’une fiche sur le football féminin. • À partir du film Billy Elliot sur la difficile émancipation d’un jeune garçon hors des stéréotypes et des préjugés, un choix d’activités sur la danse 80 ans de pubs sexistes que vous ne verrez plus jamais L’image des femmes a bien souvent été malmenée dans l’histoire de la publicité. Ces authentiques “réclames”, publicités méchamment sexistes, machistes ou carrément misogynes reflètent des époques pas si lointaines. On les croirait extraites du magazine Hara-Kiri et pourtant, elles sont toutes authentiques, ce ne sont pas des parodies.

Égaux mais pas trop : Egales, mais pas trop Dans ce nouveau numéro, Rokhaya Diallo fait le point sur l’égalité professionnelle entre hommes et femmes. Depuis les révolutions féministes des années 70 et les « mutations » qui en ont découlé, quid de la situation des femmes dans le monde du travail, 40 ans plus tard ? Malgré plusieurs lois, des promesses, des déclarations, force est de constater que les chiffres publiés chaque année renvoient à un cruel constat, l’égalité est une idée mais pas une réalité. Les femmes touchent en moyenne des salaires inférieurs de 27% à ceux des hommes et représentent 82% des salariés à temps partiel. Maternité, emplois moins rémunérés, temps partiel… après un tour d’horizon sur les causes de ces inégalités, Rokhaya Diallo explore les pistes qui tentent de faire bouger les lignes.

Related: