background preloader

Genre et publicité

Genre et publicité
La bière, une histoire d'hommes… sparkamovement-blog-blog: Creating a relationship between alcohol, sex, and the commodification of the female body is very dangerous. These ads take sexualization to a new level when they literally turn a woman’s body into a bottle of beer for a man’s consumption. (via landmerbabe) Related:  stéréotypes sexuelsGenre et publicité

A la Une : filles & garçons... Le 8 mars verra encore cette année la journée de la femme. A cette occasion, le Café mensuel de février vous entraine sur ce sujet toujours délicat « fille/garçon », quelle éducation ? Quelle égalité ?Il ne suffit pas de mettre garçons et filles ensemble, la mixité ne garantit pas l'égalité. La parité au travail : Une affaire d'école ? Pour aborder la question en classe, de nombreuses ressources existent. Une sélection de livres Le CRDP de Grenoble propose des malles de livres, albums, romans pour parler de « l'identité, la claque aux clichés, le partage des responsabilités, le respect de l'autre... »100 albums jeunesse, une conférence de Christine Detrez, sociologue de l' Un album de Nathalie Hense paru chez Albin Michel met en scène une petite fille qui n'aime pas le rose... « Filles et garçons sur le chemin de l'égalité de l'école à l'enseignement supérieur ». Notre dossier : la journée des femmes 2012

Malaise dans la pub (3): Hétéro, I presume? J’ai dérogé pour la première fois à ma règle de publication hebdomadaire… J’essaie de sortir la tête de l’eau pour me rattraper. Et puis je te dois des remerciements, lecteur/rice: ce blog totalise maintenant plus de 5500 visites depuis fin septembre, et pour une débutante comme moi, ça fait chaud au coeur :) J’ai parlé dans les deux premiers posts de la série "Malaise dans la pub" de la représentation des femmes dans les publicités pour voitures et de l’image des hommes qui sous-tend ces publicités: machos, amoureux de leurs bagnoles, objectifiant les femmes. Cette représentation stéréotypée se retrouve explicitement dans des publicités destinées à un public masculin. Il me semble que l’on parle beaucoup de l’image des femmes véhiculée à travers la publicité (même si ce n’est pas assez, et que les choses ne changent pas, au contraire). Ces deux campagnes, qu’il s’agisse de vendre un film ou des chaussures, soulèvent la même question. Like this: J'aime chargement…

Malaise dans la pub (4): ce qu’est une “vraie femme” On le sait, mais il faut le dire et le répéter, et puis cela fait du bien de l’entendre: la plupart des femmes dans la publicité ne sont pas de "vraies femmes". Même quand il s’agit de mannequins ou d’actrices, donc de "belles femmes", a priori, selon les normes en vigueur, les images sont retouchées, et souvent outrageusement. Voici une vidéo qui le dit très bien et le montre par de nombreux exemples. Elle évoque notamment la réaction de Kate Winslet à une photo parue en couverture de GQ, où son corps avait été largement modifié pour la faire apparaître plus mince qu’elle n’est. Kate Winslet avait déclaré qu’elle ne ressemblait pas à cela, et, plus important, qu’elle ne voulait pas ressembler à cela. La vidéo est en anglais, mes excuses aux non-anglophones parmi vous. Elle se manifeste parfois de façon extrême, et selon moi révoltante, comme avec cette campagne d’H&M. Vénus de Willendorf, Paléolithique supérieur, vers 24 000–22 000 av. Like this: J'aime chargement…

Quand Carrefour offre des kits de beauté à des footballeuses… « sportissima Comme le souligne un article paru dans le quotidien Sud Ouest mardi dernier, le magasin Carrefour de Lescar (Pyrénées-Atlantiques) a eu la bonne idée de promouvoir le football, féminin comme masculin, via une opération spéciale. Le hic ? L’enseigne a offert aux quatre équipes masculines des équipements de foot et aux quatre équipes féminines… des kits de beauté ! Les stéréotypes ont définitivement la vie dure… Audrey Keysers et Maguy Nestoret, auteurs du livre "Football féminin. La femme est l’avenir du football", ont adressé un carton rouge au directeur du magasin. "Monsieur le directeur, Nous avons le plaisir de vous adresser notre livre intitulé « Football féminin. Pourquoi ? C’est notamment en raison de l’attitude que vous avez à l’égard des joueuses de football que leurs matchs ne sont pas assez pris au sérieux. Cordialement, Audrey Keysers et Maguy Nestoret-Ontanon" Je partage tout à fait leur coup de gueule. Like this: J'aime chargement… Tags:football féminin, sexisme football

Malaise dans la pub (2): eh, les mecs, on vous prend pour des cons Quand on envisage la publicité du point de vue du genre, on pense d’abord (seulement?) à la représentation des femmes et au sexisme qu’elle véhicule souvent. Il est plus rare, il me semble, de s’interroger sur la représentation des hommes. Pourtant, dans n’importe quel domaine, il est impossible selon moi de découpler la représentation du masculin de la représentations du féminin: on ne comprend pas la première sans la seconde, et vice versa. Toute attitude spécifique à l’égard d’un genre suppose, en creux, l’attitude opposée à l’égard de l’autre genre, c’est-à-dire un discours implicite. Ce qui m’intéresse ici, ce sont les discours implicites justifiant la perpétuation dans les images publicitaires du rapport de domination traditionnel du masculin sur le féminin, mais aussi la façon dont ce discours est rendu plus complexe par des représentations et des codes nouveaux, souvent difficilement interprétables. Un jour, un (ou une) publicitaire a eu une idée de génie. on a créé ça: Like this:

[French] Malaise dans la pub (1): comment vendre une voiture Vous trouverez dans la rubrique "Ressources" une page consacrée aux publicités sexistes. Dans cette série d’articles, je me propose d’interroger les codes utilisés par les publicitaires pour représenter les femmes et les hommes. Je ne pars pas du principe que ces publicités sont sexistes: je laisse cette conclusion à votre appréciation personnelle. Dans la série "le monde fantasmé de la pub": il est assez rare, dans une publicité, de voir une femme conduire une voiture. Illustration avec cette publicité pour Audi, qui a fait scandale quand elle est sortie. Utiliser les femmes comme faire-valoir va de pair avec une tendance qui ne cesse de m’étonner et de me choquer: la sexualisation des pubs pour des voitures, via l’utilisation du corps d’une femme. De nombreuses publicités se caractérisent ainsi par une sexualisation à outrance, uniquement du côté du féminin. Seul le logo de BMW, en bas à droite, permet de savoir qu’il s’agit de vendre une voiture. Ah, l’humour. Like this:

La fin des «jouets de fille» et des «jouets de garçon» Les jouets non sexués finiront par prouver que filles et garçons ne sont pas si différents. En cette période de fêtes, la police féministe suédoise est en train de prouver qu’à ses yeux, rien n’est sacré, pas même Noël. Non contente de prôner l’utilisation de pronoms neutres —«hen» au lieu de il et elle, ou de demander aux hommes de s'asseoir pour faire pipi— elle a persuadé l’équivalent du 60 Millions de consommateurs suédois (association de défense des consommateurs) de convaincre Top Toys, principal distributeur de jouets du pays, d’arrêter de publier des catalogues arborant des «stéréotypes périmés». Pourquoi suis-je prête à sacrifier ce petit garçon? Les fausses preuves des voitures et des poupées En réalité, il s’agit là de fausses preuves, ou en tout cas qui induisent vraiment en erreur, puisque l’enfance est pratiquement la seule phase de la vie où les différences entre les genres se fait jour de manière aussi évidente. Détruire et reconstruire la maison de Barbie Hanna Rosin

The Breast of Advertising: As a Marketing Ploy, the Bust Is as Controversial as It Is Ubiquitous Sales were “crazy, crazy,” at Sal Ali’s grocery and news shop in Manhattan, where issues of Time magazine featuring a controversial cover on attachment parenting were selling off the rack. It was the rack, of course, that generated so much interest for the May 21 cover story, illustrated with an attractive mom exposing her nearly naked breast to nurse her huge, 3-year-old son standing on a chair. Leafing through the newsweekly’s buzziest cover in recent memory, Ali couldn’t deny he enjoyed the brisk business, though the cover made him wonder: “What will be the difference between Time and Playboy if they exploit like this?” Though Time executives trumpet the serious news value of their cover photo, the newsweekly was also hopping on a well-worn but reliable bandwagon. Sexual content is everywhere in advertising. Unquestionably, Time’s cheesecake recipe succeeded. A 2007 print campaign for Tom Ford for Men cologne, Mars says, took the strategy to a disruptive yet effective extreme.

[French] Les 400 culs: L'érotisme c'est du sexisme ?-Mozilla Firefox Sous prétexte que ces publicités sont sexistes, beaucoup de féministes hurlent au loup dès qu'une mannequin lingerie montre un bout de téton ou que, pour vendre du chocolat, une femme à l'air chaviré entr'ouvre une bouche luisante de salive… Si on s'en tient à la définition stricte, le sexisme consiste à attribuer aux humains un caractère, un rôle, des prédispositions intellectuelles ou psychologiques spécifiques selon qu'ils sont de sexe mâle ou femelle. En clair : les femmes ne seraient bonnes qu'aux tâches ménagères, aux travaux des champs et à l'éducation des enfants, par opposition aux hommes qui auraient plus de capacités dans le domaine des arts, de la technique, de la politique, de la chasse et de la guerre… Dans un livre récemment publié aux éditions l'Echappée, Chris Ventiane, Sophie Pietrucci et Aude Vincent définissent également le sexisme comme «un discours discriminant ou hostile envers une personne en raison de son sexe. Voici maintenant dix publicités. Wonderbra Krys

Et ma pub, elle est sexiste, ma pub ? Stabilo Neon ? Sexiste ! Une femme, une pipe, un pull ? Sexiste ! Decathlon vendant des palmes à une femme qui sauve un homme des requins ? Le site Stéréopub, lancé par des élèves de l’école de journalisme de Sciences-Po, propose de manière ludique d’évaluer, par vous-même, si vous trouvez une publicité sexiste ou non. Après chaque réponse, vous obtenez deux camemberts qui calculent la répartition des votes selon l’âge et le sexe des internautes (rien ne vous empêche de mentir sur ces informations avant de commencer le test, cela dit). De manière générale, les réponses sont souvent évidentes et des majorités fortes se dégagent. Malheureusement, le site n’indique pas combien de personnes ont déjà fait le test. La majorité des votants, dans notre catégorie d’âge, les 26-35 ans, ont considéré qu’elle était sexiste. Après tout, dans notre optique de 2014, c’est logique : elle est en cuisine, avec un tablier, c’est caricatural. Prenons, un autre exemple, «le mâle» de Jean Paul Gaultier :

Stéréotypes sexistes dans les médias [French] Les femmes-objets de M&C Saatchi UK | notachocolatecake-Mozilla Firefox Les femmes-objets de M&C Saatchi UK Porn is moving to .xxx Les sites pornos déménagent. Une campagne sexiste signée M&C Saatchi UK où les "plantes" sont déplacées sans ménagement! Mais n’y a-t-il que des femmes nues dans les films porno… ou alors cette campagne ne s’adresse qu’à une cible exclusivement masculine et hétéro?!? Messieurs les créatifs de M&C Saatchi UK, sachez qu’aujourd’hui femmes et porno font bon ménage : Un nouveau public féminin, aubaine dans le secteur très concurrentiel du X, a créé une demande qui n’est pas encore vraiment prise en compte, même si les femmes commencent à passer à la réalisation… et vivement à la réalisation des campagnes! « Peu intéressées par la grosseur des seins (13%) ou la taille du sexe (18%), les femmes réclament d’abord de bons scénarios (55%) et de beaux acteurs (51%). Messieurs les créatifs de M&C Saatchi UK, mettez-vous donc à jour et remballez vos déménageurs issus du Cro-Magnon! Like this: J'aime chargement… À propos de Not a Chocolate Cake

Société hypersexualisée : le Crioc plaide pour l’éducation aux médias Depuis quelques années, le phénomène d’hypersexualisation est de plus en plus présent au sein de notre société. Et l’actualité ne cesse de nous le rappeler. Ceux qui ont récemment suivi les déboires de ces animateurs scouts qui ont découvert certains de leurs louveteaux se livrant à des jeux sexuels durant la sieste ne pourront qu’approuver. L’hypersexualisation consiste à donner un caractère sexuel à un comportement ou à un produit qui n’en a pas en soi. C’est un phénomène de société selon lequel de jeunes adolescents adoptent des attitudes et des comportements sexuels jugés trop précoces. le Crioc (Centre de recherche et d’information des organisations de consommateurs) vient de consacrer une étude à ce sujet et s’inquiète de l’impact de ce phénomène sur nos enfants. Les jeunes : une cible fragile Les adolescents – et pré-adolescents – sont particulièrement exposés. Les jeunes sont une cible facile (fragile?) L’hypersexualisation dégrade l’estime de soi Est-ce innocent?

Femmes dans la pub : 97% des créatifs en agence seraient des hommes mercredi 22 juin 2011 Femmes dans la pub : 97% des créatifs en agence seraient des hommes En sciences, on a coutume de dire que l’observateur détermine le résultat observé. Dans la pub, où l’on s’adresse de plus en plus aux femmes, c’est pareil. L’observateur (le créa, concepteur-rédacteur, directeur artistique, directeur de la création) est un mec qui observe les femmes et sa qualité de mâle détermine le parti pris de la campagne à venir sur la base de schémas qui lui sont propres. D’après DocNews, qui a pu assister dans le cadre des Lions Cannes 2011 – festival de la remise de prix à des campagne überhype à des agences (toujours les mêmes) et à des annonceurs (toujours les mêmes : 1 grand de l’automobile, 1 grand du food etc) – à la conférence "IPG Women’s Leadership Network" (à vos souhaits), seuls 3% des « créatifs » en agence sont des femmes, pour utiliser un terme plus générique, alors que tout ce beau monde tend à s’adresser aux fâmes. Un chiffre qui me laisse songeuse. Commentaires

Related: