background preloader

CNIL - Etude sur l'usage des adolescents des réseaux sociaux

CNIL - Etude sur l'usage des adolescents des réseaux sociaux
Conseils aux parents L’UNAF, ACTION INNOCENCE et la CNIL proposent quelques bonnes pratiques aux parents qui se sentent souvent inexpérimentés sur ce sujet. Dialogue et partage 1. Essayez d’installer l’ordinateur dans une pièce commune et si votre enfant est équipé de son propre ordinateur, veuillez à ce qu’il ne l’utilise pas dans un endroit isolé, (par exemple, seul dans sa chambre). 2. 3. 4. Mieux que de devenir "l’ami" de votre enfant, discutez avec lui de ce qu’il fait sur les réseaux sociaux. Education et responsabilisation 1. 2. 3. 4. 5. Même si vous souhaitez favoriser l’autonomie et respecter l’intimité de votre adolescent, vous restez son responsable aux yeux de la loi jusqu’à sa majorité.

http://www.jeunes.cnil.fr/parents/etude-reseaux-sociaux/

Related:  Formation PJJ : les jeunes et les réseaux sociauxÊtre parent à l'ère numériqueL'usage des réseaux sociaux par les jeunesAdolescents et réseaux numériquesRéseaux sociaux

Les Inrocks : Article - "Gossip" : l'application de ragots qui fait trembler l'Education nationale Avec 10 000 téléchargements par jour, l’application Gossip devrait être un immense succès. Mais ce chiffre record a été éclipsé par une polémique sur le harcèlement qui a obligé sa créatrice suspendre momentanément son utilisation. A l’origine de ce projet, on trouve Cindy Mouly. Une Parisienne “dotée d’une langue bien pendue (qui) a cherché à lancer une application qui lui ressemble“, comme elle se présente dans un communiqué de presse. La jeune femme a clairement puisé son inspiration dans l’esthétique et le style de la série Gossip Girl (comme avec le masque rouge choisi comme logo), dans laquelle une mystérieuse voix relaie des potins sur son site à tous les élèves d’un lycée de l’Upper East Side new-yorkais.

Tutoriels Contenu Nous laissons de nombreuses traces lorsque nous naviguons sur le web. Les services offerts en ligne tirent parti d'un nombre croissant d'informations issues de notre navigation, de notre localisation, ou encore de nos recherches. Cette collecte d'informations se fait souvent à notre insu, pour nous proposer ensuite, par exemple, de la publicité ciblée. Il existe cependant des solutions pour ne pas être tracé sur internet et ainsi, par exemple, contrôler le type de publicité que l'on souhaite voir apparaître ou pas.La CNIL vous donne dans ce tutoriel quelques conseils pour limiter vos traces lors de votre navigation et surfer de manière plus anonyme:1. Les jeunes et les réseaux sociaux Cette séquence invite à entraîner les élèves à identifier des points de vue, les outils et les articulations nécessaires à l'argumentation. Au terme de ce travail, ils sauront exprimer une opinion en adaptant le point de vue au contexte, en exprimant des sentiments contrastés. Se trata aquí de concienciar a los alumnos sobre los límites de las redes sociales y el uso que se puede hacer de aquéllos. Se entrenarán los alumnos para llevar a cabo un debate y así defender un punto de vista y saber enfrentarse oralmente.

Voir la brochure pour les adolescent et les reseaux sociaux A l’occasion du Safer Internet Day (journée de l’Internet sans crainte), le SCEREN-CRDP de l’Académie de Versailles via sa d’éducation aux médias plateforme Citoyen de l’Internet a mis en ligne un nouveau MemoTICE (brochure conseil) intitulé Mes réseaux et moi qui s’intéresse aux pratiques des enfants et adolescents sur les médias sociaux. Ce document pédagogique et didactique est librement téléchargeable et diffusable (sous licence Creative Commons). A télécharger (en pdf) : ici sous la forme d’une brochure et ici au format 21 x 29,7 cm (4 pages). Ce mini-guide pose des jalons d’éducation au numérique avec des conseils mais aussi la volonté de faire réfléchir les jeunes, les enseignants et les parents sur quelques points essentiels de leur présence sur ces outils en ligne : A quoi me servent les réseaux sociaux ? Licence :

20 % des internautes français déjà membres de Google+ et Twitter En progression constante depuis son lancement il y a deux ans, le réseau social Google+ semble inarrêtable. Il égale Twitter en nombre de membres, alors que le poussin a fêté sa septième année, et il devance largement LinkedIn, le réseau social professionnel. D'après Médiamétrie, les comportements entre Facebook, Twitter et Google+ n'ont rien de comparable. Facebook pour les amis, Twitter pour les marques, G+ pour les deux Snapchat : Le guide de survie à l'usage des plus de 25 ans Will Oremus, journaliste techos pour la version américaine de Slate, avouait à ses lecteurs le 2 février, par le biais d’un long pamphlet, qu’il passait du temps à écrire sur Snapchat sans n’avoir jamais rien bitté à cette application de malheur. D’un coup d’un seul, il enlevait un poids à tous les journalistes tech du monde, enfin ceux qui ont plus de 25 ans, et leur permettait d’avouer que eux non plus n’ont jamais pu se résoudre à comprendre et à utiliser un moyen de communication qui séduit pourtant massivement les jeunes. Le tabou était alors rompu, et pour continuer d’écrire des titres comme « Un adolescent tue sa copine à cause d’un snap », il allait falloir se confronter à un défi technique et éthique : apprendre à apprivoiser Snapchat. Mais qui es-tu, Snapchat ? Will a raison, Snapchat est le nouveau Facebook. D’ailleurs, il paraît que les empires Internet ne durent qu’une quinzaine d’années, et que comme MySpace en son temps, le réseau de Mark Zuckerberg est sur le déclin.

Questions-Réponses La loi n° 95-73 du 21 janvier 1995 admet et encadre, pour un impératif de sécurité, l'installation de dispositifs de vidéosurveillance sur la voie publique et dans les lieux ou établissements ouverts au public. L'installation de tels dispositifs est subordonnée à une autorisation du préfet, prise après avis d'une commission départementale, présidée par un magistrat de l'ordre judiciaire. Les systèmes de vidéosurveillance installés aux abords des établissements scolaires, sur la voie publique relèvent donc de la procédure prévue par la loi de 1995. En revanche, l'implantation de dispositifs de vidéosurveillance dans des lieux qualifiés juridiquement de «privés», tels que les établissements scolaires, relève des dispositions de la loi du 6 janvier 1978 dès lors qu'ils permettent une conservation sous forme numérique des images. En revanche, la CNIL a autorisé l'utilisation d'un dispositif de reconnaissance du contour de la main pour le contrôle des accès à la cantine scolaire.

Réseaux sociaux Férus de réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Google+, Netlog, Twitter, Tumblr, Pinterest, Flickr, etc., les jeunes y consacrent beaucoup de temps.78 % d’entre eux se rendent sur les réseaux sociaux tous les jours ou plusieurs fois par semaine (étude JAMES 2014). Les réseaux sociaux appartiennent à la génération du Web 2.0. Autrement dit, à la différence de l’Internet traditionnel, l’utilisateur n’est pas seulement consommateur, mais aussi acteur, puisqu’il crée du contenu (textes, vidéos ou photos). 89 % des jeunes ont un profil Les réseaux sociaux sont particulièrement appréciés parce qu’ils permettent de nouer des contacts aux quatre coins de la planète, de trouver des personnes partageant ses intérêts et de communiquer avec elles en temps réel. Dès son profil en ligne, l’utilisateur reçoit un feedback des autres internautes et sait comment il est perçu.

Consultation nationale UNICEF - Que dit-elle des rapports entre enfants et Internet Parmi les résultats de la 2ème consultation nationale menée par l’UNICEF France « Adolescents en France : le grand malaise » parmi les 6-18 ans, voici quelques éléments relatifs aux relations que les jeunes entretiennent avec les réseaux sociaux qui confirment d’autres études - Ne pas avoir de liens numériques peut être considéré comme un signe de marginalité - Les filles sont plus nombreuses que les garçons à pratiquer les réseaux sociaux (66.6% vs 58.3%) et ont plus d’amis en moyenne. - Nombre d’ "amis " ? 32.5% en ont plus de 300 – 17.3% entre 200 et 300, 20.5% entre 100 et 100, 15.5 moins de 50, avec le nombre de contacts augmentant, ce qui n’est guère surprenant, avec l’âge

“80 % de nos échanges se font toujours avec les mêmes 4-5 personnes” L’intimité au travail (également disponible en format numérique) est un livre à mi-chemin entre le documentaire et le pamphlet. L’anthropologue Stefana Broadbent, qui travaille au Laboratoire d’anthropologie numérique du Collège universitaire de Londres, y fait une démonstration aussi puissante qu’évidente sur l’aliénation du monde du travail, plus aboutie encore qu’elle ne l’avait fait à TED Global ou à Lift France.Elle montre d’abord l’importance qu’ont acquis en quelques années nos communications personnelles. Plus que de nous relier au “Village Global”, tous les canaux de communication que nous utilisons servent avant tout à communiquer avec une poignée de gens très proches se résumant le plus souvent au cercle familial. InternetActu.net : Dans votre livre vous évoquez les évolutions de nos lieux de travail, mais assez peu les évolutions de la maison, du foyer familial… Stefana Broadbent : J’ai hésité à faire un chapitre sur le sujet.

Snapchat: Les jeunes irlandais sont les plus accros à l'application Afin d'être publiée, votre note : - Doit se conformer à la législation en vigueur. En particulier et de manière non exhaustive sont proscrits : l'incitation à la haine raciale et à la discrimination, l'appel à la violence ; la diffamation, l'injure, l'insulte et la calomnie ; l'incitation au suicide, à l'anorexie, l'incitation à commettre des faits contraires à la loi ; les collages de textes soumis au droit d'auteur ou au copyright ; les sous-entendus racistes, homophobes, sexistes ainsi que les blagues stigmatisantes. - De plus, votre message doit respecter les règles de bienséance : être respectueux des internautes comme des journalistes de 20Minutes, ne pas être hors-sujet et ne pas tomber dans la vulgarité.

Face aux écrans, responsabiliser les enfants plutôt qu'interdire LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Laronche Consoles de jeux, ordinateurs, télévisions, tablettes numériques : les tentations sont de plus en plus nombreuses pour les enfants. De 4 à 14 ans, ils regardent la télévision 2 h 15 par jour en moyenne, selon Médiamétrie. L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille Utiliser les médias sociaux représente l’une des activités les plus courantes chez les jeunes d’aujourd’hui. Cependant, l’utilisation des réseaux sociaux est à double tranchant, en effet, il faut qu’elle reste saine et appropriée afin d’éviter toutes dérives. Côté positif des médias sociaux

6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux Dans son livre, la chercheuse danah boyd explore la vie des jeunes sur Internet. Nous lui avons demandé des pistes pour comprendre leur comportement. Après dix années de travail auprès de jeunes Américains, danah boyd, blogueuse sans majuscule, chercheuse chez Microsoft Research et professeure associée à l’université de New York, publie un livre pour éclairer l’usage que les adolescents ont des réseaux sociaux.

Related:  InternetLes jeunes et Internet