background preloader

Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France - Actualité de Joconde, portail des collections des musées de France. Catalogue de 500.000 notices d'objets, valorisées par des visites guidées (partenariat entre le bureau de la diffusion

Le blog de Joconde - Portail des collections des musées de France - Actualité de Joconde, portail des collections des musées de France. Catalogue de 500.000 notices d'objets, valorisées par des visites guidées (partenariat entre le bureau de la diffusion
Related:  Arts visuels

espace professionnel - pilotage de l'informatisation - glossaire des techniques de l'information accès : le fait d'engager la consultation d'un document sur un serveur. Note : Le nombre d'accès est une mesure de l'audience d'un site ou de la fréquence de consultation d'un document. accessibilité numérique : Cela consiste en la mise à la disposition de tous les individus, quel que soit leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales, des ressources numériques (et notamment celles mises en ligne sur le web). administrateur de la base de données : personne responsable de la gestion, du bon fonctionnement et de la sécurité de la base de données. adresse électronique : adresse utilisée sur le réseau Internet pour envoyer et recevoir du courrier électronique. adresse IP (avec IP pour Internet Protocol) : numéro d'identification qui est attribué de façon permanente ou provisoire à chaque appareil connecté à un réseau informatique utilisant l'Internet Protocol.

S01 - Le Projet Scientifique et Culturel a-t-il de l’avenir ? 1La démarche de Projet Scientifique et Culturel (dit « PSC » dans le jargon professionnel) a été initiée par la Direction des Musées de France (DMF) pour encadrer le formidable mouvement d’expansion des musées qui a caractérisé les années 1980-1990 : créations de musées, constructions et rénovations de bâtiments, professionnalisation des personnels et des pratiques, augmentation spectaculaire des publics, grandes expositions toujours plus coûteuses et plus fréquentées, démarche marketing… Au musée d’Histoire de Nantes, le château des ducs de Bretagne est le premier objet de la collection. © Musée d’Histoire de Nantes 2Les musées changent beaucoup depuis deux ou trois ans et le contexte évolue encore plus vite. 3Un musée ne peut plus se contenter de gérer l’existant. Il doit s’interroger sur sa vocation, l’évolution de ses collections et de ses publics, son rôle dans la cité, sa place sur la scène locale, nationale ou internationale. De l’utilité de se poser des questions

History in Photos: Dorothea Lange - Japanese Internment A farm mother awaits evacuation bus. Centerville, California, 1942 A farm youngster pictured two days before evacuation of persons of Japanese ancestry from this Santa Clara County farming community. 1942 A mother and daughter, Issei and Nisei, who have been living in this Assembly Center for one month, are seen at the door of their home in the barracks. A young member of an evacuee family awaiting evacuation bus. Hayward, California, 1942 An elementary school with voluntary attendance has been established with volunteer evacuee teachers, most of whom are college graduates. Arranging flowers for altar on last day of services at Japanese Independent Congregational Church, prior to evacuation. Awaiting evacuation bus. Baseball is the most popular recreation at this War Relocation Authority center with 80 teams having been formed throughout the Center. College students of Japanese ancestry who have been evacuated from Sacramento to the Assembly Center. 1942

Dorothea Lange - California Museum Dorothea Lange’s photographs have etched the faces of the poor and forgotten into the American memory. Her compassionate images of disadvantaged Native Americans, displaced families of the Great Depression, and interned Japanese Americans during World War II helped develop documentary photography as we know it today. Born in Hoboken, New Jersey, in 1895, she contracted polio at age seven and was left with a lifelong limp. After studying photography as a young woman in New York City, in 1918 she moved to California and opened her own portrait studio in San Francisco. She made her living taking pictures of the city’s wealthier families, but she was impassioned by the plight of the unemployed and homeless that she saw on the streets around her. In 1933, Lange and her husband, Paul Taylor, documented the grim exodus of farm families escaping the dust bowl, and her powerful images persuaded many of the need for government programs to aid the dispossessed.

Farm Security Administration/Office of War Information Black-and-White Negatives - About this Collection - Prints & Photographs Online Catalog Most images are digitized | All jpegs/tiffs display outside Library of Congress | View All The photographs in the Farm Security Administration/Office of War Information Photograph Collection form an extensive pictorial record of American life between 1935 and 1944. This U.S. government photography project was headed for most of its existence by Roy E. Stryker, who guided the effort in a succession of government agencies: the Resettlement Administration (1935-1937), the Farm Security Administration (1937-1942), and the Office of War Information (1942-1944). The collection also includes photographs acquired from other governmental and non-governmental sources, including the News Bureau at the Offices of Emergency Management (OEM), various branches of the military, and industrial corporations. For a video overview of the collection, see "Documenting America, 1935-1943: The Farm Security Administration/Office of War Information Photo Collection." Research Tips

Dorothea Lange's "Migrant Mother" Photographs in the Farm Security Administration Collection: An Overview The photograph that has become known as "Migrant Mother" is one of a series of photographs that Dorothea Lange made of Florence Owens Thompson and her children in February or March of 1936 in Nipomo, California. Lange was concluding a month's trip photographing migratory farm labor around the state for what was then the Resettlement Administration. In 1960, Lange gave this account of the experience: I saw and approached the hungry and desperate mother, as if drawn by a magnet. The images were made using a Graflex camera. There are no known restrictions on the use of Lange's "Migrant Mother" images. Images in the series are as follows (select the small image to view larger versions through the Prints & Photographs Online Catalog): Note: The Library of Congress does not maintain all of the Internet sites listed below. Contemporary Publications in Which "Migrant Mother" Was Featured: "Ragged, Hungry, Broke, Harvest Workers Live in Squaller." Later Publications Discussing "Migrant Mother":

La "Mère migrante" de la Grande Dépression : une vie de battante - 15 août 2016 Pour la deuxième année consécutive, "l'Obs" revient cet été sur les photos qui ont marqué l'histoire. À la une des journaux, dans les pages de nos livres d'école ou arborées fièrement sur nos t-shirts, elles ont fait le tour du monde. Mais connaissez-vous l'histoire secrète de ces clichés mythiques ? Le symbole de la crise économique La dignité. Prise en 1936 au bord d'une route californienne, la photographie montre cette femme de 32 ans entourée de chérubins – ses enfants –, tout près d'un camp accueillant quelque 2.500 travailleurs des champs plongés dans la misère. Dorothea Lange, via Libary of Congress Paradoxe : pendant plus de 30 ans, le public n'a presque rien su de Florence Owen Thompson. "Nipomo, Californie, 1936. Pour la talentueuse photographe, au moment de presser le déclencheur, Florence Owens Thompson ne représente probablement qu'une infortunée de plus, une goutte d'eau dans l'océan des indigents jetés sur les routes par le chômage. Dorothea Lange poursuit : Cyril Bonnet

Les Raisins de la colère Les Raisins de la colère (titre original en anglais : The Grapes of Wrath) est un roman de John Steinbeck publié en 1939. L'auteur reçoit pour cette œuvre le prix Pulitzer en 1940. L'intrigue se déroule pendant la Grande Dépression (la Grande Dépression est une période qui débute lors du krach de 1929 et qui se termine par le début de la Seconde Guerre mondiale, en 1939) et le lecteur suit les aventures d'une famille pauvre de métayers, les Joad, qui est contrainte de quitter l'Oklahoma à cause de la sécheresse, des difficultés économiques et des bouleversements dans le monde agricole. Alors que la situation est presque désespérée, les Joad font route vers la Californie avec des milliers d'autres Okies (habitants de l'Oklahoma), à la recherche d'une terre, d'un travail et d'un avenir. Résumé[modifier | modifier le code] L'histoire commence au moment où Tom Joad sort de prison. Les Joad empruntent la route 66 pour aller vers l'ouest. Personnages[modifier | modifier le code]

New Deal Photography / La Photographie du New Deal - USA 1935-1943 Au début, on se dit : "Encore une nouveauté qui ressemble à une vieillerie...". Pour un mardi de rentrée, voyons ce qui se fait de nouveau, de moderne... De fait, le sujet n'est pas nouveau, mais ce livre se révèle passionnant. Taschen publie en une somme de 608 pages, dans sa petite collection Bibliotheca Universalis que nous aimons tant, ce qu'il a appelé New Deal Photography : "La Photographie du New Deal" (le titre n'est pas traduit en couverture, mais le texte l'est). New Deal-FSA, deux notions qui nous ramènent à la dureté des années 1930, dans ce pays qui n'a pas encore la grandeur qu'on lui connaît maintenant : les États-Unis d'Amérique. Le 24 octobre 1929, un certain Jeudi noir, la Bourse de New York plonge. Dès son élection en 1933, Franklin D. Edwin Rosskam. Ce sera la mission dévolue par la toute nouvelle Farm Security Administration (ou FSA) à sa division de l'Information, dont sa section Historique. Jack Delano. Aujourd'hui, 80 années plus tard, que nous apporte ce livre ?

Woody Guthrie Woody Guthrie [ˈwʊdi ˈɡʌθɹi][1] (né le 14 juillet 1912 à Okemah, Oklahoma — mort le 3 octobre 1967) est un chanteur et guitariste folk américain. Figure emblématique des hobos (« vagabond » produits par la Grande Dépression), il devient un important porte-parole musical des sentiments ouvriers et populaires. Ses chansons militantes inspirent le renouveau du folk américain des années 1960, à la tête desquelles on trouve des interprètes tels que Bob Dylan, Joan Baez et Phil Ochs[3],[4]. Biographie[modifier | modifier le code] Débuts[modifier | modifier le code] Woody Guthrie est le troisième d'une famille de cinq enfants. Son père, Charley Edwards Guthrie, quitte le sud du Texas et s'installe dans le Territoire indien, aujourd'hui l'Oklahoma en 1897. Sa mère, Nora Sherman Guthrie, s'installe dans la même région avec ses parents autour de 1900[6]. Figure de proue du mouvement folk des années 1960, Woody Guthrie est avant tout un musicien de country. New York[modifier | modifier le code]

Mère Colère contre Mère Courage Cette photo de Dorothea Lange voulait montrer la souffrance des pauvres , contraints par la Grande Dépression à migrer. Presque rien de cela n'était vrai. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Claire Guillot L'été en séries : Ce que l'on croit voir… 5/6. La Mère migrante, la vraie, n'a jamais correspondu à sa légende, et n'a jamais apprécié d'être réduite à un symbole. Dorothea Lange avait été recrutée par la Resettlement Administration, future FSA, pour illustrer l'action du gouvernement en faveur des travailleurs agricoles migrants. La suite ressemble à un conte de fées : la photographe transmet ses images à Washington, où les autorités font envoyer 10 000 kg de nourriture dans le camp. Son nom n'émergera que quarante ans plus tard. Les souvenirs de Dorothea Lange, en plus d'être parcellaires, se révèlent inexacts. En 1979, celle qui vit dans un mobile home se sent trahie par la photographe et exploitée : "Je regrette qu'elle ait pris ma photo.

Pexels - Des milliers de photos libres de droit à portée de clic Si vous cherchez des photos pour illustrer vos articles de blog ou pour faire croire à vos amis Facebook que vous êtes un photographe hors pair, je vous invite à vous rendre sur Pexels. Sur ce site, vous trouverez des milliers de photos libres de droits, accessibles via le moteur de recherche, mais aussi classé par mot clé ou dans des Tops. Quand je dis libre de droits, je dis bien sous licence Creative Commons Zero (CC0). La seule limite, c'est de ne pas attenter à l'image d'une personne visible sur l'une des photos. Enfin, une recette IFTTT est également disponible pour ceux qui aiment changer souvent de fonds d'écran Et si vous cherchez des vidéos libres de droits, c'est par ici. Rejoignez les 60633 korbenautes et réveillez le bidouilleur qui est en vous Suivez KorbenUn jour ça vous sauvera la vie..

Related: